Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/05/2010

A propos des 23

donbbbbb.jpgLes 23 de Raymond Domenech d'abord (ou à propos de la liste des joueurs appelés à la Coupe du monde 2010). Comme à chaque fois, la liste des joueurs sélectionnés suscite nombreux commentaires et polémiques. A notre tour de la commenter. Contrairement aux années précédentes, la liste des joueurs choisis est très cohérente et plutôt tout ce qu'il y a de plus normal, même si certains commentateurs ou anciens footballeurs ont critiqué certains choix. Rappelons donc certains faits du passé.

- Coupe du monde 98 : Dugarry n'avait pas sa place dans le groupe mais Zidane avait fait du lobbying auprès d'Aimé Jacquet.

- Coupe du monde 2002 : Boghossian et Djorkaeff n'avaient pas leur place mais avaient des passe-droits en raion de leur statut de champions du monde.

- Euro 2008 : Blessé, Vieira avait été sélectionné en raison de son statut de capitaine et champion du monde.

vieira.jpgCette fois-ci, Domenech n'a pas pris Vieira. D'anciens joueurs ont critiqué ce choix mais ils oublient que ce dernier a régulièrement été blessé cette saison et a très peu joué. Mauvaise foi ? On oublie souvent que les critères expliquant le groupe de joueurs allant à la Coupe du monde allient forme du moment, polyvalence (Diaby en est l'archetype), complémentarité entre les joueurs (Cheyrou ralentisseur de jeu ?), esprit collectif (exit Ben Arfa), mentalité, expérience... Vieira n'a donc pas sa place, pas plus que les jeunes Nasri ou Benzema, pas toujours ou pas vraiment titulaires dans leurs clubs cette saison (respectivement à Arsenal et au Real Madrid). En défense, le latéral droit Rod Fanny (Rennes) paye les frais de sa saison moyenne et laisse sa place à Anthony Réveillere, auteur d'un rendement très constant avec Lyon depuis plusieurs années. Gignac ne fut pas très fringuant avec Toulouse cette année (il avait terminé meilleur buteur de l'exercice 2008-2009) mais sa capacité de percussion et son adaptaton rapide chez les Bleus ont fait pencher la balance. Selon nous, le lillois Adel Rami et le sévillan Julien Escudé (présents dans la liste des 30) méritaient leur sélection mais il n'y a de la place que pour 4 défenseurs centraux et Domenech doit avoir ses raisons pour préférer dans le lot des inexpérimentés le bordelais Marc Planus.

Maradona et les autres

esteban-cambiasso.jpgLe cas du pibe de oro est différent. Le controversé sélectionneur argentin semble fonctionner à l'affect. Pas de Cambiasso ni de Zanetti, même pas présents dans la liste des 30. Ces deux là, titulaires à l'Inter viennent de remporter un fabuleux triplé Championnat-Chanpions League-Coupe d'Italie mais des rapports compliqués avec le premier et le statut de cadre très respecté du second ont du contrarier le génie. Bizarre... On pourra toujours dire que le très polyvalent Javier Zanetti est âgé de 36 ans, il demeure toutefois dans une forme éblouissante et est titulaire à Milan depuis plus de 15 ans. Mentionnons d'ailleurs que l'attaquant Martin Palermo a été sélectionné malgré ses 36 ans et son caractère fantasque, et alors que l'attaque argentine possède déja 5 grands noms : Messi, Tevez, Higuain, Milito et Aguero (quand même)... On notera par ailleurs la convocation du défenseur Ariel Garcé (Colon), 31 ans et novice sur le plan international alors que le défenseur de Barcelone, Gabriel Milito (le frère de l'autre) revient en grande forme après une grave blessure et une absence des terrains de plus d'un an (un peu juste ?). On ne comprend pas très bien non plus les présences au milieu de Jonas Guttierez qui évoluait tout de même cette saison en D2 anglaise (à Newcastle) et de Maxi Rodriguez (Liverpool), auteur ces dernières saisons de prestations en dents de scie. Enfin, on saura dans quelques semaines si Maradona s'est planté ou pas.

ronaldinh.jpgLe sélectionneur brésilien Dunga a également écarté des grandes gueules. Mais comme Adriano et Ronaldinho sont aussi connus pour leurs virées nocturnes et leur inconstance, on ne lui en tiendra pas rigueur. L'humilité a prévalu dans ce cas, témoin les sélections de Nilmar, Grafite et Luis Fabiano. Un joueur méritait sa place au moins autant que les deux premiers cités. Il s'agit du milanais Pato mais en raison de ses blessures récurrentes, Dunga n'a probablement pas voulu prendre de risque. En cas d'échec de la seleçao dans la conquête d'une 6ème coupe du monde, ses choix lui seraient certainement rappelés.

En Espagne, Vicente del Bosque a écarté Marcos Senna, un des grands artisans de la victoire espagnole à l'Euro 2008. Ce dernier paye les frais d'une saison décevante (Villareal ne termine que 8ème) et voit le jeune milieu Sergio Busquets (qui monte en puissance à Barcelone) lui chiper sa place. Un autre champion d'Europe ne sera pas du voyage non plus. L'attaquant de Fenerbahce Guiza est victime de l'éclosion de l'attaquant du Barca Pedro (photo ci-dessous), qui a tout de même rélégué cette saison Thiery Henry sur le banc. Et puis le championnat turc n'est pas celui d'Espagne. Donc surprise mais pas vraiment en fait...

pedro.jpgSurprise au Portugal où le milieu défensif Ze Castro (Deportivo La Corogne) a été préféré au capitaine du Sporting Portugal Joao Moutinho. Là aussi, la polyvalence a primé, Ze Castro pouvant évoluer au poste de défenseur central (dans le cas où Pepe, blessé, déclarerait forfait). L'absence de Ricardo Quaresma n'est pas une surprise. Mais comment ne pas évoquer celui qui fut considéré il n'y a pas si longtemps que cela comme le grans espoir du foot portugais ? Après 4 saisons pleines à Porto (2004-2008), il est transféré à l'Inter de Milan en vue de remplacer Luis Figo mais il ne parvient à s'imposer. Au mercato d'hiver (janvier 2009), il est prêté à Chelsea où il ne dispute que 5 rencontres de championnat. Retour ensuite à l'Inter où Mourinho ne lui accorde toujours pas sa confiance. Il n'aura disputé cette saison que 4 matchs de série A. Un grand gâchis et un retour imminent au Portugal ?

Pour terminer, voici quelques grands noms qui seront absents de la Coupe du monde : Ruud Van Nistelrooy (Pays-Bas/veillissant ?), Fransesco Totti et Mario Balotelli (Italie/perturbateurs ?), Amauri (Italie/naturalisé récemment et inexpérimenté ?)...

Les commentaires sont fermés.