free website counter html
free website counter html

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/11/2021

QUALIF - CM 2022 : liste des appelés

equipe de france de football,didier deschamps,qualifications coupe du monde 2022,coupe du monde 2022Le sélectionneur de l'équipe de France de football, Didier Deschamps, a dévoilé ce jeudi la liste des 23 joueurs appelés pour les deux derniers matchs de qualifications pour la Coupe du monde 2022.

 

Pour ce qui constituera la fin de la campagne des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 (le Kazakhstan le 13 novembre, et la Finlande le 16), Diddier Deschamps n'a pas dérogé à la règle, convoquant à nouveau 9 défenseurs, 5 milieux et 6 attaquants. Passage en revue rapide. J. N.

Au niveau des gardiens, Mike Maignan est forfait sur blessure, ayant subi une intervention chirurgicale au poignet à la mi-octobre qui l'a stoppé pour 6 semaines minimum. Il est donc remplacé par un revenant, en la personne d'Alphonse Areola, auteur de prestations solides avec West Ham, 5ème actuel de Premier League. A moins de redevenir titulaire à Marseille, on ne devrait donc plus revoir Steve Mandanda en équipe nationale, déjà remplacé en octobre dernier par Costil (Bordeaux). Ce dernier est à nouveau appelé et sera donc numéro 2 dans la hiérarchie.

Les défenseurs : blessé lors de la finale de Ligue des nations, Raphaël Varane a rechuté ce mardi, en champions league contre l'Atalanta (ischio-jambiers). Il est numériquement remplacé par Kurt Zouma, également auteur de grosses performances à West Ham. Un retour moins sensationnel que celui d'Areola puisque l'ancien joueur de Chelsea était présent dans la liste de septembre. Les 8 autres défenseurs sont les mêmes que le mois dernier. Deschamps a décidé de continer à faire confiance à Kimpembe, pourtant auteur à nouveau d'une prestation fragile avec le PSG en champions league.

Les milieux : appelé de dernière minute en septembre (après la première annonce des 23) puis en octobre (profitant des forfaits de Tolisso et Kanté), Matteo Guendouzi n'a pas encore joué la moindre minute en Bleu. Mais le taulier marseillais a poursuivi sur sa lancée et effectué d'excellentes prestations (notamment contre le PSG). Il aura, peut-être, sa chance cette fois-ci. C'est à ce niveau que les places sont les plus chères, 5 seulement étant à pourvoir. Le retour de Kanté (absent en octobre pour cause de Covid) élimine Jordan Veretout, toujours aussi bon avec la Roma tandis que la présence de Rabiot, très moyen avec la Juventus depuis le début de saison, peut étonner...

En attaque, quasiment aucun changement hormis la sortie prévisible d'Anthony Martial qui ne joue quasiment plus à Manchester United (et l'arrivée de Cristiano Ronaldo). Absent pour blessure en octobre, Kingsley Coman, auteur de performances très abouties avec le Bayern Munich, réintègre logiquement le groupe, où on attend qu'une première chance soit donné à Nkunku (Leipzig), à nouveau buteur hier en champions league (contre le PSG) et qui, objectivement, n'a rien à envier à Diaby (Ben Yedder n'évolue pas au même poste et les 4 autres attaquants sont inamovibles pour le moment, à notre sens).

La liste des 23

Gardiens (3) : Lloris (Tottenham), Costil (Bordeaux), 

Défenseurs (9) : Kimpembe (PSG), Pavard (Bayern Munich), Dubois (Lyon), Digne (Everton), Koundé (FC Séville), T. Hernandez (AC Milan), Upamecano (Bayern Munich), L. Hernandez (Bayern Munich), Zouma (West Ham).

Milieux (5) : Pogba (Manchester United), Guendouzi (Marseille), Tchouaméni (Monaco), Kanté (Chelsea), Rabiot (Juventus).

Attaquants (6) : Mbappé (PSG), Griezmann (Atletico Madrid), Benzema (Real Madrid), Ben Yedder (Monaco), Coman (Bayern Munich), Diaby (Bayer Leverkusen).

 

Les 23 appelés d'octobre 2021 (Final 4 de la Ligue des nations)

Gardiens (3) : Lloris (Tottenham), Mike Maignan (Lille), Costil (Bordeaux).

Défenseurs (9) : Varane (Manchester United), Koundé (FC Séville), Upamecano (Bayern Munich), Kimpembe (PSG), Pavard (Bayern Munich), Dubois (Lyon), Digne (Everton), L. Hernandez (Bayern Munich), T. Hernandez (AC Milan).

Milieux (5) : Pogba (Manchester United), Rabiot (Juventus), Tchouaméni (Monaco), Veretout (AS Rome), Guendouzi (Marseille).

Attaquants (6) : Ben Yedder (Monaco), Griezmann (Atletico Madrid), Mbappé (PSG), Martial (Manchester United), Benzema (Real Madrid), Diaby (Bayer Leverkusen).

 

Les 23 de la Coupe du monde 2018

On aime bien constater l'évolution du 11 tricolore. Point de jugement sur les joueurs qui "disparaissent" d'une liste. Hormis l'Espagne, qui avait gardé un groupe peu modifié sur la période 2010-2014, difficile de retrouver la trace d'une équipe nationale qui a peu évolué entre deux coupes du monde, même si les meilleurs éléments - c.à.d ceux qui se maintiennent dans l'excellence sur le long terme - restent et que leur nombre n'est pas négligeable. Se maintenir au plus haut niveau est dur et la concurrence est rude, on le sait bien. Un peu plus de 3 ans après le sacre de 2018, "le 23 tricolore" a considérablement évolué. Sont barrés ci-dessous les noms de joueurs qui n'apparaitront plus (ou ne devraient plus apparaître) en équipe nationale. 

Gardiens (3) : Lloris (Tottenham), Mandanda (Marseille), Areola (PSG).

Défenseurs (8) : D. Sidibé (Monaco), Pavard (Stuttgart), Kimpembe (PSG), Varane (Real Madrid), Umtiti (Barcelone), Rami (Marseille), B. Mendy (Manchester City), L. Hernandez (Atletico Madrid).

Milieux (5) : Kanté (Chelsea), Tolisso (Bayern Munich), Pogba (Manchester United), Matuidi (Juventus), Nzonzi (FC Séville).

Attaquants (7) : Mbappé (PSG), Griezmann (Atletico Madrid), Thauvin (Marseille), Fekir (Lyon), O. Dembélé (Barcelone), Giroud (Arsenal), Lemar (Monaco).

01/10/2021

Equipe de France : à propos des 23 appelés

équipe de france de football,didier deschamps,olivier giroud,giroud,deschamps,coupe du monde 2022Le sélectionneur de l’équipe de France de football, Didier Deschamps, a donc dévoilé le jeudi 30 septembre la liste des 23 joueurs retenus pour le dernier carré de la Ligue des Nations : la demi-finale contre la Belgique, le 7 octobre (à Turin), puis soit la finale soit le match pour la 3ème place, le 10 octobre. Les médias ont souligné les absences notoires d’Olivier Giroud et Steve Mandanda. Notre commentaire.

équipe de france de football,didier deschamps,olivier giroud,giroud,deschamps,coupe du monde 2022Après l'échec à l'Euro 2020, place environ quatre mois plus tard à la seconde liste des 23 appelés. Poursuivant sa construction d'une équipe solide en vue du Mondial qatariote de décembre 2022 tout en batissant en vue de l'avenir, Didier Deschamps poursuit dans la continuité tout en épurant. Dans cette veine, les absences des cadres que sont Mandanda (36 ans) et Giroud (35 ans) ne sont pas des surprises. Le premier vient de passer numéro 2 dans la hiérarchie des gardiens à Marseille, le second, plus titulaire en équipe de France depuis un moment déjà, n'avait pas été appelé en septembre dernier. La tendance se confirme. Ne faisant plus partie des (nouveaux) plans de Deschamps, Giroud semblait bien avoir terminé son épopée tricolore lors du dernier Euro.

Les grandes compétitions coïncident souvent avec l'arrêt d'une carrière internationale, volontaire ou pas. C'est donc le cas également pour Moussa Sissoko et Clément Lenglet (voir ci-dessous les 26 appelés de l'Euro dont ceux ne figurant pas dans les 23 actuels), quoique, le second nommé pourrait revenir mais à condition de grandement relever son niveau, ce qui n'est pas la tendance actuelle.

équipe de france de football,didier deschamps,olivier giroud,giroud,deschamps,coupe du monde 2022Nul besoin, par ailleurs, d'appeler des nouveaux puisque 5 néophytes avaient été sélectionnés en septembre et ils le sont à nouveau : au milieu, Tchouaméni, Veretout et Guendouzi (appelé en renfort au dernier instant, il n'a pas encore honoré de première sélection) sont à nouveau récompensés de leurs très bonnes prestations en club et certains profitent surement des forfaits de Kanté (Covid) et Tolisso (blessé), absents également lors du dernier rassemblement. En défense, Théo Hernandez est rappelé à nouveau malgré le retour de son frère Lucas, blessé également lors de la dernière liste. La polyvalence prime en défense pour Deschamps qui a sélectionné pas moins de 9 défenseurs dont 4 centrauxde métier et 3 joueurs capables de jouer aussi bien dans l'axe ou sur un côté (L. Hernandez, Koundé, Pavard). Plus utilisé à Chelsea et transféré fin août à West Ham, Kurt Zouma (présent en septembre) sort de la liste. Nous avons par contre du mal à comprendre la présence de Dubois, pas à son avantage lors des matchs de septembre et qui ne semble pas à un niveau international, mais également celle de Pavard, de retour de blessure et pas au top au Bayern Munich. En tout état de cause, le poste de latéral droit demeure le maillon faible d'une défense assez fébrile en 2021.

En attaque, l'absence de Coman, blessé, libère une place dont ont profité soit Diaby (très bon avec Leverkusen et également appelé pour la première fois en septembre dernier) et Martial qui joue très peu à Manchester United depuis le retour de Ronaldo. On s'étonne beaucoup de ce choix et à ce niveau-là, peut-être qu'une chance aurait du être donnée à Nkunku, auteur de prestations excellentes avec Leipzig. Enfin, le jeune prodige Eduardo Camavinga, récent transfuge au Real Madrid où il effectue de bons débuts, n'aurait pas volé sa place dans l'entre-jeu mais la concurrence y est rude et Deschamps a expliqué cette non-convocation par le fait que le joueur "sort d'une période compliquée" (allusion à une saison passée en demi-teinte et à un transfert mouvementé ?), qu'il doit maintenir une constance dans l'excellence et qu'il le laisse pour le moment à la disposition de l'équipe de France Espoirs. J. N.

Les 23 appelés

Gardiens (3) : Lloris (Tottenham), Mike Maignan (Lille), Benoît Costil (Bordeaux).

Défenseurs (9) : Léo Dubois (Lyon), Benjamin Pavard (Bayern Munich), Lucas Hernandez (Bayern Munich), Lucas Digne (Everton), Jules Koundé (Séville), Presnel Kimpembé (PSG), Raphaël Varane (Manchester United), Dayot Upamecano (Bayern Munich), Théo Hernandez (AC Milan).

Milieux (5) : Paul Pogba (Manchester United), Adrien Rabiot (Juventus),  Aurélien Tchouaméni (Monaco), Jordan Veretout (AS Rome), Mattéo Guendouzi (Marseille).

Attaquants (6) : Wissam Ben Yedder (Monaco), Antoine Griezmann (Barcelone), Kylian Mbappé (PSG), Anthony Martial (Manchester United), Karim Benzema (Real Madrid), Moussa Diaby (Bayer Leverkusen).

Les 23 appelés de septembre 2021

Gardiens : Lloris (Tottenham), Mandanda (Marseille), Maignan (Lille).

Défenseurs : Dubois (Lyon), Théo Hernandez (AC Milan), Digne (Everton), Koundé (Séville), Kimpembé (PSG), Varane (Manchester United), Zouma (Chelsea), Upamecano (Bayern Munich).

Milieux : Pogba (Manchester United), Kanté (Chelsea), blessé (remplacé par Rabiot (Juventus)), Tolisso (Bayern Munich), blessé (remplacé par Guendouzi (Marseille)), Tchouaméni (Monaco), Veretout (AS Rome),

Attaquants :  Coman (Bayern Munich), Griezmann (Barcelone), Mbappé (PSG), Martial (Manchester United), Benzema (Real Madrid), Moussa Diaby (Bayer Leverkusen), Lemar (Atletico Madrid).

Les 26 appelés de l’Euro 2020

Gardiens : Lloris (Tottenham), Mandanda (Marseille), Maignan (Lille).

Défenseurs : Dubois (Lyon), Pavard (Bayern Munich), Lucas Hernandez (Bayern Munich), Digne (Everton), Koundé (Séville), Kimpembé (PSG), Lenglet (Barcelone), Varane (Real Madrid), Zouma (Chelsea).

Milieux : Pogba (Manchester United), Kanté (Chelsea)Lemar (Atletico Madrid), Rabiot (Juventus), Moussa Sissoko (Tottenham)Tolisso (Bayern Munich).

Attaquants : Giroud (Chelsea)Dembelé (Barcelone)Coman (Bayern Munich), Ben Yedder (Monaco), Griezmann (Barcelone), Mbappé (PSG), Marcus Thuram (Borussia Monchengladbach), Benzema (Real Madrid).

01/04/2021

QUALIF - CM 2022 : Bosnie - France 0-1

griezmann,france,équipe de france de football,équipe de france,lemar,dembelé,didier deschamps,deschamps,bosnie,coupe du monde 2022,qualifications coupe du monde 2022Trois points et quelques stats

Au terme d'un match poussif, l'équipe de France a réussi à l'emporter sur un score étriqué (1-0) face à la Bosnie-Herzégovine, en qualifications de la Coupe du monde 2022.

Sans faire long, que retenir de Bosnie-France? Les trois points évidemment. Aussi peu tranchants que face à l'Ukraine et le Kazakhstan et proposant un jeu manquant sérieusement de rythme, les Bleus ont obtenu l'essentiel, c'est-à-dire la victoire, synonyme de 3 points. Comme bilan comptable, la campagne des trois premiers matchs de qualifications pour le mondial qatari est réussie puisque la bande à Didier Deschamps engrange 7 points sur 9 possibles (2 victoires, 1 défaite). En ce qui concerne le niveau de la performance, c'est une autre paire de manche et il faudra certainement revoir sa copie pour réussir un Euro 2020 qui arrive à toute allure (le 11 juin prochain).

griezmann,france,équipe de france de football,équipe de france,lemar,dembelé,didier deschamps,deschamps,bosnie,coupe du monde 2022,qualifications coupe du monde 2022Face à un adversaire qui aurait peut-être mérité un peu mieux et qui a failli marquer en première mi-temps (deux grands arrêts de Lloris, 24e et 26e), le onze tricolore a du s'en remettre à son homme providentiel du moment, durant un second acte d'une bien meilleure facture que le précédent. Déjà auteur d'un joli but contre l'Ukraine il y a une semaine (1-1), Antoine Griezmann marquait d'une tête smashée sur un excellent centre de Rabiot (59e). Malgré ce but lui redonnant de la vigueur, la France ne parvenait pas à emballer le match et réussissait à tenir le score face à un adversaire émoussé.

Hormis les 3 points (et le clean sheet) permettant aux champions du monde de tenir leur rang et rester premiers de leur groupe (voir ci-dessous), on notera quelques petits records, le plus impressionant étant à mettre au crédit du buteur du jour. Egalisant le nombre de buts inscrits en sélection par David Trézéguet (35), il vient d'enchaîner 46 matchs d'affilée en équipe de France. Une longétivité hallucinante qui dépasse désormais de deux unités celle de Patrick Viera (44 matchs entre octobre 1999 et octobre 2002). Autre stat intéressante, l'équipe de France enchaîne un 8ème succès de rang à l'extérieur, toutes compétitions confondues. Le dernier accroc remonte au 8 juin 2019 (défaite 2-0 en Turquie). Enfin, Lloris et Giroud (entré en cours de jeu) "boostent" leur nombre de sélections, en égalant respectivement Thierry Henry (123) et Patrick Viera (107, voir le classement ci-dessous).  J N

France : Lloris - Pavard, Varane, Kimpembe, Lucas Hernandez - Coman (Giroud, 59e), Pogba, Rabiot, Lemar (Sissoko, 90e) - Griezmann - Mbappé.

Classement du Groupe D

1. France 7 points (3 matchs)

2. Ukraine 3 (3)

3. Finlande 2 (2)

4. Bosnie-Herzégovine 1 (2)

5. Kazakhstan 1 (2)

 

Les meilleurs buteurs en équipe de France

1. Thierry Henry 51 (1997-2010)

2. Olivier Giroud 44 (depuis 2011)

3. Michel Platini 41 (1976-1986)

4. Antoine Griezmann 35 (depuis 2014)

5. David Trézéguet 34 (1998-2008)

Les joueurs les plus capés en équipe de France

1. Lilian Thuram 142 (1994-2008)

2. Hugo Lloris 123 (depuis 2008)

3. Thierry Henry 123 (1997-2010)

4. Marcel Desailly 116 (1993-2004)

5.Zinedine Zidane 108 (1994-2006)

6. Olivier Giroud 107 (depuis 2011)

28/03/2021

QUALIF - CM 2022 : Kazakhstan-France 0-2

didier deschamps,euro 2020,france,équipe de france football,kazakhstan-france,éliminatoires coupe du monde 2022,coupe du monde 2022,noursoultan,nour-soultanLa France se reprend et assure l'essentiel

Constituant le second match des Bleus dans leur campagne de qualification pour la Coupe du monde 2022 (au Qatar), après le nul indigeste à domicile contre l'Ukraine mercredi (1-1), Kazakhstan-France méritait un petit commentaire. Il s'agissait, en effet, de la première confrontation entre ces deux équipes. L'autre intérêt consistait à voir si les champions du monde en titre allaient rebondir - après un premier match médiocre - dans des conditions difficiles. Si le Kazakhstan fait partie des "nations faibles" de la zone Europe (évoluer dans celle-ci - a contrario des autres Etats d'Asie centrale - ne lui a pas vraiment permis de progresser), la tâche ne s'annoncait pas facile pour autant : un déplacement de 5000 km pour les hommes de Didier Deschamps, un match joué sur une pelouse synthétique, dans le froid frigorifique de Nour-Soultan (la capitale Astana prend ce nom le 20 mars 2019, jour de la démission du président historique Noursoultan Nazarbaïev), face à un adversaire plus frais, n'ayant pas joué en cours de semaine.

didier deschamps,euro 2020,france,équipe de france football,kazakhstan-france,éliminatoires coupe du monde 2022,coupe du monde 2022,noursoultan,nour-soultanRien de tout ça n'a finalement affecté le onze tricolore qui l'emporte (2-0) sans avoir été particulièrement flamboyant mais sans avoir vraiment été inquiété par une équipe limitée sur le plan offensif. C'est Ousmane Dembelé qui inscrivait le premier but d'une frappe croisée puissante après un joli mouvement Pogba-Martial (20e). L'attaquant de Barcelone, qui n'avait plus joué en bleu depuis deux ans et qui n'avait plus marqué depuis juin 2018 (3-1 contre l'Italie) a peut-être marqué des points en vue de la liste définitive pour l'Euro 2020 (voir ci-dessous) tandis que son compère de l'attaque - Anthony Martial - a alterné le bon et le moins bon. Il n'est pas possible, à l'heure actuelle, de savoir s'il a marqué des points. Le second but était un csc sur corner (44e). Laissé sur le banc après son match transparent contre l'Ukraine, Mbappé entrait en sconde mi-temps puis ratait un penalty (75e). Le parisien traverse une passe délicate à l'international, ce qui ne remet pas pour autant en cause son statut, lui qui fait partie des joueurs assurés d'aller à l'Euro. Une victoire, un clean sheet, l'essentiel était assuré.

L'équipe alignée : Lloris - Dubois, Zouma, Lenglet, Digne - Pogba (Rabiot, 59e), NDombélé (Sissoko, 82e) - Dembelé (Coman, 90e), Griezmann (Ben Yedder, 59e), Lemar - Martial (Mbappé, 59e)

Baromètre Euro 2020

Après la contre-performance contre l'Ukraine, Didier Deschamps n'a pas hésité à effectuer un large turn-over, soit 9 joueurs remplacés (seuls Lloris et Griezmann a débuté les deux rencontres). Ce mécanisme est un rappel que personne n'est assuré (officiellement du moins) d'aller à l'Euro mais permet également au sélectionneur d'avoir une idée claire sur le groupe final des 23. Une chose est certaine par contre, sur les 26 emmenés pour cette campagne de 3 matchs (la Bosnie c'est mercredi prochain), 3 n'iront pas à l'Euro.

Le secteur le moins incertain est celui des gardiens. A priori, Lloris, Mandanda et Maignan ne devraient pas être inquiétés (les a accompagnés ici Areola). En défense, si 8 défenseurs sont emmenés (au lieu de 9), les 4 postes devraient être doublés et par conséquent le choix devrait se faire entre Léo Dubois et Ferland Mendy, soit un spécialiste du poste d'arrière-droit et un arrière gauche pouvant évoluer sur les deux ailes.

Cela laisse 12 places pour les milieux de terrains et les attaquants, soit une formule 6-6, soit 7-5 dans un ordre comme dans un autre. Fort logiquement, les revenants que sont Lemar, Dembelé et NDombelé partent désavantagés mais rien n'est sûr dans deux secteurs où la polyvalence comptera énormément. Dans la même logique, les 23 devraient être extirpés de cette liste de 26 sauf éventuelles blessures, ce qui arrive souvent. Celles-ci concernent Corentin Tolisso qui aurait sa place mais dont la longue blessure ne devrait pas lui permettre de revenir à temps pour l'Euro. Un autre postulant sérieux est le crack Camavinga (18 ans), laissé à la disposition des Espoirs.

Par rapport à l'équipe championne en 2018, un tiers au moins de l'effectif sera renouvelé, soit Areola (sauf blessure d'un des trois autres gardiens), les défenseurs Rami (retraite), Umtiti, Sidibé et Benjamin Mendy et les milieux Matuidi et Thauvin. A ces 7 joueurs, sont en ballotage défavorable N'Zonzi, Fekir et Tolisso. Ci-dessous les 26 actuels. En gras, ceux qui nous semblent assurés d'être à l'Euro.  J N

Gardiens : Lloris (Tottenham), Mandanda (Marseille), Maignan (Lille), Areola (Fulham).

Défenseurs : Dubois (Lyon), Pavard (Bayern Munich), Lucas Hernandez (Bayern Munich), Digne (Everton), Ferland Mendy (Real Madrid), Kimpembé (PSG), Lenglet (Barcelone), Varane (Real Madrid), Zouma (Chelsea).

Milieux : Pogba (Manchester United), Kanté (Chelsea), Lemar (Atletico Madrid), Rabiot (Juventus), NDombelé (Tottenham), Moussa Sissoko (Tottenham).

Attaquants : Giroud (Chelsea), Dembelé (Barcelone), Martial (Manchester United), Coman (Bayern Munich), Ben Yedder (Monaco), Griezmann (Barcelone), Mbappé (PSG).

Autres sélectionnables : Camavinga (Rennes), N'Zonzi (Rennes), Fekir (Bétis Séville), Tolisso (Bayern Munich), Upamecano (Leipzig), Thuram (Mönchengladbach), Ikoné (Lille), Aouar (Lyon).