free website counter html
free website counter html

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/02/2022

Hitler's Circle of Evil - Ep. 8

hitler,adolf hitler,hitler's circle of evil,albert speer,allemagne,allemagne nazie,seconde guerre mondialeRise of the Sycophants

Hiver 1942. Tandis que le Reich a perdu la Bataille d’Angleterre (juillet 1940-mai 1941), le voilà désormais enlisé en Union soviétique où moins d’un an plus tard, il piétine déjà face à la résistance acharnée de l’adversaire. Il faut produire davantage d’armes lourdes et de véhicules mais voilà que Fritz Todt, ministre pour l’armement et les munitions décède (dans des circonstances jamais éclaircies), le 8 février 1942. A la surprise générale, est nommé à sa place, Albert Speer, membre du NSDAP, ni figure d’envergure du parti ni militaire mais proche d’Hitler « pour son esprit ». Placer des hommes à des fonctions pour lesquelles ils n’ont pas de compétences était semble-t-il la spécialité du Führer, histoire de maintenir un équilibre entre tous ces courtisans et de garder sur eux un ascendant. Précédemment architecte du Reich, Speer va réorganiser toute la machine de guerre allemande. Himmler est mécontent car il contrôle la “main-d’œuvre” des camps de concentration (dirigés par les SS), source de revenus, tandis que Speer veut cette main-d’œuvre pour fabriquer davantage d’armes.

Fin 1943, Speer, en dépression, est hospitalisé. Ses ennemis tentent de récupérer certaines de ses prérogatives (Göring, Bormann) tandis qu’il semblerait qu’Himmler ait tenté de l’éliminer. Au printemps 1944, il remet sa démission à Hitler qui parvient toutefois à le garder dans son giron, lui assurant que ses fonctions et pouvoir de décision demeurent intouchables.

R. H. / J. N.

Écrire un commentaire