free website counter html
free website counter html

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/05/2021

Euro 2020 - liste des appelés : Benzema de retour

équipe de france de football,liste des 26,benzema,didier deschamps,karim benzema,jules koundé,marcus thuram,ben yedder,lucas digner,kingsley coman,upamecano,léo dubois,lenglet,ferland mendy,anthony martialLe sélectionneur français Didier Deschamps a dévoilé ce 18 mai la liste des 26 joueurs retenus pour l'EURO (11 juin-11 juillet). Dans la catégorie surprise, trois joueurs sont à signaler dont Karim Benzema, la fameuse question problématique de l'équipe de France.

 

équipe de france de football,liste des 26,benzema,didier deschamps,karim benzema,jules koundé,marcus thuram,ben yedder,lucas digner,kingsley coman,upamecano,léo dubois,lenglet,ferland mendy,anthony martialNous faisions remarquer à juste titre que Didier Deschamps est un pragmatique. Dans ce sens, il était impossible de ne pas rappeler Karim Benzema, blacklisté depuis 5 ans et l'affaire de la sexetape de Valbuena, mais auteur actuellement d'une saison exceptionnelle avec le Real Madrid. Le meilleur attaquant de pointe français actuel mérite sa place sportivement. Le reste (sa relation avec Deschamps et ses propos envers celui-ci il y a quelques années) ? Le sélectionneur tricolore l'a expliqué. Les deux hommes se sont rencontrés et ont longuement discuté. L'affaire est réglée et retour à un apaisement relatif, du moins jusqu'à l'Euro. Il faut noter, par ailleurs, qu'un autre pestiféré (Adrien Rabiot en 2018) a été convoqué à nouveau en équipe de France. Le deux poids deux mesures n'aurait par conséquent pas fait bonne figure et Deschamps n'avait jamais dit de toute manière que Benzema ne reverrait plus l'équipe de France...

Avec une liste élargie à 26 (Covid oblige), il était donc possible d'ajouter un joueur de champ par ligne (23 au total) mais le milieu n'a pas été densifié (6) tandis que les attaquants sont au nombre de 8 et que la défense, traditionnellement à 8 joueurs (les 4 postes doublés), a gagné 1 joueur.

Celui-ci est Jules Koundé. Jamais appelé en bleu (mais titulaire chez les Espoirs), celui-ci cloture une grande saison avec le FC Séville où il est titulaire en charnière mais a également évolué à droite. La polyvalence est évidemment un atout et Koundé remplace en fait un autre polyvalent, Ferland Mendy (pouvant évoluer sur les deux cotés). Blessé, ce dernier est le seul défenseur non retenu parmi ceux de la liste de mars dernier (voir ci-dessous). Du classique pour le reste : 2 gauchers, 2 droitiers en charnière, et deux arrières (Hernandez, Pavard) pouvant également évoluer dans l'axe. A notre sens, Lenglet et Dubois n'avaient pas nécessairement leur place mais le premier cité a l'avantage d'être gaucher et le second n'a pas de grande concurrence à droite de la défense. En charnière, Upamecano (Leipzig) le méritait peut-être davantage mais son manque d'expérience en sélection, une blessure récente et le fait qu'il soit droitier ont sans doute joué en faveur de Zouma (Varane étant intouchable). A gauche, Théo Hernandez aurait pu postuler à une place mais celles-ci coûtent cher. Son frère Lucas ne peut être éliminé (et il peut également jouer axial) et Lucas Digne est solide également à ce poste.

Comme en mars, 6 milieux sont sélectionnés. Les mêmes hormis NDombelé (pas toujours titulaire à Tottenham) qui fait les frais du retour de Corentin Tolisso, blessé durant trois mois mais qui a repris l'entraînement. Toujours apprécié par Deschamps, Sissoko (qui n'était pas du sacre de 2018), prend la place de NZonzi, auteur d'une saison moyenne à Rennes. Son coéquipier Camavinga, futur grand, a été laissé à la disposition des Espoirs qui jouent l'Euro fin mai (la liste sera annoncée par Sylvain Ripoll ce jeudi 20 mai).

Aux 7 attaquants sélectionnés en mars sont venus s'ajouter Karim Benzema et Marcus Thuram. Ce dernier constitue la troisième surprise. Déjà sélectionné (fin 2020) mais pas en mars dernier (suspendu en Bundesliga pour plusieurs rencontres suite à un crachat sur un joueur...), l'attaquant de Monchengladbach peut constituer une option intéressante par sa polyvalence (capable d'évoluer dans l'axe mais aussi sur l'ailde) et sa puissance. Il profite de l'absence d'Anthony Martial (Manchester United), toujours blessé et sélectionné en mars, ce qui ramène les attaquants à 8. Si Benzema a été sélectionné, c'est qu'il peut apporter un plus à l'équipe de France. Il est certain en tous les cas qu'il pourrait former avec Mbappé et Griezmann un trio redoutable et le sélectionneur a certainement planché sur les possibles schémas tactiques à mettre en place.

La concurrence est rude à ce niveau de la compétition, c'est bien connu. Hormis les joueurs mentionnés, n'étaient pas loin de l'équipe de France Fekir (Bétis Séville), Lacazette (Arsenal), Aouar (Lyon), Veretout (Rome), Ikoné (Lille), Sidibé (Monaco). Ils ont pour caractéristique soit de ne pas être assez constants dans l'excellence soit de ne pas toujours être titulaire en club. Dans le même temps, des joueurs prometteurs frappent à la porte de l'équipe de France. Parmi ceux-là : Wesley Fofana (titulaire en charnière à Leicester avec qui il vient de remporter la Cup), Youssouf Fofana (Monaco), Tchouaméni (Monaco), Kamara (Marseille) ou encore Lacroix (Wolsburg). Enfin, parmi les 26 figurent 14 champions du monde (en bleu) et 6 réservistes de 2018 (en vert).   J N, S H

 

Les 26 appelés 

Gardiens : Lloris (Tottenham), Mandanda (Marseille), Maignan (Lille).

Défenseurs : Dubois (Lyon), Pavard (Bayern Munich), Lucas Hernandez (Bayern Munich), Digne (Everton), Koundé (Séville), Kimpembé (PSG), Lenglet (Barcelone), Varane (Real Madrid), Zouma (Chelsea).

Milieux : Pogba (Manchester United), Kanté (Chelsea), Lemar (Atletico Madrid), Rabiot (Juventus), Moussa Sissoko (Tottenham), Tolisso (Bayern Munich).

Attaquants : Giroud (Chelsea), Dembelé (Barcelone), Coman (Bayern Munich), Ben Yedder (Monaco), Griezmann (Barcelone), Mbappé (PSG), Marcus Thuram (Borussia Monchengladbach), Benzema (Real Madrid).

 

Les 26 appelés de mars 2021 (ELIM Coupe du monde 2022)

Gardiens : Lloris (Tottenham), Mandanda (Marseille), Maignan (Lille), Areola (Fulham).

Défenseurs : Dubois (Lyon), Pavard (Bayern Munich), Lucas Hernandez (Bayern Munich), Digne (Everton), Ferland Mendy (Real Madrid), Kimpembé (PSG), Lenglet (Barcelone), Varane (Real Madrid), Zouma (Chelsea).

Milieux : Pogba (Manchester United), Kanté (Chelsea), Lemar (Atletico Madrid), Rabiot (Juventus), NDombelé (Tottenham), Moussa Sissoko (Tottenham).

Attaquants : Giroud (Chelsea), Dembelé (Barcelone), Martial (Manchester United), Coman (Bayern Munich), Ben Yedder (Monaco), Griezmann (Barcelone), Mbappé (PSG).

 

31/05/2010

A propos des 23

donbbbbb.jpgLes 23 de Raymond Domenech d'abord (ou à propos de la liste des joueurs appelés à la Coupe du monde 2010). Comme à chaque fois, la liste des joueurs sélectionnés suscite nombreux commentaires et polémiques. A notre tour de la commenter. Contrairement aux années précédentes, la liste des joueurs choisis est très cohérente et plutôt tout ce qu'il y a de plus normal, même si certains commentateurs ou anciens footballeurs ont critiqué certains choix. Rappelons donc certains faits du passé.

- Coupe du monde 98 : Dugarry n'avait pas sa place dans le groupe mais Zidane avait fait du lobbying auprès d'Aimé Jacquet.

- Coupe du monde 2002 : Boghossian et Djorkaeff n'avaient pas leur place mais avaient des passe-droits en raion de leur statut de champions du monde.

- Euro 2008 : Blessé, Vieira avait été sélectionné en raison de son statut de capitaine et champion du monde.

vieira.jpgCette fois-ci, Domenech n'a pas pris Vieira. D'anciens joueurs ont critiqué ce choix mais ils oublient que ce dernier a régulièrement été blessé cette saison et a très peu joué. Mauvaise foi ? On oublie souvent que les critères expliquant le groupe de joueurs allant à la Coupe du monde allient forme du moment, polyvalence (Diaby en est l'archetype), complémentarité entre les joueurs (Cheyrou ralentisseur de jeu ?), esprit collectif (exit Ben Arfa), mentalité, expérience... Vieira n'a donc pas sa place, pas plus que les jeunes Nasri ou Benzema, pas toujours ou pas vraiment titulaires dans leurs clubs cette saison (respectivement à Arsenal et au Real Madrid). En défense, le latéral droit Rod Fanny (Rennes) paye les frais de sa saison moyenne et laisse sa place à Anthony Réveillere, auteur d'un rendement très constant avec Lyon depuis plusieurs années. Gignac ne fut pas très fringuant avec Toulouse cette année (il avait terminé meilleur buteur de l'exercice 2008-2009) mais sa capacité de percussion et son adaptaton rapide chez les Bleus ont fait pencher la balance. Selon nous, le lillois Adel Rami et le sévillan Julien Escudé (présents dans la liste des 30) méritaient leur sélection mais il n'y a de la place que pour 4 défenseurs centraux et Domenech doit avoir ses raisons pour préférer dans le lot des inexpérimentés le bordelais Marc Planus.

Maradona et les autres

esteban-cambiasso.jpgLe cas du pibe de oro est différent. Le controversé sélectionneur argentin semble fonctionner à l'affect. Pas de Cambiasso ni de Zanetti, même pas présents dans la liste des 30. Ces deux là, titulaires à l'Inter viennent de remporter un fabuleux triplé Championnat-Chanpions League-Coupe d'Italie mais des rapports compliqués avec le premier et le statut de cadre très respecté du second ont du contrarier le génie. Bizarre... On pourra toujours dire que le très polyvalent Javier Zanetti est âgé de 36 ans, il demeure toutefois dans une forme éblouissante et est titulaire à Milan depuis plus de 15 ans. Mentionnons d'ailleurs que l'attaquant Martin Palermo a été sélectionné malgré ses 36 ans et son caractère fantasque, et alors que l'attaque argentine possède déja 5 grands noms : Messi, Tevez, Higuain, Milito et Aguero (quand même)... On notera par ailleurs la convocation du défenseur Ariel Garcé (Colon), 31 ans et novice sur le plan international alors que le défenseur de Barcelone, Gabriel Milito (le frère de l'autre) revient en grande forme après une grave blessure et une absence des terrains de plus d'un an (un peu juste ?). On ne comprend pas très bien non plus les présences au milieu de Jonas Guttierez qui évoluait tout de même cette saison en D2 anglaise (à Newcastle) et de Maxi Rodriguez (Liverpool), auteur ces dernières saisons de prestations en dents de scie. Enfin, on saura dans quelques semaines si Maradona s'est planté ou pas.

ronaldinh.jpgLe sélectionneur brésilien Dunga a également écarté des grandes gueules. Mais comme Adriano et Ronaldinho sont aussi connus pour leurs virées nocturnes et leur inconstance, on ne lui en tiendra pas rigueur. L'humilité a prévalu dans ce cas, témoin les sélections de Nilmar, Grafite et Luis Fabiano. Un joueur méritait sa place au moins autant que les deux premiers cités. Il s'agit du milanais Pato mais en raison de ses blessures récurrentes, Dunga n'a probablement pas voulu prendre de risque. En cas d'échec de la seleçao dans la conquête d'une 6ème coupe du monde, ses choix lui seraient certainement rappelés.

En Espagne, Vicente del Bosque a écarté Marcos Senna, un des grands artisans de la victoire espagnole à l'Euro 2008. Ce dernier paye les frais d'une saison décevante (Villareal ne termine que 8ème) et voit le jeune milieu Sergio Busquets (qui monte en puissance à Barcelone) lui chiper sa place. Un autre champion d'Europe ne sera pas du voyage non plus. L'attaquant de Fenerbahce Guiza est victime de l'éclosion de l'attaquant du Barca Pedro (photo ci-dessous), qui a tout de même rélégué cette saison Thiery Henry sur le banc. Et puis le championnat turc n'est pas celui d'Espagne. Donc surprise mais pas vraiment en fait...

pedro.jpgSurprise au Portugal où le milieu défensif Ze Castro (Deportivo La Corogne) a été préféré au capitaine du Sporting Portugal Joao Moutinho. Là aussi, la polyvalence a primé, Ze Castro pouvant évoluer au poste de défenseur central (dans le cas où Pepe, blessé, déclarerait forfait). L'absence de Ricardo Quaresma n'est pas une surprise. Mais comment ne pas évoquer celui qui fut considéré il n'y a pas si longtemps que cela comme le grans espoir du foot portugais ? Après 4 saisons pleines à Porto (2004-2008), il est transféré à l'Inter de Milan en vue de remplacer Luis Figo mais il ne parvient à s'imposer. Au mercato d'hiver (janvier 2009), il est prêté à Chelsea où il ne dispute que 5 rencontres de championnat. Retour ensuite à l'Inter où Mourinho ne lui accorde toujours pas sa confiance. Il n'aura disputé cette saison que 4 matchs de série A. Un grand gâchis et un retour imminent au Portugal ?

Pour terminer, voici quelques grands noms qui seront absents de la Coupe du monde : Ruud Van Nistelrooy (Pays-Bas/veillissant ?), Fransesco Totti et Mario Balotelli (Italie/perturbateurs ?), Amauri (Italie/naturalisé récemment et inexpérimenté ?)...

21/05/2008

Ligue 1 : Bilan

338854529.jpgQuelques mots sur la Ligue 1 que nous n'avons pas eu le temps de commenter cette année. Cette 38ème et dernière journée qui clotura le championnat la semaine dernière (samedi 17 mai), a enregistré le record du plus grand nombre de buts marqués (43). Le précédent remonte à la saison 1992-1993. C'était également la dernière journée (il y avait 20 équipes également) qui avait marqué l'ancien record qui était de 41 buts. Lors de celle-ci, Bordeaux s'était imposé à Lyon (3-2). Le club rhodanien avait terminé 14ème du classement. Une autre époque. Un score fleuve avait marqué la rencontre Toulon-Monaco (4-5). Klinsman avait marqué 2 buts pour l'ASM. Relégués respectivement en National (par la DNCG) et en Ligue 2 après cet exercice, Toulon et Nîmes ne sont plus jamais remontés depuis à l'étage supérieur. Nîmes vient d'accéder à la Ligue 2. Quant à Toulon, il évolue aujourd'hui en CFA. Marseille avait été champion pour la 5ème fois consécutive mais son titre lui avait été retiré suite à l'affaire VA-OM liée au présumé trucage du match Valenciennes-Marseille (0-1 puis score annulé). Valenciennes était descendu en D2 à la fin de la saison puis relégué en National en 1994. Après être même passé par la 4ème division (relégué administrativement), le club est remonté de National en Ligue 2 en 2005 puis accéda à l'élite en 2006.

Saison 1992-1993 - 38ème journée (03 juin 1993) - 41 buts. 

Toulouse - Marseille 3-1

Valenciennes - Sochaux 1-0

Auxerre - Lens 1-1

Toulon - Monaco 4-5

Metz - Nantes 4-0

PSG - Saint-Etienne 3-1

Nîmes - Le Havre 0-2

Caen - Montpellier 2-3

Lille - Strasbourg 2-3

Lyon - Bordeaux 2-3

 

Saison 2007-2008 - 38ème journée (17 mai 2008) - 43 buts.

Auxerre - Lyon 1-3

Sochaux - PSG 1-2

Marseille - Strasbourg 4-3

Saint-Etienne - Monaco 4-0

Lorient - Lille 1-1

Toulouse - Valenciennes 2-1

Metz - Le Mans 4-3

Nancy - Rennes 2-3

Nice - Caen 3-1

Lens - Bordeaux 2-2

 

1011595702.jpgLyon toujours : Lyon est donc champion pour la 7ème fois consécutive (record). Karim Benzema a littéralement explosé cette saison (20 buts en 36 matchs). Le jeune attaquant (20 ans) termine meilleur buteur de la saison et a été désigné meilleur joueur (Trophée UNFP). Mais cette fois-ci, le titre a été dur à décrocher, pour 2 raisons : les Lyonnais ont été légèrement moins bon que par le passé et pour une fois, une équipe, Bordeaux, a constitué un sérieux dauphin. Les Girondins, après avoir réellement proposé des prestations régulières et solides (après la trêve), n'ont laissé personne s'approcher de leur deuxième place. Lyon a du attendre la dernière journée pour être champion et Bordeaux termine avec 4 points de retard "uniquement", 74 points soit un score de champion. C'est en toute logique que le "novice" Laurent Blanc (première saison en tant qu'entraîneur) a été désigné meilleur coach de Ligue 1 lors du Trophée UNFP. Pour sa deuxième saison à Bordeaux, l'attaquant argentin Fernando Cavenaghi a fait parler la poudre (15 buts en 23 matchs) et vient d'être appelé en sélection d'Argentine.

309460243.jpgLens en Ligue 2 : Après Nantes la saison dernière (les Canaris viennent de remonter en Ligue 1), c'est un autre club qui descend en Ligue 2 sans qu'on l'attende à ce niveau-là. Sans être un "grand club français", le Racing Club de Lens avait tout de même remporté le championnat en 1998 et la Coupe de la Ligue en 1999, la régularité de ses dernières saisons (au moins dans les dix premiers depuis 2001-2002) n'augurait pas une 18ème place cette année. Sur le papier, des joueurs talentueux comme Hilton, Dindane, Monterrubio, Kovacevic et consorts n'ont apparemment pas suffi. Quand on sait que le PSG fut à deux doigts également d'être relégué, on réalise que tout est possible dans ce championnat. D'autres clubs qui se sont sauvés in-extermis comme Toulouse, Auxerre et Sochaux (et Paris bien entendu) n'ont pas nécessairement pratiqué un meilleur football que les Lensois. Leur prochaine saison s'annonce donc compliquée dans un championnat qui sera sûrement aussi serré que cette année. Moins étonnantes ont paru les relégations de Metz et Strasbourg, un an après leur montée en Ligue 1. Metz n'a enregistré que 5 victoires et Strasbourg, parti il y a quelques mois pour demeurer au sein de l'élite, a terminé la saison avec 12 défaites consécutives (record). Plus haut dans le classement, Saint-Etienne termine 5ème et retrouve la Coupe d'Europe (les Verts évolueront en UEFA) 20 ans après son dernier match européen. L'un des artisans de la belle saison stéphanoise, Batefimbi Gomis (16 buts au compteur), a été appelé par Raymond Domenech dans la liste des 30 pré-sélectionnés pour l'Euro 2008.

Classement final du championnat 2007-2008 :

1.Lyon 79 points (+37) ; 2.Bordeaux 75 (+27) ; 3.Marseille 62 (+13) ; 4.Nancy 60 (+14) ; 5.Saint-Etienne 58 (+13) ; 6.Rennes 58 (+3) ; 7.Lille 57 (+13) ; 8.Nice 55 (+5) ; 9.Le Mans 53 (-3) ; 10.Lorient 52 (-3) ; 11.Caen 51 (-5) ; 12.Monaco 47 (-8) ; 13.Valenciennes 45 (+3) ; 14.Sochaux 44 (-9) ; 15.Auxerre 44 (-19) ; 16.PSG 43 (-8) ; 17.Toulouse 42 (-6) ; 18.Lens 40 (-9) ; 19.Strasbourg 35 (-21) ; 20.Metz 24 (-36).

Champion : Lyon ; Champions League : Bordeaux, Marseille (Tour préliminaire) ; UEFA : Nancy, Saint-Etienne, PSG (vainqueur de la Coupe de la Ligue).

Relégués : Metz, Strasbourg, Lens ; Promus en Ligue 1 : Le Havre, Nantes, Grenoble.

1487536756.jpgMeilleurs buteurs : Benzema (Lyon) 20 ; Niang (Marseille) 18 ; Cissé (Marseille), Gomis (Saint-Etienne) 16 ; Cavenaghi (Bordeaux) 15.

 

Equipe-type de la saison :

Mandanda (Marseille) - Bonnart (Marseille), Puygrenier (Nancy), Hilton (Lens), Taïwo (Marseille) - Valbuena (Marseille), Toulalan (Lyon), Be. Cheyrou (Marseille), Wendel (Bordeaux) - Niang (Marseille), Benzema (Lyon).

15/03/2007

Equipe de France - liste des appelés

medium_070315135846.rdhcd1aw0b.jpg4 nouveaux sélectionnés en équipe de France pour le match de qualification (Euro 2008) contre la Lituanie le 24 mars, puis le match amical contre l'Autriche 4 jours plus tard. Raymond Domenech a fait de la grosse innovation. Les blessures de Saha (Manchester United), Henry, Ribery et Viera ont fait des heureux. L'absence des 2 premiers libéraient 2 places en attaque. La première pour Benzema, très bon avec Lyon et qui avait déja été appelé l'automne dernier mais qui avait du déclarer forfait sur blessure. La deuxième pour Piquionne (28 ans), très bon avec Saint-Etienne (6 buts) puis Monaco (3 buts) cette saison, alors qu'on aurait pu penser à Steve Savidan (Valenciennes, 13 buts cette saison), Pierre-André Gignac (Lorient) ou surtout Yoann Gourcuff (19 ans), le jeune milieu de terrain du Milan AC. Décevant contre l'Argentine en février, David Trézeguet n'a pas été pris. Trois nouveaux au milieu de terrain. Très bon avec l'OM depuis plusieurs semaines, Samir Nasri (19 ans) remplace logiquement Franck Ribery, blessé. Lassana Diarra, prometteur milieu défensif (22 ans), titualire depuis quelques matchs avec Chelsea, supplée le capitaine Patrick Viera (Inter Milan) et prend la place d'un autre Diarra, Alou (Lyon). Autre surprise notoire, Abou Diaby (20 ans), milieu offensif d'Arsenal, formé à Auxerre. Pas de surprise en défense par contre. Notons quand même l'excellente saison de Patrice Evra à Manchester United, postulant potentiel pour une place d'arrière gauche. Abidal est inamovible à ce poste et Gallas et Escudé peuvent évoluer en défense centrale comme à gauche.

Gardiens : Grégory Coupet (Lyon), Michaël Landreau (PSG). 

Défenseurs : Eric Abidal (Lyon), Sébastien Squillaci (Lyon), Julien Escudé (FC Séville), François Clerc (Lyon), Philippe Méxès (AS Rome), Willy Sagnol (Bayern Munich), Lilian Thuram (Barcelone), William Gallas (Arsenal).

Milieux : Jérémy Toulalan (Lyon), Samir Nasri (Marseille), Lassana Diarra (Chelsea), Abou Diaby (Arsenal), Claude Makélélé (Chelsea), Rio Mavuba (Bordeaux).

Attaquants : Djibril Cissé (Marseille), Karim Benzema (Lyon), Sidney Govou (Lyon), Nicolas Anelka (Bolton), Frédéric Piquionne (Monaco), Florent Malouda (Lyon), Sylvain Wiltord (Lyon).