Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/06/2013

Abécédaire de la Ligue 1 - 2012/2013

abécédaire ligue 1 2012-2013Après 2011 et 2012, voici notre troisième abécédaire (qui fut difficile à mettre en place) d'une Ligue 1 marquée par le triomphe éclatant du Paris-Saint-Germain. Thématiques, joueurs, équipes, stats. Tout ce qu'il faut retenir d'une saison passionante.


Par Jihad Naoufal et Maroun Khair


A comme Attaque parisienne, la meilleure du championnat. Avec 69 buts inscrits, le club de la capitale fait légèrement moins bien que la saison passée (75).

comme moyenne de Buts, en hausse par rapport à 2011-2012 (2,52) et 2010-2011 (2,34). Elle atteint cette saison 2,57 buts/match. En progression donc mais toujours plus faible que la Bundesliga (2,93), la Liga (2,85), la Premier League (2,8), et la Série A (2,64).

C comme Carton réalisé par Valenciennes contre Lorient (6-1, 9ème journée). Le club nordiste est la seule formation à avoir inscrit 6 buts lors d'une rencontre cette saison.

D comme Défense parisienne, la meilleure de la saison (23 buts encaissés).

E comme Equipe-type de la saison votée lors de la cérémonie des Trophées UNFP. Elle est la suivante : Sirigu (PSG) - Jallet (PSG), N’koulou (Marseille), Thiago Silva (PSG), Maxwell (PSG) - Valbuena (Marseille), Verratti (PSG), Matuidi (PSG), Payet (Lille) - Ibrahimovic (PSG), Aubameyang (Saint-Etienne).

F comme manque de Finition du côté de Marseille. L’OM s’est imposé 12 fois 1-0 et n’a marqué 3 buts qu’à deux reprises. Cela ne l’a pas empêché toutefois de finir second.

G comme Gardiens de but. Mandanda (Marseille), Ruffier (Saint-Etienne), Thuram (Troyes), Penneteau (Valenciennes), et Carrasso (Bordeaux) ont joué l'intégralité des 38 matchs de Ligue 1.

H comme Houleuse la 90ème minute des rencontres Bastia-Ajaccio (27e, 1-0), Lorient – Marseille (34e, 0-1) et Evian-PSG (34e, 0-1), synonyme de début de bagarre entre joueurs. Au final : 5 cartons rouges à Bastia, 2 à Lorient, 2 à Paris.

I comme Zlatan Ibrahimovic (PSG), meilleur buteur du championnat et élu meilleur joueur de la saison. L’attaquant suédois est le premier a marqué 30 buts depuis Jean-Pierre Papin (1989-1990).

J comme Jeu dur exercé par Rennes, équipe qui a reçu le plus de cartons rouges (10).

K comme Saber Khlifa dont le but contre Nice (36ème journée, 4-0) a été désigné lors des Trophées UNFP comme le plus beau de la saison. L’attaquant tunisien d’Evian a inscrit 13 buts en 25 matchs.

L comme Mickael Landreau, le gardien de but bastiais, joueur en activité qui totalise le plus grand nombre de matchs de Ligue 1 (587).

M comme Montpellier, grande déception de la saison. Le champion sortant n’a jamais été capable de défendre son titre. Orphelins de Giroud, meilleur buteur la saison passée (et parti à Arsenal) puis de Yanga-Mbiwa (parti au mercato d’hiver), apprenant que leur entraîneur René Girard ne sera pas conservé la saison prochaine, les Pailladins terminent le championnat en roue libre et finissent à une décevante 9ème place.

N comme N’koulou. Le défenseur de l'Olympique de Marseille est le joueur de champ qui a le plus joué cette saison (3403 minutes).

O comme Olympique de Marseille. Malgré un budget réduit à l'intersaison et un effectif limité, le club phocéen revient au sommet. Décevants l'an passé (10èmes au classement), les joueurs d’Elie Baup (intronisé cette saison) terminent 2èmes du classement et se qualifient directement pour la Champions League.

P comme 12 Passes décisives réussies par Mathieu Valbuena (Marseille) et Dimitri Payet (Lille), les deux meilleurs de la saison en la matière.

Q comme Qatar Sports Investments, le fonds d'investissement qui rachetait le PSG en mai 2011et qui après 2 ans réussit son pari. Paris remporte son premier titre de champion depuis 1994.

R comme Relégation de Brest, Troyes, et Nancy. Ils seront remplacés par Monaco (champion de Ligue 2), Nantes, et Guingamp.

S comme Salvatore Sirigu, le gardien italien du PSG. Très bon l’an passé, il a été brillant cette saison. Battant le record d’invincibilité de Bernard Lama (avec 948 minutes sans encaisser de but), il a grandement participé au sacre de son équipe.

T comme Transition permanente en tête de la Ligue 1. Paris est le 5ème champion en 5 ans  depuis les 7 titres de Lyon (2002-2008). Il faut également souligner 11 champions sur les 21 dernières saisons.

U comme Ultras parisiens qui en marge de la fête organisée le 13 mai au Trocadéro (sacre du PSG), ont décidé de tout gâcher. Affrontements avec forces de l’ordre (30 blessés), jets de fumigènes… Certains ne changent pas.

V comme Valenciennes-Lorient (4-4, 10ème journée), seule rencontre où deux équipes ont marqué chacune quatre buts.

W comme Daniel Wass, joueur le plus polyvalent de la Ligue 1. Le défenseur danois d’Evian a évolué à 4 postes différents (arrière gauche, arrière droit, ailier droit, ailier gauche). Il totalise 34 matchs (29 l’an passé).

X comme XXL la saison du PSG champion. Meilleure attaque, meilleure défense, meilleur buteur, meilleure joueur du championnat, meilleure différence de buts, plus grand nombre de victoires, plus petit nombre de défaites... Des stats exceptionnelles et un titre largement mérité.

Y comme Y a-t-il désormais une hiérarchie en Ligue 1 ? (pour reprendre notre question posée en 2011 (1). Un PSG disposant d’énormes moyens financiers et hégémonique cette année semble indiquer qu’il est le seul boss désormais. Les poursuivants (Marseille, Lyon, Saint-Etienne et les autres), irréguliers, n’ont jamais tenu la cadence. Reste à savoir si Marseille et Lyon, qui ont promis un meilleur recrutement la saison prochaine, et Monaco, promu en Ligue 1 et affichant de grosses ambitions (témoin les recrutements des stars Falcao, Moutinho, et James Rodriguez), parviendront à ramener la domination à quatre équipes.

Z comme Zéro buts encaissés par le PSG durant 23 matchs de Ligue 1, soit plus de la moitié de la saison. Record.


Classement Ligue 1 - 2012-2013

1.PSG 83 points - champion

2.Marseille 71 - champions league

3.Lyon 67 - tour préliminaire champions league

4.Nice 64 - europa league

5.Saint-Etienne 63 - europa league

6.Lille 62

7.Bordeaux 55 - europa league

8.Lorient 53

9.Montpellier 52

10.Toulouse 51

11.Valenciennes 48

12.Bastia 47

13.Rennes 46

14.Reims 43

15.Sochaux 41

16.Evian TG 40

17.Ajaccio 40

18.Nancy 38 - relégué

19.Troyes 37 - relégué

20.Brest 29 - relégué

(1) Voir notre abécédaire 2010-2011 dans le lien suivant : 

http://eklektik.hautetfort.com/archive/2011/05/14/abecedaire-de-la-ligue-1.html

22/03/2013

Ligue 1 - 2012/2013 : 3ème bilan

ligue 1,ligue 1 2012-2013Deux mois et demi après notre dernier bilan (voir notre note du 24/12/2012), soit 10 journées plus tard, nous procédons au 3ème état des lieux de cette Ligue 1 version 2012-2013. Avec la trêve de 2 semaines (la France joue en éliminatoires de la Coupe du monde), ce bilan tombe à point, d'autant plus qu'aucune équipe du haut du classement ne s'est imposée...


Par Maroun Khair et Jihad Naoufal



ligue 1,ligue 1 2012-2013Trio de tête

A la trêve hivernale, 3 équipes partageaient la tête du classement avec 38 points. Trois mois plus tard, le Paris-Saint-Germain, toujours aussi solide et dominateur, a mis ses poursuivants, Lyon et Marseille, à respectivement 5 et 7 points. Forts de 8 matchs consécutifs sans encaisser de buts (décembre-janvier), les parisiens se sont imposés à 6 reprises. S'ils ont connu dernièrement un coup de moins bien (2 défaites chez des mal classés), ils demeurent pour le moment la meilleure équipe de Ligue 1, d'autant plus que Lyon et Marseille, affichant leurs limites, ne suivent plus. Irréguliers, les Gones sont incapables de s'imposer à domicile (1 victoire, 2 nuls, 1 défaite). Et s'ils grapillent à l'extérieur (3 victoires, 1 nul), ils s'inclinent lourdement aussi (3-1 à Ajaccio, 4-1 à Bastia). Marseille ne va pas mieux et affiche un bilan plus que moyen : 3 victoires, 4 nuls, 3 défaites. Inneficaces en attaque, proposant un style de jeu pauvre, les Olympiens n'ont marqué que 10 buts en 10 matchs et leur dernière victoire de plus d'un but d'écart remonte à début novembre (2-0 à Ajaccio). La suite sera compliquée pour ces deux équipes, d'autant plus que l'écart avec les poursuivants s'est resserré.

ligue 1,ligue 1 2012-2013Les poursuivants

Si le PSG a fort logiquement accentué son avance, la marge d'écart (6 points) de Lyon et Marseille s'est considérablement réduite. Quatre équipes en reconquête (Saint-Etienne, Nice, Lille, Montpellier) se replacent tandis que Lorient, Bordeaux et Rennes perdent des places. Les Girondins, auteurs de prestations indigentes, avaient bien débuté l'année avant de s'incliner quatre fois de suite. 4èmes de Ligue 1 début février, ils sont désormais 9èmes. La meilleure note revient à Saint-Etienne, en pleine ascension. Mal en points en décembre après 5 matchs sans victoire (dont 3 défaites) et sans marquer le moindre but, les Stéphanois ne se sont plus inclinés depuis, soit 10 matchs (meilleure série en cours) dont 6 victoires. Proposant un football chatoyant, ils réalisent un gros match contre le PSG lors de cette 29ème journée, remontant deux buts de retard (2-2). Autre équipe à suivre, Nice s'est également imposé à 6 reprises mais s'est également incliné 3 fois dont un cinglant 4-0 à Saint-Etienne. En difficulté cette saison, Lille revient également en force avec 5 victoires consécutives (dont un 3-1 à Lyon), avant de s'incliner à domicile contre Evian (2-1), qui lutte pour son maintien. Autre club en forme, le champion sortant Montpellier a également remporté 6 victoires, restant toutefois sur 1 point pris sur ses deux derniers matchs. Les Héraultais ont eux aussi subi la loi de Saint-Etienne (4-1).

ligue 1,ligue 1 2012-2013,PSG,marseille,lyon,saint-etienne,lille,nice,montpellier,nancy,evian,troyes,bastia,ajaccio,bordeaux,lorient,brestNivellement par le bas

Mis à part Saint-Etienne, les scores de Nice, Lille et Montpellier stigmatisent une tendance en Ligue 1 d'incapacité des équipes à enchaîner une série de victoires de plus d'un mois. Cette manie conjuguée au fait qu'une seule équipe parmi les dix premiers du classement s'est imposée le week-end dernier (en l'occurence, Lorient, 8ème...) nous rappelle que le nivellement de la Ligue 1 par le bas se poursuit. En tout état de cause, cette "neutralisation" entre les poursuivants profite au PSG dont l'avance est toujours confortable. Vu les moyens considérables du club de la capitale, il nous incline à penser que cela constitue la moindre des choses. Par contre, le trio de tête, inchangé depuis la trêve, pourrait  changer dans les prochaines journées. Pratiquant un jeu plus que suffisant, Lyon et Marseille risquent de se voir dépasser par des équipes pratiquant un football plus incisif et surtout, plus efficace.

ligue 1,ligue 1 2012-2013,PSG,marseille,lyon,saint-etienne,lille,nice,montpellier,nancy,evian,troyes,bastia,ajaccio,bordeaux,lorient,brestLa lutte pour le maintien

Au fond du trou en décembre, Troyes et Nancy, toujours en queue de peleton, se sont quelque peu repris. Les Nancéiens, auteurs d'une seule victoire en 19 rencontres, se sont depuis imposés à quatre reprises. L'espoir demeure toutefois mince pour ces deux équipes qui restent à 5 points du premier non-relégable, d'autant plus que le reste de la meute bataille ferme pour ne pas se retrouver à l'étage inférieur, témoin les victoires de Sochaux (3-2) et Reims (1-0) contre le PSG, celles des équipes corses contre Lyon, celle d'Evian à Lille (2-1), ou encore la victoire brestoise à Bordeaux (2-0). Par rapport à décembre, la donne n'a pas changé, le maintien se jouera entre les équipes classées de la 13ème place à la dernière (voir le classement ci-dessous). A défaut d'être de qualité, la Ligue 1 est toujours aussi serrée et passionnante.

 

Résultats de la 29ème journée (14, 15, 16 mars)

Marseille - Ajaccio 0-0

Bastia - Lyon 4-1

Reims - Rennes 1-0

Montpellier - Troyes 1-1

Lille - Evian TG 1-2

Sochaux - Valenciennes 1-1

Lorient - Brest 4-0

Nancy - Nice 1-0

Toulouse - Bordeaux 0-0

Saint-Etienne - PSG 2-2


Classement

1.PSG 58

2.Lyon 53

3.Marseille 51

4.Saint-Etienne 49

5.Nice 48

6.Lille 46

7.Montpellier 45

8.Lorient 43

9.Bordeaux 42

10.Rennes 42

11.Toulouse 38

12.Valenciennes 36

13.Ajaccio 33

14.Bastia 33

15.Evian 30

16.Reims 30

17.Brest 29

18.Sochaux 28

19.Troyes 24

20.Nancy 24 

 

Buteurs

1.Ibrahimovic (PSG) 25 buts

2.Aubameyang (Saint-Etienne) 16

3.Gomis (Lyon) 12

4.Cvitanitch (Nice) 12

5.Aliadière (Lorient) 11

07/01/2013

Ballon de plomb 2012

ballon de plomb,ballon de plomb 2012,les cahiers du footballLes cahiers du football viennent de décerner pour l'année 2012 le trophée de football le moins prestigieux. Rappelons qu'il concerne le championnat de football de Ligue 1 (France), que le joueur concerné doit avoir évolué au moins 6 mois en Ligue 1, et que les critères retenus sont a) Les qualités intrinsèques ; b) La personnalité du joueur ; et c) Les choix de carrière.

 

ballon de plomb,ballon de plomb 2012,les cahiers du footballAux 10 candidats 2012 (1), Les Cahiers ont décidé cette année d'ajouter comme option de vote la non-attribution du ballon de plomb. Ce "vote blanc" s'est d'ailleurs classé 2ème (13.6% tout de même) mais il y a quand même eu un lauréat en la personne de Issam Jemaa, qui en quelques années, a écumé pas moins de 4 clubs de Ligue 1... Grand espoir tunisien, il débarque à Lens en 2005. Après 2 saisons délicates (34 matchs disputés, 3 buts), il est prêté à Caen, promu en Ligue 1 (2007-2008), pour s'y aguérir mais ne parvient à s'imposer (21 matchs, 3 buts). De retour de prêt à Lens, désormais en Ligue 2, il améliore ses stats : 5 buts en 26 matchs (2008-2009) puis 7 buts (son record) en 29 matchs l'année de la promotion en Ligue 1. Il inscrit même un doublé en Coupe de France contre Marseille (3-1, janvier 2010). Blessé lors de la saison 2010-2011, il ne dispute que 26 matchs (5 buts). Transféré à Auxerre, il n'entre pas dans les plans de l'entraîneur Laurent Fournier (7 matchs, 2 buts). Au mercato 2011-2012, il rejoint Brest qui vient de perdre son attaquant Nolan Roux (parti à Lille) mais les résultats ne sont pas là non plus (10 matchs, 2 buts). En juillet 2012, il signe pour 2 ans au Koweit SC. Au total, pour 152 matchs disputés en France (Ligue 1, Ligue 2), il n'inscrit que 27 buts et connaît même "2 relégations et demi" (Caen, Lens, Auxerre). Bilan assez déprimant pour un attaquant. A sa décharge, nous pouvons signaler des stats bien plus convaincantes en équipe nationale tunisienne (77 matchs, 36 buts).

Nous noterons au passage que la nomination d'une liste de candidats est délicate, dans le sens où il n'est pas évident de valider les 3 critères à la fois. La liste aurait pu être plus longue ou plus courte. Les joueurs sélectionnés méritaient-ils mieux ou pire ? Annoncé comme une star au PSG, Diego Lugano (capitaine de l'équipe nationale de l'Uruguay à l'époque) fut un flop total. Cris a franchement été mauvais à Lyon pour sa dernière saison mais pouvait-on attendre mieux d'un joueur âgé de 35 ans ? D'autres ont été choisis pour leurs frasques extra-sportives (M'vila) mais demeurent d'excellents joueurs...etc. Quoi qu'il en soit, les abonnés ont fait leur choix.  Jihad Naoufal

 

Classement 2012

1.Issam Jemaa (Auxerre/Brest/Koweït SC) 25 %

2.Non-attribution 13.6 %

3.Yann M'vila 12.6 %

Palmarès

2012 : Jemaa (Auxerre/Brest/Koweït SC)

2011 : Maazou (Bordeaux/Zulte Waregen)

2010 : Demont (Lens).

2009 : Kezman (PSG).

2008 : Piquionne (Lyon).

2007 : Moussilou (Saint-Etienne/Marseille).

2006 : Mendy (PSG).

2005 : Pedretti (Marseille/Lyon).

2004 : Fiorèse (PSG/Marseille).

2003 : Llacer (PSG).

 

Palmarès par club

1.PSG 3.5

2.Marseille 1.5

3.Lyon 1.5

 

(1) Stéphane Mbia (Marseille/Queens Park Rangers), Diego Lugano (PSG), Michaël Ciani (Bordeaux/Lazio Rome), Cris (Lyon/Galatasaray), Alou Diarra (Marseille/West Ham), Morgan Amalfitano (Marseille), Modibo Maïga (Sochaux/West Ham), Kevin Anin (Nice), Yann M'Vila (Rennes), Issam Jemaa (Auxerre/Brest/Koweït).

22/05/2011

Ligue 1 - 37ème journée

ligue1,lille,psg,marseille,nancy,nice,monaconlyon,rennes,sochauxLille officiellement champion

 

Quasi assuré d'être champion depuis quelques temps déja, Lille a "composté son titre" hier grâce à un point ramené de Paris (2-2) alors que dans le même temps Marseille concédait le nul à domicile. Accroché contre Caen (0-0), Lyon n'est toujours pas assuré de se qualifier pour le tour préliminaire de la Champions League mais possède toujours deux points d'avance sur le Paris-Saint-Germain.

 

ligue1,lille,psg,marseille,nancy,nice,monaconlyon,rennes,sochauxUne semaine après avoir décroché la Coupe de France, Lille a remporte le championnat de Ligue 1 et réalise donc un fabuleux doublé. L'équipe entraînée par Rudy Garcia parachève une saison extraordinaire durant laquelle elle aura pratiqué le meilleur football, marqué par l'offensive (meilleure attaque actuelle) et un jeu collectif des plus fluides. A Paris où Lille ne gagne jamais (0-3 l'an passé, 0-1 en 2008-2009, 1-1 en 2007-2008, 0-1 en 2006-2007, 1-2 en 2005-2006...etc), les choses n'étaient pas simples malgré l'ouverture du score par Obraniak (5e), également buteur en finale de Coupe de France contre ces mêmes parisiens. Paris revenait grâce à Hoarau (45e) mais celui-ci était expulsé juste après la pause pour un 2ème carton jaune reçu suite à une simulation dans la surface. Lille en profitait et reprenait l'avantage grâce à Sow (59e), le meilleur buteur actuel de Ligue 1 (22 réalisations). Mais ce but ne freinait pas les ardeurs de parisiens qui luttent pour accrocher le tour préliminaire de la Champions league. D'une superbe frappe sous la barre, Bodmer (formé à Lille) crucifiait Landreau et remettait les pendules à zéro (2-2, 73e). Qu'importe, ce point suffisait au bonheur des lillois (6 points d'avance sur l'OM), d'autant que Marseille était incapable de s'imposer face à des Valenciennois qui luttent toujours pour le maintien (2-2).

ligue1,lille,psg,marseille,nancy,nice,monaconlyon,rennes,sochauxMené au score (32e) une nouvelle fois en raison de ces errements défensifs, Marseille réagissait dans la minute qui suivait par André Ayew (33e) puis prenait l'avantage par Rémy (35e). Les deux hommes forts de l'attaque marquaient sur des coups de pied arrêtés de Valbuena. Mais un nouveau placement catastrophique de la défense permettait à Gomis (66e) de ramener le nul pour les Nordistes (2-2). Déçu par la prestation de son équipe, Didier Deschamps estimait après le match qu'il "faudra bien réfléchir" pour l'an prochain. Car si Marseille n'a pas à rougir de sa saison - ponctuée d'une 2ème place et d'une victoire en finale de Coupe de la Ligue - il ne faut oublier que les Olympiens ont lâché 20 points à domicile (pour 12 l'an pasé), c'est beaucoup trop pour espérer être champion. Etonnante équipe qui a souvent montré de grandes ressources pour réagir et recoller au score mais qui fut régulièrement incapable de préserver un score avantageux, ce fut le cas dernièrement contre Lorient, Auxerre, Toulouse, Valenciennes...etc. En tout état de cause, l'équipe devrait être ostensiblement remaniée à l'intersaison.

 

ligue1,lille,psg,marseille,nancy,nice,monaconlyon,rennes,sochauxLa lutte pour le maintien

Incapable de se défaire de Caen à domicile (0-0), Lyon a essuyé les sifflets de son public dont une partie a prématurément quitté Gerland. Des banderolles réclamaient même la démission de l'entraîneur Claude Puel. Les Gones possèdent toujours 2 points d'avance sur le PSG mais ils se déplaceront la semaine prochaine à Monaco, toujours reléguable, tandis que Paris ira à Saint-Etienne, une équipe qui n'a plus rien à perdre ni à gagner. La lutte pour le maintien est extrêmement intense (c'est le moins que l'on puisse dire). Si les Canneais ont ramené le nul de Lyon, ils sont toujours 16èmes, à 1 point seulement de Monaco, premier reléguable, et reçoivent dimanche prochain Marseille... Dans le groupe des mal-classés luttant pour leur survie parmi l'élite, pas moins de 5 clubs se sont imposés. Après sa victoire contre Bordeaux (2-0), Toulouse totalise 3 points de plus que Monaco et est assuré du maintien. En effet, 7 clubs séparent les 2 équipes et il est certain que ces 7 clubs ne vont pas tous s'imposer. Surtout, 2 de ces équipes s'affronteront directement. Valenciennes et Nice. La première a ramené un point précieux de Marseille et la seconde s'est logiquement imposé face à Lorient. Mais Valenciennes demeure 15ème (45 pts) et Nice est 14ème (46 pts). Les deux bonnes opérations sont à mettre au crédit de Brest, vainqueur à Auxerre (1-0) et Monaco qui s'impose à Montpellier (1-0). Là encore, ces deux équipes ne sont pas sauvées. Monaco est toujours reléguable (44 pts) et jouera son dernier match face à Lyon qui voudra assurer sa qualification pour le tour préliminaire de la Champions league. L'excellente performance de la soirée est venue de Nancy, au fond du trou il y a quelques semaines. Après un nul à Paris (35ème) et une victoire face à Nice (36ème), elle s'impose à Rennes (2-0) et a désormais son destin entre les mains. Pour son dernier match à domicile, elle recevra Lens. La plus mauvaise affaire a été réalisée par Auxerre. Défaits à domicile par Brest, les Bourgignons, 12èmes avec 46 points, se déplaceront à Lorient. Il faudrait toutefois un concours de circonstances très improbable pour les voir en Ligue 2 l'an prochain (voir le classement ci-dessous).

 

ligue1,lille,psg,marseille,nancy,nice,monaconlyon,rennes,sochauxLes échéances des clubs luttant pour le maintien (38ème journée)

Valenciennes (15e) - Nice (14e)

Caen (16e) - Marseille (2e)

Monaco (18e) - Lyon (3e)

Brest (13e) - Toulouse (10e)

Nancy (17e) - Lens (19e)

 

37ème journée - samedi 21 mai

Auxerre - Brest 0-1

Lens - Arles-Avignon 0-1

Lyon - Caen 0-0

Marseille - Valenciennes 2-2

Montpellier - Monaco 0-1

Nice - Lorient 2-0

PSG - Lille 2-2

Rennes - Nancy 0-2

Sochaux - Saint-Etienne 2-1

Toulouse - Bordeaux 2-0

 

Classement (37 match)

1.LILLE 73 points (champion)

2.Marseille 67 (champions league)

3.Lyon 61

4.PSG 59 

5.Rennes 56 (ligue europa)

6.Sochaux 55 (ligue europa)

7.Lorient 49

8.Saint-Etienne 48

9.Bordeaux 48

10.Toulouse 47

11.Montpellier 47

12.Auxerre 46 (+3)

13.Brest 46 (-5)

14.Nice 46 (-14)

15.Valenciennes 45 (+3)

16.Caen 45 (-5)

17.Nancy 45 (-9)

18.Monaco 44 (-2)

19.Lens 34 (relégué)

20.Arles-Avignon 20 (relégué)

16/05/2011

Ligue 1 - 36ème journée

ligue1,marseille,lorient,om,lille,nancy,nice,monaco,lens,auxerre,lyon,brestMarseille accroché, Lille en route pour le doublé

En concédant le nul à Lorient (2-2), l'Olympique de Marseille a lâché de nouveau des points précieux dans la course au titre et laisse filer le leader lillois qui n'a même pas joué (match reporté en raison de la finale de Coupe de France remportée par les lillois contre le Paris-Saint-Germain). A 2 journées de la fin, Marseille pointe à 3 points de Lille à qui il reste 3 matchs... Autant dire que les Dogues se dirigent droit vers un doublé historiquen venant de remporter leur première Coupe de France depuis 1955 et qu'ils sont à deux doigts d'empocher leur premier championnat depuis... 1954.

Une victoire lilloise mercredi prochain (en match en retard) contre Sochaux laisserait l'OM à 6 longueurs. Il resterait alors 2 matchs à disputer pour chaque équipe et Lille possède en plus une meilleure différence de buts (+30 contre +27). Même en cas de nul ou de défaite lilloise, le titre semble bel et bien promis à l'équipe qui aura pratiqué le meilleur football de Ligue 1 cette saison et surtout, qui aura été la plus régulière.


ligue1,marseille,lorient,om,lille,nancy,nice,monaco,lens,auxerre,lyon,brestAprès 9 matchs sans victoire, Rennes a renoué avec la victoire en s'imposant à Saint-Etienne (2-1). Les joueurs d'Antonetti confortent leur 5ème place et ne sont qu'à 3 longueurs de Paris et Lyon (qui néanmoins doivent jouer leur 35ème match respectivement mercredi et mardi).

 

 

ligue1,marseille,lorient,om,lille,nancy,nice,monaco,lens,auxerre,lyon,brestDans le bas de tableau, Arles-Avignon, lanterne rouge reléguée en Ligue 2, a remporté son 2ème match de la saison, contre Toulouse (1-0) qui devra lutter pour le maintien jusqu'au bout. Après son nul à Monaco (1-1), Lens est officiellement en Ligue 2 tandis que son adversaire du jour est désormais 18ème et reléguable en raison de la victoire sans appel de Nancy contre Nice (3-0). Au fond du trou il y a une semaine, les nancéins viennent de marquer 6 buts en 2 matchs pour 4 points de pris. L'autre club vainqueur du bas de tableau est Caen qui s'est imposé face à Montpellier (2-0). Les Normands confirment leur bonne passe en alignant un 5ème match sans défaite. Après son nul ramené de Valenciennes (1-1), Auxerre possède 5 points d'avance sur le premier reléguable et entrevoit le maintien. Autre club en danger, Brest (16e) jouera ce soir contre Lyon.

Dimanche 15 mai

Nancy - Nice 3-0

Monaco - Lens 1-1

Caen - Montpellier 2-0

Saint-Etienne - Rennes 1-2

Valenciennes - Auxerre 1-1

Lorient - Marseille 2-2

 

Lundi 16 mai

Brest - Lyon

 

Mercredi 18 mai

Lille - Sochaux

Bordeaux - PSG

 

Classement (36 match)

1.Lille 69 points (35 match)

2.Marseille 66 

3.Lyon 59 (35 match)

4.PSG 58 (35 match)

5.Rennes 56 

6.Sochaux 52 (35 match)

7.Lorient 49

8.Saint-Etienne 48

9.Montpellier 47

10.Auxerre 46

11.Bordeaux 45 (35 match)

12.Valenciennes 44

13.Toulouse 43

14.Caen 43

15.Nice 42 

16.Brest 41 (35 match)

17.Nancy 40

18.Monaco 39

19.Lens 35

20.Arles-Avignon17

12/05/2011

Ligue 1 - 35ème journée

lilleee.jpgLille conforte son avance, Marseille garde espoir                                                                                                                                                                                        En match avancé mardi, Lille effectuait un grand pas vers le titre en s'imposant à Saint-Etienne (2-1) et en reléguant Marseille (défait dimanche à Lyon) à 7 points. Les Oympiens sont revenus ce mercredi à 4 points, en disposant de Brest (3-0). Lyon a été étrillé à Auxerre (4-0) qui se rapproche un peu plus du maintien.

 

marseile.jpgEn s'imposant difficilement à Saint-Etienne (2-1 après avoir été mené au score), Lille a réussi ce que font généralement les futurs champions en fin de saison : remporter deux succès de suite à l'extérieur (1-0 à Nancy samedi dernier). Marseille défait dimanche à Lyon, les Lillois pointaient mardi soir avec 7 points d'avance, soit plus de 2 victoires d'avance et une excellente manière d'aborder leur finale de Coupe de France samedi prochain (contre le PSG) sans pression. Marseille n'avait donc plus le choix. Et la réponse contre Brest fut sans appel, 3-0 avec à la clé un excellent Cheyrou (2 passes décisives), de non moins excellents frères Ayew (Jordan a marqué) et un Loïc Rémy à nouveau buteur.

 

3410df8d60efb1dd65f0c1fd51d85e32.jpgOn dit souvent que l'espoir fait vivre et Marseille a prouvé qu'il n'abdiquait pas si facilement. Si les Olympiens s'imposent le week-end prochain à Lorient (ce qui ne sera pas une mince affaire), ils reviendraient provisoirement à 1 point du LOSC dont le match sera reporté (Coupe de France oblige). Suffisant pour espérer lui ravir un titre qu'il remporterait pour la première fois depuis 1957 ? 

Au petit jeu des pronostics et vu les prestations récentes des deux équipes et surtout l'avance comptable des lillois, ces derniers sont largement favoris. Coup d'oeil aux prochaines échéances des deux clubs : 

36ème journée : Lorient - Marseille ; Lille - Sochaux

37ème journée : PSG - Lille ; Marseille - Valenciennes

38ème journée : Caen - Marseille ; Lille - Rennes

Inutile de faire de comptes si les deux équipes remportaient leurs 3 derniers matchs. Lille finirait avec 4 points d'avance. A supposer que les Lillois effectuent un faux-pas (une défaite à Paris où ils ne réussissent guère), difficile de même de les voir s'incliner plus d'une fois, eux qui n'ont perdu que 4 fois cette saison (6 défaites pour l'OM). Si sur le papier, les adversaires de Marseille semblent plus abordables que Sochaux (6ème), Paris (4ème) et Rennes (5ème), rappelons que Valenciennes et Caen jouent leur survie en Ligue 1 et que Lorient n'est jamais facilement manoeuvrable à domicile. L'équation est simple pour les Marseillais : ils doivent remporter tous leurs matchs et Lille doit lâcher 4 points. Soit une véritable mission impossible.

 

260469864-ligue-1-lyon-rechute-lens-garde-espoir-s.jpgAuxerre atomise Lyon

Toujours mardi, le PSG a raté l'occasion de passer devant Lyon, 3ème. Les parisiens ont concédé le nul (2-2) contre une équipe de Nancy - aux portes de la Ligue 2 - qui a chèrement vendu sa peau. Curieux lyonnais qui réussissent dimanche dernier le match de leur vie contre Marseille (3-2 et un but magnifique de Delgado) et qui se font étriller contre Auxerre (4-0). Les coéquipiers d'Hugo Lloris, à 6 points de Marseille, ne luttent plus que pour l'accéssion au tour préliminaire de la Champions League. Paris est à 1 point. Quant aux Icaunais, ils ont presque acquis le maintien et passent même dans la première partie du classement. Sochaux n'en finit plus de cartonner. Après un 4-0 infligé la semaine dernière à Bordeaux (et à Chaban-Delmas s'il vous plaît), les hommes de Francis Gillot ont disposé de Monaco (3-0). Accrochés à leur 6ème place (4 points d'avance sur le 7ème), synonyme de Ligue Europa, ils s'offrent même le luxe de titiller Rennes au classement (5ème avec 1 point d'avance).

socccc.jpgNice prend un peu d'air au classement en battant Arles-Avignon (3-2) mais le Nancy-Nice de samedi prochain s'annonce tragique (Nancy est premier reléguable à 1 point de Monaco, 2 de Caen et 4 de Nice). Pour l'honneur, Lens, futur relégué, s'est imposé contre Bordeaux (1-0). Grâce à son sauveur Niang (16 ans), Caen a ramené le nul (1-1) de Rennes dont le jeu est toujours aussi indigeste (9 matchs sans victoire). La course pour le maintien concerne toujours (mathématiquement) 9 clubs - dont Bordeaux désormais - séparés par 6 points.

Mardi 10 mai

P.S.G - Nancy 2-2

Saint-Etienne - Lille 1-2

 

Mercredi 11 mai

Auxerre - Lyon 4-0

Rennes - Caen 1-1

Montpellier - Lorient 3-1

Sochaux - Monaco 3-0

Nice - Arles-Avignon 3-2

Toulouse - Valenciennes 0-0

Lens - Bordeaux 1-0

Marseille - Brest 3-0

 

Classement (35 matchs)

1.Lille 69 points

2.Marseille 65 

3.Lyon 59

4.PSG 58 

5.Rennes 53 

6.Sochaux 52

7.Lorient 48

8.Saint-Etienne 48

9.Montpellier 47

10.Auxerre 45

11.Bordeaux 45

12.Toulouse 44

13.Valenciennes 43

14.Nice 43

15.Brest 42

16.Caen 41

17.Monaco 40

18.Nancy 39

19.Lens 34

20.Arles-Avignon14

11/04/2011

Ligue 1 - 30ème journée

newsmlmmd.d815965cdf4f0ee2d044b132486059d9.5711b (1).jpgLille freiné, Marseille loupe le coche

Surpris à Monaco (1-0, but de Park), Lille s'incline pour la 4ème fois de la saison. La faute à une équipe monégasque, décidément improbable cette saison, capable de coups d'éclats (2-2 à Paris et à Marseille, 1-0 à Bordeaux) comme de matchs indigestes. L'équipe du Rocher n'a pas fait que jouer un vilain tour au leader du championnat ; elle réalise une excellente opération au classement en vue de la course pour le maintien puisque les autres équipes menacées de reléguation n'ont pas gagné, hormis Brest. En effet, Valenciennes et Nancy se sont quittés sur un match de parité (1-1), Auxerre n'a pu venir à bout de Saint-Etienne à domicile (2-2), Caen s'est incliné à domicile contre un PSG (2-1) qui revient dans la course pour l'accession à la champions league, et Nice a ramené le nul de Montpellier. Il faut noter la belle opération de Brest qui s'impose dans le derby breton contre Rennes (2-0) et qui met fin à 4 défaites consécutives. Toutes ses équipes se tiennent en 4 points.

lallalasmlmmd.5b466c08f44a8b1c0815c5899f0a5707.7910b.jpgDimanche, Marseille pouvait profiter de la défaite du leader et revenir à 3 points. Pour cela, il fallait s'imposer au Vélodrome contre Toulouse. Occasion ratée puisque les Olympiens, malmenés en seconde mi-temps, n'ont pu faire que match nul, grâce à Gignac (82e) qui marquait contre son ancienne équipe. Si Didier Deschamps affirmait après match qu'il se contentait de ce match nul arraché dans la douleur, il n'en demeure pas moins que Marseille perd des points à domicile et qu'il n'y aura pas 10 occassions de remonter le leader.

 

3343955541-lyon-relance-en-ligue-1 (1).jpgLyon revient, Paris se replace

Le match nul de l'OM combinée à la mauvaise série de Rennes (3 défaites sur les 4 derniers matchs - 1 seul but marqué) permet à l'Olympique lyonnais de revenir dans la course au titre. Les joueurs de Claude Puel ont disposé dimanche d'une équipe lensoise en perdition (3-0) et reviennent à 2 points de Marseille et 5 de Lille. Paris se reprend également et s'impose à Caen (2-1) après 4 matchs sans victoire. En haut de classement, la bonne opération de cette journée est pour les Lyonnais. Une autre conséquence est le resserement au classement entre les cinq premiers. De bon augure pour la suite. Si la fin du championnat est encore longue, tout match sera désormais décisif. Lyon (3e) reçoit Paris (5e) dimanche prochainn Lille se testera contre une équipe bordelaise championne des matchs nuls (13) et Marseille (2e) se déplace à Montpellier (6e) avant de retrouver cette même équipe une semaine plus tard en finale de Coupe de la ligue.

 

Samedi 09 avril

Monaco - Lille 1-0

Bordeaux - Arles-Avignon 0-0

Auxerre - Saint-Etienne 2-2

Caen - PSG 1-2

Lorient - Sochaux 1-1

Valenciennes - Nancy 1-1

Brest - Rennes 2-0

 

Dimanche 10 avril

Marseille - Toulouse 2-2

Montpellier - Nice 1-1

Lyon - Lens 3-0

 

Classement

1.Lille 58

2.Marseille 55

3.Lyon 53

4.Rennes 51

5.PSG 49

6.Montpellier 43

7.Saint-Etienne 41

8.Bordeaux 40

9.Lorient 40

10.Sochaux 39

11.Toulouse 38

12.Brest 38

13.Nancy 37

14.Nice 36

15.Valenciennes 35

16.Monaco 35

17.Caen 35

18.Auxerre 34

19.Lens 28

20.Arles-Avignon 13

22/11/2010

Ligue 1 - 14ème journée

frau.jpgPremiers enseignements

Le chemin vers le verdict final d'un championnat de Ligue 1 passionnant depuis la fin de l'hégémonie lyonnaise en 2008, est encore long. Toutefois cette 14ème journée marque déja quelques tendances. Les deux trouble-fêtes de début de saison, Saint-Etienne et Toulouse marquent définitivement le pas. Leaders après la 7ème journée et une victoire prestige à Lyon, l'ennemi de toujours (1-0), les Stéphanois n'ont plus gagné depuis et pointent à la 10ème place. Quant aux Toulousains, il furent leaders de la 2ème à la 5ème journée mais une succesion de revers (3 défaites lors des 3 dernières journées) et une inneficacté offensive grandissante les relèguent désormais à la 13ème place. Un autre leader surprise (lors des 3 dernières journées), Brest, rentre également dans le rang (2 défaites et 1 nul sur les 3 derniers matchs) et chute de la 1ère place à la 6ème.

gomis.jpgLes gros reviennent

Deuxième enseignement, le PSG semble bien parti pour jouer les premières places, voire le titre. Les hommes d'Antoine Kombouaré enchainent les prestations solides, à domicile comme à l'extérieur. 3èmes du classement, ils présentent la meilleure différence de but (ex-aequo avec Lille). Marseille revient bien après deux prestations médiocres à Paris (1-2) et contre Lens (1-1). Les Olympiens se sont imposés dans les dernières minutes à Toulouse et se retrouvent à 2 points du leader Lille mais avec un match en retard qu'ils joueront contre Rennes, qui remonte à la 4ème place (victoire 2-1 contre Brest). Une victoire d'une des deux équipes serait synonyme de première place au classement. Après un début de championnat catastrophique, Lyon et Bordeaux reviennent dans la course au titre, grâce à une victoire à l'extérieur. Lyon était reléguable après 7 journées et les Girondins l'étaient après la 5ème journée. Les hommes de Claude Puel viennent d'enchainer 7 matchs sans défaite.

1739214110-montpellier-en-leader.jpgValse des leaders

Auteurs d'une très bonne saison l'an passé, Lille et Montpellier avaient été enterrés un peu vite. Et pour cause, leur début de saison n'avait rien de rassurant. Lille débutait avec 4 matchs nul consécutifs et Montpellier se retrouvait à la 11ème place après 8 journées. Les deux clubs ont redressé la barre depuis et sont les deux leaders de cette journée (24 points chacun). Une journée qui aura vu 3 changements de leaders entre samedi soir et dimanche après-midi. Après le PSG puis Montpellier, c'est finalement Lille qui a raflé la première place ce dimanche grâce à une victoire contre Monaco. 2 points seulement séparent le 1er du 8ème. A n'en pas douter, la suite sera rude et passionnante.

 

Samedi 20 novembre 

PSG - Caen 2-1

Rennes - Brest 2-1

Toulouse - Marseille 0-1

Saint-Etienne - Auxerre 1-1

Nancy - Valenciennes 2-0

Sochaux - Lorient 2-0

Nice - Montpellier 0-1

 

Dimanche 21 novembre 

Lille - Monaco 2-1

Arles-Avignon - Bordeaux 2-4

Lens - Lyon 1-3

 

Classement

1.Lille 24 points

2.Montpellier 24

3.PSG 23

4.Rennes 23 (13 matchs joués)

5.Marseille 22 (13 matchs joués)

6.Brest 22

7.Bordeaux 22

8.Lyon 22

9.Auxerre 19

10.Saint-Etienne 19 (13 matchs joués)