free website counter html
free website counter html

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/03/2022

Hitler's Circle of Evil - Ep. 10

hitler,adolf hitler,allemagne nazie,allemagne,IIIème Reich,seconde guerre mondialeMeltdown

Alors que la Bataille de Berlin (16 avril – 2 mai 1945) fait rage, que l’Allemagne nazie vit ses derniers jours et qu’Hitler, terré dans son bunker, n’est plus que l’ombre de lui-même, les serviteurs zélés tombent les uns après les autres. D’abord Göring. Le Reichsmarsshall – nommé officiellement en 1939 successeur  officiel du Führer – propose à ce dernier de le remplacer en cas d’incapacité à assumer le pouvoir. Ceci est pris pour un acte de trahison et il est relevé de toutes ses fonctions le 23 avril pour tentative d’usurpation du pouvoir et mis hors-la-loi. Passant n°2 dans la hiérarchie, Himmler est également déchu des ses fonctions (le 28 avril) en raison des négociations de paix qu’il menait avec les Alliés via le diplomate suédois Bernadotte. Il ne restait donc plus que Goebbels, fidèle parmi les fidèles. Après le suicide d’Hitler (30 avril), il est chancelier du Reich durant une journée, jusqu’à son suicide le 1er mai 1945.

Entretemps, Hitler avait nommé dans son testament l’amiral Karl Dönitz (commandant en chef de la Kriegsmarine) comme son successeur. Après la mort de Goebbels et la capitulation du IIIème Reich le 2 mai, celui-ci dirige un gouvernement parallèle (appelé aussi Gouvernement de Flensbourg) jusqu’au 23 mai et la reddition finale.

R. H. / J. N.

Écrire un commentaire