Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/10/2010

Indice de liberté de presse 2010

moton285.gifReporters sans frontières émet chaque année un classement des pays selon leur respect (ou pas) de la liberté de presse. Cette classification se fait selon des critères précis qui sont les suivants : violences physiques envers les journalistes ; nombre de journalistes agressés, assassinés, emprisonnés, menacés (avec responsabilité de l'Etat dans ces actes) ; accès à l'information ; censure ou autocensure ; pressions administratives, judiciaires et économiques ; Internet. Avec un indice de 0,00, la Finlande, l'Islande, la Norvège, la Suisse, les Pays-Bas et la Suède sont les Etats qui respectent le plus la liberté de presse. Viennent ensuite l'Autriche (8ème) et la Nouvelle-Zélande (9ème).

En bas de classement, l’Érythrée ferme la marche (178ème, indice 37), après la Corée du Nord (177e), le Turkménistan (176e), l'Iran (175e) et Myanmar (174e) et la Syrie (173e). Les Etats-Unis ne sont que 20ème (pas génial pour le prétendu pays de la liberté) et la France n'est que...  44ème (on croit rêver). En bas de classement, la Chine est 171ème (normal, c'est un Etat communiste..).

RSF fait remarquer que la situation au sein de l'Union européenne est très contrastée. Si on trouve 13 pays de l'UE dans les 20 premiers du classement, on retrouve de même de bien mauvaises postures pour certains : Italie (49e), Roumanie (52e), Grèce (70e).

Par groupement régional, la Namibie est 1ère pour l'Afrique (22ème, ex-aequo avec le Canada) et le Liban est 1er pour le Moyen-Orient (78ème). Mention spéciale pour cet Etat qui avait connu il y a quelques années une vague d'assassinats violents de journalistes dans un climat d'instabilité politique.

Plus un Etat est démocratique et plus la corruption sera faible et la liberté de presse élevée. C'est donc sans surprise que si l'on regarde le classement d'après l'Indice de corruption (note postée précédemment), on retrouve Myanmar et le Turkménistan en toute fin de classement. La même logique fonctionne pour les Etats du haut du classement (Suède, Finlande, Suisse...).

Classement complet sur le site de RSF : 

http://fr.rsf.org/press-freedom-index-2010,1034.html

Les commentaires sont fermés.