Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/12/2011

Les déportés du Cambrien

les déportés du cambrien,robert silverberg,science-fictionDans une Amérique futuriste, dirigée par un système politique totalitaire, les opposants politiques et autres "agitateurs" ne sont pas déportés dans des camps de concentration mais dans le passé - grâce à une machine conçue pour effectuer un aller simple -, l'ère du Cambrien, soit un milliard d'années plus tôt, là où leur capacité de nuisance sera nulle... Dans cet espace fort peu hospitalier, où il n'y a pas encore ni espèce végétale ni animaux terrestres (quelques espèces maritimes toutefois), ils tentent de survivre tant bien que mal. Mais voilà qu'un homme étrange, Lew Hahn débarque, et rien n'indique qu'il est un exilé politique... Fable politique, plaidoyer pour un monde démocratique et reflexion sur l'individualisme, ce récit poignant qui se lit néanmoins sans déplaisir est une nouvelle preuve de l'imagination débordante de Robert Silverberg.

Robert Silverberg, Les déportés du Cambrien, Le Livre de Poche, Science-Fiction, 2002, 191 p.

Titre original : Hawksbill Station (paru pour la première fois en 1968).

Les commentaires sont fermés.