compteur eklektik : Archives

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2010-03 | Page d'accueil | 2010-05 »

28/04/2010

Colorado

800px-Flag_of_Colorado_svg.pngColorado, 8ème Etat américain par sa superficie (269.837 km²) et 22ème par sa population (un peu plus de 4 millions d'habitants). Le mot "Colorado" signifie "rouge coloré" en espagnol. Après la fin de la guerre américano-méxicaine en 1848, l'Etat du Colorado passe définitivement sous influence américaine puis devient en 1876 le 38ème Etat américain. Le territoire fut peuplé de nombreuses tribus indiennes (Apaches, Cheyennes, Arapaho, Utes) qui furent chassées au 19ème siècle par les colons. Le drapeau : il se compose de trois bandes horizontales de largeur et de longueur égales. La bande du milieu est blanche et les deux autres bleues. Par-dessus les bandes se dessine une lettre C rouge, remplie d'un disque doré. Le bleu symbolise le ciel tandis que l'or représente les richesses minières de l'État, le blanc la neige qui couvre les montagnes et le rouge renvoie au "rouge du fleuve Colorado". Le drapeau fut adopté par l'Assemblée générale du Colorado" le 5 juin de cette même année.

Toutefois, le corps législatif n'a pas spécifié la taille du C ou les teintes exactes du bleu et du rouge. Ainsi, certains drapeaux présentaient des couleurs différentes, avec le C entièrement inclus dans la bande centrale. Puis le 28 février 1929, l'Assemblée générale a précisé que le rouge et le bleu du drapeau seraient les mêmes que sur le drapeau fédéral. Le 31 mars 1964, elle a en outre imposé que le diamètre du disque doré soit égal à la hauteur de la bande blanche.

26/04/2010

Ligue 1 - 34ème journée

cf715ff3b9fc6f9493c6fe55e5438c2c.jpgBelle opération lilloise, Marseille tient bon, Auxerre aussi...

Profitant du match nul de Montpellier à Nancy (0-0) et d'une nouvelle défaite de Bordeaux (1-0 à Lorient, rien ne va plus dans la maison girondine), Lille s'empare de la 3ème place du classement grâce à sa précieuse victoire au Mans (2-1). Le milieu défensif Cabaye a inscrit son 10ème but de la saison. Les Dogues profitent également du match reporté de Lyon qui joue demain sa demi-finale retour de Champions League contre le Bayern Munich.

3327603651-l-om-s-en-rapproche-s.jpgDimanche, Auxerre effectuait une autre excellente opération en s'imposant nettement à Toulouse (3-0), grâce notamment à un doublé de son attaquant vedette Jelen. Les Bourguignons revenaient à 2 points de Marseille qui jouait tard en soirée contre Saint-Etienne. Les Olympiens n'ont pas eu peur et se sont imposés 1-0 grâce à Mathieu Valbuena qui effectue une fin de saison tonitruante. La victoire fut toutefois douloureuse tant les Stéphanois furent prêts d'égaliser. L'essentiel est là, l'OM s'impose sans convaincre, la force des champions, et reste sur une série de 7 victoires consécutives. L'équipe entraînée par Didier Deschamps se déplace vendredi prochain chez son dauphin Auxerre pour ce qui constituera le choc de la saison. Auxerre est toujours à 5 points.

Samedi 24 avril :

Nancy - Montpellier 0-0

Le Mans - Lille 1-2

Lorient - Bordeaux 1-0

Dimanche 25 avril :

Toulouse - Auxerre 0-3

Marseille - Saint-Etienne 1-0

 

Classement :

1.Marseille 71 pts (+30)

2.Auxerre 66 (+13)

3.Lille 61 (+28)

4.Montpellier 60 (+7)

5.Lyon 59 (+19) - 33 matchs.

6.Bordeaux 57 (+18) - 33 matchs.

24/04/2010

Shutter Island

MV5BMTMxMTIyNzMxMV5BMl5BanBnXkFtZTcwOTc4OTI3Mg@@__V1__SX93_SY140_.jpgAborder le dernier Scorsese reviendrait à raconter toute l'histoire du film, ce qui gâcherait le plaisir. En effet, dans cette nouvelle adaptation d'un roman du célèbre Dennis Lehane (1), le génial réalisateur, double oscarisé pour son polar The Departed (2006) s'est amusé à jouer avec le spectateur, l'emmenant dans des directions puis changeant d'orientation à coups de retournements de situation. Intéressant. On s'était habitué à une certaine constance au niveau de la mise en scène chez Martin Scorsese. Comme quoi, même lui, à l'instar d'autres grands réalisateurs, peut faire dans l'éclectisme. Nous en avons d'ailleurs été agréablement surpris. Pour rappel, nous sommes en 1954, le US marshall Teddy Daniels (DiCaprio) et son second Chuck Aule (Mark Ruffalo) sont dépêchés sur l'île de Shutter Island où se trouve un hôpital psychiatrique abritant de dangereux criminels. Les deux flics endurcis doivent enquêter sur la disparition d'une "patiente" (Emily Mortimer). Ils vont vite se rendre compte qu'il se passent des choses louches dans cet hôpital... A la virtuosité de la mise en scène (des plans caméras hallucinants mais ça, Scorsese sait si bien le faire...), le réalisateur s'est amusé à jouer sur les ruptures de ton, n'hésitant pas dès le départ à nous plonger dans une atmosphère sombre par le biais d'une bande-son à la tonalité assez grave (lorsque le bateau emmenant les deux agents accoste sur l'île), puis à nous incruster dans cette ambiance inchangée en raison du jeu tout en angoisse d'un DiCaprio au sommet de son art (2). Cette atmosphère lugubre (l'orage n"aidant pas) combinée à une paranoïa permanente happe le spectateur jusqu'au coup de grâce final qui nous a littéralement achevé. Si la trame du film nous rappelle d'autres réalisations, nous dirons donc que Scorsese a également voulu faire dans le genre, tout en apportant sa touche, au lieu de dire que cela ressort "du déja vu".

Shutter Island (Martin Sorsese, USA, 2009, 130 mins).    Avec Leonardo DiCaprio, Mark Ruffalo, Ben Kingsley, Emily Mortimer, Max von Sydow, Michelle Williams, Patricia Clarkson, Jackie Earle Healy, Ted Levine, John Caroll Lynch, Elias Koteas.

(1) Auteur de Mystic River et Gone baby gone, respectivement adaptés en 2003 et 2007 par Clint Eastwood et Ben Affleck.

(2) Quatrième collaboration avec Scorsese après Gangs of New-York (2002), Aviator (2004) et The Departed (2006).

22/04/2010

Triage

MV5BMzkzOTIyNjE0Nl5BMl5BanBnXkFtZTcwNDY5MDY5Mg@@__V1__SX98_SY140_.jpgReporters de guerre, Mark (Colin Farrell) et David (Jamie Sives) partent en mission dans le Kurdistan irakien. Nous sommes dans les années 80. Alors que Mark entend rester dans le coin quelques temps encore, histoire de choper le cliché de l'année, David, fatigué et désireux de retrouver sa femme enceinte (Kelly Reilly), lâche l'affaire. Les deux hommes se séparent. Blessé, Mark est soigné dans un hopital de fortune avant de rentrer à Dublin où il apprend que David n'est jamais rentré... Sa compagne (Paz Vega) remarque que son comportement a changé. Incapable de se relaxer, il semble victime d'angoisse aigüe. Elle décide donc de faire appel à son père (Christopher Lee), psychanaliste ayant déja eu affaire à des victimes de la guerre. Réalisateur de No man's land (2001), également une histoire de guerre (le conflit en Bosnie), Danis Tanovic nous décrit ce qu'est le "syndrome de stress post-traumatique". L'exercice est délicat mais réussi. Avec à la clé un Colin Farrell bouleversant de réalisme.

Triage (Danis Tanovic, Esp/Fr/Bel/Irl, 2009, 99 mins).    Avec Colin Farrell, Christopher Lee, Paz Vega, Jamie Sives, Kelly Reilly, Branko Djuric.

19/04/2010

Ligue 1 - 33ème journée

1725291650-l-om-ou-l-art-de-la-reussite-s.jpgMarseille revient de loin, Bordeaux définitivement lâché, Auxerre s'accroche

L'Olympique de Marseille poursuit sa marche en avant, et de quelle manière. Après sa victoire à l'arraché à Sochaux mercredi dernier (1-0, but de M'Bia à la 88ème minute), l'équipe de Didier Deschamps s'impose dans les arrêts de jeu à Boulogne-sur-mer, pour sa 6ème victoire consécutive en championnat. Loin d'avoir été brillants et émoussés par une cadence infernale (5 matchs disputés en 15 matchs), les Olympiens réalisent l'essentiel, c'est-à-dire les 3 points. Sur un ultime centre de Taïwo (la dernière occasion du match), une tête de Brandao était détournée de la main par un défenseur adverse. Taïwo inscrivait ce qui sera peut-être le but le plus important cette saison pour l'OM (90e+5, 2-1). Car derrière, Auxerre s'accroche et demeure à 5 points de l'OM après avoir étrillé Lorient (4-1), réduit à 9 joueurs (2 expulsions).

2647658101-l-om-ou-l-art-de-la-reussite-s.jpgDans un match au sommet, Bordeaux et Lyon se sont quittés sur un match nul qui n'arrange personne finalement (2-2). On retiendra que les buts inscrits de par et d'autre  sont presque identiques. 2 jolies têtes de Cris et Chamakh sur coups de pied arrêtés et 2 frappes tendues sublimes de Plasil et Ederson. De jolis buts mais aussi des expulsions. L'arbitre a viré dans les arrêts de jeu, Réveillere coté lyonnais, pour un tacte assassin sur Trémoulinas, ce même Trémoulinas pour s'être fait justice lui-même mais également Jussié pour Bordeaux, auteur d'un coup porté contre Pjanic dans un début de bagarre générale...

Conséquence, Bordeaux perd une nouvelle place au classement (6ème), au profit de Lille qui n'a pas fait de détail face à Monaco (4-0). Les Dogues reviennent dans la course à une place qualificative pour la Champions League. Lyon reste 3ème puisque Montpellier a également fait match nul contre Toulouse (1-1). Les joueurs de Louis Nicollin se sont fait rejoindre dans les arrêts de jeu.

Samedi 17 avril :

Boulogne - Marseille 1-2

Auxerre - Lorient 4-1

Bordeaux - Lyon 2-2

Dimanche 18 avril :

Montpellier - Toulouse 1-1

Lille - Monaco 4-0

 

Classement :

1.Marseille 68 points (+29)

2.Auxerre 63 (+10)

3.Lyon 59 (+19)

4.Montpellier 59 (+7)

5.Lille 58 (+27)

6.Bordeaux 57 (+19) - 32 matchs joués.

18/04/2010

Caroline du Sud

744px-Flag_of_South_Carolina_svg.png40ème Etat américain par sa superficie (82.965 km²) et 26ème par sa population (4.500.000 hab), la Caroline du Sud fut peuplée par des colons britanniques à partir de 1670, qui furent ensuite suivis par des huguenots français. La Caroline devint officiellement une colonie royale en 1712 et tire son nom d'une référence à Charles Ier d'Angleterre. Son économie prospéra grâce à la culture du tabac et à l'esclavagisme : en 1732, elle compte 32 000 Noirs pour 14 000 Blancs. Le premier drapeau fut adopté en 1775 et utilisé par les troupes militaires de Caroline du Sud durant la Guerre d'Indépendance. Le bleu du drapeau fut emprunté à l'uniforme de la milice et le croissant à l'emblème des bonnets des soldats.

254px-Fort_Moultrie_flag_svg.pngLa version actuelle (drapeau du haut) fut adoptée le 28 janvier 1861 comme drapeau national de l'Etat sécessionniste. A été ajouté le symbole du "Sabal palmetto" (une espèce de palmier), qui représente la défense de Fort Moultrie, construit de tronc de Sabal palmetto, sur l'île de Sullivan (en Caroline du Sud) le 28 juin 1776, afin de parer les attaques des Britanniques. Le Sabal palmetto étant très spécial (il ne possède pas d'anneaux), il permit la protection du fort en bloquant les boulets de canon.

 

15/04/2010

Ligue 1 : matchs en retard

bf5d846cc0a5a83b230784a1e2e68a37.jpgL'OM plus que jamais leader

Une semaine après avoir battu Sochaux à domicile (3-0), l'Olympique de Marseille récidive et s'impose à Sochaux ce soir (1-0), dans ce qui aura été un hold-up parfait. L'unique but de la rencontre a été marqué par M'bia à 2 minutes de la fin. Entre ces deux matchs en retard, l'OM aura étrillé Nice (4-1) samedi dernier (32ème journée) au Vélodrome. Soit 9 points pris en 3 matchs joués en 1 semaine et 12 points pris sur les 4 derniers matchs de championnat (victoire 1-0 contre Lens lors de la 30ème journée), joués après la victoire en finale de Coupe de la Ligue contre Bordeaux. Deux autres prétendants au titre, Lyon et Lille, ont fait match nul (1-1) dimanche dernier à Gerland. Quant aux Girondins de Bordeaux, champions en titre, ils viennent de concéder 2 défaites de rang. Défaite à Paris samedi dernier (3-1) et défaite ce soir dans un match en retard au Mans (2-1). Rien ne va plus à Bordeaux (dont il reste 1 match en retard à jouer), relegué à 9 points de Marseille. Un OM qui peut enfin être champion, s'il gère correctement son avance au classement. Les Olympiens ont 5 points d'avance sur Auxerre (2ème), 7 sur Lyon (3ème) et Montpellier (4ème).

Les matchs en retard :

Sochaux - Marseille 0-1

Le Mans - Bordeaux 2-1

Le classement :

1.Marseille : 65 points (+28) - 32 matchs.

2.Auxerre : 60 (+7) - 32 matchs.

3.Lyon : 58 (+19) - 32 matchs.

4.Montpellier : 58 (+7) - 32 matchs.

5.Bordeaux : 56 (+19) - 31 matchs.

6.Lille : 55 (+23) - 32 matchs.

14/04/2010

Recount

u63739kv6mn.jpgNous savons tous qu'en 2000, l'élection américaine à la présidence de la République fut la plus controversée de tous les temps. Et pour cause, on annonce d'abord que le démocrate Al Gore est vainqueur de l'élection puis ce résultat est invalidé et c'est le républicain George W. Bush qui est annoncé gagnant. En raison du score serré dans l'Etat de Floride, les bulletins doivent être recomptés, avant que la Cour suprême ne s'empare de l'affaire. Dès lors, le républicain James Baker (Tom Wilkinson) et le démocrate Ron Klain (Kevin Spacey), protagonistes les plus en vue de la campagne électorale de leur parti politique, vont se livrer une bataille juridique sans merci afin de remporter la décision finale. Dans un styme mi-documentaire, mi-fiction, Jay Roach, réalisateur de Austin Powers, nous replonge dans cette journée comme on n'en reverra plus de sitôt aux Etats-Unis. Au style divertissant, il faut ajouter l'excellence des acteurs et une documentation au détail près. Un vrai régal. 

Recount (Jay Roach, USA, 2008, 116 mins).    Avec Kevin Spacey, Tom Wilkinson, John Hurt, Bob Balaban, Bruce McGill, Laura Dern, Denis Leary, Bruce Altman, Ed Begley Jr.

- Outstanding made for television movie  - Academy of Television Arts and Sciences 2008.

- Best supporting actress in a series, miniseries or motion picture made for television (Laura Dern) - Golden Globes 2008.

- Outstanding Directing for a Miniseries, Movie or a Dramatic Special - Emmy Awards 2008.

- Outstanding Made for Television Movie - Emmy Awards 2008.

- Outstanding Single-Camera Picture Editing for a Miniseries or a Movie - Emmy Awards 2008.

- Outstanding Directorial Achievement in Movies for Television/Miniseries - Directors Guild of America 2009.

- Best Edited Motion Picture for Non-Com Television - American Cinema Editors 2009.

..........

08/04/2010

Champions League - Quarts de finale

0e068232094aa8ded4b27304dbed541d.jpgMessi énormissime

C'est 2 folles soirées de champions leagues auxquelles nous avons eu droit pour ces quarts de finale et un Lionel Messi phénoménal mardi soir. Le petit génie de Barcelone et Ballon d'or 2010 a explosé à lui tout seul la défense d'Arsenal d'un fabuleux quadruplé (4-1) pour ce match retour au Camp Nou. C'est la première fois qu'un jour réalise cet exploit dans un match à élimination directe en champions Leage. Virtuellement qualifié après le 2-2 de la semaine dernier, le Barca s'est vu bousculé par un Arsenal qui réussissait à gêner sa construction de jeu. En contre, la fusée Walcott servait Bendtner qui marquait en 2 temps (0-1, 18e). Piqués au vif, les Catalans réagissaient immédiatement et Messi, suite à un mauvais dégagement de Silvestre, fusillait Almunia des 18 mètres (1-1, 21e). Arsenal aura été virtuellement qualifié pendant 3 minutes. Débutait ensuite le festival. Dans une défense anglaise (privée de Gallas et Song) complètement déboussolée, Messi encore lui, battait Almunia de près (37e) après un service de Pedro puis en contre venait crucifier le gardien espagnol d'une jolie balle piquée (42e). Le Barca n'avait plus qu'à gérer sa deuxième mi-temps. Mais insatiable et intenable, le génie argentin, plus que jamais favori pour un deuxième ballon d'or d'affilée, balayait toute la défense anglaise et marquait entre les jambes du gardien adverse (88e). Enorme.

En demie, Barcelone affrontera l'Inter Milan (vainqueur du CSKA Moscou, 1-0, 1-0). Ibrahimovic (ex-Inter) et Eto'o (ex-Barcelone) affonteront leur ancien club.

robben.jpgLe Bayern remet ça

Comme contre la Fiorentina en huitièmes de finale (2-1, 2-3), le Bayern de Munich, exemple de combativité cette saison en champions league, se qualifie grâce à ses buts marqués à l'extérieur. Vainqueur chez lui il y a une semaine dans les arrêts de jeu (2-1, but de Olic à la 92ème) alors que Manchester avait démarré en trombe (but de Rooney à la 5ème), il s'incline (3-2) et se qualifie aux dépens d'une équipe de Manchester United qui avait pourtant mené 3-0 après 40 minutes. Comme au match aller, les hommes d'Alex Ferguson ouvraient rapidement le score. Gibson trompait Butt mal sur ses appuis (3e) puis servi par Valencia, Nani inscrivait une magnifique Majder (7e). On pensait le Bayern mort, d'autant que suite à un joli mouvement collectif, Valencia encore lui servait au second poteau Nani qui envoyait une frappe terrible sous la barre (41e, 3-0). Le match, plié, ne l'était pas en fait. Lancé par Muller, Olic se débarassait de Carrick et trompait Van der Sar d'un angle impossible (43e, 3-1). Le match était relancé juste avant la pause. Pour un deuxième avertissement, l'inexpérimenté arrière-droit brésilien, Rafael, était exclu (51e) et laissait ses coéquipiers à 10 face à un Bayern déchaîné. Manchester allait tenir un peu plus de 20 minutes, jusqu'à ce corner de Ribéry déposé sur la patte gauche de Robben qui envoyait une superbe volée dans le petit filet de Van der Sar (74e, 3-2). Absent au match aller, le néerlandais avait déja marqué un but magnifique à Florence en huitièmes. Le Bayern tenait sa qualification face une équipe mancunienne, tombée de haut. Défaits samedi dernier par Chelsea qui les a distancés en championnat d'Angleterre, les Red Devils ont peut-être tout perdu cette saison en quelques jours... Le Bayern affrontera en demi-finale l'Olympique lyonnais qui lui, a sorti les Girondins de Bordeaux (3-1, 0-1).

ribery.jpgEn gras les équipes qualifiées, entre parenthèses le score du match aller.

Mardi 06 avril 2010 :

FC Barcelone (Esp) - Arsenal (Ang) 4-1 (2-2) : Messi (21e, 37e, 42e, 88e) pour Barcelone ; Bendtner (18e) pour Arsenal.

CSKA Moscou (Rus) - Inter Milan (Ita) 0-1 (0-1) : Snejder (6e).

Mercredi 07 avril :

Manchester United (Ang) - Bayern Munich (All) 3-2 (1-2) : Gibson (3e), Nani (7e, 41e) pour Manchester ; Olic (43e), Robben (74e) pour Munich.

Bordeaux (Fr) - Lyon (Fr) 1-0 (1-3) : Chamakh (45e).

07/04/2010

Ligue 1 : Marseille - Sochaux 3-0

1408802257-marseille-ne-se-loupe-pas-s.jpgMarseille prend les rênes

Pour la première fois depuis le début de saison, l'Olympique de Marseille vient de s'emparer de la tête du classement de Ligue 1, à 7 jounées de la fin du championnat. Les Phocéens battent en match en retard (de la 14ème journée... il était temps) Sochaux (3-0) grâce à trois réalisations du défenseur argentin Heinze (tête sur corner de Lucho, 9e), de Hatem Ben Arfa (sur penalty, 27e) et de Bakari Koné (90e+2). Vainqueur il y a 10 jours de la Coupe de la Ligue, son premier titre depuis 1993, l'OM est désormais maître de son destin dans ce sprint final qui s'annonce époustouflant. 5 équipes sont séparées par 3 points uniquemet alors que Marseille, leader avec 2 points d'avance sur le deuxième, accuse encore 1 match en moins (contre...Sochaux) et que Bordeaux en accuse 2...

Lyon et Bordeaux, favoris également pour le titre s'affrontent ce soir en quart de finale de Champions League et se reverront dans 10 jours en championnat (33ème journée). La 32ème journée du week-end prochain verra Bordeaux se déplacer à Paris et Lyon recevoir Lille, 6ème avec 54 points. Equipe surprise de la saison, Montpellier (3ème), se déplacera au Mans (19ème), qui sauf miracle, évoluera en Ligue 2 la saison prochaine. Marseille recevra Nice pour son 3ème match d'affilée à domicile en 1 semaine.

Le classement actuel :

1.Marseille : 59 points (+24) - 30 matchs.

2.Lyon : 57 (+19) - 31 matchs.

3.Montpellier : 57 (+7) - 31 matchs.

4.Auxerre : 57 (+6) - 31 matchs.

5.Bordeaux : 56 (+22) - 29 matchs.

6.Lille : 54 (+23) - 31 matchs.