Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/05/2016

X-Men : Apocalypse

james macavoy,jennifer lawrence,nicolas hoult,oscar isaac,rose byrne,evan peters,sophie turner,olivia munn,x-men : apocalypse,x-men,marvel,hugh jackman,michael fassbenderC'est bien connu, dans les trilogies à trois volets (1), le troisième épisode fait souvent moins bien que les deux précédents, ou du moins que le second (la trilogie Batman de Christopher Nolan en a fait les frais). X-Men: Apocalypse ne fait pas exception à la règle. La raison est simple : après un X-Men First Class encourageant (2011) et un X-Men : Days of Future Past (2013) brillant de par son scénario très sombre et la densification de l'intrigue (on jongle entre les années 1960 et le futur proche), il était difficile de placer haut la barre.

Pire, cette aventure placée dans les années 1980 (en pleine Guerre fraîche) se limite à un scénario ultra-classique, soit sauver la planète des velléités de destruction d'un méchant, comme dans Avengers 2 récemment. Né il y a 5000 ans en Egypte ancienne, Apocalypse est l'un des plus anciens mutants connus. Laissé pour mort, il est recueilli par un chef de bandits qui l'a baptisé En Sabah Nur ("le Premier"),  et lui a enseigné sa philosophie, lui affirmant que sa mission était de conquérir le monde. Il parcourt le monde durant des milliers d'années, dressant les nations les unes contre les autres, et les asservissant. Au XXIème siècle, sa mission reste intacte. Sur son chemin : le professeur Xavier et ses surdoués.

La suite on la connaît. Monde au bord du précipice (à coups de destructions spectaculaires) avant que le dénouement ne soit heureux. Au milieu de tout ça, nous aurons même droit à une incompréhensible apparition éphémère d'un Wolverine au bout du rouleau (sans doute un cadeau pour Hugh Jackman recordman des apparitions en tant que tel et annoncé sur le départ). Par ailleurs, l'apparition de nouveaux super-héros (Archangel, Cyclope, Diablo, Psylocke) ne sauve pas la mise, loin de là. Bref, avec ce volet décevant, blockbuster classique, la franchise refait du surplace. J. N.

X-Men : Apocalypse (Bryan Singer, 2016, USA, 145 min)

Cast : James McAvoy, Michael Fassbender, Jennifer Lawrence, Nicolas Hoult, Oscar Isaac, rose Byrne, Evan Peters, Sophie Turner, Josh Helman, Hugh Jackman, Olivia Munn.

 

(1) Nous considérons ici que les trois derniers X-Men (2011, 2013, 2016) constituent une trilogie en soi en raison de l'écart temporel avec les trois précédents (2000, 2003, 2006). Il ne s'agit toutefois pas de reboot.

28/05/2014

X-Men: Days of Future Past

MV5BMTA2MDU0MjUxNDNeQTJeQWpwZ15BbWU4MDEwOTAwNTAx._V1_SX214_AL_.jpgAprès un premier volet fort prometteur (X-Men: First Class, 2011), nous attendions la suite avec impatience et n'avons pas été déçu. Auteur d'une première sage décevante (les deux premiers opus, en 2000 et 2003), Bryan Singer, lui-même au reboot après que Matthew Vaughn se soit chargé du premier jet, a rectifié le tir et concocté le meilleur X-Men. Cette nouvelle saga a déjà fait oublier la précédente. Pour faire simple, c'est la première fois que le dosage entre noirceur (très profonde cette fois-ci) et divertissement constitue une réussite totale. L'autre prouesse est d'avoir réussi à combiner intelligemment les différentes temporalités, puisque dans ce deuxième opus, Wolverine est envoyé dans le passé pour altérer le futur, c'est-à-dire empêcher d'une part le docteur Bolivar Trask de mettre sur pied son programme de Sentinelles, ces super-robots effrayants et capables de détecter les gênes mutants, et d'autre part, empêcher Mystique d'assassiner celui-ci, le résultat étant identique quant à l'avenir des mutants et du reste de l'humanité.

téléchargement.jpgScènes d'action virtuoses et touches d'humour (sans tomber dans l'excessif) viennent compléter le tout. Quant aux aficionados de l'univers bd, ils seront ravis de retrouver de nouveaux super-héros. Aux classiques Wolverine, Mystique, Magneto, Storm, Iceman et Beast, nous retrouvons Quicksilver, campé par Evan Peters (le psychopate dans la série American Horror Story), Colossus, Blink (personnage modifié), Sunspot, Warpath, Bishop (Omar Sy!), Havok, Toad... Rien que ça et pour du pur bonheur, sans oublier la présence de Peter Dinklage, le complexe Tyrion Lannister de Game of Thrones. Nous attendons donc la suite de ce récit intelligent et ambitieux. X-Men: Apocalypse est prévu pour le printemps 2016.  J. N.

 

images.jpgX-Men: Days of Future Past (Bryan Singer, USA, 2015, 132 min).   Avec James McAvoy, Hugh Jackman, Jennifer Lawrence, Ian McKellen, Patrick Stewartn Michael Fassbender, Halle Berry, Nicholas Hoult, Ellen Page, Peter Dinklage, Omar Sy, Shawn Ashmore, Evan Peters, Josh Helman, Daniel Cudmore, Adan Canto, Booboo Stewart, Bingbing Fan.

07/08/2013

The Wolverine

tao okamoto,hiroyuki sanada,svetlana khodchenkova,famke janssen,the wolverine,serval,james mangold,hugh jackman,viper,rila fukushima,yukioRetour dans le futur et embrouillage chronologique

C'est reparti pour le plus célèbre des X-men et l'un des super-héros les plus complexes de l'univers Marvel. Loup solitaire en repentance, Wolverine est tout d'un coup catapulté au Japon dans un monde complètement inconnu où il devra faire face à de nouveaux super-vilains. Premier constat : en situant l'histoire après le troisième volet de la saga X-men (The Last Stand, 2006), le réalisateur James Mangold a définitivement jetté aux oubliettes le premier volet "Wolverine" (X-Men Origins : Wolverine, 2009). Décevant de toute manière, ce dernier n'est donc plus. Dans le même temps, comme la première saga a été rebootée en 2011 (X-men : First Class), avec un retour à la formation initiale des X-men et de leurs antécédents (la Confrérie des mauvais mutants de Magneto (1) ainsi que le Club des damnés de Sebastian Shaw (2)) et que dans la suite de ce reboot (X-Men : Days of Future Past, 2014), on retrouvera notre héros, les repères chronologiques deviennent bien brouillés. Qui plus est, The Wolverine n'est pas issu des séries classiques X-men mais des comic-books parallèles réalisés par Frank Miller et Chris Claremont à partir de septembre 1982, alors que le personnage fait sa première apparition en novembre 1974 (Incredible Hulk n° 181) puis intègre les X-Men en mai 1975 (Giant Sized X-Men n° 1). Il réapparaîtra de même dans la suite du reboot (3). En tout état de cause, les distorsions chronologiques opérées par réalisateurs, scénaristes et consorts étaient dès le départ au menu. Il reste à savoir si par la suite, tout cet assemblage sera plus ou moins cohérent.

tao okamoto,hiroyuki sanada,svetlana khodchenkova,famke janssen,the wolverine,serval,james mangold,hugh jackman,viper,rila fukushima,yukioPremier long métrage où Wolverine ne partage pas le titre du film avec les autres X-Men, The Wolverine est également le premier du genre où l'histoire se déroule presque exclusivement au pays du soleil levant. Logan devra se frotter à la pègre japonaise, plus précisément le clan Yashida, désireux de lui piquer ses pouvoirs. Aidé par l'athlétique Yukio, ancienne acolyte de Gambit (4) avant de travailler pour ce même clan Yashida (5), il fera face au fameux Silver Samuraï (6) et à la vénéneuse Viper, campée par l'actrice russe Svetlana Khodchenkova (une sorte de sosie de Uma Thurman, en plus jeune bien entendu). Nous ferons remarquer ici que l'actrice est blonde alors que la Viper des comics est brune (7)...

Quant au film en soi, il n'est pas aussi spectaculaire que les sortie Marvel récentes (The Avengers, 2012 ; Iron Man 3, 2013), ce qui est tout à fait normal puisqu'il traîte d'un seul super-héros et du coup a une grande dimension intimiste. S'il n'est pas franchement révolutionnaire, il insiste (une première) sur un Wolverine vulnérable. Savant dosage entre thriller et film de super-héros, il est surtout un film efficace. Il faut d'ailleurs noter dans cette veine, que quel que soit le genre auquel il s'attaque, l'éclectique James Mangold, parvient toujours à réaliser un film solide, qu'il s'agisse de corruption policière (Copland, 1997), de thriller horrifique (Identity, 2003), de biopic (Walk the line, 2005), de western (03:10 to Yuma, 2008), ou comme ici, de super-héros.   Jihad Naoufal


The Wolverine (James Mangold, USA, 2013, 126 min).   Avec Hugh Jackman, Tao Okamoto, Rila Fukushima, Hiroyuki Sanada, Svetlana Khodchenkova, Brian Tee, Hal Yamanouchi, Famke Janssen

(1) Interprété par Michael Fassbender.

(2) Interprété par Kevin Bacon.

(3) Précisons ici que l'acteur Hugh Jackman détient le record d'apparitions sous un même super-héros (6ème apparition ici puis une 7ème en 2014).

(4) Cf. http://marvel.com/characters/bio/1009313/gambit

(5) Cf. L'Encyclopédie Marvel, Semic, Marvel, 2007, p. 341.

(6) Cf. http://marvel.com/characters/bio/1009591/silver_samurai

(7) Cf. http://marvel.com/characters/bio/1009696/viper

20/07/2012

The Avengers

the avengers,joss whedon,robert downey jr.,mark ruffalo,jeremy renner,chris hemsworth,scarlett johansson,tom hiddleston,stellan skarsgard,samuel l. jackson,gwyneth paltrow,clark gregg,hulk,captain america,thorL'enjeu était de taille : il s'agissait de réunir dans un même long-métrage et dans un scénario qui tient la route les principaux protagonistes de l'équipe des Vengeurs, créée en 1963 par Stan Lee et Jack Kirby. La couleur était déja annoncée dans les films récents portant sur un super-héros faisant partie des Vengeurs, alliés du SHIELD de Nick Fury. Il s'agissait d'un clin d'oeil après le générique de fin du film, montrant que le SHIELD entendait bien opérer l'unité au sein de ces super-héros grande gueule et pas nécessairement compatibles. On l'avait vu à la fin de Iron-Man (2008), de The Incredible Hulk (2008), de Captain America (2011) mais aussi du présent Avengers, annonçant un Avengers 2, où nos héros devront se frotter au super-vilain Tanos qui s'associera probablement au revanchard Loki.

the avengers,joss whedon,robert downey jr.,mark ruffalo,jeremy renner,chris hemsworth,scarlett johansson,tom hiddleston,stellan skarsgard,samuel l. jackson,gwyneth paltrow,clark gregg,hulk,captain america,thorVoici donc Iron-Man, Hulk, Thor, Black Widow (la veuve noire) et Hawkeye (Oeil de faucon) réunis pour affronter Loki et ses ambitions de conquête de la terre. Si les trois premiers cités ont déja bénéficié d'un film exclusif au personnage en question (1), les deux derniers intègrent directement l'univers Avengers. A noter au passage qu'Edward Norton, interprétant Hulk dans The Incredible Hulk (Louis Leterrier, 2008), n'a pas été reconduit dans son rôle - faute de désaccord avec les producteurs - et a été remplacé par un non moins bon Mark Ruffalo. Les médias parlent avec récurrence de "2012, année des super-héros" puisque nous verrons à l'écran cette année Ghost Rider 2, The Dark Knight rises (Batman) mais aussi un Spider-Man rebooté (The Amazing Spider-Man, Mark Webb). Mais il faut en fait parler de "décennie 2010, les années super-héros". En effet, sont prévus, ni plus ni moins, Iron Man 3 (3 mai 2013), The Wolverine (26 juillet 2013), Thor 2 (15 novembre 2013), Captain America 2 (4 avril 2014), The Amazing Spider-Man 2 (2 mai 2014), X-Men First Class 2 (18 juillet 2014), Les gardiens de la Galaxie (1 août 2014)... mais aussi des opus portant sur Ant Man (l'Homme-fourmi), Luke Cage, Iron Fist, Dr Strange...

the avengers,joss whedon,robert downey jr.,mark ruffalo,jeremy renner,chris hemsworth,scarlett johansson,tom hiddleston,stellan skarsgard,samuel l. jackson,gwyneth paltrow,clark gregg,hulk,captain america,thorCe foisonnement de super-héros (accompagnés évidemment de leurs antécédents, les super-vilains) fait évidemment rêver tous les invétérés de l'univers Marvel comics qui espèrent voir un maximum de personnages à l'écran (dans l'univers BD, ils sont 5000), ou encore mieux, en voir un max réunis en une seule saga, comme ce fut le cas dans les comics, et les douze épisodes des Guerres secrètes (voir l'image ci-contre) mettant en confrontation d'une part les "bons" (X-Men, les 4 fantastiques, les Vengeurs, et consorts), et d'autre part les "mauvais" (2), pour ce qui devait dicter le sort de l'humanité. Hélas, ce ne sera probablement pas le cas puisque les droits d'image des personnages de l'univers Marvel sont disséminés au sein de différents studios. Si Spider-Man appartient à Sony, Wolverine et les X-Men appartiennent à la Fox alors que les droits de la plupart des Vengeurs sont détenus par Marvel Studios. A moins d'un accord entre les studios, nous ne les verrons donc pas réunis à l'écran. Par contre, ce qui est plus que probable est que dans les prochains "épisodes" de Avengers, les autres personnages principaux de l'organisation devraient faire leur apparition (3), soit la Guêpe, Vision et la Sorcière rouge, puis toute une floppée de personnages secondaires tel que Wonder Man, Crystal, Le chevalier noir, Quasar... En tout cas, sur les vingt prochaines années, il y aura certainement de quoi faire quand on sait qu'apparaitront les Vengeurs de la côte-ouest (4), les Nouveaux Vengeurs (5), les Puissants Vengeurs (6), les Vengeurs Secrets (7)...etc. En tout état de cause, l'histoire des Vengeurs est fort complexe et il sera très intéressant de voir comment celle-ci sera déclinée au cinéma.

the avengers,joss whedon,robert downey jr.,mark ruffalo,jeremy renner,chris hemsworth,scarlett johansson,tom hiddleston,stellan skarsgard,samuel l. jackson,gwyneth paltrow,clark gregg,hulk,captain america,thor,black widow,marvel comics,la veuve noire,oeil de faucon,hawkeye,marvel,spider-man,x-men,edward norton,batmanPour revenir au film, le moins qu'on puisse dire est qu'il constitue la saga de super-héros la plus aboutie jusqu'ici. Aussi bien les 2 opus sur les 4 Fantastiques et les 3 sur les X-Men furent décevants et ce n'est pas un hasard si les premiers cités vont bientôt être rebootés et que les seconds ont déja bénéficié d'un prequel l'an passé (8), qui sera suivi d'un second en 2014. Si le scénario n'a rien de vraiment révolutionnaire, mettant aux prises les bons, chargés de protéger l'humanité, contre les mauvais, désireux de détruire celle-ci, il est toutefois difficile de reprocher aux scénaristes cette essence du film puisque le thème de la lutte entre le bien et le mal consitue la pierre angulaire de l'univers Marvel Comics. Que retenir donc ? Une mise en scène détonante et rythmée, une direction d'acteurs impeccable (là où justement on avait peur que les caractères secondaires soient sous-employés), un spectable visuel époustouflant, un savant dosage entre sérieux et humour, en gros un cinéma pop-corn qui nous prend pas pour des cons. Que demander de plus ? Reste juste à savoir si la suite sera du même calibre.   J. N

The Avengers (Joss Whedon, USA, 2012, 143 min).    Avec Robert Downey Jr., Mark Ruffalo, Chris Evans, Chris Hemsworth, Jeremy Renner, Scarlett Johansson, Tom Hiddleston, Stellan Skarsgard, Samuel L. Jackson, Gwyneth Paltrow, Clark Gregg.

 

(1) Deux pour Iron Man (Jon Favreau, 2008 et 2010), deux pour Hulk dont un premier qui ne fait pas partie de la continuité Marvel Studios (Hulk, 2003, Ang Lee), et un pour Thor (Kenneth Branagh, 2011).

(2) Dr Doom, l'Homme-absorbant, Dr Octopus, l'Enchanteresse, Kang, Klaw, Ultron, l'Homme molécule, le Lézard, Titania, Volcana, le Démolisseur, le Compresseur, Bulldozer, le Boulet.

(3) Peut-être pas l'homme fourmi puisqu'un film devrait lui être consacré.

(4) Dont les membres fondateurs seront Oeil de Faucon, Mockingbird, Iron Man, Tigra, et Wonder Man.

(5) Captain America, Iron Man, Spider-Man, Luke Cage, Jessica Drew, Wolverine, The Sentry, Ronin.

(6) Iron Man, La Guêpe, Miss Marvel, Arès, The Sentry, La Veuve noire, Wonder Man.

(7) Captain America, Luke Cage, Spider-Man, Spider-Woman, Wolverine, Dr Strange, Iron Fist, Ronin II.

(8) X-Men: First Class (Matthew Vaughn, 2011).