Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/10/2016

Malouines

Flag_of_the_Falkland_Islands.svg.pngLe différend entre l'Argentine et le Royaume-Uni quant à la souveraineté de ces îles situées à 480 km des côtes argentines n'est toujours pas réglé. En 1982, une guerre éclata, remportée par les Britanniques. Avant de procéder à l'explication du drapeau, rappel des tribulations de cet archipel qui continue de soulever les passions.

- Début du XVIe siècle : découverte par le navigateur florentin (au service du Portugal), Amerigo Vespucci.

- 1520 : Visitées par Esteban Gomez (Portugal).

- 1592 : Baptisées "Iles méridionales de Davis" par l'anglais Richard Davis.

- 1592 : Renommées "Hawkins's Maiden-Land" par l'anglais Richard Hawkins.

- 1600 : Renommées "Iles Sebald" par le hollandais Sebald Van Weert.

- 1690 : Nouvelle exploration britannique. John Strong les baptise "Falkland Islands" en hommage à son seigneur, Anthony Cary, cinquième vicomte de Falkland, petite ville du sud-est de l'Ecosse.

- 1764 : Après la Guerre de Sept ans et le traité de Paris (1763) qui font perdre à la France ses possessions coloniales d'Amérique du Nord, celle-ci s'oriente vers le sud de l'Amérique et occupe l'archipel, baptisé "Iles Malouines" par Louis Antoine de Bougainville dont l'expédition partait justement du port de Saint-Malo, en France.

- 1767 : L'archipel, proche de l'empire colonial de l'Espagne, est revendiqué par cette dernière, qui s'en empare sans conflit.

- 1770 : Première crise des Malouines, entre l'Espagne et le Royaume-Uni, reflet de leur lutte d'influence sur les mers. La crise est désamorcée mais le statut des îles n'est pas réglé pour autant.

- 1820 : L'Argentine (indépendante depuis 1816) prend possession des îles.

- 1833 : Rétablissement de la souveraineté britannique sur les Malouines.

- 1914 : Bataille des Falklands. Victoire du Royaume-Uni sur l'Empire allemand.

- 1982 : Guerre des Malouines. L'Argentine tente d'en reprendre possession en envahissant l'archipel mais elle est défaite.

- 1965 : Depuis cette date, l'ONU demande régulièrement à l'Argentine et au Royaume-Uni d'entamer des négociations sur le statut de l'île mais les Britanniques refusent catégoriquement.

- 2012 : L'Argentine annonce qu'elle va porter plainte devant l'ONU pour ce qu'elle considère une militarisation britannique du conflit.

- 2013 : Un référendum tenu en mars, 99.8 % des habitants votent en faveur de la souveraineté britannique.

150px-Coat_of_arms_of_the_Falkland_Islands.svg.pngLe drapeau : A gauche figure logiquement le Blue Ensign. A droite, les armoiries. Elles comportent le Desire, bateau avec lequel Richard Davis débarqua en 1592. Au centre se trouve une brebis (symbole de l'activité bergère) sur de l'herbe (symbole de la flore). Au bas, sur une ceinture de gueules, la devise officielle : Desire the Right (en référence au bateau). Le drapeau fut officiellement adopté le 29 septembre 1948 (et légèrement modifié en 1999).  J. N.

 

07/05/2016

Sainte-Hélène

territoire britannique d'outre-mer,sainte-hélène,drapeau sainte-hélèneLe dernier lieu d'exil de Napoléon 1er (du 16 octobre 1815 jusqu'à sa mort, le 21 mai 1821) fait partie du territoire britannique d'outre-mer, "Sainte-Hélène, Ascension et Tristan da Cunha", composé de 8 îles situés dans l'Océan atlantique (410 km²). La principale d'entre elles, Sainte-Hélène (122 km², siège de la capitale Jamestown), fut un point de passage stratégique pour les navires de la Compagnie des Indes jusqu'à l'ouverture du Canal de Suez en 1869. Elle fut découverte le 21 mai 1502 par le navigateur portugais Joao da Nova qui la nomma ainsi en hommage à Sainte-Hélène, mère de l'empereur romain Constantin 1er (272-337) et dont la fête est également le 21 mai (chez les orthodoxes).

territoire britannique d'outre-mer,sainte-hélène,drapeau sainte-hélèneA la différence des autres territoires britanniques d'outre-mer, ce "mini-archipel" ne possède pas de drapeau spécifique officiel. Il est représenté par l'Union Jack. Toutefois, les îles Sainte-Hélène, Ascension et Tristan da Cunha arborent chacune un drapeau spécifique, synonyme de division administrative. Celui de Sainte-Hélène (adopté le 14 octobre 1984) comprend le Blue Ensign (gauche) et le bouclier de Sainte-Hélène (droite). A l'intérieur de celui-ci, un trois-mâts, une côte rocheuse, et le pluvier de Sainte-Hélène, oiseau emblématique de l'île. J. N

18/02/2012

Pitcairn

pitcairn,union jackLe 28 avril 1789, neuf marins du fameux vaisseau anglais, le HMS Bounty, commettent une mutinerie, ejectent le capitaine de bord et ses seconds, et s'installent avec leurs compagnons Tahitiens (six hommes, 11 femmes, et un bébé - probablement capturés) sur l'archipel des Pitcairn, au large de l'Amérique du sud. Cette aventure singulière fut relatée dans nombreux romans et contée également au cinéma (1). Pitcairn est aujourd'hui un territoire britannique d'Outre-mer (capitale : Adamstown), et avec 48 habitants (pour 5 km² de superficie), constitue le territoire le plus faiblement peuplé au monde. Tous les habitants sont des descendants des fameux rescapés. En octobre 2004, 7 hommes (dont le maire) furent arrêtés pour abus sexuels sur mineurs et firent plusieurs années de prison sur l'île de Bob's Valley où un pénitentier fut mis en place par le gouvernement britannique... Le drapeau comprend logiquement le Blue Ensign, c'est-à-dire le nom donné au Union Jack lorsqu'il comprend 25% du drapeau d'une entité dépendant de la couronne britannique. A droite, les armoiries de Pitcairn, comprenant l'ancre et la Bible (au dessus) du navire mais également la miro (une plante locale) ainsi qu'une brouette. Le drapeau fut adopté le 2 avril 1984.

(1) Quatre adaptations, la dernière datant de 1984, The Bounty (Roger Donaldson), avec Mel Gibson et Anthony Hopkins.

 

 

pitcairn,union jack,bounty,royaume-uni,blue ensign,hms bounty

 

 

21/09/2010

Kaliningrad - Gibraltar

Kaliningrad_Oblast.pngRevenons donc à une ressemblance entre 2 drapeaux uniquement. Nous en avions trouvé deux justement qui comportent un château. Le premier est celui de l'oblast de Kaliningrad, exclave russe se trouvant entre la Lituanie et la Pologne. Jusqu'en 1945, la région s'appelait "Prusse orientale" (appartenant à l'Allemagne). Sa superficie est de 15.100 km² (1 million d'habitants). On aperçoit donc un chateau médiéval et au dessus l’emblème d'Elisabeth Petrovna, impératrice de Russie de 1741 à 1762 (sous son règne, une partie de la région était sous contrôle russe). La loi n'indique pas ce que représente les symboles du drapeau mais la presse russe (1) affirme que le château avec ses portes ouvertes renvoie à l'hospitalité, la couleur bleue à la Mer Baltique et la tranquilité, la couleur jaune à l'ambre, et enfin la couleur rouge au "active man principle", un principe russe, pour lequel nous ne parvenons à trouver une traduction française (de l'anglais). Toutefois, d'autres sources affirment que le rouge renvoie à l'Armée rouge ou à la Ligue Hanséatique... Le drapeau devint officiel le 9 juin 2006.

Gibraltar.pngSitué à quelques encablures de l'Espagne, Gibraltar est une possession britannique depuis 1704. Sa superficie est de 6.5 km² pour 28.000 habitants, ce qui fait une densité de plus de 4000 personnes au km²... Gibraltar fait partie de l'Union européenne mais certaines lois n'y sont pas appliquées. Le drapeau, autorisé par la reine d'Espagne Isabelle de Castille le 10 juillet 1502 (le "Rocher" appartenait avant à l'Espagne qui le réclame toujours d'ailleurs) est officiel depuis le 8 novembre 1982. Là aussi, nous avons eu du mal à collecter des informations bien précises. Le château ne ressemble à aucun existant à Gibraltar mais est supposé symboliser la forteresse de Gibraltar. Quant à la clé, elle symbolise de même la "signification" de la forteresse. Le drapeau est un symbole du nationalisme gibraltarien et est très populaire au sein des gibraltariens.

 

(1) http://geraldika.ru/symbols/15129

15/11/2007

Montserrat

800px-Flag_of_Montserrat.svg.pngMontserrat se trouve entre Antigua-et-Barbuda (est, 50 km), la Guadeloupe (sud-est, 70 km), et Saint-Christopher & Nevis (nord-ouest, 50 km). Découverte par Christophe Colomb (1493), cette île tient son nom du massif de Montserrat, situé près de Barcelone. En 1632, des Irlandais s'installent sur l'île qui passe sous domination anglaise. D'une superficie de 103 km² (5000 hab.), celle-ci ne fut pas épargnée par les catastrophes naturelles. En septembre 1989, elle était dévastée par l'ouragan Hugo (10 morts et 330 millions de dollars de dégâts). Puis en 1995 et 1997, l'éruption du volcan de la Soufrière détruisait entièrement la capitale Plymouth, l'aéroport, et la partie sud de l'île. Une partie de la population est évacuée. Brades, au nord, est désormais la capitale de facto. Un nouvel aéroport a été construit à Gerald's, ville située au nord, et fut inauguré en 2005. Si le drapeau montre une figure féminine (Erin, symbole de la liberté pour l'Irlande) embrassant une croix et jouant de la harpe, c'est pour 2 raisons. L'île fut longtemps considérée comme un refuge pour le catholicisme, à une époque où la réforme protestante battait son plein (la croix symbolise la foi catholique) et les Irlandais arrivés en 1632, débarquaient de l'île de Saint-Kitts-et-Nevis, fuyant également le sentiment anti-catholique (la harpe est un symbole irlandais). Les armoiries furent adoptées le 10 avril 1909 et le drapeau le 25 janvier 1999. Comme Anguilla, Turk et Caïcos, et les Iles Vièrges britanniques, Montserrat est un département britannique d'Outre-mer. Une curiosité : Montserrat et Anguilla ont pour monnaie officielle le dollar des caraïbes de l'est, alors que les deux autres utilisent le dollar américain.

montserrat,union jack,blue ensign,anguilla,royaume-uni,christophe colomb

 

 

12/11/2007

Virgin Islands

70d9b46dfe3c6562ea3bfb2dc62b3276.pngLes îles Vierges britanniques (British Virgin Islands) furent découvertes par Christophe Colomb en 1493. Elles deviennent ensuite le repère des pirates, anglais, français et hollandais. Elles sont annexées en 1648 par la Hollande, puis par le Royaume-Uni en 1672. Sur les 40 îles (la plupart sont montagneuses et volcaniques), 16 sont habitées (153 km² ; 22.000 habitants). Elles sont situées à l'ouest d'Anguilla et à l'est des Iles Vierges Américaines (United States Virgin Islands), l'autre composante des Iles Vierges (voir la carte ci-dessous). Véritable paradis fiscal, les Iles Vierges britanniques constituent un Territoire britannique d'Outre-mer depuis 1967. Sur le drapeau, est représentée une princesse légendaire britannique, Sainte-Ursule, qui aurait été martyrisée avec 11.000 vièrges lors des croisades. Ces vièrges sont représentées par 11 lanternes. C'est Chritophe Colomb qui donna leur nom à ces îles (Las Virgenes), en hommage à la légende. Les armoiries du drapeau furent adoptées en 1956.  

blue ensign,drapeau iles vièrges britanniques,royaume-uni,îles vièrges britanniques,union jack,christophe colomb,territoire britannique d'outre-mer

 

 

 

 

 

29/10/2007

Turks & Caïcos

blue ensign,drapeau anguilla,drapeau îles turks et caïcos,anguilla,turks et caïcos,royaume-uni,union jackLes Iles Turks & Caïcos se trouvent au nord de la République dominicaine et au sud-est des Bahamas. C'est un archipel composé de 30 îles (497 km² ; 21.000 hab.). Celles-ci furent découvertes en 1512 par l'Espagnol Juan Ponce de Leon mais leur véritable colonisation ne débuta qu'en 1681. Servant de refuge aux pirates entre 1690 et 1721, elles sont successivement sous administration des Bahamas puis de la Jamaïque (XIXème), avant de devenir en 1973 un territoire britannique d'Outre-mer. Les armoiries du drapeau actuel (adopté le 7 novembre 1968) datent de 1965. On y aperçoit une coquille de conche, une langouste, et un cactus. La coquille et la langouste représentent la pêche, industrie principale des îles, le cactus représente la végétation. La capitale, Cockburn Town, est située sur lîle Grand Turk. Cet archipel est souvent victime d'ouragans, fréquents dans la région et est également un paradis fiscal. J. N

blue ensign,drapeau anguilla,drapeau îles turks et caïcos,anguilla,turks et caïcos,royaume-uni,union jack

27/10/2007

Anguilla

800px-Flag_of_Anguilla.svg (1).pngEntre le Vénézuela et la République dominicaine (petites Antilles), se trouvent une vingtaine d'îles, indépendantes (Barbade, Grenade) ou non (Montserrat, Martinique). Il Faut noter que le Royaume-Uni et la France possèdent toujours tellement de dépendances à travers la planète...  Anguilla (96 km², 13.000 hab.) est un Territoire britannique d'Outre-mer. Cette île fut découverte par Christophe Colomb en 1493. Celui-ci la nomme Anguilla en raison dit-on de sa forme. Elle est colonisée par les Anglais en 1650, pour être rattachée ensuite à Saint-Kitts-et-Nevis (1882). En 1967, l'île se détache de son voisin pour devenir ensuite un territoire britannique distinct (1982) avec pour capitale The Valley (un peu plus de 1000 hab.) Le drapeau date du 30 mai 1990. Il comprend le Blue Ensign (Union Jack sur 25% du drapeau) - représentation de la souveraineté britannique - et les armoiries du pays. Les 3 dauphins sont de couleur orange, ils symbolisent l'endurance, l'unité et la froce. Leur positionnement en forme de cercle est signe de continuité. Le fond blanc représente la tranquilité et la paix, et le bleu représente la mer, mais aussi l'espoir, la foi et la jeunesse. De 1975 (date de soulèvement de l'ensemble de la population contre l'union avec le voisin) à 1990, fut utilisé un drapeau comportant uniquement les 3 dauphins, sur fond blanc et sans le Blue Ensign.

216px-Coat_of_Arms_of_Anguilla.svg.png