compteur eklektik : Archives free website counter html
free website counter html

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2019-08 | Page d'accueil

28/10/2019

The Trial of Ratko Mladic

MV5BNDA4ZTJhNjItMWM2Yy00ZTdmLTljMWYtNjI0MmM2MTQzYTVmXkEyXkFqcGdeQXVyNTk2OTQxOTY@._V1_SY1000_CR0,0,699,1000_AL_.jpgLe 22 novembre 2017, Ratko Mladic était condamné à la prison à perpétuité par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY). Institué le 25 mai 1993 par la résolution 827 du Conseil de sécurité de l'ONU, ce dernier avait pour charge de juger les personnes s'étant rendues coupables de violations graves du droit international humanitaire sur le territoire de l'ex-Yougoslavie, à partir du 1er janvier 1991 (1). Traqué durant 15 ans et arrêté en mai 2011 par la police serbe en Vojvodine (république autonome de Serbie), Mladic - surnommé "le boucher des Balkans" - fut la dernière personne jugée par le TPIY (2) et cette instance basée à La Haye (siège de la Cour pénal internationale) sera dissoute le 31 décembre 2017.

250px-Evstafiev-ratko-mladic-1993-w.jpgL'occasion était donc de revenir sur ce procès très médiatisé. Le documentaire explique comment l'accusation a procédé pour démontrer que Mladic - commandant de l'Armée de la République serbe de Bosnie-Herzégovine de 1992 à 1996) a commis des actes de génocide, nettoyage ethnique et crime contre l'humanité. Il sera finalement reconnu coupable de 10 chefs d'accusation sur 11 (1 de génocide, 5 de crime contre l'humanité et 4 de crime de guerres). Il est notamment responsable des tristement célèbres siège de Sarajevo (3) et massacre de Srebrenica (4).

Evstafiev-mladic-sarajevo1993w.jpgSans véritable analyse ni esprit critique, il a été question ici de démontrer la culpabilité de Mladic. Point de problème à ce niveau-là, les vidéos d'archive (scènes de guerre et déclarations officielles de Mladic notamment) sont convaincantes et indiquent que Ratko Mladic a en effet entrepris des crimes atroces. Toutefois, cela masque les nombreuses critiques pertinentes faites à l'encontre de ce tribunal et remettant à jour le problème de la justice internationale, ce qui nous amène à considérer ce documentaire comme propagandiste (justifier la bonne action de ce tribunal) et inutile... Quant aux critiques, nous pouvons les résumer aux points suivants : 

La légitimité

Pour quelles raisons une justice pénale internationale est appliquée à certains conflits (Ex-Yougoslavie, Rwanda) et pas à d'autres, très nombreux depuis la fin de la guerre froide ? (5) Force est de constater qu'aucun soldat américain n'a été jugé pour des crimes de guerre commis par l'armée américaine en Afghanistan et en Irak. La question de la légitimité met donc en exergue une justice internationale sélective et épargnant les pays occidentaux.

La crédibilité

En 2011, Ante Gotovina (un général croate) est condamné par le TPIY à 24 ans de prison pour crimes contre l'humanité à l'encontre des populations serbes. Faisant appel, il est acquitté en 2012. Poursuivi pour crimes de guerre durant la Guerre du Kosovo (1998-1999), Ramush Haradinaj (actuel premier ministre du Kosovo), chef paramilitaire est acquitté par le TPIY en novembre 2012, après que tous les témoins devant comparaître contre lui aient été assassinés (ou décédés dans des circonstances non élucidées). Ces deux cas ont écorné la crédibilité du TPIY.

La compétence

La question de la compétence du Conseil de sécurité de l'ONU à créer un tribunal international a été posée. Autorisé par le chapitre VII de la Charte de l'ONU à intervenir en cas de menace à la paix et à la sécurité internationales, le Conseil de sécurité peut d'après l'article 29 "créer des organes subsidiaires qu'il juge nécessaires à l'exercice de ses fonctions". Le TPIY devait donc être un organe du Conseil de sécurité alors qu'il est officiellement une juridiction indépendante...

L'indépendance

Cette indépendance théorique ne l'est justement pas dans les faits puisque le TPIY était financé par l'OTAN, ce qui soulève la question de la collusion entre ces deux instances et les pressions exercées par l'OTAN, organisation occidentale, au sein de laquelle, les Etats-Unis sont très influents.

En tout état de cause, ces quatre "problèmes" s'emboîtent et constituent un même problème général, celui de la sélectivité de la justice pénale internationale, non épargnée par la question des intérêts (raison d'Etat et autres) des grandes puissances. J. N

 

The Trial of Ratko Mladic (Robert Miller, Henry Singer, 2018, UK, 100 min)

 

(1) Soit les guerres de Yougoslavie (mars 1991-novembre 2001).

(2) Goran Hadzic (président de la République de Krajina durant la Guerre de Croatie - 1990-1995) fut arrêté après Mladic (juillet 2011) mais il fut libéré en 2015 pour raisons médicales et décéda en 2016.

(3) Le siège de la capitale bosniaque (1992-1995) fut effectué par les forces serbes de Bosnie dont le bombardement et les tirs de snipers menèrent au décès de 5000 civils.

(4) Ce massacre de 8000 hommes et adolescents bosniens dans cette ville musulmane de Bosnie fut perpétré par l'armée serbe de Bosnie, appuyée par les Scorpions, un groupe paramilitaire serbe, actif en Serbie et en Bosnie.

(5) De 1945 (Procès de Nuremberg) aux années 1990, la justice internationale est inexistante. Cela s'explique par la structure bipolaire du système international.

27/10/2019

Malawi

malawi,afrique,drapeau malawi,lac malawi,drapeau à trois bandes horizontales égalesCoincé entre la Zambie, la Tanzanie et le Mozambique, et baigné par le Lac Malawi (qui couvre 20% de sa superficie - voir carte ci-dessous), cet Etat de 118.844 km² (population : 18 millions ; capitale : Lilongwe) fait partie des plus pauvres de la planète (171ème au classement IDH, sur 189 pays). Occupé officiellement par les Britanniques en 1891, ce territoire devient le Nyassaland en 1907. L'indépendance survient le 6 juillet 1964. Le Nyassaland devient le Malawi et adopte le drapeau actuel (proportions 2:3). Composé de trois bandes horizontales égales, il reprend la structure et les couleurs du drapeau panafricain (1920), à la différence près que les bandes noire et rouge sont inversées ici (voir ci-dessous). Celui-ci présente de même sur la bande supérieure un soleil symbolisant l'espoir et la liberté. Les 31 rayons du soleil rappelent que le Malawi devient le 31ème Etat d'Afrique lors de son indépendance. Le vert symbolise la nature, le rouge le sang versé des martyrs et le noir le peuple africain.       J. N

malawi,afrique,drapeau malawi,lac malawi,drapeau à trois bandes horizontales égales

 

 

 

 

 

malawi,afrique,drapeau malawi,lac malawi,drapeau à trois bandes horizontales égales

 

26/10/2019

Union

Hippolyte Taine"On s'étudie trois semaines, on s'aime trois mois, on se dispute trois ans, on se tolère trente ans, et les enfants recommencent".

  Hippolyte Taine (1828-1893)

18:47 Publié dans Citation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hippolyte taine, union

25/10/2019

Prix Nobel de la paix

alfred nobel,prix nobel de la paixEn comptant 2019, 100 années ont vu un Prix Nobel de la paix décerné. D'une grande symbolique politique (1), ce prix récompensant "la personnalité ou la communauté ayant le plus ou le mieux contribué au rapprochement des peuples, à la suppression ou la réduction des armées permanentes, à la réunion et à la propagation des progrès pour la paix" (d'après le testament d'Alfred Nobel), a été attribué à 107 personnes et 24 organisations (plusieurs personnes et/ou organisations peuvent être récompensées la même année). Il ne le fut pas durant les Première et Seconde guerres mondiales (en 1914, 1915, 1916, 1918, 1939 à 1943) et lorsqu'aucun candidat ne fit l'unanimité (19 fois). Deux lauréats ont reçu le prix à plusieurs reprises : le Comité International de la Croix Rouge, 3 fois (1917, 1944 et 1963) et le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (1954 et 1981). Ces chiffres portent le nombre total de prix décernés à 134 (131 + les 3 prix supplémentaires pour les deux organismes cités).

barack obama,jimmy carter,al gore,etats-unis,nobel,france,royaume-uni,theodor roosevelt,henry kissinger,alfred nobel,prix nobel de la paix,norvège,suède,abiy ahmed,ethoipie,erythréeA l'instar du Nobel de littérature - que Jean-Paul Sartre refusa en 1964 - ce prix fut longtemps occidentalo-centré. En effet, de 1901 à 1971, 51 des 53 prix décernés représentaient un pays occidental, soit 96.2% du total. Les années 1970 marquent les débuts de la généralisation du Nobel de la paix à l'ensemble de la paix, avec des lauréats représentant le Japon, le Vietnam, l'URSS, l'Egypte et l'Albanie. La tendance se poursuivra par la suite, avec 24 lauréats "hors-occident" dont 7 durant les années 2010. En 2019, c'est le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed (photo ci-contre) qui est consacré pour ses actions ayant conduit à la réconciliation entre son pays et l’Érythrée (2).

barack obama,jimmy carter,al gore,etats-unis,nobel,france,royaume-uni,theodor roosevelt,henry kissinger,alfred nobel,prix nobel de la paix,norvège,suède,abiy ahmed,ethoipie,erythréeAvec désormais 31 lauréats hors-occident (sur les 107 "personnes"), la liste de tous les lauréats dénote un écart plus raisonnable (70% pour le monde occidental). A cette première critique, s'ajoutent trois autres. La plus importante étant l'octroi très contestable de certains prix. S'il est évident que certains allaient l'être (il est toujours compliqué de faire l'unanimité puisqu'il s'agit d'un prix "non-scientifique", et politique de surcroît), il est tout de même pertinent de se poser des questions lorsqu'un prix concernant la paix est attribué à des personnalités "militaristes" (notamment les américains Theodore Roosevelt et Henry Kissinger, et les israéliens Shimon Peres et Yitzhak Rabin). Ces controverses ont amené le Comité Nobel norvégien (3) à annoncer en 2005 que le prix ne reviendrait plus qu'à des personnes, groupes ou organismes qui auront engagé leur existence au service des droits de l'homme, de la promotion de la démocratie, et de la défense des voies de la diplomatie.

Par ailleurs, on relèvera la présence imposante des Etats-Unis, un pays fortement engagé militairement hors de ses frontières depuis le début du XXème siècle. Le cas le plus flagrant étant la consécration durant les années 2000 (présence militaire US en Irak et en Afghanistan) d'un ex-président (Jimmy Carter), d'un ex-vice-président (Al Gore) et d'un président en exercice (Barack Obama, 9 mois après le début de son premier mandat...). La première puissance mondiale totalise pas moins de 23 prix (le Royaume-Uni est second avec 13...)... A ces trois "anomalies" remettant en cause la légitimité de ce prix, s'ajoute également la question de son efficacité en termes d'impact politique sur la paix. J. N

 

CLASSEMENT PAR CONTINENTS (134 prix)

1. Europe 64 (47.8%)

2. Amérique 30 (22.4%)

3. Asie 18 (13.4%)

4. Afrique 13 (9.7%)

5. Organisations internationales 9 (6.7%)

CLASSEMENT PAR PAYS (134 prix)

1. Etats-Unis 23 (17.1%)

2. Royaume-Uni 13 (9.7%)

3. France 11 (8.2%)

4. Suisse 9

5. Allemagne, Suède 5

 

(1) Et accompagné d'un chèque d'environ 1 million d'euros.

(2) Après la guerre entre l'Ethiopie et l’Érythrée (1998-2000) concernant le tracé de leur frontière commune, de fortes tensions ont persisté entre ces deux Etats.

(3) Le lauréat du Prix Nobel de la paix est choisi par un comité nommé par le parlement de Norvège tandis que les autres Prix Nobel sont décernés par l'Institution académique suédoise.

24/10/2019

Marina Abramovic: The Artist is Present

marina abramovic: the artist is present,marina abramovic,moma,art corporel,serbieDire que l'art de Marina Abramovic (née à Belgrade en 1946) est "bizarre" serait sans doute un euphémisme. Du moins pour les profanes en art contemporain que nous sommes. Appartenant au courant artistique de l'art corporel, Abramovic a systématiquement repoussé les limites (autoflagellation et autres...), invitant même le spectateur à faire partie de son oeuvre. C'est là où elle rappelle qu'elle entend, à travers l'art, faire ressortir la nature humaine, au-delà de ses limites, et qu'elle ne conçoit pas cet art sans interactivité. Ce documentaire revient sur les coulisses de la rétrospective, puis la rétrospective elle-même, de l'artiste serbe au Museum of Modern Art à New York en 2012. Loin d'embrasser avec exhaustivité la nature de l'art d'Abramovic, il a le mérite d'en cerner les contours. Qu'on en ressorte choqué ou dérangé n'a pas grande importance. On ne peut qu'être instruit, et fasciné par ce radicalisme extrême. J. N

Marina Abramovic: The Artist is Present (Matthew Akers, Jeff Dupre, 2012, USA, 96 min)

 

- 1 nomination (meilleur documentaire) - Independent Spirit Awards 2013

- Panorama Audience Award - Festival International de Berlin 2012

- 1 nomination (Grand prix du Jury) - Festival de Sundance 2012

- Meilleur film - Festival de Sarajevo 2012

- Meilleur documentaire - Dublin Film Critics Circle Awards 2012

....

 

23/10/2019

Universel

Universel,Paul Valéry"Il n'y a d'universel que ce qui est suffisamment grossier pour l'être"

   Paul Valéry (1871-1945)

22/10/2019

Liste des plus grandes compagnies aériennes - 2

lufthansa,american airlines,united airlines,emirates,qatar airways,liste des plus grandes compagnies aériennes,compagnies aériennes,air france,klm,british airways,ethiopian airlines,turkish airlines,france,royaume-uni,allemagne,qatar,etats-unis,russie,pays-bas,emirats arabes unis,ethiopie,turquieSi en terme de chiffre d'affaires, ce sont les Etats-Unis qui dominent - fort logiquement - le TOP 10 mondial des compagnies aériennes, ce sont par contre la Turquie et la France (avec une avance considérable pour la première compagnie nationale turque) qui dominent le classement selon le nombre de pays desservis. La première puissance mondiale place 2 compagnies à la 9ème position d'un TOP 10 comprenant pas moins de 9 pays et représentant l'Europe, l'Amérique du Nord, le Moyen-Orient et l'Afrique. L'Asie pointe à la 11ème position avec la compagnie russe Aeroflot (58 pays).  J. N

TOP 10 des compagnies aériennes (par pays desservis)

1. Turkish Airlines (Turquie) - 121 pays

2. Air France (France) - 91

3. British Airlines (Royaume-Uni) - 82

4. Ethiopian Airlines (Ethiopie) - 81

5. Emirates (Emirats Arabes Unis) - 78

  . Qatar Airways (Qatar) - 78

7. Lufthansa (Allemagne) - 75

8. KLM (Pays-Bas) - 67

9. American Airlines (USA) - 62

  . United Airlines (USA) - 62

 

21/10/2019

Ad Astra

MV5BZTllZTdlOGEtZTBmMi00MGQ5LWFjN2MtOGEyZTliNGY1MzFiXkEyXkFqcGdeQXVyODk4OTc3MTY@._V1_UX182_CR0,0,182,268_AL_.jpgC'est avec retard que nous commentons ce film de science-fiction sorti il y a quelques semaines. Devenu un grand classique de la SF depuis 2001, A Space Odyssey (Stanley Kubrick, 1968), le thème des voyages dans l'espace se divise généralement en deux catégories : missions à haut risque (Apollo 13, 1995 ; Event Horizon, 1997 ; Gravity, 2013 ; The Martian, 2015) et sauver la Terre (Deep Impact, 1997 ; Armageddon, 1998 ; Red Planet, 2000 ; Sunshine, 2007 ; Moon, 2009 ; Interstellar, 2014). Les deux catégories peuvent, fort logiquement, se croiser ; et dans cette liste récente et loin d'être exhaustive, le traitement du thème (horrifique, esthétique, mainstream...etc) est très varié. Ad Astra (locution latine signifiant "vers les étoiles") se situe dans la seconde catégorie.

Astronaute de la NASA, Roy McBride (Brad Pitt) est responsable du maintien d'une antenne géante. Lorsque celle-ci est détruite par des surcharges électriques provenant de Neptune et mettant en péril la Terre, il est chargé de se rendre sur Neptune même, où son père - scientifique brillant mais fort controversé - semble se trouver, 16 ans après son dernier contact avec la Terre... Pour arriver à destination, le principal protagoniste effectuera un long périple, passant d'abord par la Lune et Mars. Dans un style élégant et sobre (magnifique course-poursuite sur la Lune) et teinté de mélancolie, James Gray nous livre le périple d'un homme qui doit se rendre au fin fond du système solaire pour renouer avec un père qu'il n'a jamais vraiment connu. Référence en terme de sang-froid (c'est sans gros souci qu'il échappe à des pirates de l'espace et qu'il se débarrasse d'un singe féroce et de tout un équipage), McBride se découvre des émotions au fur et à mesure que sa rencontre avec son père approche. Simple en apparence, le scénario est en fait un emboîtement de trois thèmes traités avec grande intelligence émotionnelle : la quête de soi, l'amour filial et le voyage interplanétaire. Une belle odyssée (rendant au passage hommage à Kubrick), apportant une fraîcheur certaine à l'univers intersidéral. J. N

Ad Astra (James Gray, USA, 2019, 120 min)

Cast : Brad Pitt, Tommy Lee Jones, Donald Sutherland, Ruth Negga, Kimberly Elise.

 

- 1 nomination (Lion d'or) - Mostra de Venise 2019

 

11/10/2019

Karakalpakistan

karakalpakistan,ouzbékistan,karakalpak,zhollybai izaentaev,nukus,tamerla,empire timourideAlors que nous aurions pu penser ici à un territoire faisant partie du Pakistan, la République autonome du Karakalpakistan est une région administrative de l'Ouzbékistan, couvrant tout le nord-ouest du pays. D'une superficie de 161.358 km² (1.800.000 habitants ; capitale : Nukus), elle fut créée en 1925, à l'époque soviétique. Le karakalpak est une langue turque mais distincte de l’ouzbek. Adopté officiellement le 14 décembre 1992, le drapeau (proportions 1:2) est calqué sur celui de l'Ouzbékistan (voir ci-dessous), à deux différences près : la bande horizontale du milieu est jaune ocre (et non blanche) et le nombre d'étoiles sur la bande supérieure est 5 (et non 12).

karakalpakistan,ouzbékistan,karakalpak,zhollybai izaentaev,nukus,tamerla,empire timourideComme pour le drapeau de l'Ouzbékistan, le bleu semble renvoyer à la bannière de Tamerlan (1336-1405), grand conquérant né en Ouzbékistan et fondateur de l'Empire timouride (1370-1570) qui couvrait en plus de l'Ouzbékistan actuel une dizaine d'autres Etats (voir carte ci-dessous). Tandis que le jaune rappelle que la majeure partie du territoire est couverte de déserts, le vert renvoie à la nature. Le croissant de lune symbolise l'islam. Quant aux 5 étoiles, elles renvoient aux 5 villes les plus anciennes du Karakalpakistan (dans le cas de l'Ouzbékistan, les étoiles représentent les 12 districts administratifs. Le drapeau fut conçu d'après un croquis de l'artiste soviétique (et Karakalpak) Zhollybai Izaentaev.

karakalpakistan,ouzbékistan,karakalpak,zhollybai izaentaev,nukus,tamerla,empire timouride