compteur eklektik : Archives

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2010-11 | Page d'accueil | 2011-01 »

22/12/2010

Libye

Libya.svg.pngLe drapeau de la Libye est le seul au monde qui ne comprend qu'une seule couleur. Le voyage de l'ancien président égyptien Anouar Sadate (assassiné en 1981) en Israël le 19 novembre 1977 fut perçu par nombreux dirigeants arabes comme une trahison. Mouammar Kadhafi, actuel président de la Libye (depuis 1969...), en fit partie et décida donc de modifier le drapeau libyen de l'époque qui ressemblait à celui de l'Egypte. L'actuel symbolise à la fois l'Islam et la révolution verte (lutter contre la sous-alimentation dans un esprit socialiste.

20/12/2010

Ligue 1 - 18ème journée

chantomemmd.7ada1fb7323b40475816e952e9f6a6ce.b210b.jpgChutes de neige et mauvais arbitrage

En raison des chutes de neige exceptionnelles cette semaine en France, 2 match ont été reportés. Lens-Caen (samedi) et Lille-Nancy (dimanche). PSG-Monaco a failli l'être mais la neige a été déblayée juste avant la rencontre et l'arbitre a décidé de maintenir la rencontre. Conséquence : à la 18ème minute, Djmi Traoré, défenseur de Monaco a été victime d'un mauvais appui sur une pelouse lamentable et s'est déchiré les ligaments croisés. Sa saison est donc terminée. Comme contre Lyon il y a quelques semaines (2-2), Paris s'est fait rejoindre dans les derniers instants (87e, but de Niculae) et a raté l'occasion de prendre la tête du classement. Il faut reconnaître au passage qu'il n'a pas été aidé par l'arbitre qui a laissé le jeu se poursuivre alors qu'un parisien (Sessegnon) était au sol. Les monégasques ont égalisé dans la foulée mais ne sont pas à taxer d'anti-fairplay puisqu'attendant un signe de l'arbitre, ils avaient hésité à poursuivre leur action. Paris avait également eu à plusieurs reprises l'occasion de tuer le match à 2-1 mais Ruffier se montrait impérial. On signalera de même les 2 buts magnifiques de Néné (déja 13 buts en Ligue1) qui avait répondu à la superbe ouverture du score de Puygrenier qui lobait Edel d'une superbe tête sur coup-franc.

kanamd.7ada1fb7323b40475816e952e9f6a6ce.b212b.jpgUne énorme erreur d'appréciation de l'arbitre est également à signaler pour le match Rennes-Valenciennes. Alors que l'on jouait les arrêts de jeu, le défenseur Mater déviait en corner une volée, se prenant au passage la balle dans la poitrine. Se plaignant de douleurs, il était contraint par l'arbitre de quitter le terrain, demeurant derrière la ligne, près de son but. Sur le corner tiré par Lemoine, Kana-Biyik, libre de tout marquage, inscrivait de la tête le but de la victoire... On jouait tout de même la 4ème minute du temps additionnel. Rennes s'impose sur le fil et prend la 3ème place du classement. On comprend pourquoi il n'y avait aucun arbitre français à l'Euro 2008.

02e53da5c6b0b36d29e2f3a5e9b62a8a.jpgBordeaux fait du surplace, Marseille aussi

Deux trouble-fêtes de début de saison, Saint-Etienne et Toulouse se sont repris après une longue période de disette. Les stéphanois ont facilement dominé (2-0) des arlésiens une nouvelle fois réduits à 10 (expulsion du capitaine Piocelle pour un coup dangereux sur Battles) et les toulousains ont largement battu (3-0) des lorientais toujours en grande difficulté à l'extérieur (6 défaites en 9 matchs). Bordeaux a enregistré contre Sochaux son 4ème match nul consécutif (1-1) et reste scotché au milieu de tableau. Le champion en titre Marseille n'a également plus gagné depuis 4 rencontres (3 nuls, 1 défaite) et n'avance plus au classement après avoir été leader durant 2 journées. Il faut reconnaître que pour son match au sommet contre Lyon (1-1), l'OM était privé de Cissé et Azpilicueta (blessés) mais également de la charnière M'bia - Diawara (suspendus). A l'ouverture du score de Lisandro Lopez pour Lyon, Valbuena répondait en début de seconde période en déviant une frappe anodine de Cheyrou. Lyon n'est qu'à 1 point du trio de tête, Marseille à 4.

Samedi 18 décembre

Lens - Caen reporté

Montpellier - Auxerre 1-1

Nice - Brest 1-1

Rennes - Valenciennes 1-0

Saint-Etienne - Arles-Avignon 2-0

Toulouse - Lorient 3-0

PSG - Monaco 2-2

 

Dimanche 19 décembre

Lille - Nancy reporté

Sochaux - Bordeaux 1-1

Marseille - Lyon 1-1

 

Classement

1.Lille 31

2.PSG 31

3.Rennes 31

4.Lyon 30

5.Marseille 28

6.Saint-Etienne 28

7.Brest 27

8.Toulouse 27

9.Montpellier 27

10.Bordeaux 26

19/12/2010

The Town

the town.jpgAprès un long-métrage très probant (Gone baby gone) il y a deux ans, Ben Affleck remet ça. A Boston (comme dans son premier opus), dans le quartier de Charlestown (1), la misère sévit. Doug MacRay (Affleck) et ses potes sont spécialistes dans le braquage spectaculaire de banques. Tout va changer le jour où lors d'un braquage "normal", Doug ressent une attraction pour un des otages, Claire (Rebecca Hall). Pour compliquer les choses, celle-ci habite dans le même quartier que les malfaiteurs. Malgré son détachement habituel, Doug ne pourra pas s'empêcher d'aller à sa rencontre... Scènes de braquage détonantes (2), qui ne sont pas sans rappeler celles de Michael Mann (3), direction impeccable des acteurs, excellent dosage entre film d'action et constat social, Ben Affleck poursuit son chemin de jeune réalisateur avec un deuxième long aussi solide qu'efficace et souligne qu'il est désormais à suivre de près.

The Town (Ben Affleck, USA, 2010, 123 mins).    Avec Ben Affleck, Rebecca Hall, Jeremy Renner, Jon Hamm, Blake Lively, Slaine, Titus Welliver, Pete Postlethwaite, Chris Cooper.

 

(1) Celui-ci (le film y est tourné) détient le record mondial de braquages de banques et attaques de fourgons blindés au km².

(2) On se souviendra longtemps des déguisements (skeletor et des nonnes...) des braqueurs.

(3) Heat (1996), Public Enemies (2009).

18/12/2010

Top 100 thinkers

fp_logo.jpgLe magazine américain bimestriel Foreign Policy, créé en 1970 par Samuel P. Huntington (1) et Warren Damien Manshel, a publié il y a un mois environ une liste intitulée "Top 100 thinkers", qui salue donc ce qu'elle considère comme les "meilleurs" penseurs de l'année, c'est-à-dire ceux qui ont présenté les idées les plus novatrices. Comme souvent dans ces cas là, la liste, éditée par un organisme américain, comprend en grande majorité des personnalités occidentales et plus particulièrement américaines. Ce classement arbitraire, subjectif et certainement ethnocentriste, ne vaut probablement pas grand chose mais il permet de découvrir les idées de certaines personnalités intéressantes comme le ministre turc des affaires étrangères, Ahmet Davutoglu, auteur d'un ouvrage sur le concept de "Strategic Depth", la nouvelle doctrine en politique étrangère qu'il imprime petit à petit à la Turquie. Evidemment, les perceptions diffèrent en fonction des positionnements géographique et idéologique des gens (et d'autres facteurs). Donc pour Barak Obama en 2ème position ou les Clinton dans les 15 premiers, nous dirons bof...

TOP 10

1.Warren Buffet (président de la société américaine d'investissement Berkshire Hathaway) et Bill Gates (co-président de la Bill et Melinda Gates Foundation).

2.Dominique Strauss-Kahn (président français du FMI) et Robert Zoellick (président US de la Banque Mondiale).

3.Barak Obama (président des USA).

4.Zhou Xiaochuan (gouverneur de la Banque centrale de Chine).

5.Ben Bernanke (président de la réserve fédérale des Etats-Unis).

6.Celso Amorim (ministre brésilien des affaires étrangères).

7.Ahmet Davutoglu (ministre turc des affaires étrangères).

8.David Petraeus (général de l'armée US et commandant de l'ISAF en Afghanistan).

9.Robert Gates (secrétaire à la défense des USA)

10.Michael Bloomberg (maire de New-York et créateur du groupe financier Bloomberg L.P).

 

Liste complète sur le site du magazine Foreign Policy : 

http://www.foreignpolicy.com/2010globalthinkers

 

(1) Auteur de la théorie controversée du choc des civilisations (1996), Samuel P. Huntington était considéré comme un penseur américain néo-conservateur. Il est décédé en 2008.