free website counter html
free website counter html

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/04/2021

The Falcon and the Winter Soldier

disney+,the falcon and the winter soldier,sebastian stan,winter soldier,the falcon,falcon,le faucon,bucky,bucky barnes,marvel,univers marvel,avengers,vengeurs,baron zemoAprès la Sorcière Rouge et Vision, et avant Loki en juin-juillet prochain (vu la fourberie/maladresse du personnage, on risque de bien rigoler), place au Faucon et au Soldat de l'Hiver. Le récit est une suite directe du troisième volet des Vengeurs (Avengers: End Game, 2019). Tandis que le monde tente de se reconstruire après le feu d'artifice subi précédemment, Bucky (première apparation BD dans Captain America n°1, mars 1941), orphelin de son meilleur ami Captain America, a été gracié et suit un traitement psychiatrique. Il faut rappeler ici qu'après avoir été présumé mort suite à une opération commando menée contre Crâne Rouge et ses néo-nazis (Captain America: First Avenger, 2011), il avait en fait été "récupéré" par la nébuleuse HYDRA et transformé en assassin redoutable (Captain America: The Winter Soldier, 2014).

disney+,the falcon and the winter soldier,sebastian stan,winter soldier,the falcon,falcon,le faucon,bucky,bucky barnes,marvel,univers marvel,avengers,vengeurs,baron zemoBucky va se rabbatre sur Falcon (Le Faucon), un autre rescapé des Vengeurs et également ancien partenaire de longue date de Cap America (première apparation dans Captain America n° 117, septembre 1969). Tout en devant composer avec John Walker, le nouveau Captain America qui ne semble pas être digne de ce nouveau rôle, les deux nouveaux acolytes doivent contrecarrer les plans nihilistes des Flag-Smashers, sorte d'organisation terroriste constituée de pseudo-altermondialistes frustrés, qui en veulent à la planète entière. Pour cela, il faut libérer le maléfique Baron Zemo.... Constat : c'est beaucoup plus classique que WandaVision et on retourne ici au conventionnel. Cette première saison est en fait l'équivalent de deux films qui succèdent au dernier Avengers de 2019. Du dynamisme permanent et de la castagne spectaculaire, sur fond de dimension politique (et un clin d'oeil subtil au Black Lives Matter) et d'atmosphère conspirationniste.

Rien de nouveau ou de transcendant par conséquent. Disney a tout simplement repris la suite de la saga. Quelques consolations : on découvre mieux l'univers des deux principaux protagonistes dont le traitement psychologique est logiquement plus aiguisé que dans Avengers, et on aime bien aussi bien les acteurs (Sebastian Stan et Daniel Brühl) que les personnages (torturé/machiavélique) qu'ils campent. J N

The Falcon and the Winter Soldier

(Saison 1 - 6 épisodes de 49-60 min diffusés du 19 mars au 23 avril 2021)

Production : Disney+

Créateur : Malcolm Spellman

Réalisateur : Kari Skogland

Cast : Sebastian Stan, Anthony Mackie, Wyatt Russell, Daniel Brühl, Erin Kellyman, Desmond Chiam, Emily VanCamp.

19/04/2021

WandaVision

ùarvel comics,univers marvel,univers cinématographique marvel,Wandavision,wanda maximoff,vision,scarlet witch,disney,disney+,Marvel Studios,Marvel Entertainment,streaming,avengers,vengeurs,jac schaefferComprendre d'abord la frénésie Disney/Marvel. Créé en 1939, Marvel Entertainment (l'éditeur des Marvel Comics) devient une filiale de la Walt Disney Company en 2009. Conséquence : Marvel Studios (qui appartient à Marvel Entertainment) est rattaché au Walt Disney Motion Pictures Group (tout en préservant sa liberté artistique). Après les productions distribuées par Paramount Pictures (les deux premiers Iron Man, Thor, Captain America: First Avenger, et Avengers) et Universal Studios (The Incredible Hulk, 2008), la suite des films consacrés aux personnages et à l'univers Marvel (Avengers, Gardians of the Galaxy) passe sous distribution Walt Disney Studios hormis le troisième renouveau de Spider-Man (le personnage appartient à Sony Pictures tout comme les X-Men).

univers marvel,univers cinématographique marvel,wandavision,wanda maximoff,vision,scarlet witch,disney,disney+,marvel studios,marvel entertainment,streaming,avengers,vengeurs,jac schaeffer,marvel comicsAfin de concurrencer les autres services de streaming (où Netflix a établi son hégémonie depuis un bon moment déjà), la Walt Disney Company lance le 12 novembre 2019 sa propre plateforme (Disney+) alors qu'Amazon l'a déjà établi en 2016 (Prime Video) et que vont suivre Apple TV+ (2019) et HBO Max (2020). Résultat : Disney va donc pouvoir s'en donner à coeur joie et faire le bonheur des aficionados de l'univers Marvel, en proposant notamment des suites narratives à cette saga terminée il y a deux ans (Captain America et Iron Man ne sont plus). Disney prend donc le relais d'ABC (Agents of S.H.I.E.L.D, Agent Carter, Inhumans) et Netflix (Daredevil, Jessica Jones, Luke Cage, Iron First, The Punisher et The Defenders) dont les séries produites l'étaient déjà en partenariat avec Marvel Television (la section TV de Marvel Entertainement), créée par Disney en 2010, intégrée à Marvel Studios en octobre 2019 mais finalement dissoute en décembre 2019. Wandavision n'est que le début. Est déja en cours The Falcon and the Winter Soldier (dernier épisode à paraître dans quelques jours), en attendant Loki (juin 2021), l'uchronie "What if..." (2021) puis She-Hulk et Hawkeye, tous deux prévus pour la fin de l'année.

marvel comics,univers marvel,univers cinématographique marvel,Wandavision,wanda maximoff,vision,scarlet witch,disney,disney+,Marvel Studios,Marvel Entertainment,streaming,avengers,vengeurs,jac schaefferQuant à la mini-série en soit, elle tourne bien entendu autour du couple le plus atypique et célèbre des Vengeurs, soit Scarlet Witch (La sorcière rouge - première apparition dans X-Men n°4, mars 1964) et Vision (Avengers n°57, octobre 1968). Fille de Magneto, Wanda Maximoff est capable de créer des poches d'énergie afin d'altérer la réalité. Créé par Ultron, l'ennemi robotique des Vengeurs, Vision est un synthozoïde (être synthétique au coeur humain) possédant une force et endurance surhumaine. Le joyau sur son front lance des décharges d'énergie solaire et il peut se matérialiser en partie à l'intérieur de quelqu'un, lui infligeant une douleur intense. La série est en fait un mélange entre le style classique des sitcoms et l'univers cinématrographique Marvel, où la gravité va progressivement prendre le dessus sur l'atmosphère insouciante des banlieues cossues américaines. C'est là où sont installés les deux protagonistes (dans la B.D,à Leonia, dans le New Jersey), constatant que dans cet espace idéalisé, les choses ne sont pas ce qu'elles paraissent être.

marvel comics,univers marvel,univers cinématographique marvel,Wandavision,wanda maximoff,vision,scarlet witch,disney,disney+,Marvel Studios,Marvel Entertainment,streaming,avengers,vengeurs,jac schaefferOriginale et atypique sont les premiers adjectifs qui ressortent pour qualifier WandaVision. Elle est beaucoup de choses à la fois : hommage à la sitcom oldschool et à l'âge d'or de la télévision, dosage réussi entre le drôle et le criseux, navigation entre les époques et bien entendu l'apport en matière d'épaisseur à des personnages qu'on a vu uniquement comme des seconds couteaux au cinéma. Difficile de faire original dans l'univers TV de Marvel. Avec notre coup de coeur Legion (2017-2019), produite par l'excellente FX (et Marvel Television), cette série étonnante est la seule à réussir cette prouesse. J N, M I

WandaVision

(9 épisodes de 29-49 min diffusées du 15 janvier au 9 janvier 2021)

Production : Disney+

Créateur : Jac Schaeffer

Cast : Elizabeth Olsen, Paul Bettany, Teyonah Parris, Kathryn Hahn, Selena Anduze, David Payton, Josh Stamberg

02/05/2015

Avengers: Age of Ultron

avengers: age of ultron,avengers,vengeurs,joss whedon,chris evans,james spader,robert downey jr.,mark ruffalo,scarlett johansson,jeremy renner,don cheadle,chris hemsworth,samuel l. jackson,elizabeth olsen,paul bettany,anthony mackiePar rapport au premier volet de 2012 qui constituait un enjeu titanesque - soit réunir dans une seule fresque et à travers un scénario solide toute cette panoplie de super-héros à l’ego surdimensionné (1) - il était prévu qu'"Avengers 2" fasse légèrement moins bien que son prédécesseur.  Bis repetita donc et nouveau combat pour sauver la planète (thème récurrent dans l'univers Marvel). Dans l'acte I, il s'agissait de contrecarrer les projets de domination de la Terre de Loki, frère ennemi de Thor. Ici, il s'agit de stopper Ultron (voir photo ci-dessous), androïde doté de capacités de destruction incommensurables et désirant anéantir l'espèce humaine.

avengers: age of ultron,avengers,vengeurs,joss whedon,chris evans,james spader,robert downey jr.,mark ruffalo,scarlett johansson,jeremy renner,don cheadle,chris hemsworth,samuel l. jackson,elizabeth olsen,paul bettany,anthony mackieOn prend les mêmes...

... et on recommence. Iron Man, Thor, Captain America, Hawkeye, et Black Widow (les mêmes qu'en 2012) reprennent donc le boulot. On notera au passage que le personnage de Hawkeye (Jeremy Renner), largement sous-exploité lors du premier acte, fait cette fois-ci jeu égal avec ses coéquipiers. War Machine (Don Cheadle), vu dans la saga Iron Man, reste égal à lui-même tandis que Falcon (Anthony Mackie), qui se joint à Captain America dans Captain America: The Winter Soldier (2013), fait une apparition rapide mais qui annonce la future constitution des Nouveaux Vengeurs dont il n'a d'ailleurs jamais fait partie dans les comics (2). En effet, en partenariat au départ avec Captain America, "il a accepté de rejoindre les Vengeurs mais bien vite, il a eu l'impression que les plus puissants héros de la Terre ne l'avaient choisi que pour remplir leur quota de super-héros noirs, et il a démissionné" (3).

avengers: age of ultron,avengers,vengeurs,joss whedon,chris evans,james spader,robert downey jr.,mark ruffalo,scarlett johansson,jeremy renner,don cheadle,chris hemsworth,samuel l. jackson,elizabeth olsen,paul bettany,anthony mackie,ultron,scarlet witch,quicksilver,vision,marvel,marvel comics,marvel studiosBesoins scénaristiques oblige, cette donne a donc été modifiée, ce qui est normal par ailleurs, vu l’extraordinaire profusion d'aventures, dans les Marvel comics. Même constat pour Ultron. Créé involontairement par Tony Stark, celui qui fit son apparition en juillet 1968 (Avengers vol. 1, n° 54) fut conçu dans la bd par Henry Pym qui deviendra par la suite Ant-Man (photo ci-contre). Mais comme ce personnage - qui rejoindra également les Vengeurs - aura son propre long-métrage en juillet prochain (il sera campé par Paul Rudd), il était vraisemblablement impossible de l'incorporer dès maintenant dans la saga Avengers

avengers: age of ultron,avengers,vengeurs,joss whedon,chris evans,james spader,robert downey jr.,mark ruffalo,scarlett johansson,jeremy renner,don cheadle,chris hemsworth,samuel l. jackson,elizabeth olsen,paul bettany,anthony mackie,ultron,scarlet witch,quicksilver,vision,marvel,marvel comics,marvel studiosLes Vengeurs s'élargissent

Trois nouveaux caractères font leur première apparition, ou presque. Quicksilver (Vif-Argent) est déjà actif dans X-Men: Days of Future Past (2013), dans les années 60. Par la suite, lui et sa sœur jumelle Wanda Maximoff (aka Scarlet Witch ; La sorcière rouge) rejoindront la Confrérie des mauvais mutants, en lutte contre les X-Men et dirigée par Magneto, qui n'est autre que leur père (mais ils ne le savent pas). Se retirant de la Confrérie et rejoignant les "bons", ils intégreront à leur tour les Vengeurs. Voilà donc un exemple de personnages à cheval sur plusieurs organisations de super-héros. Le problème ici est que X-Men est produit par 20th Century Fox et Avengers par Marvel Studios. Deux acteurs ont donc incarné Quicksilver. Evan Peters (X-Men) et Aaron Taylor-Johnson. Ce dernier meurt dans le film mais pas dans la bd. Cela s'explique probablement par le fait que le personnage de Quicksilver continuera à être exploité dans la saga des X-Men. Quant à Scarlet Witch (Elizabeth Olsen), elle deviendra par la suite un élément incontournable des Vengeurs, pour le meilleur comme pour le pire... Esquissée dans le film, sa romance avec le cyborg Vision (Paul Bettany) débouchera sur un mariage.

Last but not least, dans le film, les pouvoirs des Maximoff sont obtenus par manipulation scientifique alors que dans les comics, ils sont génétiques. La raison est que c'est 20th Century Fox qui détient les droits de la "mutanité". Etrange... Tous les autres super-héros du film n'ont, en effet, pas de pouvoirs réels. Ceux du Faucon ont été supprimés.

avengers: age of ultron,avengers,vengeurs,joss whedon,chris evans,james spader,robert downey jr.,mark ruffalo,scarlett johansson,jeremy renner,don cheadle,chris hemsworth,samuel l. jackson,elizabeth olsen,paul bettany,anthony mackieMarvel : un filon pour les studios

Si le ton est légèrement plus grandiloquent que dans le premier acte et le style désormais récurrent, on retiendra quand même qu' Avengers: Age of Ultron est un sacré feu d'artifice. Divertissante et spectaculaire, la sage est toujours aussi efficace. Avec tous ces nouveaux personnages ainsi que les nouveaux vus dans X-Men: Days of Future Past, l'univers Marvel a encore de très beaux jours devant lui. Pour les fans, la fête se poursuit en 2015. Après l'excellente série Daredevil, sortie le 10 avril dernier (4), Ant-Man sortira en juin et Fantastic Four (reboot du précédent) en août. Deadpool entrera en scène dès février 2016. Captain Amrica: Civil War (mai 2016) nous en dira plus sur le futur des Vengeurs. Enfin, X-Men: Apocalypse sortira également en mai 2016. Avec plusieurs milliers de super-héros et super-vilains, Marvel a de quoi faire pour les siècles prochains.  J. N.

 

 Avengers: Age of Ultron (Joss Whedon, USA, 2015, 141 min)

Cast : Robert Downey Jr., Chris Hemsworth, Mark Ruffalo, Chris Evans, James Spader, Scarlett Johansson, Jeremy Renner, Don Cheadle, Samuel L. Jackson, Aaron Taylor-Johnson, Elizabeth Olsen, Paul Bettany, Anthony Mackie.

 

(1) Voir notre très long article sur Avengers dans la note suivante : 

http://eklektik.hautetfort.com/archive/2012/07/12/the-avengers.html 

(2) Fondés en novembre 2004 (The New Avengers n° 1), les New Avengers comprenaient au départ Captain America, Iron Man, The Sentry, Dr Strange et Spider-Woman. 

(3) Cf. L'Encyclopédie Marvel, Semic, Marvel, 2007, p. 98.

(4) Produite par Netflix (House of Cards, Orange is the New Black).