Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/12/2011

Marseille sur sa lancée

1019440818-marseille-bat-caen-2-1.jpgL'Olympique de Marseille s'est imposé hier à Caen (2-1), en match avancé de la 16ème journée de Ligue 1.


Dans le sillage de sa brillante victoire contre le Paris-Saint-Germain dimanche dernier (3-0, 15ème journée), Marseille a confirmé son embellie actuelle en allant s'imposer à Caen (2-1), en match avancé de la 16ème journée. Auteurs d'un bon début de saison (pour une équipe qui joue le maintien), les Caennais, 10èmes au classement, n'en enregistrent pas moins leur 4ème revers à domicile. Trois points pris est toujours un régal, surtout lorsque cela se fait dans la manière. L'OM a montré de l'envie, de la maîtrise, et surtout de la confiance (témoin cette remontée de 80 mètres de Diawara sur le second but), pour ce deuxième succès seulement à l'extérieur. 

2d961148bb02c2a5f1be9ebb35fed91c.jpgHormis Morel et Rémy, Didier Deschamps avait décidé de reconduire le onze victorieux contre Paris, Traoré et Jordan Ayew suppléant les absents, blessés. Emmenés par un très bon Amalfitano qui gagne petit à petit ses galons de titulaire, les Olympiens l'ont emporté grâce aux deux Ayew, André (21e) puis Jordan (52e). Intenables, les frangins avaient déja brillé contre le PSG (un but pour André, une passe décisive pour Jordan). En attendant les matchs des équipes de tête, Marseille remonte à la 7ème place, son meilleur classement). Le club s'est fixé 10 points avant la trêve. Il lui faudra donc remporter au moins 2 matchs et faire un nul lors de ces 3 derniers matchs contre Bordeaux, Lorient, et Nancy.

Marseille : Mandanda (cap.) - Azpilicueta, S. Diawara, Nkoulou, D. Traoré - Alou Diarra, M'Bia (Cheyrou, 58e) - Amalfitano, Lucho Gonzalez (Valbuena, 68e), André Ayew - Jordan Ayew (Gignac, 78e).

 

Classement (16ème journée)

1.Montpellier 33 points (15 match)

2.PSG 30 (15 match)

3.Lille 28 (15 match)

4.Rennes 28 (15 match)

5.Lyon 26 (15 match)

6.Toulouse 26 (15 match)

7.Marseille 24

8.Lorient 23 (15 match)

9.Saint-Etienne (15 match)

10.Caen 19

19/09/2011

Rien ne va à l'OM

1712578692-19092011095025 (1).jpgLa crise prend de l'ampleur à la Commanderie, c'est le moins que l'on puisse dire. Après cette nouvelle défaite, hier dimanche à Lyon (2-0), l'Olympique de Marseille se retrouve à la dernière place, du jamais vu. En effet, les autres équipes du bas de tableau se sont soit imposées (Nice, Valenciennes), soit ont ramené le point du match nul (Nancy à Rennes). Pis, après 6 journées de championnat, l'OM est la seule équipe avec Nancy de ligue 1 à ne pas avoir remporté le moindre match (3 nuls, 3 défaites). Même les novices en Ligue 1 se sont déja imposés (Dijon 2 fois, Evian 1 fois).

3234477991-l-equipe-type-de-l1-6e-journee (1).jpgMarseille a débuté cette saison comme il avait bouclé la précédente, par 2 matchs nuls (2-2) contre Sochaux et à Auxerre. L'an passé, les 37ème et 38ème journée voyaient l'OM faire 2 matchs nuls contre Valenciennes et Caen sur le score de... 2-2. Ce début de championnat confirmait donc l'incapacité marseillaise à conserver un score. Incapable de marquer à domicile contre Saint-Etienne (0-0, 3ème) et Rennes (0-1, 5ème), l'OM rappelait de même sa facheuse tendance à gaspiller des points à domicile (tendance déja notée lors du sacre en 2010 et surtout l'an passé) et à vendanger des occasions. Entre-temps, les hommes de Didier Deschamps auront eu le malheur de se déplacer chez les cadors de Ligue1, pour 2 nouvelles défaites (3-2 à Lille, 4ème journée ; 2-0 à Lyon, 6ème journée). A l'issue de cette journée, Marseille est à 11 points du nouveau leader Lyon. C'est déja beaucoup.

Les raisons qui expliquent le mal marseillais sont probablement nombreuses et nous ne sommes pas spécialistes dans ce domaine. Notons tout de même qu'aux constantes (incapacité de s'imposer à domicile, inneficacité devant le but), s'est ajouté un recrutement qui n'aura pas tenu ses promesses, conjugué à une fin de saison passée difficile (Marseille termine finalement à 8 points de Lille). Et ce n'est pas la victoire contre Lille lors du Trophée des Champions (5-4) qui allait changer la donne.

5ade5e13393deaecb25cd2c652500b97.jpgAlors que le champion Lille assumait parfaitement son statut et remplaçait poste par poste les joueurs partis (1) avant de se payer la star anglaise en manque de jeu Joe Cole, et que le PSG - il est vrai aidé par la manne qatarie - recrutait des valeurs sures (2), l'OM se payait le luxe de ne pas recruter d'attaquant, dans un secteur de jeu où il en a cruellement besoin. L'achat d'un nouvel attaquant dépendait du départ de Lucho Gonzalez. Or le bon début de saison de celui-ci (suffisant ?) changea la donne et Marseille se retrouve désormais avec 2 attaquant de pointe, Rémy et Gignac. Ce dernier était annonçé partant mais est toujours présent (on se demande pourquoi d'ailleurs). En défense, les départs des solides Taïwo et Heinze n'ont pas encore été compensés. Morel (ex-Lorient) tarde pas à faire ses preuves et se voit même évoluer au milieu de terrain depuis deux rencontres. Idem pour le transfuge monégasque N'Koulou. Quant à Diawara, il n'est plus ce roc infranchissable qu'il était il y a 2 ans. Au milieu, Amalfitano devait prendre la relève de Lucho mais celui-ci est resté et l'ex-lorientais n'est titulaire que depuis deux rencontres (dont une en champions league).

Un recrutement pléthorique n'est pas toujours une solution et le leader lyonnais dont l'effectif est resté presque inchangé (recrutement des deux Koné) l'a prouvé ; à la différence près que l'OL possède des jeunes de qualité, issus du centre de formation (Gonalons, Pied, Grenier, Lacazette), ce qui n'est pas le cas de Marseille.

Si Marseille remontera au classement (nous l'espérons et nous n'en doutons pas), le mal est pourtant fait et il faudra un gros mental de la part des joueurs pour se resaisir. La prochaine échéance contre Evian mercredi prochain (7ème journée de Ligue 1) s'annonce déja comme le match de la dernière chance.

 

(1) Payet pour Gervinho, Basa pour Rami, Pedretti pour Cabaye. Recrutement également du joker polonais Jelen (ex-Auxerre).

(2) Gameiro, Matuidi, Ménez, Bisevac, Lugano et surtout la star argentine Pastore (ex-Palerme).

 

28/04/2011

Ligue 1 - matchs en retard

ligue1,marseille,lille,lyon,montpellier,nice,jordan ayew,andré ayewMarseille prend les commandes

4 jours après avoir remporté la finale de la Coupe de la Ligue, Marseille s'est hissé à la première place du classement de Ligue 1 en dominant largement Nice (4-2). Dans le 2ème match en retard, Lyon s'est difficilement imposé contre Montpellier (3-2, but de Gourcuff à la 90ème).

 

ligue1,marseille,lille,lyon,montpellier,nice,jordan ayew,andré ayewAuteur comme souvent d'une première période laborieuse (due probablement à la fatigue engendrée par le match de samedi dernier), l'OM était tout heureux d'ouvrir le score par André Ayew suite à une erreur grossière d'Ospina (30e). Joueurs et combattifs malgré l'absence de nombreux blessés, les Niçois mettaient le doute dans la tête de leur adversaire en revenant juste avant la pause (Traoré, 42e). A la mi-temps, Marseille n'en menait pas large. Didier Deschamps décidait donc d'apporter un peu de tonus à son équipe en effectuant un double changement à la 58ème minute (Lucho et J. Ayew à la place d'Abriel et de Gignac). Coaching payant puisque dans la minute qui suivait, A. Ayew marquait un 2ème but sur un centre de son frère Jordan (59e). Les frères Ayew étaient désormais déchaînés. Sur un centre de Fanni renvoyé dans l'axe, Jordan Ayew contrôlait le cuir avant d'envoyer une frappe limpide dans la lucarne d'un Ospina impuissant (78e) avant qu'André ne réussisse le coup du chapeau en marquant de la tête sur un centre parfait de... Fanni (90e+1). Le meilleur joueur de champ marseillais de la saison gagnait le match à lui tout seul (ou avec son frère) et inscrivait au passage son 10ème but en championnat. Entretemps, Mandanda contribuait au succès des siens en repoussant un penalty de Bamogo (85e). Le 2ème but niçois (Civelli, 90e+3) était anecdotique. Si "tout n'a pas été parfait" aux dires de Deschamps, l'OM, frisant la correctionnelle par moments, a su néanmoins hausser son niveau de jeu au bon moment et inscrire 4 buts, ce qu'il n'avait réalisé qu'une seule fois cette saison, le 27 novembre dernier contre Montpellier (4-0). Lors de cette 15ème journée, Marseille avait été premier l'espace de quelques jours. Du coup, l'ex-leader lillois perd sa première place qu'il occupait depuis décembre.

 

ligue1,marseille,lille,lyon,montpellier,nice,jordan ayew,andré ayew,gourcuff,om,lisandro lopez,olympique de marseille,olympique lyonnais,mandanda,ospina,didier deschampsDans l'autre rencontre, Lyon s'est difficilement imposé contre une équipe montpelliéraine toujours aussi malchanceuse (2 poteaux). Les joueurs de Claude Puel ont été deux fois rejoints au score (Giroud et Camara ont répondu à Ederson et Lopez) avant que Gourcuff, entré à la 87ème minute de jeu, ne donne la victoire aux siens à la dernière minute (3-2). L'ancien joueur bordelais, critiqué pour ses mauvaises performances, peut souffler. Les lyonnais, à 4 points désormais de Lille, reviennent dans la course au titre.

Lors de la 33ème journée le week-end prochain, Lille devrait logiquement s'imposer (sauf accident) le samedi contre la lanterne rouge Arles-Avignon (et reprendre la tête du classement) avant que Marseille n'évolue une nouvelle fois à domicile le dimanche contre Auxerre, en lutte pour le maintien et champion des matchs nuls (17). Lyon se déplacera dimanche à Toulouse.

 

Résultats

Marseille - Nice 4-2

Lyon - Montpellier 3-2

 

Classement (32 matchs)

1. Marseille 61 points

2. Lille 60

3. Lyon 56

4. PSG 53

5. Rennes 51

6. Bordeaux 44

11/04/2011

Ligue 1 - 30ème journée

newsmlmmd.d815965cdf4f0ee2d044b132486059d9.5711b (1).jpgLille freiné, Marseille loupe le coche

Surpris à Monaco (1-0, but de Park), Lille s'incline pour la 4ème fois de la saison. La faute à une équipe monégasque, décidément improbable cette saison, capable de coups d'éclats (2-2 à Paris et à Marseille, 1-0 à Bordeaux) comme de matchs indigestes. L'équipe du Rocher n'a pas fait que jouer un vilain tour au leader du championnat ; elle réalise une excellente opération au classement en vue de la course pour le maintien puisque les autres équipes menacées de reléguation n'ont pas gagné, hormis Brest. En effet, Valenciennes et Nancy se sont quittés sur un match de parité (1-1), Auxerre n'a pu venir à bout de Saint-Etienne à domicile (2-2), Caen s'est incliné à domicile contre un PSG (2-1) qui revient dans la course pour l'accession à la champions league, et Nice a ramené le nul de Montpellier. Il faut noter la belle opération de Brest qui s'impose dans le derby breton contre Rennes (2-0) et qui met fin à 4 défaites consécutives. Toutes ses équipes se tiennent en 4 points.

lallalasmlmmd.5b466c08f44a8b1c0815c5899f0a5707.7910b.jpgDimanche, Marseille pouvait profiter de la défaite du leader et revenir à 3 points. Pour cela, il fallait s'imposer au Vélodrome contre Toulouse. Occasion ratée puisque les Olympiens, malmenés en seconde mi-temps, n'ont pu faire que match nul, grâce à Gignac (82e) qui marquait contre son ancienne équipe. Si Didier Deschamps affirmait après match qu'il se contentait de ce match nul arraché dans la douleur, il n'en demeure pas moins que Marseille perd des points à domicile et qu'il n'y aura pas 10 occassions de remonter le leader.

 

3343955541-lyon-relance-en-ligue-1 (1).jpgLyon revient, Paris se replace

Le match nul de l'OM combinée à la mauvaise série de Rennes (3 défaites sur les 4 derniers matchs - 1 seul but marqué) permet à l'Olympique lyonnais de revenir dans la course au titre. Les joueurs de Claude Puel ont disposé dimanche d'une équipe lensoise en perdition (3-0) et reviennent à 2 points de Marseille et 5 de Lille. Paris se reprend également et s'impose à Caen (2-1) après 4 matchs sans victoire. En haut de classement, la bonne opération de cette journée est pour les Lyonnais. Une autre conséquence est le resserement au classement entre les cinq premiers. De bon augure pour la suite. Si la fin du championnat est encore longue, tout match sera désormais décisif. Lyon (3e) reçoit Paris (5e) dimanche prochainn Lille se testera contre une équipe bordelaise championne des matchs nuls (13) et Marseille (2e) se déplace à Montpellier (6e) avant de retrouver cette même équipe une semaine plus tard en finale de Coupe de la ligue.

 

Samedi 09 avril

Monaco - Lille 1-0

Bordeaux - Arles-Avignon 0-0

Auxerre - Saint-Etienne 2-2

Caen - PSG 1-2

Lorient - Sochaux 1-1

Valenciennes - Nancy 1-1

Brest - Rennes 2-0

 

Dimanche 10 avril

Marseille - Toulouse 2-2

Montpellier - Nice 1-1

Lyon - Lens 3-0

 

Classement

1.Lille 58

2.Marseille 55

3.Lyon 53

4.Rennes 51

5.PSG 49

6.Montpellier 43

7.Saint-Etienne 41

8.Bordeaux 40

9.Lorient 40

10.Sochaux 39

11.Toulouse 38

12.Brest 38

13.Nancy 37

14.Nice 36

15.Valenciennes 35

16.Monaco 35

17.Caen 35

18.Auxerre 34

19.Lens 28

20.Arles-Avignon 13

04/04/2011

Ligue 1 - 29ème journée

ligue1,lille,marseille,moussa sow,psg,lens,lyon,benoît cheyrou,rennes,olympique de marseilleLille déroule, Marseille s'accroche

Après deux semaines d'hibernation, retour aux affaires pour la ligue 1. Samedi soir, le leader lillois a de nouveau étalé tout son talent offensif. Contre une équipe de Caen valeureuse, le trio offensif Gervinho-Sow-Hazard est passé comme dans du beurre à travers la défense adverse. Le jeune gardien Thomas Bosmer a repoussé nombreuses tentatives adverses (et un penalty de Cabaye stoppé), permettant à son équipe de ne pas repartir avec une valise (3-1). Le meilleur buteur actuel du championnat, Moussa Sow, a marqué son 20ème but sur une nouvelle passe décisive de Gervinho. Les hommes de Rudy Garcia prouvent une nouvelle fois qu'il va être dur de les rattraper, eux qui n'ont perdu que 3 fois cette saison en Ligue 1 et qui restent sur 4 victoires consécutives.

ligue1,lille,marseille,moussa sow,psg,lens,lyon,benoît cheyrou,rennes,olympique de marseilleCa se complique derrière pour la meute des poursuivants. Rennes (3e) et le Paris-Saint-Germain (5e) ont été incapables de marquer à domicile où elles évoluaient pourtant face à des équipes très frileuses à l'extérieur (respectivement Auxerre et Lorient). Auteurs d'un match insipide, les joueurs de la capitale n'y sont plus. Sans victoire depuis 4 matchs, ils sont désormais à 5 points de la 3ème place qualificative pour le tour préliminaire de la Ligue des champions. L'habituelle crise de l'automne au camp des loges a eu lieu cette année au printemps... Menant 2-0 à Nice jusqu'à la... 90ème minute, les Gones ont d'abord vu des niçois survoltés réduire le score sur penalty (Mouloungui, 90e+1) après que Lloris en eut arrêté un de Ljuboja, puis égaliser sur un corner dévié dans les buts par la main du défenseur Civelli (90e+5). Cette énorme erreur d'arbitrage - qui rappelle à quel  point l'arbitrage en ligue 1 est à la masse - fait perdre 2 points à Lyon. Deux points qui compteront lorsqu'on fera les comptes à la fin de la saison.

ligue1,lille,marseille,moussa sow,psg,lens,lyon,benoît cheyrou,rennes,olympique de marseilleSous pression dimanche soir après la victoire de Lille qui le reléguait à 7 points, l'Olympique de Marseille n'en avait pas moins un gros coup à jouer, vu les résultats de ses adversaires directs. Sans avoir été particulièrement renversants, les joueurs de Didier Deschamps ont réalisé l'essentiel, c'est-à-dire ramener les 3 points (1-0) d'un stade Félix-Bolleart où ils n'avaient plus gagné depuis 6 saisons (3 nuls, 3 défaites). Le coup de génie est venu de Benoît Cheyrou - très en forme dernièrement - qui crochetait 3 défenseurs aux 16 mètres avant d'envoyer dans les cages de Runje une frappe enroulée du pied... droit (69e). Cette victoire étriquée (la 7ème en 8 matchs) permet donc à Marseille de rester dans le sillage de Lille (à 4 points), et surtout de laisser à quai Rennes (à 3 points), Lyon (à 4) et Paris (à 8).

ligue1,lille,marseille,moussa sow,psg,lens,lyon,benoît cheyrou,rennes,olympique de marseilleCa se complique par contre pour Lens, qui se dirige droit vers la ligue 2. L'équipe du nord n'a gagné qu'une seule fois lors de ses 9 dernières rencontres et reste engluée à 19ème place, à 5 points du premier non reléguable. Fringuant en début de saison, Brest affiche également un blian récent très inquiétant. Les Bretons se sont inclinés lors de leurs 4 derniers matchs et se retrouvent désormais à 3 points de Monaco, premier reléguable. Il faudra cravacher dur pour le maintien.

Samedi 03 avril

Lille - Caen 3-1

Rennes - Auxerre 0-0

P.S.G - Lorient 0-0

Sochaux - Brest 2-1

Nancy - Bordeaux 0-0

Toulouse - Montpellier 0-1

Arles-Avignon - Monaco 0-2

 

Dimanche 04 avril

Nice - Lyon 2-2

Saint-Etienne - Valenciennes 1-1

Lens - Marseille 0-1

 

Classement

1.Lille 58 points

2.Marseille 54

3.Rennes 51

4.Lyon 50

5.Paris 46

6.Montpellier 42

7.Saint-Etienne 40

8.Bordeaux 39

9.Lorient 39

10.Sochaux 38

11.Toulouse 37

12.Nancy 36

13.Brest 35

14.Nancy 35

15.Nice 35

16.Valenciennes 34

17.Auxerre 33

18.Monaco 32

19.Lens 28

20.Arles-Avignon 12

19/04/2010

Ligue 1 - 33ème journée

1725291650-l-om-ou-l-art-de-la-reussite-s.jpgMarseille revient de loin, Bordeaux définitivement lâché, Auxerre s'accroche

L'Olympique de Marseille poursuit sa marche en avant, et de quelle manière. Après sa victoire à l'arraché à Sochaux mercredi dernier (1-0, but de M'Bia à la 88ème minute), l'équipe de Didier Deschamps s'impose dans les arrêts de jeu à Boulogne-sur-mer, pour sa 6ème victoire consécutive en championnat. Loin d'avoir été brillants et émoussés par une cadence infernale (5 matchs disputés en 15 matchs), les Olympiens réalisent l'essentiel, c'est-à-dire les 3 points. Sur un ultime centre de Taïwo (la dernière occasion du match), une tête de Brandao était détournée de la main par un défenseur adverse. Taïwo inscrivait ce qui sera peut-être le but le plus important cette saison pour l'OM (90e+5, 2-1). Car derrière, Auxerre s'accroche et demeure à 5 points de l'OM après avoir étrillé Lorient (4-1), réduit à 9 joueurs (2 expulsions).

2647658101-l-om-ou-l-art-de-la-reussite-s.jpgDans un match au sommet, Bordeaux et Lyon se sont quittés sur un match nul qui n'arrange personne finalement (2-2). On retiendra que les buts inscrits de par et d'autre  sont presque identiques. 2 jolies têtes de Cris et Chamakh sur coups de pied arrêtés et 2 frappes tendues sublimes de Plasil et Ederson. De jolis buts mais aussi des expulsions. L'arbitre a viré dans les arrêts de jeu, Réveillere coté lyonnais, pour un tacte assassin sur Trémoulinas, ce même Trémoulinas pour s'être fait justice lui-même mais également Jussié pour Bordeaux, auteur d'un coup porté contre Pjanic dans un début de bagarre générale...

Conséquence, Bordeaux perd une nouvelle place au classement (6ème), au profit de Lille qui n'a pas fait de détail face à Monaco (4-0). Les Dogues reviennent dans la course à une place qualificative pour la Champions League. Lyon reste 3ème puisque Montpellier a également fait match nul contre Toulouse (1-1). Les joueurs de Louis Nicollin se sont fait rejoindre dans les arrêts de jeu.

Samedi 17 avril :

Boulogne - Marseille 1-2

Auxerre - Lorient 4-1

Bordeaux - Lyon 2-2

Dimanche 18 avril :

Montpellier - Toulouse 1-1

Lille - Monaco 4-0

 

Classement :

1.Marseille 68 points (+29)

2.Auxerre 63 (+10)

3.Lyon 59 (+19)

4.Montpellier 59 (+7)

5.Lille 58 (+27)

6.Bordeaux 57 (+19) - 32 matchs joués.