free website counter html
free website counter html

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/03/2022

Ukraine

ukraine,drapeau ukraine,russie,urssOn se devait bien de s'atteler dans cette catégorie au drapeau de l'Ukraine alors que le territoire de celui-ci a été envahi par la Russie depuis un peu plus d'une semaine. Sans doute est-il trop long de revenir sur les relations tumultueuses entre l'Ukraine et la Russie (qui commencent à se dégrader sérieusement depuis le conflit gazier de 2005) qui elles-même sont une conséquence du rapport de l'Ukraine, plus grand Etat d'Europe (603.549 km²), au pouvoir central soviétique. Rappelons que la collectivisation forcée des années 1930, opérée par le régime stalinien, qualifiée de génocide ("Holodomor") par l'Ukraine n'est reconnue tel quel que par 24 Etats aujourd'hui. Elle a causé entre 2.6 et 5 millions de morts sur le territoire ukrainien.

ukraine,drapeau ukraine,russie,urssEn termes de géopolitique, l'Ukraine fait, hélas, partie de ce qu'on appelle la "profondeur stratégique" de la Russie (comme le Liban pour la Syrie et l'Afghanistan pour le Pakistan). Alors que l'OTAN s'est élargie vers l'est de manière remarquée depuis la fin de la guerre froide (adhésion de 14 Etats depuis 1999...), la Russie - en reconquête sous Vladimir Poutine et sa nostalgie de l'URSS) - allait reconstituer son hégémonie sur son "étranger proche" : intervention en Géorgie en 2008 puis reconnaissance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud, intervention en Moldavie en 1992 (qui mène à la création de la Transnistrie, intervention militaire également au Tadjikistan (guerre civile en 1992-1996), et finalement intervention militaire en Ukraine à partie de 2014 (annexion de la Crimée, peuplée majoritairement de Russes). L'appui aux forces séparatistes à l'est de l'Ukraine dans la région du Donbas - qui s'ensuivait de l'existence de facto des Républiques de Lougansk et de Donetsk (nous reviendrons rapidement sur leurs drapeaux dans une note séparée), allait logiquement aboutir par la suite à une invasion russe en bonne et due forme. Au plus grand malheur, évidemment, de civils victimes des appétits de puissance d'un Poutine en quête de néo-impérialisme russe.

Officiellement indépendant depuis le 24 août 1991, l'Ukraine a adopté officiellement son drapeau actuel (proportions 2:3) le 28 janvier 1992. Les couleurs jaune et bleu sont attestées dès 1410 lorsqu'elles sont arborées par les forces armées de la voïvodie ruthène (elle est une division administrative du Royaume de Pologne de 1366 à 1772) lors de la Bataille de Grunwald, opposant le Royaume de Pologne-Lituanie à l'Ordre Teutonique le 15 juillet 1410. Ce même drapeau est ensuite hissé en 1848 lors du Printemps des Peuples à Lviv, par le conseil général ruthène, puis utilisé durant la courte indépendance ukrainienne (1917-1920), à la suite de la Révolution bolchevique. Le bleu symbolise le ciel tandis que le jaune représente les champs de blé dans les steppes.

J. N.

Écrire un commentaire