Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/01/2012

Azerbaïdjan

azerbaïdjan,caucase,drapeau azerbaïdjanOn termine avec la dernière ex-république soviétique turcophone. Le drapeau fut d'abord utilisé entre 1918 et 1920, période de guerre civile dans l'Empire russe, suite à aux deux révolutions russes de février et octobre 1917. Il fut celui de l'éphémère Répblique de Transcaucasie. Le bleu renvoie renvoie aux racines turques du peuple azéri, le vert à ses racines musulmanes et le rouge au progrès et à la modernisation. La signification de ces couleurs fut exprimée par le leader nationaliste Ali Bey Hussein Zade. Le croissant de lune est également un symbole de l'islam et l'étoile à 8 branches renvoie officiellement aux 8 familles ethno-linguistiques de l'islam et ce qui est étonnant est que 7 branches uniquement sont cités ! C'est du moins l'information fournie par les différents sites spécialisés. Il s'agit des groupes suivants : Azéris d'Azerbaïdjan, Ottomans (turcs d'Anatolie), Chagataï (ou turkmènes), Kiptchaks (Kazakhs et Kirghizs), Seldjouks (Azéris d'Iran) et Turkomans (Turkmènes du Turkménistan)... Très étonnant. Il faut préciser qu'aujourd'hui cette classification n'a pas vraiment de valeur. Par ailleurs, opérer une classification des peuples turcs est très compliqué à réaliser, en raison des mélanges de populations (sans oublier l'influence perse sur l'Asie centrale) qui se sont fait tout au long de l'histoire de l'Asie centrale, des migrations est-ouest...etc.

31/12/2011

Karatchaevo-Tcherkessie

drapeau à trois bandes horizontales égales,karatchaevo-tcherkessie,russie,caucase,adyguée,kabardino-balkarie,ingouchie,abkhazie,ossétie du sud,daghestan,arménie,haut-karabakh,azerbaïdjanLa République de Karatchaevo-Tcherkessie (14.100 km² ; 400.000 hab.) fait partie de la Fédération de Russie. A l'image du Caucase, elle est multi-ethnique. Il faut préciser qu'à la base les Tcherkesses se divisent traditionellement en Tcherkesses occidentaux et orienteaux mais le pouvoir soviétique, lors de la formation administrative du Caucase et dans un but de "diviser pour régner", en fait autrement durant les années 30. Les Tcherkesses orientaux ont été divisés en Kabardes - qui partagent la République de Kabardino-Balkarie avec les Balkars - et Tcherkesses. Quant aux Tchekesses occidentaux, ils ont été appelés Adygéens et composent donc la République Adyguée. Dans ces trois républiques où les Tcherkesses sont éparpillés, ces derniers ne sont pas majoritaires. En Karatchaevo-Tcherkessie, ils représentent 12% de la population (Karatchaï 41% ; Russes 31%). Toujours dans un esprit d'éteindre les velléités de séparatisme au Causase, Staline déporta en 1950 les Ingouches  et les Tchétchènes. En tout état de cause, la division administrative soviétique n'a pas suffi et a laissé des traces, témoin les guerres de Tchétchénie, les détachements récents de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud situées en Géorgie, ou encore l'éternel conflit du Haut-Karabagh opposant les Etats azéri et arménien. Le drapeau comporte trois bandes horizontales égales. Le bleu symbolise la paix, les bonnes intentions, et la sérénité. Le vert renvoie à la nature, la fertilité, et la prospérité. Le rouge est symbole de chaleur et d'amitié entre les nations. Au milieu, dans un cercle, on aperçoit un soleil s'élevant au dessus des montagnes, il représente l'espoir des peuples du Caucase dans un avenir radieux. Le drapeau fut adopté en 1994.

 

09/10/2011

Ouzbékistan

Uzbekistan.pngNous abordons la 5ème et dernière ex-république soviétique d'Asie centrale (les autres ont déja été traitées). Comme les autres, l'Ouzbékistan, fort d'une histoire politique fort complexe, a du, nous explique Olivier Roy, politologue français de renom et spécialiste de l'Asie centrale (1), se réinventer une histoire (2), afin de renforcer sa légitimité qui s'appuie désormais sur l'identité ethno-territoriale. Riche en hydrocarbures, l'Ouzbékistan est égaleemnt un des principaux pays producteurs de coton. D'une superfice de 447.400 km², il demeure sans façade maritime (si ce n'est une mer d'Aral en voie de disparition) et est entouré de 5 pays. Le pays est gouverné d'une main de fer par Islam Karimov, président depuis mars 1990... Adopté depuis le 18 novembre 1991, soir environ trois mois après la déclaration d'indépendance, le drapeau comporte 3 bandes horizontales égales, séparées de deux lisières rouges. Deux versions expliquent la symbolique des 12 étoiles (sur 3 niveaux), la plus pausible renvoie aux 12 districts administratifs de l'Ouzbékistan, la seconde renvoie aux 12 mois de l'ancien calendrier musulman. Si le croissant de lune est un symbole musulman (88% des Ouzbeks le sont), il est officiellement dit qu'il est symbole de la renaissance de la nation. Incertitude également au niveau des couleurs. Si le rouge fait unanimité (la force), le vert (nature / islam / hospitalité), le blanc (paix / justice) et le bleu (ciel / eau / bannière du conquérant Tamerlan (3)) font débat. Du moins, c'est la conclusion de nos recherches dans différents sites.

 

(1) La nouvelle Asie centrale, Paris, Seuil, 1996.

(2) Comme la Turquie, par exemple, dut le faire après la fin de l'Empire ottoman (1919) et la création de la République de Turquie par Mustafa Kemal "Atatürk".

(3) Fondateur d'un vaste empire (XIVème siècle) en Asie centrale qui comprenait entre autres le territoire de l'Ouzbékistan actuel.

21/09/2011

Bachkirie

Bashkortostan.pngLa Bachkirie (ou Bachkortostan), située au sud de l'Oural et au nord du Kazakhstan est une République faisant partie de la Fédération de Russie (142.947 km², 4 millions d'habitants ; capitale : Oufa). Largement ruraux, les Bachkirs se partagent entre l'élevage (chevaux, moutons) et l'agriculture. Ils sont musulmans sunnites, avec survivance de croyanes chamaniques. Leur langue, le bachkir, ou bachkort, est de la branche turcique de la famille altaïque. Après avoir dépendu de l'Etat bulgare de la Volga puis avoir été islamisés à partir des XI-XIIIe siècles, les Bachkirs furent les sujets de la Horde d'Or (XIII-XIVe) et du khanat de Kazan (XV-XVI). La conquête russe, à partir de 1550, exigea 2 siècles et fut marquée par de nombreux soulèvements (comme dans le Caucase). Adopté le 25 février 1992 (juste après la dissolution de l'URSS), le drapeau comprend au centre la fleur kuraï (Salsola Kali), fleur nationale et symbole d'amitié. Les 7 pétales représentent les tribus qui sont à la base de l'unité du peuple bashkir. Le vert symbolise la liberté et la vie éternelle, le blanc la paix et le désir de coopération, et le bleu l'intégrité ainsi que la grandeur des pensées du peuple bachkir.

11/11/2010

Turkménistan

Turkmenistan.svg.pngLe Turkménistan, ancienne république soviétique devenue indépendante le 27 octobre 1991, affole les classements relatifs à l'état démocratique des pays. 165ème (sur 167) au classement selon l'Indice démocratique, 176ème (sur 178) au classement de la liberté de presse et 172ème (sur 178) au classement selon l'Indice de corruption... En 2004, l'ONG Amnesty International dressait un tableau noir de la situation des droits de l'homme. De 1991 à 2006, le pays est dirigé d'une main de fer par Saparmyrat Nyazov (1) qui instaure un véritable culte de la personnalité. Se faisant appeler "Le Père des Turkmènes", il rédige un ouvrage sur les règles d'hygiène, le Rukhmana, que tous les citoyens doivent lire et appliquer. Adopté le 19 février 1992, le drapeau fut modifié en 1997 et 2001. A gauche, au bas, les 2 rameaux d'oliviers (qui rappellent le drapeau de l'ONU) symbolisent la nature pacifique du peuple turkmène mais aussi la statut neutre du pays. La bande rouge au dessus des rameaux comprends 5 motifs qui représentent les 5 tribus majeures ; de haut en bas : Tekke, Yomut, Arsary, Chowdur et Saryk. Pour les couleurs, demeure une incertitude. Pour certains, le vert et le rouge sont les couleurs historiques du peuple turkmène et sont synonymes d'abondance et richesse. D'autres sources renvoient la couleur rouge au passé communiste du pays. Et le vert (thèse la plus plausible) serait la couleur de l'Islam. Le croissant de lune symbolise en tout cas l'Islam (2) et les 5 étoiles représentent les 5 provinces du Turkménistan : Asgabat, Anew, Balkanabat, Dasoguz, Turkmenabat et Mary.

 

(1) Décédé le 21 décembre 2006, Nyazov était un ancien apparatchik, premier secrétaire du PC de Turkménistan (85-91) et président du Soviet Suprême (1990). Durant son mandat de président du Turkménistan, il cumulait les fonctions de chef de l'Etat, chef du gouvernement, commandant en chef de l'armée, président de l'unique parti politique autorisé.

(2) On retrouve le croissant de lune (tout comme la couleur verte) sur nombreux Etats à population musulmane, comme la Tunisie, la Turquie, le Pakistan...etc.

10/03/2009

Kirghizistan

800px-Flag_of_Kyrgyzstan_svg.pngLe Kirghizistan (ou Kirghizie) est une ex-république socialiste soviétique. Indépendant depuis le 31 août 1991, cet Etat d'Asie centrale possède une superficie de 198.500 km² (pour une population de 5 millions d'habitants). La région correspondant au Kirghizistan actuel fut peuplée au XVe et XVI siècles par les Kirghizes, un peuple nomade turc. D'ailleurs toutes les ex-républiques soviétiques d'Asie centrale sont turcophones hormis le Tadjikistan qui est persanophone. Le Kirghizistan fut incorporé à l'empire russe en 1876 puis transformé en République soviétique en 1926. L'effondrement de l'URSS de Gorbatchev en 1991 permit au pays d'accéder à la souveraineté nationale. Depuis, un régime autoritaire s'est mis en place. Askar Akaïev dirige le pays de 1991 à mars 2005, date d'un sooulèvement populaire (la "Révolution des Tulipes) qui le contraint à quitter le pays et abandonner ses fonctions. Le drapeau comporte au milieu le toit d'une "yurt" (tente) kirghize, la maison nationale des Kirghizes, entourée de quarante rayons de soleil. Ces derniers représentent les 40 tribus kirghizes unifiées au sein de la nation kirghize par le héros national, Manas. La couleur de la bannière de celui-ci fut rouge. Il semblerait d'ailluers que "Kirghiz" signifie rouge. Le soleil brillant symbolise la paix et la richesse. Le drapeau fut officiellement adopté le 3 mars 1992.

03/10/2007

Kazakhstan

9ffc04330852082200c15506968502d5.pngPlace au Kazakhstan, ancienne république soviétique. 9ème siècle, le territoire est islamisé. XIIIème siècle, invasion de Gengis Khan. XIXème siècle, annexion à l'Empire russe (sous le règne de Nicolas 1er). 1920 : le pays est érigé en République autonome socialiste soviétique. 16 décembre 1991 : le Kazakhstan est la dernière république soviétique à devenir officiellement indépendante (l'URSS cesse d'exister le 31 décembre 1991). Le président de la république, Noursoultan Nazarbaïev, est en poste depuis 1990, il a été réélu en 2006 pour un mandat de 7 ans... Superficie : 2.717.300 km² (population : 17.000.000 hab.). Le drapeau fut adopté le 4 juin 1992. Le bleu turquoise symbolise le bien-être, la paix et la tranquilité, tandis que l'aigle d'or et le soleil représentent la liberté, l'amour et les pensées élevées du peuple kazakh. La bande verticale est un ornement national traditionnel.