Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/01/2014

Golden Globes 2014

golden globes,golden globes 2014Considérés comme l'antichambre des Oscars (rayon cinéma), les Golden Globes 2014 ont consacré American Hustle et Dallas Buyers Club. Côté séries, Breaking Bad est enfin récompensé.

 

golden globes,golden globes 2014La comédie musicale de David O. Russell, et son casting haut de gamme (Jennifer Lawrence, Jeremy Renner, Amy Adams, Christian Bale...) repart avec 3 récompenses (sur 7 nominations). La nouvelle star Jennifer Lawrence remporte le Golden Globe de la meilleure actrice dans un second rôle, elle qui avait déjà remporté l'an passé celui de la meilleure actrice pour son rôle dans Silver Linings Playbook, réalisé par.... David O. Russell. Réalisateur à suivre, celui-ci avait également été récompensé en 2011 pour Fighter, ce dernier remportant, catégorie acteurs, 2 golden globes et 2 oscars.

Le nouveau film de Steve McQueen, 12 years a slave, est le "perdant" de cette édition, ne repartant qu'avec une seule récompense (sur 7 possibles), mais pas des moindres puisqu'il s'agit de celle du meilleur film dramatique. Multipliant dernièrement les excellentes prestations (Killer Joe, Magic Mike, Mud), Matthew McConaughey et son sympathique accent texan repart avec le trophée du meilleur acteur dans un film dramatique (Dallas Buyers Club). Il est actuellement à l'affiche dans la nouvelle série policière de HBO, True Detective. Performance identique pour Leonardo DiCaprio dans le délirant The Wolf of Wall Street. Au coude à coude, les deux acteurs s'en sortent puisque le film de Scorsese a été placé dans la catégorie 'Film musical ou comique'. Par contre, pour les prochains oscars, il n'y aura qu'un seul vainqueur...

golden globes,golden globes 2014Côté séries TV, nous avons enfin eu le plaisir de voir la déjà culte Breaking Bad primée. Nommé pour la quatrième fois consécutive pour le Golden Globe du meilleur acteur dans une série dramatique, Bryan Cranston repart avec cette récompense pour son interprétation époustouflante du désormais célèbre Walter White. La série créée par Vince Gilligan est également consacrée meilleure série dramatique devant Masters of sex (Showtime), Downton Abbey (ITV1), The Good Wife (CBS), et House of Cards (Netflix). Cette dernière est la première série "hors-TV" à remporter un Golden Globe (Meilleure actrice pour Robin Wright), après avoir été la première de même à être primée aux Emmy Awards (3 récompenses l'an passé).  J. N.

 

Palmarès de la 71ème cérémonie des Golden Globe, tenue le dimanche 14 janvier : 

CINEMA

Meilleur film dramatique : Twelve years a slave (Steve McQueen).

Meilleur réalisateur : Alfonson Cuaron (Gravity).

Meilleure actrice dans un film dramatique : Cate Blanchett (Blue Jasmine).

Meilleur acteur dans un film dramatique : Matthew McConaughey (Dallas Buyers Club).

Meilleur film comique ou musical : American Hustle (David O. Russell).

Meilleure actrice - comédie/musical : Amy Adams (American Hustle).

Meilleur acteur - comédie/musical : Leonardo DiCaprio (The wolf of Wall Street).

Meilleure actrice dans un second rôle : Jennifer Lawrence (American Hustle).

Meilleur acteur dans un second rôle : Jared Leto (Dallas Buyers Club).

Meilleur scénario : Her (Spike Jonze).

Meilleur film etranger : La Grande Bellezza (Paolo Sorrentino / Italie).

Meilleure musique : Alex Ebert (All is lost).

Meilleure chanson : Ordinary Love (U2 - Mandela: Long walk to freedom).

Meilleure film d'animation : Frozen (Chris Buck, Jennifer Lee).

TELEVISION

Meilleure mini-série ou meilleur mini-film : Behind the Candelabra (HBO).

Meilleure série télévisée dramatique : Breaking Bad (AMC).

Meilleure série musicale : Brooklyn Nine-Nine (Fox).

Meilleure actrice dans une sérié télévisée dramatique : Robin Wright (House of Cards).

Meilleur acteur dans une série télévisée dramatique : Bryan Cranston (Breaking Bad).

Meilleure actrice dans une série musicale ou comique : Amy Poehler (Parks and Recreation).

Meilleur acteur dans une série musicale ou comique : Andy Samberg (Brookyn Nine-Nine).

Meilleure actrice dans une mini-série : Elisabeth Moss (Top of the Lake).

Meilleur acteur dans une mini-série : Michael Douglas (Behind the Candelabra).

Meilleur acteur dans un second rôle (série, mini-série ou TV) : Jon Voight (Ray Donovan).

Meilleure actrice dans un second rôle (série, mini-série ou TV) : Jacqueline Bisset (Dancing on the Edge).

14/01/2013

Golden Globes 2013

golden globes,golden globes 2013,lincoln,argo,ben affleck,daniel day-lewis,jessica chastain,zero dark thirty,quentin tarantino,katheryn bigelow,homeland,les misérables,jennifer lawrenceArgo et Les Misérables consacrés

Grand vainqueur de la 70ème cérémonie des Golden Globes, Argo repart avec les prix du meilleur film et du meilleur réalisateur, et confirme au passage l'entrée de Ben Affleck dans la cour des grands réalisateurs. Nominé dans 5 catégories, Argo repart donc avec 2 trophées alors que Lincoln (Steven Spielberg) ne part qu'avec 1 Golden Globe (Daniel Day-Lewis - meilleur acteur) pour 7 nominations. En tête des trophées, Les Misérables en rafle 3, suivi donc d'Argo (2) et de Django Unchained (2), le dernier film de Quentin Tarantino. Côté actrices, Jessica Chastain, très en vue dernièrement (elle apparaît dans pas moins de 10 films ces 2 dernières années), remporte le Golden Globe de la meilleure actrice pour son rôle dans Zero Dark Thirty (Katheryn Bigelow). Enfin, le chef-d'oeuvre de Michael Haneke, Amour (Palme d'or 2013) est consacré meilleur film étranger.

golden globes,golden globes 2013,lincoln,argo,ben affleck,daniel day-lewis,jessica chastain,zero dark thirty,quentin tarantino,katheryn bigelow,homeland,les misérables,jennifer lawrenceHomeland remet ça

Côté séries, Homeland (Showtime) remporte pour la 2ème année consécutive le titre de meilleure série, là où d'autres (Breaking Bad, Boardwalk Empire) le méritaient autant. Rebelote également pour Claire Danes, meilleure actrice pour la seconde fois de suite pour la même série. Côté acteurs, déception pour Bryan Cranston, nominé pour la 3ème fois consécutive pour son rôle dans la série détonante Breaking Bad et qui rate vraisemblablement sa dernière occasion de remporter le prix, la série étant dans sa 5ème et dernière saison. Enfin, les dernières trouvailles de HBO, Game Change et Girls repartent respectivement avec 3 et 2 prix.  J. N


Palmarès de la 70ème cérémonie des Golden Globe, tenue le dimanche 13 janvier

Meilleur film dramatique : Argo (Ben Affleck).

Meilleur réalisateur : Ben Affleck (Argo).

Meilleure actrice dans un film dramatique : Jessica Chastain (Zero Dark Thirty).

Meilleur acteur dans un film dramatique : Daniel Day-Lewis (Lincoln).

Meilleur film comique ou musical : Les Misérables (Tom Hooper).

Meilleure actrice - comédie/musical : Jennifer Lawrence (Happiness Therapy).

Meilleur acteur - comédie/musical : Hugh Jackman (Les Misérables).

Meilleure actrice dans un second rôle : Anne Hathaway (Les Misérables).

Meilleur acteur dans un second rôle : Christoph Waltz (Django Unchained).

Meilleur scénario : Django Unchained (Quentin Tarantino).

Meilleur film etranger : Amour (Michael Haneke).

Meilleure musique : Mychael Danna (Life of Pi).

Meilleure chanson : "Skyfall" (Adele / Skyfall).

Meilleure film d'animation : Brave (Pixar).

Meilleure mini-série ou meilleur mini-film : Game Change (HBO).

Meilleure série télévisée dramatique : Homeland (Showtime).

Meilleure série musicale : Girls (HBO).

Meilleure actrice dans une sérié télévisée dramatique : Claire Danes (Homeland)

Meilleur acteur dans une série télévisée dramatique : Damien Lewis (Homeland).

Meilleure actrice dans une mini-série : Julianne Moore (Game Change).

Meilleur acteur dans une mini-série : Kevin Costner (Hatfield & McCoys).

Meilleur acteur dans un second rôle (série, mini-série ou TV) : Edd Harris (Game Change).

Meilleure actrice dans un second rôle (série, mini-série ou TV) : Maggie Smith (Downtown Abbey).

14/12/2012

Argo

argo,ben affleck,bryan cranston,alan arkin,john goodman,victor garber,tate donovan,rory cochrane,clea duvall,kerry bishé,scoot mcnairy,irangate,iran,téhéran,révolution iranienneTéhéran. 4 novembre 1979. Quelques mois après la Révolution iranienne, une foule d'enragés, furieuse de la présence aux Etats-Unis du chah Mohamad Reza Pahlavi, l'ancien dictateur, prend d'assaut l'ambassade US. C'est le fameux Irangate qui va durer 444 jours. Six diplomates prennent la fuite et se réfugient dans l'ambassade du Canada. Ce n'est qu'une question de temps pour qu'ils ne soient attrapés, dans un Iran au summum de l'histérie anti-occidentale. Spécialiste de l'ex-filtration, l'agent de la CIA Tony Mendez (Ben Affleck) monte un plan incroyable pour les faire sortir du pays : les faire passer pour l'équipe de tournage du "faux-film" Argo (voir l'affiche ci-dessous). Inspiré de la vraie histoire (les 6 furent évacués par avion le 28 janvier 1980), ce thriller d'espionnage, troisième opus de Ben Affleck, après Gone baby gone (1) et The Town (2), était l'occasion de voir si le jeune réalisateur allait confirmer tout le talent entrevu dans ses deux premiers longs. Mise en scène virtuose, narration intelligente, direction d'acteurs et reconstitution historique impeccables et pour terminer, un jeune réalisateur qui entre dans la cour des grands.  J. N

Argo (Ben Affleck, USA, 2012, 120 mins).  Avec Ben Affleck, Byan Cranston, Alan Arkin, John Goodman, Victor Garber, Tate Donovan, Clea DuVall, Scoot McNairy, Kerry Bishé, Rory Cochrane.

- 4 nominations - Golden Globe 2013.

- Présenté - Festival de Toronto 2012.

- Présenté - Festival de San Sebastian 2012.

- Présenté - Festival de Zurich 2012.

- Meilleur scénario - Los Angeles Film Critics Association Awards 2012.

 

(1) Voir le commentaire sur ce film dans la note suivante : 

http://eklektik.hautetfort.com/archive/2008/01/05/gone-baby-gone.html

(2) Voir le commentaire sur ce film dans la note suivante :

http://eklektik.hautetfort.com/archive/2010/11/04/the-town.html


argo,ben affleck,bryan cranston,alan arkin,john goodman,victor garber,tate donovan,rory cochrane,clea duvall,kerry bishé,scoot mcnairy,irangate,iran,téhéran,révolution iranienne

26/11/2011

Drive

drive,ryan gosling,carrie,mulligan,oscar isaac,christina hendricks,ron perlmanJeune homme solitaire et détaché, The "Driver" (impeccable Ryan Gosling), est cascadeur le jour et chauffeur la nuit pour des malfrats. Mais voilà que malgré lui, il se retrouve embarqué dans une affaire louche dont le dérapage incontrôlé bouleversera son existence... Film d'action urbain, mêlant scène d'actions ultraviolentes et moments lyriques de toute beauté, Drive est le cinquième long-métrage de Nicholas Wending Refn (1). Dans la lignée du contemplatif Valhalla Rising (2010) et du très atypique Bronson (2009) (2), le réalisateur danois poursuit son exploration sans concession des recoins les plus sombres de l'esprit humain. Exercice de style réussi, auréolé d'une bande-son techno 80s savoureuse et d'une mise en scène brillante (primée fort justement à Cannes), Drive est ce qui s'est fait de mieux cet été. Ajoutons à cela un Ryan Gosling qui monte définitivement en puissance (3) et une Carey Mulligan bouleversante de sensibilité et tous les éléments sont réunis pour que le déplacement en vaille la peine. Quant à Refn, il confirme tout son talent et reste à surveiller de très près.

Drive (Nicholas Wending Refn, USA, 2011, 100 min).    Avec Ryan Gosling, Carey Mulligan, Bryan Cranston, Albert Brooks, Ron Perlman, Oscar Isaac, Christina Hendricks.

- Prix de la mise en scène - Festival de Cannes 2011.

- En compétition (Palme d'or) - Festival de Cannes 2011.

- Présenté - Festival de Toronto - 2011.

- Meilleur actrice dans un second rôle (Carey Mulligan) - Hollywood Film Festival 2011.

 

(1) Réalisateur également de la trilogie Pusher (1996-2005).

(2) Voir notre critique pour ce film dans la note suivante : 

http://eklektik.hautetfort.com/archive/2009/09/20/6aee293...

(3) Brillant également dans The ides of march (2011), réalisé par George Clooney.