Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/06/2013

Abécédaire de la Ligue 1 - 2012/2013

abécédaire ligue 1 2012-2013Après 2011 et 2012, voici notre troisième abécédaire (qui fut difficile à mettre en place) d'une Ligue 1 marquée par le triomphe éclatant du Paris-Saint-Germain. Thématiques, joueurs, équipes, stats. Tout ce qu'il faut retenir d'une saison passionante.


Par Jihad Naoufal et Maroun Khair


A comme Attaque parisienne, la meilleure du championnat. Avec 69 buts inscrits, le club de la capitale fait légèrement moins bien que la saison passée (75).

comme moyenne de Buts, en hausse par rapport à 2011-2012 (2,52) et 2010-2011 (2,34). Elle atteint cette saison 2,57 buts/match. En progression donc mais toujours plus faible que la Bundesliga (2,93), la Liga (2,85), la Premier League (2,8), et la Série A (2,64).

C comme Carton réalisé par Valenciennes contre Lorient (6-1, 9ème journée). Le club nordiste est la seule formation à avoir inscrit 6 buts lors d'une rencontre cette saison.

D comme Défense parisienne, la meilleure de la saison (23 buts encaissés).

E comme Equipe-type de la saison votée lors de la cérémonie des Trophées UNFP. Elle est la suivante : Sirigu (PSG) - Jallet (PSG), N’koulou (Marseille), Thiago Silva (PSG), Maxwell (PSG) - Valbuena (Marseille), Verratti (PSG), Matuidi (PSG), Payet (Lille) - Ibrahimovic (PSG), Aubameyang (Saint-Etienne).

F comme manque de Finition du côté de Marseille. L’OM s’est imposé 12 fois 1-0 et n’a marqué 3 buts qu’à deux reprises. Cela ne l’a pas empêché toutefois de finir second.

G comme Gardiens de but. Mandanda (Marseille), Ruffier (Saint-Etienne), Thuram (Troyes), Penneteau (Valenciennes), et Carrasso (Bordeaux) ont joué l'intégralité des 38 matchs de Ligue 1.

H comme Houleuse la 90ème minute des rencontres Bastia-Ajaccio (27e, 1-0), Lorient – Marseille (34e, 0-1) et Evian-PSG (34e, 0-1), synonyme de début de bagarre entre joueurs. Au final : 5 cartons rouges à Bastia, 2 à Lorient, 2 à Paris.

I comme Zlatan Ibrahimovic (PSG), meilleur buteur du championnat et élu meilleur joueur de la saison. L’attaquant suédois est le premier a marqué 30 buts depuis Jean-Pierre Papin (1989-1990).

J comme Jeu dur exercé par Rennes, équipe qui a reçu le plus de cartons rouges (10).

K comme Saber Khlifa dont le but contre Nice (36ème journée, 4-0) a été désigné lors des Trophées UNFP comme le plus beau de la saison. L’attaquant tunisien d’Evian a inscrit 13 buts en 25 matchs.

L comme Mickael Landreau, le gardien de but bastiais, joueur en activité qui totalise le plus grand nombre de matchs de Ligue 1 (587).

M comme Montpellier, grande déception de la saison. Le champion sortant n’a jamais été capable de défendre son titre. Orphelins de Giroud, meilleur buteur la saison passée (et parti à Arsenal) puis de Yanga-Mbiwa (parti au mercato d’hiver), apprenant que leur entraîneur René Girard ne sera pas conservé la saison prochaine, les Pailladins terminent le championnat en roue libre et finissent à une décevante 9ème place.

N comme N’koulou. Le défenseur de l'Olympique de Marseille est le joueur de champ qui a le plus joué cette saison (3403 minutes).

O comme Olympique de Marseille. Malgré un budget réduit à l'intersaison et un effectif limité, le club phocéen revient au sommet. Décevants l'an passé (10èmes au classement), les joueurs d’Elie Baup (intronisé cette saison) terminent 2èmes du classement et se qualifient directement pour la Champions League.

P comme 12 Passes décisives réussies par Mathieu Valbuena (Marseille) et Dimitri Payet (Lille), les deux meilleurs de la saison en la matière.

Q comme Qatar Sports Investments, le fonds d'investissement qui rachetait le PSG en mai 2011et qui après 2 ans réussit son pari. Paris remporte son premier titre de champion depuis 1994.

R comme Relégation de Brest, Troyes, et Nancy. Ils seront remplacés par Monaco (champion de Ligue 2), Nantes, et Guingamp.

S comme Salvatore Sirigu, le gardien italien du PSG. Très bon l’an passé, il a été brillant cette saison. Battant le record d’invincibilité de Bernard Lama (avec 948 minutes sans encaisser de but), il a grandement participé au sacre de son équipe.

T comme Transition permanente en tête de la Ligue 1. Paris est le 5ème champion en 5 ans  depuis les 7 titres de Lyon (2002-2008). Il faut également souligner 11 champions sur les 21 dernières saisons.

U comme Ultras parisiens qui en marge de la fête organisée le 13 mai au Trocadéro (sacre du PSG), ont décidé de tout gâcher. Affrontements avec forces de l’ordre (30 blessés), jets de fumigènes… Certains ne changent pas.

V comme Valenciennes-Lorient (4-4, 10ème journée), seule rencontre où deux équipes ont marqué chacune quatre buts.

W comme Daniel Wass, joueur le plus polyvalent de la Ligue 1. Le défenseur danois d’Evian a évolué à 4 postes différents (arrière gauche, arrière droit, ailier droit, ailier gauche). Il totalise 34 matchs (29 l’an passé).

X comme XXL la saison du PSG champion. Meilleure attaque, meilleure défense, meilleur buteur, meilleure joueur du championnat, meilleure différence de buts, plus grand nombre de victoires, plus petit nombre de défaites... Des stats exceptionnelles et un titre largement mérité.

Y comme Y a-t-il désormais une hiérarchie en Ligue 1 ? (pour reprendre notre question posée en 2011 (1). Un PSG disposant d’énormes moyens financiers et hégémonique cette année semble indiquer qu’il est le seul boss désormais. Les poursuivants (Marseille, Lyon, Saint-Etienne et les autres), irréguliers, n’ont jamais tenu la cadence. Reste à savoir si Marseille et Lyon, qui ont promis un meilleur recrutement la saison prochaine, et Monaco, promu en Ligue 1 et affichant de grosses ambitions (témoin les recrutements des stars Falcao, Moutinho, et James Rodriguez), parviendront à ramener la domination à quatre équipes.

Z comme Zéro buts encaissés par le PSG durant 23 matchs de Ligue 1, soit plus de la moitié de la saison. Record.


Classement Ligue 1 - 2012-2013

1.PSG 83 points - champion

2.Marseille 71 - champions league

3.Lyon 67 - tour préliminaire champions league

4.Nice 64 - europa league

5.Saint-Etienne 63 - europa league

6.Lille 62

7.Bordeaux 55 - europa league

8.Lorient 53

9.Montpellier 52

10.Toulouse 51

11.Valenciennes 48

12.Bastia 47

13.Rennes 46

14.Reims 43

15.Sochaux 41

16.Evian TG 40

17.Ajaccio 40

18.Nancy 38 - relégué

19.Troyes 37 - relégué

20.Brest 29 - relégué

(1) Voir notre abécédaire 2010-2011 dans le lien suivant : 

http://eklektik.hautetfort.com/archive/2011/05/14/abecedaire-de-la-ligue-1.html

Les commentaires sont fermés.