free website counter html
free website counter html

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/07/2021

EURO 2020 - 1/4 : Angleterre - Ukraine 4-0

angleterre,ukraine,euro,euro 2020,euro 2021,angleterre-ukraineL'Angleterre écrase l'Ukraine et rejoint le Danemark

 

En disposant facilement d'une équipe ukrainienne trop limitée (4-0), l'Angleterre rejoint le dernier carré où elle affrontera le Danemark.

 

Sans doute n'y a-t-il pas grand chose à dire concernant ce dernier quart de finale, de loin le plus déséquilibré, sur le papier comme durant la rencontre. Partis grands favoris après 4 matchs sans encaisser de but et une victoire avec autorité contre l'Allemagne en 8èmes (2-0), les Anglais n'ont fait qu'une bouchée de leur adversaire dans une rencontre où ils étaient supérieurs dans tous les secteurs de jeu et où tout leur a réussi.

angleterre,ukraine,euro,euro 2020,euro 2021,angleterre-ukraineC'est ainsi qu'ils ouvraient le score dès la 4ème minute lorsque Kane mis sur orbite par Sterling partait dans le dos de la défense et trompait de près Bushchan en taclant le ballon. Il est certain que face à une équipe rapide et technique mais également imperméable en déffense, c'est le pire scénario qui pouvait arriver. Les Ukrainiens ont tenté quelques incursions mais trop maladroites et pas assez rapides pour pouvoir inquiéter le mur Maguire-Stones.

angleterre,ukraine,euro,euro 2020,euro 2021,angleterre-ukraineDès la reprise, les Anglais enfoncaient le clou, Maguire reprenant de la tête de près un coup-franc de Shaw, déménageant un défenseur au passage. La puissance athlétique d'un onze de départ évoluant dans la très physique Premier League (hormis Sancho mais qui signe actuellement à Manchester United) a tout simplement ridiculisé dans les airs des Ukrainiens complètement largués, avec deux nouveaux buts de la tête inscrits par Kane (50e, entre les jambes du gardien...) et Henderson (63e, facile sur corner). Heureusement que le supplice s'arrêtait là.

Avec cette demi-finale atteinte, l'objectif fixé à Gareth Southgate est rempli. Mais il est clair que l'Angleterre vise désormais la victoire finale de par ce qu'elle a accompli jusqu'ici. Elle part également favorite - mais à un degré moindre - contre le Danemark qu'elle retrouvera marcredi prochain pour une place en finale. L'Ukraine termine sur une fausse note mais réussit quand même sa meilleure compétition depuis son quart de finale à la Coupe du monde 2006.

J N

 

Buts : Kane (4e, 50e), Maguire (46e), Henderson (63e).

Angleterre : Pickford - K. Walker, Stones, Maguire, Shaw (Trippier, 65e) - Philips (Bellingham, 65e), Rice (Henderson, 57e) - Sancho, Mount, Sterling (Rashford, 65e) - Kane (cap.) (Calvert-Lewin, 73e).

Ukraine : Bushchan - Karavaev, Zabarni, Kryvtsov (Tsygankov, 36e), Matvyenko, Mykolenko - Sharapenko, Sydorchuk (Makarenko, 64e), Zinchenko - Iaremchuk, Iarmolenko (cap.).

24/06/2021

EURO 2020 - bilan et 8èmes

italie,pays-bas,pays de galles,euro 2020,euro 2021,france,belgique,suède,tchéquie,république tchèque,angleterre,danemark,autricheSans aboutir à une surprise - comme ce fut le cas en 2016 - le premier tour de l'Euro 2020 fut passionnant. Toutes les équipes attendues seront en huitièmes de finale.

 

Hormis la Turquie, très décevante dans le jeu (3 défaites, 1 but marqué) et qu'on attendait à un autre niveau, il n'y a eu aucune surprise lors de ce premier tour. D'abord, les équipes rescapées des barrages ont toutes été éliminées, tout en ayant eu le mérite de marquer des buts et des points (Macédoine du Nord, Ecosse, Slovaquie, Hongrie). Ensuite, il est à noter que même le groupe de la mort (E) n'a pas entraîné l'élimination d'équipes attendues pour la suite.

Enfin, toutes les équipes considérées comme des vainqueurs potentiels poursuivent l'aventure. Impressionnantes, l'Italie et la Belgique sont les grands favoris. Ces 16 équipes (voir ci-dessous) se découpent en fait en deux catégories, les favoris (Belgique, Italie, France, Pays-Bas, Allemagne, Portugal, Espagne, Angleterre) et les autres (Croatie, Suisse, Pays de Galles, Ukraine, Suède, Danemark, Autriche, Tchéquie). Parmi ces favoris, 2 ne passeront pas les 8èmes. Le Portugal défiera la Belgique tandis que l'Angleterre et l'Allemagne se retrouvent pour un classique très attendu. J N

Italie

italie,pays-bas,pays de galles,euro 2020,euro 2021Après avoir surclassé la Turquie et la Suisse sur le même score (3-0), l'Italie a disposé tranquillement du Pays de Galles (1-0)  En reconstruction (7 joueurs rescapés de l'Euro 2016) et revenue au premier plan après avoir raté la Coupe du monde 2018 (élimination en barrages), la Squadra Azzura est étincellante actuellement. Elle vient d'enchaîner 30 matchs d'affilée sans défaite et 11 victoires d'affilée sans encaisser de buts. Elle est déjà considérée comme l'un des grands favoris pour la victoire finale.

Belgique

italie,pays-bas,pays de galles,euro 2020,euro 2021Annoncée comme outsider (Coupe du monde 2014) puis comme prétendant au sacre (Euro 2016, Coupe du monde 2018), la génération dorée des Diables rouges aborde sans doute sa dernière chance de remporter une grande épreuve avec la génération actuelle. Hazard et compagnie ont quasiment tous dépassé la trentaine et il sera difficile de reconstruire rapidement un groupe aussi talentueux. De ce qu'elle a montré au premier tour (3 victoires solides et sans contestation), elle est une grande favorite pour la victoire finale, au même titre que l'Italie.

Pays-Bas

italie,pays-bas,pays de galles,euro 2020,euro 2021Après avoir manqué la Coupe du monde 2018 et l'Euro 2016, les Bataves reviennent également au premier plan. La nouvelle génération batave a fait carton plein en remportant ses 3 rencontres. Aussi impressionnants offensivement que l'Italie, les Pays-Bas ont toutefois bénéficié d'un groupe "facile" (Ukraine, Autriche, Macédoine du Nord). Il faudra, sans doute, un adversaire d'un autre accabit pour véritablement juger la puissance de cette équipe considérée également comme un favori.

Pays de Galles

italie,pays-bas,pays de galles,euro 2020,euro 2021En progrès depuis quelques années grâce au niveau des stars évoluant en Premier League (Bale, Ramsey, Allen...), les Dragons constituèrent l'équipe surprise de l'Euro 2016 (qualification pour la demi-finale), le premier de leur histoire, avant de rentrer dans le rang (absence à la Coupe du monde 2018). Finissant seconds de leur groupe derrière l'Italie, les Gallois ont déjà rempli leurs objectifs. La suite n'est que du bonus.

Autriche

italie,pays-bas,pays de galles,euro 2020,euro 2021,france,belgique,suède,tchéquie,république tchèque,angleterre,danemark,autricheLa qualification pour les 8èmes n'est pas une surprise au vu des prestations et des adversaires : 1 défaite contre l'ogre batave et deux victoires courtes contre des adversaires prenables (Macédoine du Nord, Ukraine). C'est au niveau du bilan général de l'Autriche dans les grandes compétitions qu'il s'agit d'un petit événement. En Coupe du monde (7 participations, la dernière en 1998), son dernier fait d'armes est la troisième place obtenue en 1954. A l'Euro, après un quart de finale joué lors de la première édition (1960), Das Team ne s'était qualifiée que récemment (2008, 2016), ne passant pas le premier tour.

Danemark

italie,pays-bas,pays de galles,euro 2020,euro 2021Pour des raisons que nous avions déjà abordées, le Danemark est un miraculé du premier tour. La combinaison de sa victoire contre la Russie au 3ème match et de la victoire belge contre la Finlande, il a réussi l'exploit de finir second et se qualifier avec seulement 3 points. Au vu de l'incident de santé du premier match, la Danish Dynamite, attendue initialement à ce niveau, est déjà satisfaite de jouer les 8èmes, alors qu'elle n'avait pas participé aux éditions de 2016 et 2008 et qu'elle avait été éliminée au premier tour en 2012.

Suisse

italie,pays-bas,pays de galles,euro 2020,euro 2021Qualifiée après un premier tour moyen (1 victoire, 1 défaite, 1 nul), la Nati a pour objectif d'atteindre les quarts de finale. Pour cela, il faudra déjà passer les 8èmes, ce qui ne sera pas une mince affaire. Redevenue une nation solide du football depuis les années 2000 (qualification aux 4 dernières coupes du monde et à 4 Euros), elle n'a toutefois jamais passé le stade des 8èmes, s'y inclinant à 4 reprises (dont 3 fois en Coupe du monde) dont 2 aux tirs au buts. Pour passer un cap, l'objectif serait donc en effet de vaincre le signe indien.

France

italie,pays-bas,pays de galles,euro 2020,euro 2021,france,belgique,suède,tchéquie,république tchèque,angleterre,danemark,autricheQualifiée pour les 8èmes avant son dernier match, la France, championne du monde, a réalisé un match à deux visages lors de son dernier match contre le Portugal (2-2). Solide contre l'Allemagne (1-0), chahutée par la Hongrie (1-1), elle réalise un premier tour solide mais non dénué de fragilités. Les Bleus ont toutefois terminé premiers dans un groupe relevé. Semblant moins solides qu'il y a 3 ans, ils devront relever leur niveau pour aller le plus loin possible. Entre les forfaits définitifs (Dembelé mais aussi Digne?), les joueurs peu en verve à des postes inhabituels (Tolisso, Koundé), les différents schémas tactiques, Didier Deschamps a sans doute tiré de nombreux enseignements pour la suite. Le match face à la Suisse où la France part favorite en dira plus sur sa capacité à se surpasser.

Suède

italie,pays-bas,pays de galles,euro 2020,euro 2021,france,belgique,suède,tchéquie,république tchèque,angleterre,danemark,autricheEgalement qualifiée pour les 8èmes avant son dernier match, avec 4 points au compteur, la Suède a terminé première de son groupe (3-2 contre la Pologne lors du dernier match), devant l'Espagne et sa première place lui permet de jouer un adversaire abordable, l'Ukraine. Dans la continuité du Coupe du monde 2018 réussie (accession aux quarts), la génération actuelle poursuit ses bonnes performances. Eliminés au premier tour lors des éditions 2008, 2012 et 2016, les Scandinaves ont déjà réussi leur Euro.

Angleterre 

italie,pays-bas,pays de galles,euro 2020,euro 2021,france,belgique,suède,tchéquie,république tchèque,angleterre,danemark,autricheTrès attendue dans cet Euro après une Coupe du monde 2018 réussie et vu son effectif de qualité (notamment l'armada offensive), évoluant dans sa grande majorité en Premier League, l'Angleterre était également qualifiée avant de jouer son dernier match. Pour finir première, elle devait l'emporter contre la Tchéquie (première à la différence de buts), ce qu'elle réussit grâce à son seul buteur actuel, Sterling. Solide en défense (0 but encaissé) mais pas encore au point dans l'animation offensive, l'Angleterre a pour objectif d'atteindre les demi-finales. Pour cela, il faudra passer l'Allemagne...

Tchéquie

italie,pays-bas,pays de galles,euro 2020,euro 2021,france,belgique,suède,tchéquie,république tchèque,angleterre,danemark,autricheLa République Tchèque n'a jamais réussi à se doter d'une génération talentueuse depuis la période 1996-2004 qui avait vu Nedved et compagnie atteindre la finale de l'Euro 1996 et échouer aux portes de celle de l'Euro 2004. Elle s'est toujours qualifiée pour l'Euro depuis mais n'a jamais passé le premier tour (hormis en 2012 lorsqu'elle était battue en quart par le Portugal). Elle ne participa pas non plus aux Coupes du monde 2010, 2014 et 2018. Au vu des limites affichés, les 8èmes sont déjà une satisfaction.

Croatie

italie,pays-bas,pays de galles,euro 2020,euro 2021,france,belgique,suède,tchéquie,république tchèque,angleterre,danemark,autricheEn fin de cycle (ou en renouveau, c'est selon), le vice-champion devait a minima passer le premier tour, ce qu'il a réussi non sans difficulté après une défaite d'entrée et un nul, puis une victoire lors du dernier match. Si la Croatie a perdu récemment des cadres (Mandzukic, Rakitic, Strinic, Subasic), elle en a toutefois conservé, dont de nombreux titulaires lors de la finale de 2018 (Modric, Perisic, Vida, Brozovic). La fusion avec les nouveaux talents (Vlasic, Gvardiol) tarde à prendre et les Vatreni ont immensément déçu dans le jeu. Ils défieront l'Espagne en 8èmes, dans un match qui sera probablement très animé et mettant aux prises deux styles de jeu complètement opposés.

Espagne

italie,pays-bas,pays de galles,euro 2020,euro 2021,france,belgique,suède,tchéquie,république tchèque,angleterre,danemark,autricheDifficile encore d'évaluer une Roja en reconstruction mais dont le talent demeure indéniable. L'équipe hégémonique de la période 2008-2012 a conservé son style de jeu (tenir le ballon et multiplier les passes au sol) qui s'est cassé les dents face aux équipes jouant bas (Pologne, Suède) mais a explosé la Slovaquie (5-0). On en saura plus face à une équipe croate qui laisse des espaces. Eliminés en 8èmes (Euro 2016, Coupe du monde 2018) ou avant (Coupe du monde 2014), les Ibériques doivent au moins passer les 8èmes voire les quarts.

Allemagne

italie,pays-bas,pays de galles,euro 2020,euro 2021,france,belgique,suède,tchéquie,république tchèque,angleterre,danemark,autriche,allemagne,euro,ukraine,portugal,turquie,macédoine du nord,hongrie,slovaquie,ecosseAprès une Coupe du monde 2018 catastrophique (les Allemands finissent derniers de leur groupe et sont éliminés au premier tour), la Mannschaft entend clairement se racheter en allant le plus loin possible. Nautralisée par la France (0-1), cartonnant le Portugal (4-2), elle a failli être éliminée par la Hongrie lors du dernier match (2-2). Cette nouvelle Allemagne semble plus performante lorsqu'elle est dos au mur. La fusion entre anciens et nouveaux semble, petit à petit, se mettre en place. Suffisant pour battre l'Angleterre? Dans ce qui s'annonce comme une rencontre intense, les deux se retrouvent dans un grand classique.

Portugal

italie,pays-bas,pays de galles,euro 2020,euro 2021,france,belgique,suède,tchéquie,république tchèque,angleterre,danemark,autricheComme en 2016, le champion d'Europe termine la phase de poules à la 3ème place. Dominateurs puis dominés face à la France (2-2), ultraréalistes contre la Hongrie (3-0 en toute fin de match) et étrillés contre l'Allemagne (2-4), les Lusitaniens sont toujours redoutables en attaque, sans être flamboyants mais grâce à la technicité des joueurs offensifs, notamment Ronaldo, déjà auteur de 5 buts. Le mythe de la défense imprenable a volé en éclats (6 buts encaissés). Face à la Belgique, l'un des grands favoris, la bande à Ronaldo aura fort à faire...

Ukraine

italie,pays-bas,pays de galles,euro 2020,euro 2021,france,belgique,suède,tchéquie,république tchèque,angleterre,danemark,autriche,allemagne,euro,ukraine,portugal,turquie,macédoine du nord,hongrie,slovaquie,ecosseQualifiés parmi les meilleurs troisièmes avec seulement 3 points, les Bleus et jaunes ont été dominés par les Pays-Bas (2-3), bousculés par la Macédoine du Nord (2-1) puis étouffés par l'Autriche (0-1). Limités dans tous les secteurs du jeu malgré quelques valeurs sûres, ils semblent partis pour arrêter l'aventure en 8èmes. A moins de parvenir à briser le verrou suédois.

 

Les 8èmes de finale

Samedi 26 juin

- Pays de Galles - Danemark

- Italie - Autriche

Dimanche 27 juin

- Pays-Bas - Tchéquie

- Belgique - Portugal

Lundi 28 juin

- Croatie - Espagne

- France - Suisse

Mardi 29 juin

- Angleterre - Allemagne

- Suède - Ukraine

 

21/06/2021

EURO 2020 - Groupe C

euro 2020,euro 2021,euro 2020 groupe c,pays-bas,macédoine du nord,ukraine,autriche,macédoine du nord-pays-bas,ukraine-autricheL'Autriche qualifiée pour les 8èmes, carton plein pour les Pays-Bas

 

En dominant l'Ukraine (1-0), l'Autriche s'est emparée de la seconde place du Groupe C, rejoignant en huitièmes de finale l'Italie, la Belgique, les Pays-Bas et le Pays de Galles. Dans un match pour du beurre, les Pays-Bas ont largement battu la Macédoine du Nord (3-0).

J N

euro 2020,euro 2021,euro 2020 groupe c,pays-bas,macédoine du nord,ukraine,autriche,macédoine du nord-pays-bas,ukraine-autricheA égalité de points (3) et ayant tous perdu leur match contre les Pays-bas (6), l'Ukraine et l'Autriche se disputaient donc la seconde place du groupe. Comme ils ont tous deux battus également la Macédoine du Nord, ils pouvaient terminer au pire 3ème du groupe. Cette sorte de finale était leur première confrontation officielle tandis qu'en amical ils ne se sont rencontrés que deux fois (en 2011 et 2012), pour une victoire chacun. C'est l'Autriche qui l'emporte finalement (1-0), victoire méritée au vu sa domination sur l'ensemble de la rencontre. C'est un petit événement pour Das Team qui n'avait pas passé le premier tour en 2008 et 2016 (elle accéda aux quarts en... 1960).

Les Autrichiens défieront la redoutable Italie le samedi 26 juin. 3ème avec 3 points et une différence de buts négative (-1), l'Ukraine est en balottage défavorable et attendra les résultats des autres troisièmes.

Ukraine - Autriche 0-1

But : Baumgartner (21e).

Ukraine : Bushchan - Karavaev, Zabarni, Matvyenko, Mykolenko (Besedin, 85e) - Sharapenko (Marlos, 68e), Sydorchuk, Zinchenko - Iarmolenko (cap.), Iaremchuk, Malinovski (Tsygankov, 46e).

Autriche : Bachmann - Lainer, Dragovic, Hinteregger, Alaba (cap.) - Laimer (Ilsanker, 72e), Schlager, Grillitsch - Baumgartner (Schöpf, 32e), Sabitzer - Arnautovic (Kalajdzic, 90e+1).

 

Macédoine du Nord - Pays-Bas 0-3

euro 2020,euro 2021,euro 2020 groupe c,pays-bas,macédoine du nord,ukraine,autriche,macédoine du nord-pays-bas,ukraine-autrichePour un match sans aucun enjeu, la Macédoine du Nord (4ème) et les Pays-Bas (1ers) s'affontaient pour la 5ème fois, pour autant de matchs officiels. Les deux matchs d'éliminatoires de la Coupe du monde 2006 se terminaient par un nul tandis que les Pays-Bas l'emportaient 2 fois en qualifications pour la Coupe du monde 2010.

euro 2020,euro 2021,euro 2020 groupe c,pays-bas,macédoine du nord,ukraine,autriche,macédoine du nord-pays-bas,ukraine-autricheAu vu des prestations précédentes des deux équipes, le dénouement était connu d'avance. Il est à noter que les Bataves, certains de terminer premiers du groupe quel que soit le résultats de la rencontre, auraient pu faire tourner. Mais Frank De Boer a, semble-t-il préféré, le panache et n'a effectué que deux changements par rapport à son équipe (Gravenberch et Malen remplaçant respectivement De Roon et Weghorst), ce qui n'est pas sans rappeler Marco Van Basten qui avait presque fait de même à l'Euro 2008 dans un contexte identique. Les Pays-Bas l'emportent largement (3-0) grâce notamment à un doublé de leur phénoménal milieu box to box et capitaine Wijnaldum. Le futur joueur du PSG en ai déjà à 3 buts et rejoint en tête du classement des buteurs Schick (Tchéquie) et Ronaldo (Portugal).

Buts : Depay (24e), Wijnaldum (50e, 58).

Macédoine du Nord : Dimitrievski - S. Ristovski, Velkovski, Musliu, Alioski -  Ademi (Nikolov, 78e), Bardhi (Stojanovski, 79e) - Trickovski (Churlinov, 56e), Elmas, Trajkovski (Hasani, 68e) - Pandev (cap.) (Kostadinov, 68e).

Pays-Bas : Stekelenburg - De Vrij (Timber, 46e), De Ligt, Blind -  Dumfries (Berghuis, 46e), Gravenberch, F. De Jong (Gakpo, 79e), Van Aanholt - Wijnaldum (cap.) - Depay (Weghorst, 66e), Malen (Promes, 66e).

 

CLASSEMENT FINAL - Groupe C

1. Pays-Bas 9 (+6)

2. Autriche 6 (+1)

3. Ukraine 3 (-1)

4. Macédoine du Nord 0 (-6)

18/06/2021

EURO 2020 - Groupe C

pays-bas-autriche,ukraine-macédoine du nord,euro,euro 2020,euro 2021,pays-bas,autriche,ukraine,macédoine du nordLes Pays-Bas assurés d'être premiers et qualifiés pour les 8èmes

 

En s'imposant sans trembler face à l'Autriche (2-0), les Pays-Bas ont assuré leur ticket pour les huitièmes de finale. Après les résultats de cette deuxième journée du Groupe C, les Oranje sont assurés de finir premiers du groupe. Tandis que la Macédoine du Nord est éliminée, l'Ukraine et l'Autriche se disputeront la seconde place lors du dernier match.

 

pays-bas-autriche,ukraine-macédoine du nord,euro,euro 2020,euro 2021,pays-bas,autriche,ukraine,macédoine du nordMoins spectaculaires que lors de leur premier match face à l'Ukraine mais solides et efficaces, les Pays-Bas l'ont facilement emporté contre l'Autriche (2-0),  dans une rencontre globalement maîtrisée face à un adversaire trop limité pour pouvoir les inquiéter. Il était dit que les Autrichiens, peu convaincants face à la Macédoine du Nord (3-1) et un brin fanfarons en fin de rencontre (l'attaquant Arnautovic a été suspendu contre les Pays-Bas pour insultes adressées à des joueurs nord-macédoniens), n'aurait aucune chance face aux automatismes technico-physiques des Bataves.

pays-bas-autriche,ukraine-macédoine du nord,euro,euro 2020,euro 2021,pays-bas,autriche,ukraine,macédoine du nordComme face à l'Ukraine, c'est Denzel Dumfries qui fut l'homme-clé de la rencontre. L'infatigable ailier a d'abord provoqué un penalty, transformé par Depay (11e) avant de convertir en but une offrande de Malen (67e). Buteur décisif contre l'Ukraine et à l'origine des deux autres buts, il est déjà impliqué directement sur les 5 buts marqués par son équipe (excusez du peu). Rapide et puissant, dans tous les bons coups, celui qui évolue au PSV Eindhoven comme latéral a peut-être déjà secoué le marché des transferts.

pays-bas-autriche,ukraine-macédoine du nord,euro,euro 2020,euro 2021,pays-bas,autriche,ukraine,macédoine du nordComme l'Italie évoluant au premier tour à Rome, jouer à domicile (Amsterdam) semble être 100% bénéfique pour les Pays-Bas. Plus tôt, c'est un Ukraine à deux visages qui l'a emporté face à la Macédoine du Nord (2-1), se relançant pour l'accession aux 8èmes. La conséquence des deux rencontres est à la fois la qualification des Pays-Bas et la certitude d'être premiers du groupe. En effet, avec 6 points au compteur, ils ne peuvent plus être rattrapés que par l'Ukraine et l'Autriche (3 points) or ces deux équipes s'affronteront lors du dernier match. Quel que soit le résultat, une seule équipe se retrouvera à égalité de points avec les Pays-Bas et dans ce cas de figure, c'est le résultat entre les deux équipes (la Hollande a battu les deux) qui détermine le classement et non pas la différence de buts. La situation au classement (voir ci-dessous) fait d'ailleurs que la Macédoine du Nord est éliminée. La seconde place se jouera entre l'Ukraine et l'Autriche, 3 points chacun. Un match nul pourrait de même qualifier les deux équipes, qui sur un plan comptable font déjà mieux qu'à l'Euro 2016 (1 point pour l'Autriche, 3 défaites pour l'Ukraine). J N

 

Jeudi 17 juin

Ukraine - Macédoine du Nord 2-1

Buts : Iarmolenko (29e), Iaremchuk (34e) ; Alioski (56e).

Ukraine : Bushchan - Karavaev, Zabarni, Matvyenko, Mykolenko - Sharapenko (Sydorchuk, 78e), Stepanenko, Zinchenko - Iarmolenko (cap.) (Tsygankov, 69e), Iaremchuk (Besedin, 70e), Malinovski (Sobol, 90e).

Macédoine du Nord : Dimitrievski - Musliu, Velkovski (Trickovski, 85e), S. Ristovski - Nikolov (Trajkovski, 46e), Ademi (Ristevski, 85e), Spirovski (Churlinov, 46e), Bardhi (Avramovski, 77e), Alioski - Pandev (cap.), Elmas.

 

Pays-Bas - Autriche 2-0

Buts : Depay (11e s.p), Dumfries (67e).

Pays-Bas : Stekelenburg - De Vrij, De Ligt, Blind (Aké, 64e) - Dumfries, De Roon (Gravenberch, 74e), Wijnaldum (cap.), F. De Jong, Van Aanholt (Wijndal, 65e) - Weghorst (Malen, 65e), Depay (L. De Jong, 82e).

Autriche : Bachmann - Dragovic (Lienhart, 84e), Alaba (cap.), Hinteregger - Lainer, Laimer (Grillitsch, 62e), Schlager (Onisiwo, 84e), Sabitzer, Ulmer - Baumgartner (Lazaro, 70e), Gregoritsch (Kalajdzic, 62e).

 

Classement Groupe C (2 matchs joués)

1. Pays-Bas 6 pts (qualifiés pour les 8èmes)

2. Ukraine 3 (4-4)

3. Ukraine 3 (3-3)

4. Macédoine du Nord 0

14/06/2021

EURO 2020 - Groupe C

autriche,macédoine du nord,autriche-macédoine du nord 3-1neuro 2020,euro 2021,pandev,lainer,arnautovic,alaba,gregoritsch,pays-bas,ukraineMatch fou entre les Pays-Bas et l'Ukraine, premières pour l'Autriche et Pandev

 

En match d'ouverture du Groupe C, l'Autriche s'est imposée sans convaincre face à la Macédoine du Nord (3-1). Pour sa première grande compétition, celle-ci a effectué une prestation honorable, inscrivant de même son premier but par l'intermédiaire de son joueur emblématique, Goran Pandev. Dans ce qui fut une rencontre haletante, les Pays-Bas ont arraché sur le fil une victoire méritée contre l'Ukraine (3-2).

 

Autriche - Macédoine du Nord 3-1

autriche,macédoine du nord,autriche-macédoine du nord 3-1neuro 2020,euro 2021,pandev,lainer,arnautovic,alaba,gregoritsch,pays-bas,ukraineNation moyenne  du football (dernière qualification en Coupe du monde remonte à 1998), l'Autriche joue son troisième Euro après 2016 et 2008 (deux fois éliminée au premier tour). L'objectif évident est de passer enfin le premier tour. L'équipe la plus "allemande" du tournoi (21 des 26 évoluent en Bundesliga, plus que l'Allemagne) semble plus solide avec ses cadres évoluant notamment à Monchengladbach, Leipzig, Wolfsburg ou encore le Real Madrid (la star et capitaine David Alaba). En face, la Macédoine du Nord (magnifique pays visité il y a quelques années), ex-Macédoine depuis deux ans et demi, est avec la Finlande le petit poucet de la compétition. Elle a pu obtenir sa première participation à une grande compétition grâce aux barrages (1-0 contre la Géorgie) dont la constitution prend désormais en compte les résultats réalisés en Ligue des Nations.

On se souvient de la retentissante victoire macédonienne en Allemagne le 31 mars dernier (2-1) lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2022. Mais les exploits se définissent justement par leur rareté. C'est une équipe "faible" qui aborde cet Euro, ne comportant dans son effectif aucun joueur connu, hormis le capitaine et vétéran Goran Pandev (37 ans, 119 sélections et 37 buts). Sur le papier, il y a un gouffre entre ces deux équipes. Si l'ossature autrichienne est germanique, celle de la Macédoine du Nord doit composer avec 26 joueurs évoluant dans 14 championnats différents, essentiellement de seconde zone (Albanie, Turquie, Chypre, Belgique, Croatie, Bosnie, Hongrie...etc). Les deux équipes ne se sont jamais affrontées précédemment.

autriche,macédoine du nord,autriche-macédoine du nord 3-1neuro 2020,euro 2021,pandev,lainer,arnautovic,alaba,gregoritsch,pays-bas,ukraineLa partie a donc logiquement était remportée par l'Autriche mais non sans difficulté. Contrairement à une Turquie ridicule et une faible Russie, la Macédoine du Nord a crânement tenté sa chance et s'est montrée accrocheuse. Après l'ouverture du score par Lainer sur un centre de Sabitzer (1-0, 18e), c'est justement Pandev qui parvenait à égaliser (1-1, 28e), profitant d'une sortie hasardeuse du gardien Bachmann. L'inusable attaquant de la Genoa entre ainsi pour la seconde fois dans l'histoire du foot macédonien. Premier (et seul) joueur de son pays à remporter la Champions League (en 2010 avec l'Inter), il devient le premier buteur nord-macédonien dans un Euro. L'écart technique et tactique entre les deux équipes était trop grand. A force de pousser, l'Autriche parvenait à reprendre l'avantage en fin de match. Entré en cours de jeu, Gregoritsch coupait aux six mètres un centre chirurgical d'Alaba (2-1, 78e). C'est ensuite Arnautovic, un autre entrant, qui scellait le score. Combinant avec Laimer, il se faufilait dans une défense apathique, effaçait le gardien et marquait dans le but vide (3-1, 89e).

On aimerait dire que la mission est réussie pour la Macédoine du Nord, c'est-à-dire faire bonne figure et marquer un but. Difficile d'en demander plus. Quant à l'Autriche, elle signe une première puisqu'il s'agit de sa première victoire lors d'un Euro (deux défaites et un nul lors des premiers tours des Euros 2008 et 2016). Pas de quoi pavoiser non plus. Nous avons vu des scènes de célébrations un peu exagérées et manquant d'humilité. L'affaire sera tout autre face aux Pays-Bas et l'Ukraine.

Autriche : Bachmann - Dragovic (Lienhart, 46e), Alaba (cap.), Hinteregger - Lainer, Laimer (Baumgartlinger, 90e), Schlager, Baumgartner (Gregoritsch, 58e), Ulmer - Sabitzer - Kalajdzic (Arnautovic, 59e).

Macédoine du Nord : Dimitrievski - Musliu (M. Ristovski, 86e), Velkovski, S. Ristovski - Nikolov (Bejtulai, 64e), Bardhi (Trickovski, 82e), Ademi, Elmas, Alioski - Pandev (cap.), Trajkovski (Kostadinov, 63e).

 

Pays-Bas - Ukraine 3-1

Annoncés grands favoris de cette rencontre mais également un outsider pour la victoire finale, les Pays-Bas sont toutefois imprévisibles. Et pour cause... Un retour en arrière permet de constater une irrégularité constante. Grands favoris de l'Euro 2008, ils étaient éliminés en quart de finale par la Russie. Cela ne les empêchait pas d'atteindre 2 ans plus tard la finale de la Coupe du monde, perdue sur le fil contre l'Espagne (1-0 a.p). A l'Euro 2012, ils ne passaient pas le premier tour, s'inclinant dans le groupe de la mort contre l'Allemagne, le Danemark et le Portugal. Revenus à un excellent niveau sous la houlette de Louis Van Gaal, ils terminaient 3èmes lors de la Coupe du monde 2014. La suite? Des non-qualifications pour l'Euro 2016 et pour la Coupe du monde 2018, et enfin la finale atteinte lors de la Ligue des nations 2018-2019 (défaite 1-0 contre le Portugal). La question demeure : que sont capables de faire les Pays-Bas? Question d'autant plus pertinente que le sélectionneur Frank De Boer n'est en poste que depuis septembre 2019 et que la génération actuelle est très talentueuse mais également inexpérimentée au niveau international.

autriche,macédoine du nord,autriche-macédoine du nord 3-1neuro 2020,euro 2021,pandev,lainer,arnautovic,alaba,gregoritsch,pays-bas,ukraineVu le niveau généralement moyen d'une équipe ukrainienne qui a pour habitude de jouer très bas et de viser le match nul face à ce type d'adversaire, les Bataves étaient toutefois favoris, évoluant de même devant leur public à Amsterdam. Dominateurs en première mi-temps, ils ont longtemps buté sur un excellent gardien. Dans une partie ouverte et rythmée, l'Ukraine se permettait également quelques incursions (stériles). De retour des vestiaires, les coéquipiers de Memphis Depay continuaient de pousser et marquaient coup sur coup. C'est d'abord le capitaine Wijnaldum qui catapultait le ballon sous la barre suite à un centre de Dumfries mal négocié par Bushchan (1-0, 52e). C'est ensuite Weghorst qui enfonçait le clou, reprenant de près un ballon mal dégagé par la défense et propulsé au fond des cages par la jambe de... Bushchan (2-0, 58e). Alors qu'on pensait les Ukrainiens totalement abattus, le capitaine Iarmolenko sonnait la charge, fusillant le gardien adverse d'une superbe frappe enroulée dans la lucarne, à l'entrée de la surface (2-1, 76e). Revigorés, les hommes d'Andrei Chevchenko parvenaient même à égaliser. Sur un coup-franc de Malinovski, Iaremchuk marquait d'une tête croisée (2-2, 79e).

autriche,macédoine du nord,autriche-macédoine du nord 3-1neuro 2020,euro 2021,pandev,lainer,arnautovic,alaba,gregoritsch,pays-bas,ukraineDeux buts éclairs également mais qui poussaient les Bataves à reprendre leur marche en avant. C'est à nouveau une situation confuse dans la défense adverse qui était à l'origine du but. Servi sur le côté gauche après une balle remise involontairement dans les pieds bataves par Bushchan, Nathan Aké envoyait un long centre enroulé repris de la tête par Dumfries qui prenait le dessus sur Zinchenko (3-2, 84e). Une superbe tête piquée que Bushchan, un peu lent sur ce coup, accompagnait dans ses filets. Impérial en premier mi-temps, le gardien du Dynamo Kiev a vécu une seconde période cauchemardesque. 

pays-bas-ukraine 3-2,dumfries,wijnaldum,iarmolenko,bushchan,autriche,macédoine du nord,autriche-macédoine du nord 3-1neuro 2020,euro 2021,pandev,lainer,arnautovic,alaba,gregoritsch,pays-bas,ukraineIn fine, ce match fou, le plus beau de cet Euro, aura été contrasté de part et d'autre mais c'est une équipe qui repart avec la victoire. Côté hollandais, il symbolise à une échelle réduite le parcours irrégulier abordé ci-dessus. Et Frank De Boer devra certainement revoir son schéma tactique. Coté ukrainien, les défaillances en défense seront à revoir. Mais la prestation affichée à de quoi donner de l'espoir à une équipe que l'on n'imaginait pas capable de faire du jeu face à une grande nation et de remonter un écart de deux buts. Cette défaite pourra servir lorsqu'il s'agira d'affronter l'Autriche et la Macédoine du Nord, beaucoup plus abordables.  J N

Pays-bas : Stekelenburg - Timber (Veltman, 88e), De Vrij, Blind (Aké, 64e) - Dumfries, De Roon, Wijnaldum (cap.), F. De Jong, Van Aanholt (Wijndal, 64e) - Depay (Malen, 90e), Weghorst (L. De Jong, 88e).

Ukraine : Bushchan - Karavaev, Zabarni, Matvyenko, Mykolenko - Malinovski, Sydorchuk, Zinchenko - Iarmolenko (cap.), Iaremchuk, Zubkov (Marlos, 13e, Shaparenko, 65e).

 

CLASSEMENT

1. Autriche 3 pts (+2)

2. Pays-Bas 3 (+1)

3. Ukraine 0 (-1)

4. Macédoine du Nord 0 (-2)