Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/05/2012

Equipe de France - liste des pré-sélectionnés

laurent blanc,équipe de france de football,euro 2012,yanga-mbiwa,gourcuff,ben arfa,cabaye,abidal,evra,clichy,ribery,rémyAvec l'annonce, en vue de l'Euro 2012, de la liste des 12 joueurs pré-sélectionnés de Ligue 1 ce mardi, le sélectionneur de l'équipe de France de football, Laurent Blanc, a complété la liste de ceux évoluant à l'étranger, annoncée la semaine passée. 12+15, ou plutôt 12+14 (puisque le défenseur central Younes Kaboul, évoluant à Tottenham a du déclarer forfait pour cause de blessure) = 26. Blanc a donc 2 semaines pour décider qui seront les 3 "sacrifiés" (la liste des 23 sera annoncée le 29 mai).

Forme du moment, complémentarité, expérience, polyvalence et esprit d'équipe sont généralement les critères retenus au moment du choix à faire. Par conséquent, la surprise du groupe, Yanga-Mbiwa, le solide défenseur central d'une équipe de Montpellier probablement championne de LIgue 1, a été logiquement préféré à Mamadou Sakho, auteur d'une saison médiocre au PSG et qui a d'ailleurs perdu sa place de titulaire sous l'ère Ancelotti. Yanga-Mbiwa profite également de la blessure de Kaboul (Tottenham).

Au jeu de pronostiquer qui sera écarté de la liste, facile au niveau des gardiens puisqu'ils sont 3 et autant iront à l'Euro, la hiérarchie étant d'ailleurs déja établie (Lloris n° 1, Mandanda n°2). Les huit défenseurs devraient également être préservés puisque chaque poste a été doublé, la charnière devant être Mexès - Rami (1), Clichy et Debuchy suppléants probables d'Evra et de Reveillère respectivement.

laurent blanc,équipe de france de football,euro 2012,yanga-mbiwa,gourcuff,ben arfa,cabaye,abidal,evra,clichy,ribery,rémyQuels milieux ?

Le flou concerne principalement l'entrejeu où au moins 2 noms devraient sauter. Sur les 8, il faut signaler 3 "strictement défensifs", où M'vila et Diarra ont une longueur d'avance sur Matuidi, pas souvent titulaire au PSG. Le milieur relayeur Cabaye, auteur d'une très bonne saison à Newcastle, devrait être préservé, sa polyvalence constituant un atout. Un autre polyvalent, Malouda, a été pris malgré un manque de jeu à Chelsea, Blanc considérant probablement que son expérience serait précieuse pour le groupe. Parmi les créatifs, Nasri est indiscutable alors que Gourcuff - qui perd son football depuis 2 saisons - n'a été titulaire qu'à dix reprises cette saison à Lyon et que Marvin Martin pourrait payer les frais d'une saison catastrophique à Sochaux. Un de ces deux devrait sauter.

En attaque, Benzema et Ribery sont inamovibles. L'attaquant de Montpellier, Olivier Giroud (21 buts cette saison) est la deuxième option en attaquant de surface et devrait faire le voyage. La logique voudrait qu'il en soit de même pour les ailiers Menez et Valbuena, auteurs tous les deux d'une grosse saison, respectivement sous les couleurs de Paris et Marseille. Exit donc Rémy ou Ben Arfa ? Le premier vient de se blesser à la cuisse et sera indisponible pour 3 à 4 semaines (la France joue son premier match le 11 juin). Le second, auteur d'une fin de saison remarquable à Newcastle, n'a plus joué en équipe de France depuis 2 ans et pourrait de même payer les frais d'un esprit d'équipe jugé généralement insuffisant. Enfin, si Ribery et Malouda venaient à se blesser lors de la finale de Champions League samedi prochain (Chelsea - Bayern Munich), cette liste serait d'ores et déja réduite.

Les autres absents

En défense, Jeremy Mathieu, excellent à Valence, joue à un poste déja pourvu (Clichy, Evra). Kaboul (Tottenham) est blessé. Absents également sur blessure, Bakary Sagna (Arsenal) (2) et Eric Abidal (Barcelone) (3) auraient probablement été titulaires, le premier au poste d'arrière droit, le second à celui d'arrière gauche. Idem pour Diaby (Arsenal). Le milieu de terrain le plus complet de l'équipe de France a subi des blessures tout au long de la saison et a été jugé un peu court physiquement. Toujours au milieu de terrain, où la concurrence est la plus rude, Lassana Diarra, valeur pourtant sûre, paye les frais d'une saison au Real Madrid passée sur le banc. Par ailleurs, Rio Mavuba, excellent avec Lille (il figure dans l'équipe-type de la saison) méritait certainement autant que Matuidi de figurer dans la liste des pré-sélectionnés. Bizarre... En attaque, Hoarau a peu joué au PSG et Gameiro (PSG également) a perdu sa place de titulaire sous les ordres de Carlo Ancoletti. Quant à Gomis (Lyon), capable du meilleur comme du pire, il paye pour son irrégularité.

 

Les 26 sélectionnés (en bleu les joueurs que nous considérons pas certains d'aller à l'Euro)

Gardiens : Lloris (Lyon), Mandanda (Marseille), Carasso (Bordeaux)

Défenseurs : Reveillère (Lyon), Debuchy (Lille), Yanga-Mbiwa (Montpellier), Mexès (AC Milan), Rami (Valence), Koscielny (Arsenal), Gaël Clichy (Manchester City), Patrice Evra (Manchester United).

Milieux : Diarra (Marseille), Cabaye (Newcastle), Malouda (Chelsea), Nasri (Manchester City), M'vila (Rennes), Matuidi (PSG), Gourcuff (Lyon), Martin (Sochaux).

Attaquants : Benzema (Real Madrid), Giroud (Montpellier), Ménez (PSG), Valbuena (Marseille), Ben Arfa (Newcastle), Ribery (Bayern Munich), Rémy (Marseille).

 

(1) A moins que Koscielny, auteur d'une grosse saison à Arsenal, ne soit préféré à Mexès (Milan) qui a terminé la saison sur le banc.

(2) Fracture du péroné.

(3) Il vient d'être opéré du foie.

04/06/2008

France - Colombie 1-0

810026685.jpgA 6 jours du rendez-vous crucial (Roumanie-France), la France s'est plutôt rassurée en battant une bonne équipe de Colombie (1-0). Franck Ribéry a marqué sur penalty (suite à une faute sur Thierry Henry) l'unique but du match, comme il l'avait fait en mars dernier contre l'Angleterre (1-0). Sauf retour de Patrick Vieira, actuellement blessé, Raymond Domenech devrait aligner ce même onze de départ durant l'Euro. Le trident Ribéry-Benzema-Henry a plutôt bien fonctionné (à gauche Malouda pèse moins que Ribéry à droite) même si ça manque toujours de réalisme devant. Derrière, malgré quelques frayeurs, la défense n'a pas encaissé de buts depuis 4 rencontres maintenant. A l'Euro, ce sera encore plus dur. Vivement lundi prochain. 

But : Ribéry (25e s.p). 

France : Coupet - Sagnol, Thuram (cap.), Gallas, Abidal - Ribéry (Nasri, 76e), Toulalan, Makelele, Malouda - Benzema (L. Diarra, 65e), Henry (Anelka, 77e).

Colombie : Julio - Bustos, Zapata Valencia, Moreno, Armero (Gonzalez, 57e) - Sanchez (Motta, 81e), Amaya, Escobar (Guarin, 81e) - Hernandez (Torres, 65e) - Falcao (Polo, 58e), Perea (A. Valencia, 89e).

11/04/2008

UEFA - Quarts

1897417212.jpgLe Bayern au bout du suspense 

3 équipes se sont inclinées à domicile lors des quarts de finale retour de la coupe de l'UEFA. Sans conséquence pour Saint-Pétersbourg, défait par Leverkusen (1-0) mais victorieux à l'aller (4-1). Par contre, le Sporting Portugal et le PSV Eindhoven ont mordu la poussière sur le même score (0-2) respectivement face aux Rangers et la Fiorentina, après avoir évité la défaite à l'aller. Accroché à domicile à l'aller (1-1) par l'insolente équipe de Getafe, le Bayern a frôlé le pire. Réduit à 10 dès la 5ème minute suite à l'expulsion de De la Red, Getafe ouvrait pourtant le score suite à un exploit personnel de Contra (44e). Ribery offrait aux siens une prolongation (89e) que Getafe débutait par 2 buts (92e, 93e) malgré son infériorité numérique. Contre toute attente, alors que son équipe semblait complètement abattue, Toni (déja buteur à l'aller) inscrivait le doublé au bout de la 2ème prolongation (115e, 119e), offrant au club bavarois une demi-finale inéspérée quelques instants plus tôt. Il faudra toutefois se méfier en demi-finale contre le Zenith de Saint-Pétersbourg. L'autre demi-finale opposera les Glasgow Rangers à la Fiorentina.

En gras les clubs qualifiés, entre parenthèses le score du match aller. 

Jeudi 10 avril :

Zenith Saint-Pétersbourg (Rus) - Bayer Leverkusen (All) 0-1 (4-1) : Bulykin (18e).

Sporting Portugal (Por) - Glasgow Rangers (Eco) 0-2 (0-0) : Darcheville (58e), Whittaker (90e+1).

Getafe (Esp) - Bayern Munich (All) 3-3 (1-1) : Contra (44e), Casquero (92e), Braulio (93e) ; Ribery (89e), Toni (115e, 119e).

PSV Eindhoven (P-B) - Fiorentina (Ita) 0-2 (1-1) : Mutu (38e, 53e).

27/03/2008

France - Angleterre 1-0

1532232004.jpgC'est un match très tactique qui a opposé ce soir la France à l'Angleterre. Le score étriqué (1-0) reflète une rencontre plutôt fermée, durant laquelle Franck Ribery a marqué l'unique but sur penalty en première période, contre le cours du jeu. Ce premier acte était légèrement dominé par les Anglais qui plaçaient des têtes non loin des buts de Coupet (Gerrard, 21e, 24e, Rooney, 36e). Mais sur une longue ouverture de François Clerc, Anelka s'infiltrait dans la surface et était spectaculairement séché par James. La sanction était transformée sans souci par Ribery. La deuxième période était équilibrée et les nombreux changements effectués côté anglais par Fabio Capello (6 joueurs remplacés) désorganisaient son équipe. Côté français, Raymond Domenech n'a pas fait tourné (2 changements seulement) et a pu tester son probable 11 titulaire du prochain Euro. Mais à part Trézeguet et Clerc, qui remplacaient respectivement Henry (ou Benzema) et Sagnol, blessés, c'est cette équipe qui devrait être conduite, Vieira et Toulalan ayant à peu près les mêmes chances d'occuper le deuxième poste de milieu récupérateur aux côtes de Claude Makelele. Sans nécessairement se rassurer mais en effectuant toutefois une prestation solide, la France fait mieux que contre l'Espagne le mois dernier. Il y aura encore du travail à faire pour être prêt pour l'Euro.

But : Ribery (32e s.p) pour la France. 

Avertissements : Ribery (33e) pour la France ; Beckham (38e) pour l'Angleterre.

France : Coupet - Clerc, Thuram (cap.), Gallas, Abidal - Ribery, Makelele, Toulalan, Malouda - Anelka (Cissé, 81e), Trézeguet (Govou, 64e).

Angleterre : James - Brown (Johnson, 63e), Ferdinand, Terry (Lescott, 46e), A. Cole - Beckham (Bentley, 63e), Hargreaves, Barry, Gerrard (Owen, 46e), J. Cole (Downing, 46e) - Rooney (Crouch, 46e).

 

Les autres matchs amicaux de la soirée :

Egypte - Argentine 0-2 : Agüero (66e), Burdisso (84e).

Suisse - Allemagne 0-4 : Klose (23e), Gomez (61e, 67e), Podolski (88e).

Brésil - Suède 1-0 : Pato (72e).

Espagne - Italie 1-0 : Villa (78e).

Portugal - Grèce 1-2 : Nuno Gomes (76e) ; Karagounis (34e, 60e).

Pologne - USA 0-3 : Donovan (12e), Onyewu (35e), Lewis (73e).

Autriche - Pays-Bas 3-4 : Ivanschitz (6e), Prödl (18e, 35e) ; Huntelaar (37e), Heitinga (67e), Venegoor of Hesselink (83e, 86e).

Roumanie - Russie 3-0 : Marica (45e), Niculae (61e, 75e).

Danemark - Rép. Tchèque 1-1 : Bendtner (25e) ; Koller (42e).

Ecosse - Croatie 1-1 : Miller (30e) ; Kranjcar (10e).

Ukraine - Serbie 2-0 : Shevtchenko (54e), Nazarenko (57e).

Montenegro - Norvège 3-1 : Burzanovic (7e), Boskovic (37e), Djalovic (60e) ; Carew (72e).

30/04/2007

Ligue 1 - 34ème journée

medium_070429213620.owzzyuus0b.jpgBordeaux nouveau dauphin, Marseille irrésistible 

La Ligue 1 arrive bientot à son terme et logiquement se décante petit à petit. Bordeaux confirme qu'elle est la meilleure équipe à domicile et a battu Lens (1-0), lui chipant du coup la 2ème place. Les Girondins, vainqueurs de la Coupe de la Ligue, terminent très fort la saison (9 matchs sans défaite dont 5 victoires). Dans cette rencontre plutôt terne, l'unique but a été inscrit par Jussié, l'ancien lensois... Sur un bon centre de Wendel, Tixier se trouait complètement et l'attaquant brésilien ajustait Itandje après un bon contrôle. A noter que le défenseur bordelais Jemmali a été exclu (ce n'est pas nouveau) pour un tacle plus que dangereux sur Dindane. Autre équipe qui revient bien après un hiver difficile, Marseille. L'OM, irrésisitible ce soir a battu une bonne équipe sochalienne (4-2), qu'il retrouvera en finale de coupe de France le 12 mai prochain. Malgré un début de match raté et un but encaissé dès la 5ème minute, les Olympiens revenaient grâce à une tête superbe de Cana (13e). Le match s'équilibrait ensuite. En 2ème mi-temps, l'OM, plus appliqué, forçait la vapeur, et un Ribery étincellant, offrait un caviar à Cissé (69e). Ce même Ribery était à l'origine du 3ème but. Il dribblait d'une roulette Pichot côté gauche puis centrait pour Cissé qui déviait de la tête pour Nasri. Le "nouveau Zidane", crochetait superbement Afolabi et crucifiait Richert d'une frappe croisée du gauche (72e). Ribery, encore lui, inscrira le 4ème but, avant que Sochaux ne réduise le score dans les arrêts de jeu. Marseille est 4ème et peut espérer accrocher la ligue des champions. Dans cette course à l'Europe, Toulouse est le grand perdant de la soirée, en s'inclinant à domicile contre Paris (1-3). Les joueurs de la capitale ont presque assuré le maintien de leur équipe. 4 buts superbes ont été inscrits dans ce match. Côté toulousain, Fodé Mansaré a trompé Landreau après avoir dribblé 5 joueurs adverses. Lille (9ème) peut dire adieu et à la ligue des champions et à la coupe de l'UEFA. A domicile, l'équipe de Claude Puel a enregistré face à Nancy sa 5ème défaite en 6 matchs. En bas de tableau, les choses se font plus claires également. Rennes s'impose à Nantes (2-0) dans le derby breton et enfonce de plus en plus une maison nantaise en pleine décrépitude et qui jouera certainement en Ligue 2 la saison prochaine. Pour ne rien arranger, Fabien Barthez fut impliqué dans une bagarre à sa sortie du stade. Lex-gardien de l'équipe de France a déja quitté le FCNA (dimanche matin) pour de bon... Rennes n'a plus perdu depuis 7 rencontres et remonte à la 6ème place. Sedan , battu à Troyes (3-2) dans un match couperet, devrait également suivre la route des Canaris. Troyes, par contre, revient à 3 points de Nice et peut espérer se maintenir. 3 équipes (Valenciennes, Nice, Troyes) lutteront jusqu'au bout pour éviter de rejoindre Sedan et Nantes à l'étage inférieur.

Samedi 28 avril : 

Toulouse - PSG 1-3 : Mansaré (8e) ; Luyindula (32e), E. Cissé (44e), Rothen (90e+3).

Nice - Auxerre 0-0

Valenciennes - Monaco 2-2 : Haddad (84e), Chelle (88e) ; Menez (46e), Koller (66e).

Lyon - Le Mans 2-1 : Fred (38e), Malouda (68e) ; Grafite (64e).

Nantes - Rennes 0-2 : Utaka (55e), Briand (59e).

Troyes - Sedan 3-2 : Barbosa (32e), Matuidi (74e, 82e) ; Lachor (55e), Job (68e).

Lorient - Saint-Etienne 0-0

Lille - Nancy 0-1 : Issiar Dia (75e).

Dimanche 29 avril :

Bordeaux - Lens 1-0 : Jussié (13e).

Marseille - Sochaux 4-2 : Cana (13e), D. Cissé (69e), Nasri (72e), Ribery (85e) ; J. Leroy (5e), J. Rodriguez (90e+2 c.s.c).

Classement : 1.Lyon 74 ; 2.Bordeaux 55 ; 3.Lens 53 ; 4.Marseille 52 (+11) ; 5.Toulouse 52 (+2) ; 6.Rennes 51 //// 16.Valenciennes 39 ; 17.Nice 38 ; 18.Troyes 35 ; 19.Sedan 31 ; 20.Nantes 30.

Buteurs : 1.Savidan (Valenciennes) 13 buts ; 2.Pauleta (PSG) 12 buts ; 3.Fred (Lyon), Dindane (Lens), Is. Bangoura (Le Mans) 11 buts.