free website counter html
free website counter html

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/08/2018

Christianisme

Mark_Twain_by_Abdullah_Frères,_1867.jpg"La Bible des chrétiens est une pharmacie. La marchandise est la même, mais les usages médicaux changent".

      Mark Twain, 1890

23/12/2009

Union Européenne

300px-Flag_of_Europe_svg.pngNous discutions dernièrement en coordination d'histoire-géographie à propos de la symbolique du drapeau de l'Union européenne. Y a-t-il une sorte de référence au christianisme, religion essentielle de l'Europe ? Non, pourrions nous dire car le texte officiel de l'Union européenne n'y fait pas allusion. Mais il semblerait qu'il y ait en fait une référence officieuse au christianisme. Explication :

Arsène Heitz, dessinater du drapeau entre 1950 et 1955, revendiqua par la suite une référence à la Vierge Marie (1) ; revendication qui ne fut pas exprimée avant l'adoption officielle du drapeau. Toutefois, l'adoption eut lieu un 8 décembre (1955), jour de la Fête de l'Immaculée Conception. Coïncidence ?

Sinon, la symbolique officielle est la suivante :

- La couleur bleu représente le ciel.

- Le nombre 12 (12 étoiles) incarne la perfection et la plénitude mais aussi les 12 mois de l'année, signe que l'Europe est en constante évolution.

- Les étoiles représentent les peuples d'étoiles.

- Le cercle est un symbole d'unité et de solidarité. Il reste ouvert (les étoiles ne se touchent pas), signe que l'Europe n'est pas close et s'ouvre sur le monde.

J. N

(1) Le bleu est la couleur de la Vierge Marie tandis que le nombre 12 est très présent dans la Bible (12 apôtres, 12 tribus d'Israël...). Par ailleurs, il semblerait de même que la Vierge Marie et le nombre 12 soient liés : "Un signe grandiose apparut au ciel : une Femme ! le soleil l'enveloppe, la lune est sous ses pieds et douze étoiles couronnent sa tête." (Apocalypse 12,1).

20/12/2009

Zeitgeist

images.jpgZeitgeist, littéralement "l'esprit du temps" en allemand (jolie expression) est ce documentaire libre de droit, réalisé en 2007 par Peter Joseph (1). En raison de son contenu polémique (il est "anti" beaucoup de choses semble-t-il), il a suscité beaucoup de controverse et de critiques concernant la véracité des faits qu'il met en avant. Le thème central est l'invention de mythes et leur exploitation par une minorité de "puissants" afin de contrôler les masses. Dans cette optique, nous sommes absolument d'accord.

Le documentaire se décompose en fait en 3 parties distinctes. La première, intitulée The greatest story ever told, nous explique que les systèmes de pensée théiste, et plus particulièrement le christianisme, pourraient bien n'être qu'une grosse supercherie. Le narrateur explique que bien des symboles chrétiens auraient été "empruntés" à de très anciennes civilisations qui étaient polythéistes (Egypte antique, Sumer...). Ce chapitre, de loin le plus intéressant, est une déconstruction méthodique et brillante du christianisme et du personnage de Jésus Christ.

La deuxième partie, intitulée All the world's a stage, remet en cause la version officielle des attentats du 11 septembre 2001, en expliquant entre autre que la "théorie des crêpes" (les étages des immeubles s'écroulant les uns après les autres) n'est pas valable à moins qu'il n'y eut une explosion dans les 2 tours après les crashs des avions. Théorie du complot ou pas, Peter Joseph s'appuie ici sur des analyses d'experts et des témoignages de personnes présentes sur le lieu du drame. Quant à l'avion qui se serait soit-disant écrasé sur le Pentagone, comment se fait-il qu'on n'en ai retrouvé aucune trace ?

La troisième partie, intitulée Don't mind the men behind the curtain, raconte l'histoire de la banque centrale américaine, ses liens présumés avec les cartels financiers et surtout, son rôle de catalyseur dans de nombreux conflits du XXème siècle (Seconde guerre mondiale et autres). Le narrateur nous raconte de même comment le Krach boursier de 1929 aurait été causé volontaiement par les puissants de la finance...

Si les 2 premières parties du films sont pertinentes, en raison des faits historiques intangibles que la première met en avant et des faits scientifiques que la deuxième démontre, la troisième partie est à prendre avec des pincettes car elle repose surtout sur une lecture subjective des faits historiques, même si bien entendu, nous n'ignorons les connections entre industries de guerre et cartels financiers mais aussi le fait que Prescott Bush, grand-père de George W. Bush, faisait commerce avec les nazis.

Si Zeitgeist a suscité critiques et controverse, il n'en demeure pas moins un excellent documentaire qui n'hésite pas à rappeler, non pas que tout est fraude et complot mais qu'il convient de réaliser une bonne foi pour toutes qu'en gouvernance mondiale et autres formes de pouvoir, les choses ne sont jamais ce qu'elles paraissent être et que le pragmatisme prend toujours le pas sur l'ethique.

Bien sûr, nous rappelerons au passage que le documentaire n'est pas dépourvu de défauts, comme tout simplement ne pas respecter les codes du documentaire : il ne cite pas les noms des personnes qui interviennent dans le docu, ni leur fonction (ou affiliation) et il n'indique pas les sources et dates des documents d'archives.

Zeitgeist (Peter Joseph, USA, 122 mins)

- Meilleur documentaire - 4th Annual  Artivist Film Festival and Artivist Awards - Hollywood - 2007.

(1) Afin de faciliter l'accès de son documentaire à un grand public, Peter Josephréalisateur et militant social, n'a pas doté son film de copyright. Zeitgeist est donc disponible gratuitement sur internet (Youtube, Torrent...).