free website counter html
free website counter html

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/07/2021

COPA AMERICA - FINALE : Argentine - Brésil 1-0

copa america,copa america 2021,argentine,brésil,messi,rivalité footballistique,rivalité footballistique entre l'argentine et le brésilMESSI BRISE LA MALEDICTION, l'ARGENTINE ENFIN CHAMPIONNE

 

Dans une finale que ne retiendrons pas les annales, l'Argentine s'est imposée contre le Brésil (1-0) et a remporté sa première Copa America depuis 28 ans. Lionel Messi empoche, enfin, son premier trophée avec son pays, qui plus est sur les terres de l'ennemi juré. Retour sur ce moment historique et sur la grande rivalité entre les deux équipes.

J N

 

messi,copa america,copa america 2021,argentine,brésil,rivalité footballistique,rivalité footballistique entre l'argentine et le brésilMessi peut mourir tranquille. Le sextuple Ballon d'or, meilleur joueur au monde de football sur la dernière décennie, collectionneur de trophées avec le FC Barcelone, a remporté un titre avec la sélection nationale. On n'y croyait plus. La pulga avait déjà perdu 3 finales de Copa America (2007, 2015, 2016) auxquelles il faut ajouter une finale de Coupe du monde (2014). Sans lui, l'Argentine n'avait guère fait mieux puisqu'elle s'était inclinée en finale contre le Brésil en 2004 et n'avait plus remporté la compétition depuis 1993. Cette année coïncide d'ailleurs avec sa dernière qualification contre le Brésil tandis qu'elle n'avait plus battu celui-ci dans le jeu (dans une grande compétition) depuis 1991 (lire l'historique des confrontations ci-dessous).

copa america,copa america 2021,argentine,brésil,messi,rivalité footballistique,rivalité footballistique entre l'argentine et le brésilPeu séduisante, cette finale n'aura pas marqué les esprits. A défaut de beau jeu, c'est un match intense et une bataille tactique serrée qu'ont livré les 22 acteurs, transformée en bataille tout court durant la seconde mi-temps. Durant la première, c'est le Brésil qui menait la danse, fidèle à son football offensif. Mais le système de pressing haut mis en place par Lionel Scaloni (5 changements dans le onze de départ par rapport à la demi-finale) permettait de quadriller toute la largeur et de contrecarrer les percées brésiliennes. Mieux, la rigueur de la récupération et les relances propres permettaient même aux Albiceleste de s'approcher de la surface adverse. Une fera mouche. Sur une longue transversale plein axe de De Paul (meilleur joueur du match), l'arrière-gauche de l'Atletico Madrid Renan Lodi manquait son interception, permettant à Di Maria de partir défier Ederson et le battre d'un lob parfait (1-0, 22e).

Mieux revenu après la pause, le Brésil reprenait le contrôle de la partie. Plus tranchants, les Auriverde parvenaient enfin à casser les lignes. Richarlison marquait de près mais était signalé hors-jeu (53e). Une minute plus tard, sa frappe était repoussée par  Martinez, solide sur sa ligne. Ce premier temps fort brésilien soulignait une défense adverse aux abois sur son flanc gauche (56e, 57e). Fatiguée après un premier acte intense et pilonnée par les offensives adverses, l'Argentine multipliait les fautes dans ce second acte qui se transformait inexorablement en match de boxe, comme l'avait annoncé Marquinhos avant la rencontre. L'arbitre distribuera 7 cartons jaunes dont un à Otamendi, auteur d'une intervention brutale menant à une échauffourée (81e). Impérial (et désigné meilleur gardien du tournoi), Martinez repoussait superbement une frappe sous la barre de Barbosa (88e). Sur le contre, Messi manquait étrangement la balle du break. Peu en vue sur l'ensemble du match, le capitaine argentin avait déjà gâché précédemment une occasion en or dans la surface adverse (66e).

copa america,copa america 2021,argentine,brésil,messi,rivalité footballistique,rivalité footballistique entre l'argentine et le brésilQu'importe pour lui, l'essentiel était de gagner la rencontre et le titre. Peu importe la manière. C'est finalement une Argentine peu flambloyante mais disciplinée, rugueuse et vaillante qui l'emporte "à l'Italienne" face à l'équipe qui a le mieux joué. Pour le Brésil, cette Copa America est à oublier au plus vite. Démarrée dans un contexte tendu avec la menace des joueurs brésiliens de boycotter le tournoi, cette Copa devait initialement se jouer en Colombie (recalée en raison de la crise sociale) et en Argentine (recalée en raison de la pandémie de Covid-19). Elle s'est finalement tenue au Brésil qui après un premier tour poussif s'incline à domicile contre son grand rival. L'affront total.

A contrario, le bonheur est quadruple pour l'Argentine. Hormis la première Copa America depuis 1993 et la première pour Messi, l'Albiceleste remporte son 15ème trophée (rejoignant l'Uruguay). Un trophée gagné contre le Brésil (pas battu depuis belle lurette - voir ci-dessous), au Maracana...

But : Di Maria (22e).

Avertissements : Paredes (33e), Lo Celso (51)e, De Paul (68e), Otamendi (81e), Montiel (89e) pour l'Argentine ; Fred (3e), Lodi (70e), Paqueta (72e), Marquinhos (82e).

Argentine : Emiliano Martinez - Montiel, Romero (Pezzella, 79e), Otamendi, Acuna - Di Maria (Palacios, 79e), De Paul, Paredes (G. Rodriguez, 54e), Lo Celso (Tagliafico, 63e) - Messi (cap.), L. Martinez (N. Gonzalez, 79e).

Brésil : Ederson - Danilo, Marquinhos, Thiago Silva (cap.), Lodi (Emerson, 76e) - Paqueta (Barbosa, 76e), Casemiro, Fred (Firmino, 45e) - Everton (Vinicius Junior, 63e), Neymar, Richarlison.

 

Une rivalité incontournable

copa america,copa america 2021,argentine,brésil,messi,rivalité footballistique,rivalité footballistique entre l'argentine et le brésilTout aficionado qui se respecte connaît bien cette concurrence entre ces deux géants du football, considérée comme une des plus grandes rivalités du football à l'échelle internationale. Elle est due, d'abord, au fait que ce sont les deux pays d'Amérique du Sud qui ont remporté à plusieurs reprises la Coupe du monde (2 pour l'Argentine, 5 pour le Brésil). Certes, l'Uruguay en a également deux à son compteur mais la seconde remonte à 1950 tandis que le second sacre argentin est enregistré en 1986. Elle s'explique également par le fait que les deux font systématiquement partie des meilleures sélections nationales au monde et par un bilan des confrontations très serré. Avant cette finale de 2021, le Brésil totalisait 42 victoires tandis que l'Argentine en affichait 40, le reste étant des scores de parité, pour plus d'une centaine de matchs.

Les années 1970-1980 étaient dominées par le Brésil. En 1974, au mondial allemand, le champion du monde en titre l'emporte (2-1) lors de la seconde phase de poules mais ce sont les Pays-Bas, vainqueurs des deux équipes qui terminent premiers et se qualifient pour les demi-finales.

copa america,copa america 2021,argentine,brésil,messi,rivalité footballistique,rivalité footballistique entre l'argentine et le brésilMais c'est l'Argentine qui remportait en 1978 sa première Coupe du monde. Toutefois, ce sacre mondial synonyme d'hégémonie incontestée est à considérer avec beaucoup de précaution. Dans un climat de dictature politique en Argentine, celle-ci a tout simplement triché. Dans la seconde phase de poules, qualifiant le premier de chaque groupe pour les demi-finales, les deux sont dans le même groupe et font match nul (0-0). Lors de la dernière journée, ils totalisent 3 points chacun mais alors que leurs deux rencontres doivent se dérouler en même temps, celle de l'Albiceleste est décalée. Le Brésil domine la Pologne (3-1). Possédant une différence de buts de +2 (+5 pour le Brésil), l'Argentine devait du coup gagner avec une différence de buts de +4 pour passer devant son rival. Elle l'emporte 6-0.... Sa victoire finale est une des plus grandes supercheries du football mondial.

copa america,copa america 2021,argentine,brésil,messi,rivalité footballistique,rivalité footballistique entre l'argentine et le brésilLe Brésil prend sa revanche en 1982 lors du second tour également. Zico, Socrates, Junior et compagnie martîrisent le champion en titre (3-1). Durant cette rencontre, un jeune talent du nom de Maradona est expulsé à quelques minutes de la fin. Le futur crack controversé prendra sa revanche 4 ans plus tard en offrant à son pays le second sacre mondial. Puis en 1990, il se venge des Brésiliens en les éliminant en 8ème, distillant une passe brillante à Caniggia, buteur en fin de match (1-0), - faisant pleurer tout un peuple. L'Albiceleste prend également sa revanche en Copa America, tournoi qu'elle n'a plus remporté depuis 1959. Battue en 1989 par le Brésil (0-2) dans un format comprenant une poule finale à 4 équipes (elle termine 3ème), elle remporte en 1991 (même stade de la compétition) un match de folie (3-2), marqué également par 5 expulsions (2 argentins, 3 brésiliens), et s'adjuge le trophée.

Elle remet ça deux ans plus tard mais en quart de finale (1-1 ap, 6-5 tab). Suspendu en 1993 pour consommation de cocaïne, l'attaquant vedette Claudio Caniggia n'est pas là mais c'est l'autre star montante, Gabriel Batistuta, qui fait le boulot en finale (2-1 contre le Mexique), inscrivant un doublé.

1995 : le début ou la fin

copa america,copa america 2021,argentine,brésil,messi,rivalité footballistique,rivalité footballistique entre l'argentine et le brésilLes deux se retrouvent en 1995, en quart de finale de la Copa America disputée en Uruguay. Revenu sur le devant de la scène avec son sacre mondial de 1994 (une première depuis 24 ans), le Brésil entend bien prendre sa revanche. Partant favori, il peine toutefois, dominé par une Albiceleste joueuse et solide. Menée 2-1, la seleçao égalise à la 81ème minute par l'attaquant Tulio qui fait naître une polémique (il contrôle le ballon de la main avant de marquer). Les Brésiliens l'emportent finalement aux tirs aux buts. Comme un signe du destin, ils s'inclinent également aux tirs aux buts en finale contre l'Uruguay, Tulio ratant sa tentative. Blacklisté, il ne reverra plus la sélection.

copa america,copa america 2021,argentine,brésil,messi,rivalité footballistique,rivalité footballistique entre l'argentine et le brésilLa suite en Copa est tout bénéf pour le Brésil et un long calvaire pour les Argentins. La seleçao de Ronaldo remporte les deux éditions suivantes. En 1997, l'Argentine perd contre le Pérou en quart (1-2), match durant lequel elle est sanctionnée de 3 cartons rouges... Le Brésil l'emporte facilement en finale contre la Bolivie (3-1). En 1999, un fait insolite marque la rencontre Argentine-Colombie au premier tour. L'attaquant argentin de Boca Juniors, Martin Palermo, rate 3 penalty et entre dans le guiness book des records. Le lendemain, les cours de Boca à la bourse s'effondrent. Battue séchement (0-3) l'Argentine termine seconde du groupe et retrouve donc le Brésil dès les quarts où elle s'incline (1-2) face au futur vainqueur de l'épreuve. En 2001, un Brésil très moyen (privé notamment de Ronaldo, gravement blessé au genou) et éliminé en quart par le Honduras (0-2) ne profite pas l'Argentine. Celle-ci a boycotté l'édition se tenant en Colombie en raison d'une situation sécuritaire qu'elle jugeait insuffisante.

L'ère des finales

copa america,copa america 2021,argentine,brésil,messi,rivalité footballistique,rivalité footballistique entre l'argentine et le brésilL'édition 2004 de la Copa est marquée pour la première fois dans son nouveau format (en vigueur depuis 1993) par une finale entre Argentins et Brésiliens. Les seconds nommés l'emportent aux tirs au but (2-2). L'édition suivante (2007), ils battent sèchement un adversaire complètement dépassé (3-0). Pour ne rien arranger, le Brésil l'emporte entretemps en finale de Coupe des confédérations 2005, sur un score large également (4-1). Les deux ne se retrouveront plus avant un moment. En 2011, ils sont éliminés en quart aux tirs aux buts par le Paraguay (Brésil) et l'Uruguay (Argentine). Les malheurs brésiliens ne profitent pas à nouveau à l'Argentine. En 2015, le Brésil vit exactement le même scénario de 2011 ; en 2016, il est éliminé dès le premier tour, une première depuis 1987. L'aubaine pour l'Argentine mais celle-ci perd ses deux finales! Incapable à chaque fois de briser le catenaccio d'une équipe chilienne rugueuse (0-0), elle s'incline aux tirs aux buts. Enfin, lorsque le Brésil remporte le tournoi, il croise souvent l'Argentine. En reconquête en 2019 (victoire facile contre le Pérou (3-1)), il élimine précédemmnt l'Albiceleste en demi (2-0).

C'est dire par conséquent tout le sens que prend la victoire argentine en finale de Copa America 2021 et la teneur du signe indien vaincu. Une première pour Messi, une première contre le Brésil en grande compétition et en Copa America depuis 1993.

 

Argentine et Brésil en matchs officiels (l'équipe en caractère gras remporte le tournoi)

En Copa America depuis 1989

- 2021( finale) : Argentine - Brésil 1-0

- 2019 (demi) : Brésil - Argentine 2-0

- 2007 (finale) : Brésil - Argentine 3-0

- 2004 (finale) : Argentine - Brésil 2-2 ap (2-4 tab)

- 1999 (quart) : Brésil - Argentine 2-1

- 1995 (quart) : Brésil - Argentine 2-2 ap (4-2 tab)

- 1993 (quart) : Argentine - Brésil 1-1 ap (6-5 tab)

- 1991 (poule finale) : Argentine - Brésil 3-2

- 1989 (poule finale) : Brésil - Argentine 2-0

En Coupe du monde

1974 (second tour) : Argentine - Brésil 1-2

1978 (second tour) : Argentine - Brésil 0-0

1982 (second tour) : Argentine - Brésil 1-3

1990 (huitième) : Brésil - Argentine 0-1

En Coupe des Confédérations

2005 (finale) : Brésil - Argentine 4-1

En éliminatoires de la Coupe du monde

CM 2018

- Argentine - Brésil 1-1

- Brésil - Argentine 3-0

CM 2010

- Brésil - Argentine 0-0

- Argentine - Brésil 1-3

CM 2006

- Brésil - Argentine 3-1

- Argentine - Brésil 3-1

CM 2002

- Argentine - Brésil 2-1

- Brésil - Argentine 3-1

Écrire un commentaire