compteur eklektik : Archives

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2007-12 | Page d'accueil | 2008-02 »

27/01/2008

Confession

8821bf645ed9089fbe2123c8b7d5d24e.jpgLes curés sont consolés de ne pas être mariés quand ils entendent les femmes se confesser.

   Armand Salacrou (1899-1989)

23/01/2008

Machiavel

b51a57018eb9f1594e30ee1cc710db94.gifEntreprendre la biographie d'un auteur, n'est-ce pas vouloir éclairer le sens de l'oeuvre par la vie de son auteur, sa trajectoire individuelle et son appartenance sociale ? Réaliser un tel projet n'est pas aisé à propos de Machiavel. Il faut parvenir à appréhender l'auteur Machiavel indépendamment de trois mythes auxquels il est associé : celui de la Renaissance, "civilisation qui est la mère de la nôtre, qui représente toujours une force vivante avec nous", "guide de notre ère", celui de "l'esprit italien moderne, auquel était réservé l'honneur de servir de modèle à l'Occident" et celui de Florence, "la ville du mouvement, qui nous a légué le souvenir de toutes les idées, de toutes les aspirations individuelles ou générales qui, pendant trois siècles, se sont fait jour dans ce centre intellectuel".

"Tout homme dont le nom devient, à tort ou à bon droit, l'étiquette d'un système, cesse de s'appartenir, et sa biographie indique bien plus les fortunes diverses du système avec lequel on l'a identifié, que sa propre individualité."

Marie Gaille-Nikodimov, Machiavel, Tallandier, 2005, 287 p.

20:00 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Machiavel

22/01/2008

Femmes

ee2e0f4f08be56e768a46ba79a25611b.jpgLes femmes , il faut les aimer ou les comprendre, mais on ne peut faire les deux.

    Chamfort (1741-1794)

12:00 Publié dans Citation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chamfort, femmes

18/01/2008

Manque

"Le manque engendre le besoin ; le besoin non satisfait engendre le désir ; le désir non satisfait engendre l'amour ; l'amour contrarié  mène à la passion et cette dernière, satisfaite, conduit à l'ennui ; non satisfaite, à la mort."

      Roland Jaccard

20:00 Publié dans Citation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : roland jaccard, manque

17/01/2008

Hiérarchie sociale

8e52addbe561fb474b2f70dadcaa4ad6.jpg"La hiérarchie sociale est une échelle ascendante de haine et descendante de mépris."

    Pierre-Joseph Proudhon (1809-1865)

Coupe de la Ligue - quarts de finale

4fbd286f3fa4321c12367e31f6950431.jpgLyon éliminé

15h00 : Malgré l'absence de ses joueurs africains partis à la CAN (Romaric, Gervinho, Sessegnon, Camara), Le Mans a réussi l'exploit de sortir une équipe lyonnaise bien trop désinvolte et qui se sera réveillée trop tard pour espérer revenir dans le match. Une frappe de l'angle de la surface du japonais Matsui a suffi au bonheur de Manceaux qui restent sur une série délicate en championnat (3 matchs sans marquer le moindre but). Lyon ne joue plus que sur 3 tableaux.

Le Mans : Pelé (cap.) - Calve, Louvion, Bouhours, Baal - Matsui, Coutadeur (Pinault, 90e), A. Keita, Yebda, Douillard (Loriot, 74e) - De Melo (Le Tallec, 75e).

Lyon : Coupet - Reveillère, Squillaci, Anderson Cleber, Grosso - Juninho (cap.), Toulalan, Kallstrom (Bodmer, 69e) - Remy, Benzema, Baros (Fred, 80e).

17h00 : Entame de match difficile pour le PSG face à Valenciennes. Si Pauleta ouvrait le score sur penalty après 2 minutes seulement suite à une main de Sommeil dans la surface, Yepes était exclu à la 5ème minute suite à une faute en position de dernier défenseur sur Sebo. Paris allait donc jouer à 10 pendant 85 minutes et souffrir face à une équipe de Valenciennes très en jambe. Paul Le Guen sortait ses 2 attaquants Pauleta et Luyindula. Mais les hommes de Kombouaré, appliqués mais imprécis, était incapables de transpercer le bloc adverse. Paris patentait et sur un centre de Armand, Diané devançait la sortie de Penneteau (non exempt de reproches) pour doubler la mise de la tête (56e). Puis sur un nouveau contre, Chantôme lançait l'Ivoirien qui marquait de près (61e). Le cauchemar n'était pas terminé pour Valenciennes. Sur une action d'école, Rothen clôturait la marque (4-0).

PSG : Landreau - Ceara, Z. Camara, Yepes (expulsé, 5e), Armand - Diané (Arnaud, 73e), Chantôme, Clément, Rothen - Pauleta (cap.) (B. Mendy, 34e), Luyindula (Bourillon, 9e).

Valenciennes : Penneteau (cap.) - M. Traoré, Sommeil, Martinez, Rippert - Sebo, Belmadi, Roudet, Mater - Pujol (Saez, 75e), Savidan.

19h00 : Lens, mal classé en championnat (18ème) s'est refait une santé en etrillant une équipe nancéienne, 2ème de Ligue 1, complètement dépassée (3-0). Mis à part les absences de Hadji, Chrétien, Zerka et N'Guemo (tous partis à la CAN), l'entraîneur Pablo Correa avait laissé sur le banc Fortune, Kim et Gavanon. C'est dire que Nancy qui reste sur 6 matchs nuls consécutifs en championnat, ne se sentait pas concerné par ce quart de finale.

Lens : Le Crom - Laurenti, Bisevac, Hilton (cap.), Belhadj - Demont, Kovacevic, S. Keita (Mangane, 74e), Monterrubio - Khiter (Carrière, 68e), Maoulida (Monnet-Paquet, 79e).

Nancy : Gregorini (cap.) - Sauget, Puygrenier (A. N'Diaye, 46e), Andre Luiz, Biancalani (Y. Camara, 46e) - Brison, Guerreiro, Berenguer - Dia, Curbello, Malonga.

21h00 : Une chance de moins pour Marseille, auteur d'une saison ratée en championnat, d'accrocher une place européenne. Lors d'une rencontre plutôt dominée par des auxerrois très entreprenants, on pensait se diriger vers les prolongations. Mais un contre assassin permettait à Niculae de centrer au cordeau pour Pedretti qui de la tête ne laissait aucune chance à Mandanda (90e+1). Défaite cruelle pour l'OM et nouvelle désillusion.

Auxerre : Sorin - Chafni, Tamas, Mignot, Grichting, Jaures - Kahlenberg, Pedretti (cap.), Lejeune (Oliech, 65e) - Jelen, Niculae.

Marseille : Mandanda - Bonnart, Rodriguez (Kabore, 74e), Givet, Sabo - Cana (cap.), Be. Cheyrou - Ziani, Nasri, Akalé - Cissé.

Mercredi 16 janvier

Le Mans - Lyon 1-0 : Matsui (28e). 

Lens - Nancy 3-0 : Demont (15e), Maoulida (44e), Monterrubio (58e s.p).

Auxerre - Marseille 1-0 : Pedretti (90e+1).

PSG - Valenciennes 4-0 : Pauleta (2e s.p), Diané (56e, 61e), Rothen (70e).

Les demi-finales se joueront les 26 (Le Mans-Lens) et 27 (PSG-Auxerre) février. 

BAFTA Awards 2008

1902508285.jpgPalmarès de la Cérémonie des BAFTA Awards, tenue le 16 janvier 2008 à Londres :

Meilleur film : Atonement.

Meilleur film britannique : This is England.

Meilleur réalisateur : Ethan & Joel Coen (No country for old men).

Meilleur scénario original : Juno (Diablo Cody).

Meilleur scénario adapté : Le scaphandre et le papillon (Ronald Harwood).

Meilleur actrice dans un premier rôle : Marion Cotillard (La môme).

Meilleur acteur dans un premier rôle : Daniel Day-Lewis (There will be blood).

Meilleur acteur dans un second rôle : Javier Bardem (No country for old men).

Meilleure actrice dans un second rôle : Tilda Swinton (Michael Clayton).

Meilleure mise en scène : No country for old men.

Meilleur montage : The Bourne ultimatum.

Meilleure musique : La môme.

Meilleur montage sonore : The Bourne ultimatum.

.........

 

10:04 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bafta awards 2008

16/01/2008

Mariage

d6d2114e51148b5bfa02a275a0d80e62.jpg"Les hommes se marient par fatigue, les femmes par curiosité : tous sont déçus."

   Oscar Wilde (1854-1900)

17:00 Publié dans Citation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : oscar wilde, mariage

15/01/2008

It's a free world...

ad332cc47f996bf9587145370db736b2.jpgAprès le politique et la Palme d'or The wind that shakes the barley (la résistance irlandaise face à l'occupant britannique), Ken Loach renoue avec le social. Et plus précisément la dénonciation de l'exploitation des immigrants (légaux ou pas) en Angleterre. Virée injustement d'une agence de recrutement, la belle et déterminée Angie monte avec une copine sa propre agence et recrute à tour de bras travailleurs polonais et ukrainiens venus en Angleterre vivre une meilleure vie. Des immigrants livrés à eux-mêmes sont toujours une proie facile. Ainsi, de victime, Angie devient bourreau. Et le réalisateur pose une question tellement récurrente de nos jours : jusqu'où est-on prêt à aller pour parvenir à ses fins ? Après Sweet Sixteen (2002) et le constat de la misère des ados dans les banlieues pauvres du Royaume-Uni, Ken Loach met en exergue le (faux)rêve britannique et les tares du capitalisme sauvage. Précis et précutant, son nouveau film est brillant.

It's a free world (Ken Loach, UK, 2007, 95 mins).   Avec Kierston Wareing, Juliet Ellis, Leslaw Zurek, Joe Siffleet, Colin Coughlin, Maggie Hussey, Raymond Mearns.

- Prix Osella du meilleur scénario - Paul Laverty - Mostra de Venise 2007.

- En compétition - Lion d'or - Mostra de Venise 2007.

- 2 nominations - British Independent Film Awards 2007.

13/01/2008

Golden Globe 2008

5d9e0e6c790cc2c4d196431200805a5c.jpgLa cérémonie de la 65ème édition des Golden Globe, qui devait avoir lieu le dimanche 13 janvier, a été annulée en raison de la grève des scénaristes de Hollywood, qui sévit depuis novembre 2007. Ces derniers réclament une augmentation de leurs primes de droits auteurs. Les producteurs ne veulent rien entendre. Cette grève massive a déja conduit à la suspension de nombreuses séries télévisées (Prison Break, Desperate Housewives, 24...). Quid de la cérémonie des Oscars ? celle-ci est normalement prévue pour le 24 février. Quoi qu'il en soit, une conférence de presse citant les lauréats, a remplacé la cérémonie :

Meilleur film dramatique : Atonement (Joe Wright).

Meilleur réalisateur : Julian Schnabel (Le scaphandre et le papillon).

Meilleure actrice dans un film dramatique : Julie Christie (Away from her).

Meilleur acteur dans un film dramatique : Daniel Day-Lewis (There will be blood).

Meilleur film comique ou musical : Sweeney Todd (Tim Burton).

Meilleure actrice - comédie/musical : Marion Cotillard (La Môme).

Meilleur acteur - comédie/musical : Johnny Depp (Sweeney Todd).

Meilleure actrice dans un second rôle : Cate Blanchett (I'm not there).

Meilleur acteur dans un second rôle : Javier Bardem (No country for old men).

Meilleur scénario : Ethan & Joel Cohen (No country for old men).

Meilleur film d'animation : Ratatouille.

Meilleure musique : Dario Marianelli (Atonement).

Meilleure chanson : "Guaranteed" (Into the wild - Eddie Vedder).

12:00 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : golden globe 2008