Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/05/2011

Ligue 1 - 35ème journée

lilleee.jpgLille conforte son avance, Marseille garde espoir                                                                                                                                                                                        En match avancé mardi, Lille effectuait un grand pas vers le titre en s'imposant à Saint-Etienne (2-1) et en reléguant Marseille (défait dimanche à Lyon) à 7 points. Les Oympiens sont revenus ce mercredi à 4 points, en disposant de Brest (3-0). Lyon a été étrillé à Auxerre (4-0) qui se rapproche un peu plus du maintien.

 

marseile.jpgEn s'imposant difficilement à Saint-Etienne (2-1 après avoir été mené au score), Lille a réussi ce que font généralement les futurs champions en fin de saison : remporter deux succès de suite à l'extérieur (1-0 à Nancy samedi dernier). Marseille défait dimanche à Lyon, les Lillois pointaient mardi soir avec 7 points d'avance, soit plus de 2 victoires d'avance et une excellente manière d'aborder leur finale de Coupe de France samedi prochain (contre le PSG) sans pression. Marseille n'avait donc plus le choix. Et la réponse contre Brest fut sans appel, 3-0 avec à la clé un excellent Cheyrou (2 passes décisives), de non moins excellents frères Ayew (Jordan a marqué) et un Loïc Rémy à nouveau buteur.

 

3410df8d60efb1dd65f0c1fd51d85e32.jpgOn dit souvent que l'espoir fait vivre et Marseille a prouvé qu'il n'abdiquait pas si facilement. Si les Olympiens s'imposent le week-end prochain à Lorient (ce qui ne sera pas une mince affaire), ils reviendraient provisoirement à 1 point du LOSC dont le match sera reporté (Coupe de France oblige). Suffisant pour espérer lui ravir un titre qu'il remporterait pour la première fois depuis 1957 ? 

Au petit jeu des pronostics et vu les prestations récentes des deux équipes et surtout l'avance comptable des lillois, ces derniers sont largement favoris. Coup d'oeil aux prochaines échéances des deux clubs : 

36ème journée : Lorient - Marseille ; Lille - Sochaux

37ème journée : PSG - Lille ; Marseille - Valenciennes

38ème journée : Caen - Marseille ; Lille - Rennes

Inutile de faire de comptes si les deux équipes remportaient leurs 3 derniers matchs. Lille finirait avec 4 points d'avance. A supposer que les Lillois effectuent un faux-pas (une défaite à Paris où ils ne réussissent guère), difficile de même de les voir s'incliner plus d'une fois, eux qui n'ont perdu que 4 fois cette saison (6 défaites pour l'OM). Si sur le papier, les adversaires de Marseille semblent plus abordables que Sochaux (6ème), Paris (4ème) et Rennes (5ème), rappelons que Valenciennes et Caen jouent leur survie en Ligue 1 et que Lorient n'est jamais facilement manoeuvrable à domicile. L'équation est simple pour les Marseillais : ils doivent remporter tous leurs matchs et Lille doit lâcher 4 points. Soit une véritable mission impossible.

 

260469864-ligue-1-lyon-rechute-lens-garde-espoir-s.jpgAuxerre atomise Lyon

Toujours mardi, le PSG a raté l'occasion de passer devant Lyon, 3ème. Les parisiens ont concédé le nul (2-2) contre une équipe de Nancy - aux portes de la Ligue 2 - qui a chèrement vendu sa peau. Curieux lyonnais qui réussissent dimanche dernier le match de leur vie contre Marseille (3-2 et un but magnifique de Delgado) et qui se font étriller contre Auxerre (4-0). Les coéquipiers d'Hugo Lloris, à 6 points de Marseille, ne luttent plus que pour l'accéssion au tour préliminaire de la Champions League. Paris est à 1 point. Quant aux Icaunais, ils ont presque acquis le maintien et passent même dans la première partie du classement. Sochaux n'en finit plus de cartonner. Après un 4-0 infligé la semaine dernière à Bordeaux (et à Chaban-Delmas s'il vous plaît), les hommes de Francis Gillot ont disposé de Monaco (3-0). Accrochés à leur 6ème place (4 points d'avance sur le 7ème), synonyme de Ligue Europa, ils s'offrent même le luxe de titiller Rennes au classement (5ème avec 1 point d'avance).

socccc.jpgNice prend un peu d'air au classement en battant Arles-Avignon (3-2) mais le Nancy-Nice de samedi prochain s'annonce tragique (Nancy est premier reléguable à 1 point de Monaco, 2 de Caen et 4 de Nice). Pour l'honneur, Lens, futur relégué, s'est imposé contre Bordeaux (1-0). Grâce à son sauveur Niang (16 ans), Caen a ramené le nul (1-1) de Rennes dont le jeu est toujours aussi indigeste (9 matchs sans victoire). La course pour le maintien concerne toujours (mathématiquement) 9 clubs - dont Bordeaux désormais - séparés par 6 points.

Mardi 10 mai

P.S.G - Nancy 2-2

Saint-Etienne - Lille 1-2

 

Mercredi 11 mai

Auxerre - Lyon 4-0

Rennes - Caen 1-1

Montpellier - Lorient 3-1

Sochaux - Monaco 3-0

Nice - Arles-Avignon 3-2

Toulouse - Valenciennes 0-0

Lens - Bordeaux 1-0

Marseille - Brest 3-0

 

Classement (35 matchs)

1.Lille 69 points

2.Marseille 65 

3.Lyon 59

4.PSG 58 

5.Rennes 53 

6.Sochaux 52

7.Lorient 48

8.Saint-Etienne 48

9.Montpellier 47

10.Auxerre 45

11.Bordeaux 45

12.Toulouse 44

13.Valenciennes 43

14.Nice 43

15.Brest 42

16.Caen 41

17.Monaco 40

18.Nancy 39

19.Lens 34

20.Arles-Avignon14

24/04/2011

Finale Coupe de la Ligue : Marseille - Montpellier 1-0

fd90c4a1beed33d082890ae6c78dfb77.jpgDoublé pour Marseille

En s'imposant contre Montpellier (1-0), Marseille a remporté hier sa 2ème Coupe de la Ligue, la deuxième d'affilée également. Dans une finale qui n'aura guère tenu ses promesses, ennuyeuse et marquée par un jeu très rugueux de la part des deux équipes, c'est un Olympique de Marseille un brin au dessus (techniquement et physiquement) qui a gagné ce match de boxe (curieusement peu de cartons ont été distribués) à l'arraché. C'est l'arrière-gauche Taye Taïwo (consacré meilleur joueur du match) qui amena la délivrance en reprenant de demi-volée et du pied droit (c'est rare) un coup-franc lointain de Benoît Cheyrou mal repoussé par Pionnier (82e). Un but tout en symbole puisque non seulement il scellait le sort du match mais en plus était marqué par un joueur en partance. Il faut saluer la performance de Taïwo mais aussi son exemplarité et son professionalisme. Annoncé sur le départ dès le début de saison, il n'a jamais rien lâché et ses prestations toutes compétitions confondues font de lui l'un des meilleurs olympiens. Dimanche 17 avril, il avait donné la victoire à Marseille (en ligue 1), en marquant le but de la victoire sur penalty à...  Montpellier (2-1). On notera donc que Marseille aura battu 3 fois cette saison son adversaire du soir. En championnat, Marseille l'avait emporté (4-0) au Vélodrome.

newsmlmmd.55dfd621a9115267b7a0beef2da9487a.8a10b.jpgL'OM conserve donc son titre (victoire 3-1 contre Bordeaux l'an passé) et peut maintenant se focaliser sur une fin de championnat qui s'annonce très chaude. A 1 point d'un leader lillois qui reste sur 2 matchs sans victoire (1 nul, 1 défaite), les Olympiens ont toutes les raisons de croire au titre. Un deuxième doublé de suite (Ligue1 - Coupe de la Ligue) serait un véritable exploit. Il faut souligner l'énorme apport d'un Didier Deschamps qui a su insuffler à un Olympique de Marseille sans titres depuis 1993 une véritable culture de la gagne. Arrivé sur la Canebière à l'été 2009, il a permis à Marseille de remporter 3 titres déja. Nous espérons que pour sa part, il ne quittera pas le club à l'issue de cette saison.

 

Marseille - Montpellier 1-0

But : Taïwo (82e)

Avertissements : Kaboré (64e) pour Marseille ; Bocaly (79e) pour Montpellier.

Marseille : Mandanda (cap.) - Fanni, Diawara, Heinze, Taïwo - Be. Cheyrou, M'Bia (Kaboré, 7e), Lucho Gonzalez (Abriel, 85e) - Valbuena (J. Ayew, 90e), Gignac, A. Ayew.

Montpellier : Pionnier - Bocaly, Stambouli, Yanga-Mbiwa, Jeunechamp (cap.) - Pitau (Kabze, 73e), Saihi, Marveaux (Koïta, 89e) - Belhanda, Giroud, S. Camara (Dernis, 83e).

 

finale coupe de la ligue 2011,taïwo,marseille,montpellier,marseille-montpellier 1-0,didier deschamps,coupe de la ligue,om,benoît cheyrouPALMARES

Le défenseur de l'OM, Souleymane Diawara a remporté hier sa 4ème Coupe de la Ligue et devient le joeur le plus titré de cette compétition. Après Sochaux (2004) et Bordeaux (2009), il réalise le doublé avec Marseille (2010, 2011). Voici par ailleurs le palmarès de la Coupe :

2011 : Marseille

2010 : Marseille

2009 : Bordeaux

2008 : PSG

2007 : Bordeaux

2006 : Nancy

2005 : Strasbourg

2004 : Sochaux

2003 : Monaco

2002 : Bordeaux

2001 : Lyon

2000 : Gueugnon

1999 : Lens

1998 : PSG

1997 : Strasbourg

1996 : Metz

1995 : PSG

18/04/2011

Ligue 1 - 31ème journée

lille,marseille,om,psg,lyon,rennes,montpellierLille accroché, Marseille accrocheur

Le leader lillois a concédé le match nul contre une équipe bordelaise à qui réussissent les grosses équipes en dépit d'une saison plus que moyenne. Défaits la semaine dernière à Monaco (1-0), les Dogues, privés ce samedi de leur dynamiteur Gervinho (suspendu), avaient pourtant ouvert le score par leur buteur maison Moussa Sow (21ème réalisation) mais ont vu une équipe girondine pleine de courage revenir en fin de match grâce au jeune Savic, titulaire d'un soir. Marseille qui jouait une nouvelle fois après Lille (dimanche) avait à sa portée un 2ème joker après celui gâché la semaine dernière (2-2 à domicile contre Toulouse après la défaite lilloise à Monaco). Les Olympiens ont su cette fois-ci s'en servir puisqu'ils se sont imposés à Montpellier (2-1) qui n'est jamais facile à manoeuvrer chez lui. Menés aux scores par un joli but de Giroud (65e), les Olympiens revenaient dans la foulée grâce à Gignac. Superbement lançé par Cheyrou, il devançait la sortie de Jourdren (69e). Taïwo donnait l'avantage aux siens sur penalty (82e) suite à un tirage de maillot sur Rémy dans la surface. La sanction sifflée par l'arbitre engendrait un début de bagarre et l'expulsion du même Rémy et du montpelliérain El Kaoutari.

lille,marseille,om,psg,lyon,rennes,montpellierDistancé de 7 points il y a quelques semaines encore, Marseille revient à 1 point seulement de Lille et relance définitivement une fin de saison qui s'annonce palpitante. Les joueurs de Didier Deschamps joueront samedi prochain leur finale de Coupe de la Ligue avant d'enchaîner 2 matchs de suite à domicile. A 7 journées de la fin, le compte à rebours est lançé, Marseille se présente comme l'équipe la plus à même d'inquiéter Lille. C'est un duel qui va se jouer entre la meilleure équipe à domicile (Lille - 10 victoires) et la meilleure équipe à l'extérieur (8 victoires pour l'OM).

 

lille,marseille,om,psg,lyon,rennes,montpellierRien ne va plus à Rennes

L'autre bonne opération de cette journée est à mettre au crédit du Paris-Saint-Germain. Enterrée il y a quelques semaines suite à 4 matchs sans victoire, l'équipe d'Antoine Kombouaré s'est imposée contre un adversaire direct - Lyon en l'occurence - pour l'accession à la Champions League. Le score étriqué (1-0) ne reflette pas une rencontre maitrisée par des parisiens un cran au dessus de lyonnais qui ont probablement dit adieu au titre. Pourtant, l'unique but du match ne fut marqué qu'à la 77ème minute. Sur coup-franc de Néné, Hugo Lloris manquait complètement sa sortie, laissant filer le ballon vers Giuly qui remisait pour Camara qui marquait du genou... Ce but gag suffisait aux bonheur d'un PSG qui revient à 1 point de son adversaire du soir et surtout qui passe devant une équipe de Rennes en pleine déconfiture. Défaits la semaine dernière à Brest, les joueurs du bouillant Antonetti enregistrent leur 2ème revers de suite dans un derby breton puisque pour la première fois de son histoire, Rennes s'incline à domicile face à Lorient (1-2). Aux nombreuses blessures, se sont ajoutées 2 nouvelles expulsions (Kana-Biyik, Souprayen). Du gachis lorsqu'on sait que les rennais étaient 2èmes au classement début mars. Depuis cette victoire à Montpellier (1-0, 26ème journée), ils ont enchaîné 5 matchs sans victoire dont 3 défaites.

lille,marseille,om,psg,lyon,rennes,montpellierArles-Avignon relégué, Lens presque

Dans le ventre mou du classement (voir plus bas), 5 équipes n'ont plus rien à espérer ou perdre. Sa victoire contre Nancy (doublé de Payet qui reprend du poil de la bête) redonne des couleurs à Saint-Etienne. Mais si les Foréziens sont 6èmes, ils sont à 7 points de Rennes, 5ème. Accrocheur contre Caen (3-2), Sochaux s'impose grâce à Maïga (2 buts) et ne lutte plus pour le maintien en ligue 1. Pour Arles-Avignon, c'est par contre terminé. Défait à domicile contre Valenciennes (1-0), l'équipe qui n'aura remporté qu'un seul match cette saison, est officiellement en Ligue 2. Les équipes classées de la 11ème à la 18ème place sont toutes concernées par la survie en L1. A 6 points du premier non reléguable, Lens (1-1 à domicile contre Brest) a déja un pied en Ligue 2. Il reste donc une place à prendre qui ne concerne pas moins de 8 équipes. A Toulouse, Auxerre a réussi le hold-up parfait en s'imposant à la dernière minute grâce à un coup-franc direct de Dudka (1-0). Les Auxerrois prennent un peu d'air, les Toulousains doutent de plus en plus. Dans cette périlleuse partie du classement, 4 équipes se sont inclinées ce week-end et 3 se sont imposées. Là aussi, la bataille sera âpre jusqu'au bout.

 

lille,marseille,om,psg,lyon,rennes,montpellierSamedi 16 avril

Rennes - Lorient 1-2

Saint-Etienne - Nancy 2-1

Sochaux - Caen 3-2

Toulouse - Auxerre 0-1

Lens - Brest 1-1

Nice - Monaco 3-2

Lille - Bordeaux 1-1

 

Dimanche 17 avril

Montpellier - Marseille 1-2

Arles-Avignon - Valenciennes 0-1

PSG - Lyon 1-0

 

lille,marseille,om,psg,lyon,rennes,montpellierClassement

1.Lille 59 (+23)

2.Marseille 58 (+19)

3.Lyon 53 (+23)

4.PSG 52 (+14)

5.Rennes 51 (+8)

6.Saint-Etienne 44

7.Lorient 43

8.Montpellier 43

9.Sochaux 42

10.Bordeaux 41

11.Brest 39

12.Nice 39

13.Valenciennes 38

14.Toulouse 38

15.Auxerre 37

16.Nancy 37

17.Monaco 35

18.Caen 35

19.Lens 29

20.Arles-Avignon 13

04/04/2011

Ligue 1 - 29ème journée

ligue1,lille,marseille,moussa sow,psg,lens,lyon,benoît cheyrou,rennes,olympique de marseilleLille déroule, Marseille s'accroche

Après deux semaines d'hibernation, retour aux affaires pour la ligue 1. Samedi soir, le leader lillois a de nouveau étalé tout son talent offensif. Contre une équipe de Caen valeureuse, le trio offensif Gervinho-Sow-Hazard est passé comme dans du beurre à travers la défense adverse. Le jeune gardien Thomas Bosmer a repoussé nombreuses tentatives adverses (et un penalty de Cabaye stoppé), permettant à son équipe de ne pas repartir avec une valise (3-1). Le meilleur buteur actuel du championnat, Moussa Sow, a marqué son 20ème but sur une nouvelle passe décisive de Gervinho. Les hommes de Rudy Garcia prouvent une nouvelle fois qu'il va être dur de les rattraper, eux qui n'ont perdu que 3 fois cette saison en Ligue 1 et qui restent sur 4 victoires consécutives.

ligue1,lille,marseille,moussa sow,psg,lens,lyon,benoît cheyrou,rennes,olympique de marseilleCa se complique derrière pour la meute des poursuivants. Rennes (3e) et le Paris-Saint-Germain (5e) ont été incapables de marquer à domicile où elles évoluaient pourtant face à des équipes très frileuses à l'extérieur (respectivement Auxerre et Lorient). Auteurs d'un match insipide, les joueurs de la capitale n'y sont plus. Sans victoire depuis 4 matchs, ils sont désormais à 5 points de la 3ème place qualificative pour le tour préliminaire de la Ligue des champions. L'habituelle crise de l'automne au camp des loges a eu lieu cette année au printemps... Menant 2-0 à Nice jusqu'à la... 90ème minute, les Gones ont d'abord vu des niçois survoltés réduire le score sur penalty (Mouloungui, 90e+1) après que Lloris en eut arrêté un de Ljuboja, puis égaliser sur un corner dévié dans les buts par la main du défenseur Civelli (90e+5). Cette énorme erreur d'arbitrage - qui rappelle à quel  point l'arbitrage en ligue 1 est à la masse - fait perdre 2 points à Lyon. Deux points qui compteront lorsqu'on fera les comptes à la fin de la saison.

ligue1,lille,marseille,moussa sow,psg,lens,lyon,benoît cheyrou,rennes,olympique de marseilleSous pression dimanche soir après la victoire de Lille qui le reléguait à 7 points, l'Olympique de Marseille n'en avait pas moins un gros coup à jouer, vu les résultats de ses adversaires directs. Sans avoir été particulièrement renversants, les joueurs de Didier Deschamps ont réalisé l'essentiel, c'est-à-dire ramener les 3 points (1-0) d'un stade Félix-Bolleart où ils n'avaient plus gagné depuis 6 saisons (3 nuls, 3 défaites). Le coup de génie est venu de Benoît Cheyrou - très en forme dernièrement - qui crochetait 3 défenseurs aux 16 mètres avant d'envoyer dans les cages de Runje une frappe enroulée du pied... droit (69e). Cette victoire étriquée (la 7ème en 8 matchs) permet donc à Marseille de rester dans le sillage de Lille (à 4 points), et surtout de laisser à quai Rennes (à 3 points), Lyon (à 4) et Paris (à 8).

ligue1,lille,marseille,moussa sow,psg,lens,lyon,benoît cheyrou,rennes,olympique de marseilleCa se complique par contre pour Lens, qui se dirige droit vers la ligue 2. L'équipe du nord n'a gagné qu'une seule fois lors de ses 9 dernières rencontres et reste engluée à 19ème place, à 5 points du premier non reléguable. Fringuant en début de saison, Brest affiche également un blian récent très inquiétant. Les Bretons se sont inclinés lors de leurs 4 derniers matchs et se retrouvent désormais à 3 points de Monaco, premier reléguable. Il faudra cravacher dur pour le maintien.

Samedi 03 avril

Lille - Caen 3-1

Rennes - Auxerre 0-0

P.S.G - Lorient 0-0

Sochaux - Brest 2-1

Nancy - Bordeaux 0-0

Toulouse - Montpellier 0-1

Arles-Avignon - Monaco 0-2

 

Dimanche 04 avril

Nice - Lyon 2-2

Saint-Etienne - Valenciennes 1-1

Lens - Marseille 0-1

 

Classement

1.Lille 58 points

2.Marseille 54

3.Rennes 51

4.Lyon 50

5.Paris 46

6.Montpellier 42

7.Saint-Etienne 40

8.Bordeaux 39

9.Lorient 39

10.Sochaux 38

11.Toulouse 37

12.Nancy 36

13.Brest 35

14.Nancy 35

15.Nice 35

16.Valenciennes 34

17.Auxerre 33

18.Monaco 32

19.Lens 28

20.Arles-Avignon 12

29/03/2011

OM - PSG

entrer des mots clefsLe 12 avril 2002, en fin de championnat 2001-2002, Marseille s'imposait au Vélodrome contre le PSG (1-0) de Luis Fernandez. A trois minutes de la fin, le défenseur belge Daniel van Buyten taclait le ballon dans les filets. Sur la ligne de but, un certain Gabriel Heinze tentait en vain de dévier la balle... 9 ans plus tard, ce même Gabriel Heinze, évoluant pour Marseille, envoyait un coup-franc chirurgical dans la cage d'un Gregory Coupet impuissant. Pour l'anectode, le défenseur argentin avait marqué un coup-franc identique la saison passée lors d'un Marseille-Rennes (3-1) qui couronnait le club olympien (après 18 ans de disette), et avait déja marqué un but décisif contre son ancien club cette même saison 2009-2010 (1-0 pour Marseille au Vélodrome).

Retour donc sur les 10 dernières années des confrontations en ligue 1 entre les deux clubs ennemis, animosité largement entretenue par les médias, Canal+ en première ligne.

entrer des mots clefsLa victoire de l'OM en avril 2002 cloturait une domination marseillaise : 2 victoires lors de l'exercice 1999-2000 (un mémorable 4-1 au Vélodrome où même le défenseur Abardonado avait marqué), 1 victoire en 2001 et aucun but marqué par le PSG lors de la saison 2001-2002 (0-0 ; 0-1). Fin 2002, le brésilien Ronaldinho prenait son envol lors de sa 2ème saison à Paris et gagnait à lui seul les deux confrontations contre l'OM. 3-0 au Parc des Princes avec 2 buts à la clé (un coup-franc et un pénalty) et 3-0 au Vélodrome où il éclaboussa la rencontre de son talent, laminant la défense adverse (1 but, 1 passe décisive). Un ancien marseillais, Jérôme Leroy marquait 2 buts. A noter que l'actuel rennais, à l'instar de Xavier Gravelaine, a effectué l'aller-retour entre les deux clubs (PSG - Marseille - PSG)...

entrer des mots clefsLa saison 2003-2004 accentuait la suprématie parisienne. A Marseille, Paris s'imposait à la dernière minute (1-0) grâce à un Fabrice Fiorèse qui envoyait ensuite un crachat à destination du public marseillais. Ce même Fiorèse sera ensuite transféré à Marseille où il ne réussira jamais à s'imposer... Au match retour, le génial Pauleta donnait la victoire à Paris (2-1) grâce à un doublé et un lob génial sur Fabien Barthez. En novembre de la même année, Paris s'imposait à nouveau chez lui (2-1), grâce notamment à une demi-volée magnifique d'Edouard Cissé, qui évolue actuellement à... Marseille. Lors du match retour (2005), Marseille arrachait difficilement le match nul (1-1) lors d'une rencontre où l'éphémère recrue japonaise Koji Nakata marquait contre son camp d'une reprise de volée.

entrer des mots clefsL'hégémonie parisienne prendra fin le 16 octobre 2005 lorsque sur un corner de Samir Nasri, Lorik Cana, transfuge du PSG (encore un) marquera de la tête à 3 minutes de la fin (1-0). Au match retour, en raison d'un imbroglio entre les 2 clubs au sujet du nombre de places attribuées aux supporters marseillais, le président olympien Pap Diouf décide d'envoyer au Parc son équipe B. Résultat, un match insipide sans aucune occasion de but (0-0). La saison suivante, Ribery fait parler la poudre et Marseille humilie Paris au Parc (3-1) mais concède le nul au retour (1-1). Paris subira la domination olympienne jusqu'à la saison actuelle où il parvient à maitriser son sujet au Parc des Princes (2-1, buts d'Erding et de Hoarau) dans une rencontre où les Olympiens seront dépassés dans tous les secteurs de jeu. Il faut toutefois signaler qu'entre-temps, Paris bat l'OM en finale de Coupe de France 2006 (2-1) grâce à deux jolis buts de Bonaventure Kalou et Vikash Dhorasoo. Grosse désillusion pour l'OM, qui aura complètement manqué son rendez-vous.

entrer des mots clefsLa victoire de Paris à Marseille (4-2) en novembre 2008 ne fut qu'un feu de paille et ne refléta pas tout à fait la physionomie du match, hormis le réalisme parisien. En première mi-temps, Niang était fauché dans la surface par Zoumana Camara sans que l'arbitre ne bronche. A 2-1 pour Marseille, Luyindula égalisait alors que le défenseur brésilien de l'OM, Hilton, se faisait soigner sur la touche. A 2-2, Benoît Cheyrou envoyait une superbe reprise de volée sur le poteau. Une bourde de Mandanda (sur coup-franc de Rothen) donnait l'avantage en fin de match aux parisiens avant que Hoarau ne marque un 4ème but anecdotique. Marseille se venge au retour et s'impose à Paris (3-1) grâce à un Zenden étincellant et un nouveau but de Cana

 

entrer des mots clefsLa saison 2010-2011 parachève le règne marseillais, avec une victoire étriquée au Vélodrome (1-0, tête de Heinze sur coup-franc de Cheyrou) et une leçon de football au Parc des Princes (3-0, buts de Ben Arfa, Lucho Gonzalez et Cheyrou). En s'imposant en décembre dernier (2-1), Paris a donc stoppé l'hémoragie. Marseille a répondu le dimanche 20 mars sur le même score dans une rencontre où le club de la capitale aura presque fait jeu égal. Difficile donc de se prononcer sur une tendance actuelle. Les deux clubs se neutralisent.

entrer des mots clefsBilan en Ligue1 sur les 10 dernières saisons

2010-2011 : PSG - OM 2-1 ; OM - PSG 2-1

2009-2010 : OM - PSG 1-0 ; PSG - OM 0-3

2008-2009 : OM - PSG 2-4 ; PSG - OM 1-3

2007-2008 : PSG - OM 1-1 ; OM - PSG 2-1

2006-2007 : PSG - OM 1-3 ; OM - PSG 1-1

2005-2006 : OM - PSG 1-0 ; PSG - OM 0-0

2004-2005 : PSG - OM 2-1 ; OM - PSG 1-1

2003-2004 : OM - PSG 0-1 ; PSG - OM 2-1

2002-2003 : PSG - OM 3-0 ; OM - PSG 0-3

2001-2002 : PSG - OM 0-0 ; OM - PSG 1-0

 

entrer des mots clefsBilan historique toutes compétitions confondues

Marseille : 32 victoires (99 buts marqués)

PSG : 27 victoires (92 buts marqués)

+ 17 matchs nuls

 

 

entrer des mots clefsPalmarès de l'Olympique de Marseille

- 9 championnats de France

- 10 Coupes de France

- 1 Coupe de la Ligue

- 1 Ligue des Champions

- 1 Trophée des Champions

entrer des mots clefsPalmarès du Paris-Saint-Germain

- 2 championnats de France

- 8 Coupes de France

- 3 Coupes de la Ligue

- 1 Coupe des Coupes

- 2 Trophée des Champions