Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/06/2007

Kiribati

5bb443e46b44aa90a24ed4eebbfe1a4b.pngAnciennement Iles Gilbert, Kiribati est un Etat du pacifique, formé de 3 archipels : les Iles Gilbert, les Iles Phoenix, et les Iles de la Ligne. Ses terres émergées font 811 km², mais la dispersion de ses îles s'étend sur 3.550.000 km². Elles sont découvertes par les Européens  au début du XIXème siècle (et habitées depuis deux mille ans par un peuple micronésien). Elles avaient été baptisées "Iles Gilbert" en 1820 par l'amiral Johann Adam de Krusenstern, du nom du capitaine anglais Thomas Gilbert qui les avait traversées en 1788 sans les explorer. Elles deviennent protectorat britannique en 1892 puis colonie en 1916. Comme nombreuses îles du Pacifique, elles sont occupées par le Japon durant le second conflit mondial (1941). La bataille de Tarawa (1943, débarquement américain) y met fin. Les Kiribati deviennent indépendants le 12 juillet 1979.

Ce pays se trouve à la fois sur l'Equateur, et la ligne de changement de date (Méridien 180°). Résultat : jusqu'en 2000, l'île vivait sur deux dates simultanément, ce qui n'était pas pratique pour les habitants. En 1995, les autorités avaient donc décidé de modifier de fuseau horaire les deux archipels orientaux. Kiribati fut ainsi le premier Etat à passer à l'an 2000, puis au nouveau millénaire l'année suivante. Kiribati était d'ailleur appelé "Kiribati Espace-temps" dans l'ouvrage de Benoît Antheaume, Atlas des îles et Etats du Pacifique Sud (1991, 126 p., Editeur : Publisud).

Adopté en 1979, le drapeau s'inspire des armoiries (1937) des îles Gilbert et des îles Ellices (qui se séparent en 1975 et deviennent "Tuvalu"). Ces symboles avaient été décidés par Sir Arthur Grimble, commissaire britannique des Iles Gilbert à partir de 1926. Le soleil possède 17 rayons (16 atolls dans l'archipel des îles Gilbert + Banaba, une île volcanique). Les 3 vagues identiques repésentent les 3 archipels et rappellent également que l'île est isolée au milieu de l'océan. Le soleil est présent pour rappeler qu'elle est tout près du méridien. C'est un soleil levant et couchant à la fois. La frégate symbolise la force, la liberté et la souveraineté, mais également un messager traditionnel et respecté. C'est l'oiseau emblématique des habitants de Kiribati.

 

05/05/2007

Nauru

medium_600px-Flag_of_Nauru.svg.pngNauru est le plus petit pays au monde (21 km², 13.000 hab.). C'est une île située en Micronésie. Peuplée au départ de Mélanésiens et de Micronésiens, elle est découverte par les Britanniques en 1798. En 1878, une guerre civile tribale décime un tiers de la population. Les Allemands en profitent pour annexer le territoire. La découverte du phosphate (seule ressource naturelle de l'île) attire les investisseurs étrangers, mais aussi des missionnaires qui évangélisent la population. En 1914, l'île est confisquée à l'Allemagne par les Alliés. Suite au traité de Versailles, elle est "attribuée" à l'Empire Britannique et administrée par l'Australie. En 1942, elle est occupée par le Japon, puis en 1943, bombardée par les Etats-Unis. La réddition du Japon en 1945 ramène Nauru dans le giron de l'Australie. L'indépendance est acquise en 1968. L'extraction intensive du phosphate enrichit la population. Mais le contrecoup survient au début des années 90. Les gisements sont épuisés. Crises économiques et présidents se succèdent. Blanchissement d'argent (Nauru est un paradis fiscal) et corruption sont monnaie courante. Une curiosité : il n'y a pas de cours d'eau sur l'île, l'eau est importée d'Australie et de Nouvelle-Zélande.  Le drapeau (1968) : la bande jaune au milieu représente l'Equateur traversant l'Océan pacifique. Le découpage en deux parties bleues rappelle la dualité du lieu d'origine des premiers habitants (cités plus haut). L'étoile blanche symbolise la position de l'île tout près de l'Equateur (à 42 km) - 12 branches pour 12 tribus qui formèrent la population initiale. La couleur blanche de l'étoile symbolise le phosphate.

21/04/2007

Hong Kong

medium_800px-Flag_of_Hong_Kong.svg.2.pngComme Macao, Hong Kong est une région administrative spéciale (RAS) de la République populaire de Chine. De 1842 à 1997, ce fut une colonie britannique, avant d'être rétrocédée le 1er juillet 1997. Suite à un accord sino-britannique, Pékin a promis qu'elle garderait un statut de relative autonomie jusqu'en 2047, soit 50 ans. Hong Kong conserve donc pour le moment son système fiscal et politique, sa monnaie, ses lois et ses équipes sportives internationales. La vie n'a pas beaucoup changé pour les résidents britanniques. Contrairement aux Portugais de Macao (la plupart sont partis lors de la retrocession à la Chine en 1999), la majorité d'entre eux sont restés : 25.500 en 1996 et 20.500 actuellement. Par ailleurs, on roule toujours à gauche. Par contre, l'influence politique américaine prend le pas sur celle du Royaume-Uni. Superficie : 1092 km², population : 7.000.000 (6688 hab/km²). Ce joli drapeau, adopté le 16 février 1990, approuvé officiellement par le Comité préparatoire le 10 août 1996 et hissé pour la 1ère fois le 1er juillet 1997, est composé au centre d'un "Bauhinia blakeana" à 5 pétales blanches. C'est un arbre sempervirent avec de larges feuilles épaisses et des fleurs rouge violatre. Il fleurit de début novembre à fin mars. Ses fleurs ressemblent à celles de l'orchidée et sont spécifiques de l'écosystème hongkongais. Découvert par Sir Henry Blake (gouverneur de 1889 à 1908), le Bauhinia blakeana est l'emblême de Hong-Kong depuis 1965. La couleur rouge rappelle celle du drapeau de la Chine. Elle symbolise le nationalisme et la célébration. C'est une couleur de fête pour le peuple chinois et fait aussi penser à l'armée populaire de Chine, qui était appelée Armée rouge chinoise. La juxtaposition entre le blanc de la fleur et le rouge rappelle le principe politique du "un pays, deux systèmes", appliqué à Hong-Kong.

31/03/2007

Bangladesh - Palau

drapeau bangladesh,palau,quamrul hasan,drapeau palau,bangladesh,pakistanUne comparaison entre 2 drapeaux. Les 2 ont presque les mêmes dimensions, les deux cercles (dont la taille diffère) sont légèrement décalés vers la hampe. Mais les symboles diffèrent. Palau (en Paluan Belau, 1er drapeau) est un Etat d'Océanie indépendant depuis le 1er octobre 1994 seulement (tutelle américaine précédemment). L'archipel (situé au large des Philippines, de l'Indonésie et de la Papouasie-Nouvelle-Guinée) fait partie des Iles Carolines. Après la Seconde Guerre mondiale, celles-ci sont sous co-tutelle ONU-USA. En 1979, Palau se sépare des autres îles, adopte une constitution et signe un traité de libre association avec les USA en 1982. Après 8 référendums, l'indépendance est ratifiée en 1993 et entre en vigueur en 1994. Superficie : 458 km². Population : 20.000. Monnaie : dollar U.S. Le drapeau : le cercle jaune représente la pleine lune, symbole pour les Paluans du meilleur moment pour les activités humaines (pêche, semence, récoltes...). La plupart des fêtes ont également lieu à la pleine lune (qui est aussi un symbole de paix, d'amour et de tranquilité). Le fond bleu représente la liberté et le passage à l'indépendance (adopté en 1981).

drapeau bangladesh,palau,quamrul hasan,drapeau palau,bangladesh,pakistanPour le Bangladesh (144.000 km² / 147.365 habitants), le cercle rouge-orange symbolise le sang  des Bangladais tués depuis 1947 lors des affrontements avec le Pakistan (le Bangladesh était auparavant le Pakistan oriental et est issu de la partition du Pakistan en 1971 qui lui-même s'était séparé de l'Inde en 1947). La couleur vert représente la vitalité, la jeunesse et les terres agricoles. Le drapeau est inspiré d'un poëme de Rabindrana Tagore,  "O soleil, lève toi sur les coeurs qui saignent", et fut dessiné par le peintre  Quamrul Hasan. Le drapeau fut adopté le 17 janvier 1972. A noter que le Bangladesh est un des pays les plus pauvres au monde et qu'il est régulièrement victime d'innondations monstres qui font à chaque fois plusieurs dizaines de milliers de morts.

 

 

20/03/2007

Tibet

270px-Flag_of_Tibet_svg.pngLe Tibet possède une histoire aussi longue que riche. Ce serait donc inutile de tenter de dresser un historique!! La superficie de cette Région autonome chinoise est de 1.221.600 km² (celle du Tibet historique est de 2.500.000 km²). A partir de 1710, l'influence mongole s'affaiblit, remplacée par celle de la Mandchourie, la Grande-Bretagne, puis la Chine. En 1795, le Tibet retrouvait une certaine indépendance après la mort de l'empereur mandchou Qianlong mais était envahie en 1949 par l'armée chinoise, qui rencontra peu de résistance de la part de l'armée tibétaine (mal équipée, faible en nombre). En 1959, une insurrection éclatait à Lhassa. Réprimée dans le sang, elle contraignit le Dalaï-lama à se réfugier en Inde.

Le drapeau est celui de la période de quasi-indépendance (1912-1951) mais aussi celui du Gouvernement tibétain en exil. Au centre, se dresse un pic enneigé symbolisant le Tibet, connu comme "le pays entouré par les montagnes enneigées". Les six rayons rouges représentent les six tribus ancestrales du peuple tibétain : Se, Mu, Dong, Tong, Dru et Ra. La combinaison de ces bandes et des six bandes bleues (le ciel) symbolise la constante promulgation d'actions protectrices découlant des enseignements spirituels transmis par les déités rouges et noires avec lesquelles le Tibet est associé depuis très longtemps. Le soleil représente la joie de la liberté, le bonheur, et la prospérité spirituelle et matérielle de tous les êtres vivants. Sur les versants de la montagne, se tiennent fièrement deux lions des neiges qui symbolisent la réussite du pays pour avoir réuni vie spirituelle et vie séculière.

Ces deux lions figuraient sur les drapeaux des premiers régiments d'armée qui défendirent avec bravoure le Tibet au VIIème siècle. C'est le 13ème Dalaï-lama (1876-1933) qui s'inspira de ce fait et conçut le drapeau du Tibet. Le joyau tricolore flottant dans les airs symbolise le respect constant manifesté par le peuple tibétain à l'égard des trois points de référence du bouddhisme : le Bouddha, le Dharma (les enseignements du Bouddha) et la Sangha (la communauté des bouddhistes pratiquants). Le tourbillonnant joyau bicolore entre les lions symbolise la garde et l'amour de la discipline personnelle relative au comportement éthique, découlant fondamentalement de la pratique des "dix vertus exaltées" et des "seize règles de vie profondément humaines". La bordure dorée symbolise la propagation du bouddhisme dans le monde et la religion des tibétains.

10/03/2007

Macao

medium_Macao_flag_large.pngMacau en portugais, Aomen en mandarin. Comme Hong-Kong, cette province fut rétrocédée à la Chine par le Royaume-Uni (Hong-Kong en 1997, Macao en 1999). C'est une région administrative à statut spécial (RAS). Elle possède une large autonomie économique, avec son propre système fiscal et douanier et sa monnaie, le pataca, lié au dollar hong-kongais. Superficie : 28.2 km² ; Population : 488.144 (soit 18.182 habitants/km²...). Langues officielles : portugais, mandarin, cantonais. Les casinos constituent la plus grande attraction et la source principale de revenus (40% du PIB local). En septembre 2006, Macao a dépassé Las Vegas pour les sommes mises en jeu. Le nouveau drapeau a remplacé les drapeaux portugais le 19 novembre 1999. Les 5 étoiles sont les mêmes que celles qui figurent sur le drapeau de la Chine. La plus grande représente le Parti communiste chinois, les 4 petites sont les quatre différentes classes de la société réunies autour du PCC : ouvriers, paysans, soldats et intellectuels. La fleur de lotus représente le peuple, ses trois pétales les trois îles de Macao. Le pont et les vagues sont l'emblême de l'environnement de Macao. Le drapeau, approuvé en 1993, a été créé par un professeur d'art, Xiao Hong et a été choisi parmi plus de mille propositions.

02/03/2007

Aland

medium_120px-Flag_of_Aaland.svg.png

Ici nous avons d'abord le drapeau d'Aland, un archipel situé entre la Finlande et la Suède, à l'entrée du Golfe de Botnie. Ce groupe d'îles (6500 dont 80 habitées) est un territoire autonome finlandais. Superficie : 1527 km² (26.711 habitants en 2005). Comme la Finlande, l'île a fait partie à partir du XIIIème siècle du Royaume de Suède. En 1714, l'île est envahie par la Russie, ce qui fait fuir la population suédophone qui se réfugie en Suède. Au traité de Fredriksham (1809), la Suède perd officiellement l'île, au profit de la Russie. Suite à la révolution russe de 1917, la Finlande retrouve son indépendance. Puis éclate la guerre civile. Les habitants d'Aland en profitent pour demander leur rattachement à la mère patrie, la Suède. La Finlande refuse et fait appel à la SDN qui lui octroie l'archipel en 1921. Une large autonomie (affaires intérieures, dispense du service militaire) est néanmoins accordée à l'île. L'usage de la langue suédoise, de la culture et des coutumes locales, est garanti. Comme la Finlande, Aland fait partie de l'U.E (1995), mais possède le statut d'"Etat libre associé". Pour le drapeau, ce qui est étonnant, c'est qu'il semble être un mélange entre celui de la Suède (normal) et non celui de la Finlande, mais celui de l'Islande, qui se trouve à l'autre bout de l'Europe. Voir ci-dessous :

 medium_125px-Flag_of_Sweden.svg.png

Suède

 

 

medium_120px-Flag_of_Iceland.svg.png

 

 Islande

 

 

medium_120px-Flag_of_Finland.svg.png

 

 Finlande

 

 

 

27/02/2007

Monténégro

drapeau monténégro,yougoslavie,nicolas 1er,serbie,monténégroLe Monténégro (13.882 km²) est le dernier Etat indépendant. Il est issu de l'ex-Yougoslavie. L'indépendance fut votée à 55% par référendum le 21 mai 2006 (motivée par une adhésion plus rapide à l'UE et l'OTAN). Elle fut ratifiée par le Parlement le 3 juin et entra immédiatement en vigueur. Le drapeau porte les armoiries du pays, adoptées en 1993. Elles sont les mêmes que celles du roi Nicolas 1er de Monténégro (1841-1921), mais sans les initiales que celles-ci portaient sur le drapeau de la période de la Principauté du Monténégro (1852-1910, second drapeau). Celui-ci était rouge sans bordure dorée et portait en son centre la croix de Saint-Georges (le Saint-patron du Monténégro), posée sur l'aigle bicéphale.

drapeau monténégro,yougoslavie,nicolas 1er,serbie,monténégroSymbole de puissance et de domination de l'Est, celui-ci apparaît pour la première fois chez les Hittites 2000 ans avant Jésus Christ. Cette civilisation migra d'Ukraine en Anatolie via les Balkans. On retrouvera ensuite ce symbole chez la dynastie grecque des Paléologue (Xème siècle) puis en Serbie (XIIe) avant qu'il ne se répande à l'ensemble des Balkans. Les anciens drapeaux portaient les trois couleurs slaves (bleu, blanc, rouge). Celui de la période du Royaume du Monténégro (1910-1918, troisième drapeau) avait maintenu l'aigle à deux têtes mais celui-ci disparut avec l'incorporation du Monténégro dans le Royaume des Serbes, Croates, et Slovènes.

drapeau monténégro,yougoslavie,nicolas 1er,serbie,monténégroSous l'occupation nazie (1941-1945), l'Etat fantoche du Monténégro reprend son ancien drapeau (bande supérieure rouge alors que celle du drapeau Yougoslave est bleue). A la création de la République Fédérative Socialiste de Yougoslavie (RFSY) en 1945, il est intégré à celle-ci en tant que république autonome, et maintient son drapeau à trois bandes mais y est incluse l'étoile rouge, symbole du communisme. Lors du démantèlement de la RFSY (1991-1992), l'étoile rouge disparaît (1992-1993) puis la couleur bleue est éclaircie (1992-2004), avant que ne soit adopté le drapeau actuel (12 mars 2004). En tout état de cause, ces nombreux changements de drapeau illustrent parfaitement les incessants changements territoriaux que connurent les Balkans - région multiethnique et instable politiquement - tout au long du XXème siècle. J. N

 

drapeau monténégro,yougoslavie,nicolas 1er,serbie,monténégro

     

Royaume des Serbes, Croates, et Slovènes (1918-1929) puis Royaume de Yougoslavie (1929-1945)

 

 

drapeau monténégro,yougoslavie,nicolas 1er,serbie,monténégro

 

Etat indépendant du Monténégro (1941-1945), inféodé à l'Allemagne nazie

 

 

drapeau monténégro,yougoslavie,nicolas 1er,serbie,monténégro

 

République socialiste du Monténégro (1945-1992)

 

 

drapeau monténégro,yougoslavie,nicolas 1er,serbie,monténégro

 

République du Monténégro (1992-1993)

 

 

  

15/02/2007

Slo & Slo

medium_si_dp.gif2 drapeaux qui se ressemblent (attention à la confusion). Le premier est celui de la Slovénie (20.273 km², 2 millions d'habitants), issue de l'éclatement de la Yougoslavie en 1991 (indépendance proclamée le 25 juin 1991). Pays frontaliers : Autriche, Italie, Croatie, Hongrie. Adhésion à l'UE le 1er mai 2004 et à la zone Euro le 1er janvier 2007. Le drapeau : les 3 bandes représentent les couleurs panslaves. A gauche, l'écu représente les 3 pics d'une montagne (Triglav), traversés par deux lignes bleues ( les côtes et les rivières), les 3 étoiles jaunes représentent le duché de Celje, anciennment Celeia, une des cités antiques les plus importantes (nommée la seconde Troie) de la région, dans un ciel bleu (1991).

medium_sk_dp.2.gifLe second représente la Slovaquie (48.845 km², 5.415.000 habitants), issue de la division de la Tchécoslovaquie le 1er janvier 1993. Pays frontaliers : Ukraine, Pologne, République Tchèque, Hongrie, Autriche. Adhésion à l'OTAN le 29 mars 2004 et à l'UE le 1er mai 2004. Le drapeau : les trois couleurs panslaves, comme pour l'autre. A gauche : l'écu national (type néogothique) représente une croix patriarcale à double traverse plantée sur 3 monts (Tatra, Fatra et Matra), sur un champ de gueules (un émail héraldique rouge, d'où la couleur du fond). La croix à double traverse, appelée croix d'Anjou puis croix de Lorraine apparaît tout d'abord à Byzance au XIIIème siècle (elle représente un assemblage de reliques de la croix en bois noirci). Elle devient ensuite le symbole des ducs d'Anjou (devenus ensuite ducs de Lorraine) à partir de 1431. Il fut le premier emblême des rois de Hongrie et figure aujourd'hui sur les armes de ce pays et de celles de la Slovaquie. Le drapeau remonte à 1939.

08/02/2007

Groenland

drapeau groenland,danemark,kalaallisut,groenlandLe Groenland (Gronland en danois, Kalaalit Nunaat en kalaallisut, ou "terre verte") est un territoire autonome appartenant au Danemark (2.166.086 km² ; 50.000 hab). Quasiment gelé, sa température moyenne est de 7° en juillet et -9° en janvier. Comme la glace recouvre 84% de la superficie, les habitants sont cantonnés aux zones côtières. Lîle fut habitée pendant  3 millénaires par des peuples de l'Arctique mais lorsque les premiers colons débarquent, les Vikings islandais (Xème siècle), elle était inhabitée. Puis les peuples Inuits s'y installèrent à partir du XIIIème siècle. En 1721, le Danemark y envoie une expédition missionnaire, le territoire est colonisé. Pendant la Seconde guerre mondiale, le Danemark est occupé par l'Allemagne nazie. Loin du théâtre de la guerre, l'île acquiert une large autonomie économique. Après la guerre, le Danemark la récupère mais doit modifier son statut. En 1953, elle devient comté d'outre-mer puis acquiert une large autonomie en 1979. Après référendum (1982), elle choisit de sortir de l'Union Européenne, ce qui entre en vigueur en 1985. La partie rouge inférieure du drapeau (adopté le 21 juin 1985) symbolise la mer tandis la partie blanche supérieure évoque la banquise. Le demi-cercle rouge représente le soleil et le demi-cercle blanc la banquise également.