Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/03/2009

Equipe de France - liste des appelés

1072570879-selection-de-l-equipe-de-france-la-domenech-attitude-s.jpgRaymond Domenech, "le druide", a donné aujourd'hui sa liste des 23 joueurs appelés pour la double confrontation contre la Lituanie (28 mars - 1er avril) comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2010. La convocation de Gignac, attaquant de Toulouse et meilleur buteur actuel de ligue 1 (17 buts), est une vraie-fausse surprise. Vraie car Domenech affirmait il y a quelques semaines que le temps n'était pas au changements, vus les matchs cruciaux qui attendent les Bleus, fausse car on s'y attendait un peu, vu les prestations affichées par le joueur, auteur d'une saison brillante. En défense, Boumsong, Escudé et Abidal sont blessés et sont donc remplacés par Squillaci, Clichy et le lillois Adil Rami, appelé en sélection pour la seconde fois. De retour de blessure, François Clerc est considéré un peu juste. C'est donc Sagna et Fanni qui sont reconduits pour le poste d'arrière droit.

Dans l'entrejeu, le capitaine Patrick Viera sera encore une fois absent et sera remplacé Abou Diaby (Arsenal). Quant à Alou Diarra (Bordeaux), il a été préféré à Mathieu Flamini, qui ne joue pas beaucoup avec le Milan AC. Longtemps blessé, Vieira est revenu à la compétition en février mais peine à retrouver son meilleur niveau. Domenech a également décidé de faire confiance à Toulalan, pourtant en difficulté à Lyon. En attaque, les mêmes ont été pris, auxquels il faut donc ajouter Gignac, préféré à la perle du Paris-Saint-Germain, Guillaume Hoarau (deuxième meilleur buteur de Ligue1 avec 15 buts), lui aussi novice en équipe de France.

Gardiens : Steve Mandanda (Marseille), Hugo Lloris (Lyon), Cédric Carrasso (Toulouse).

Défenseurs : Gaël Clichy (Arsenal), Patrice Evra (Manchester United), Rod Fanni (Rennes), William Gallas (Arsenal), Philippe Mexes (AS Rome), Bakary Sagna (Arsenal), Sébastien Squillaci (FC Séville), Adil Rami (Lille).

Milieux : Abou Diaby (Arsenal), Alou Diarra (Bordeaux), Lassana Diarra (Real Madrid), Yohan Gourcuff (Bordeaux), Samir Nasri (Arsenal), Jérémy Toulalan (Lyon).

Attaquants : Nicolas Anelka (Chelsea), Franck Ribery (Bayern Munich), André-Pierre Gignac (Toulouse), Jimmy Briand (Rennes), Thierry Henry (Barcelone), Karim Benzema (Lyon).

18/06/2008

EURO 2008 : Groupe C

gallas.jpgL'Italie ok, la France out

On se souvient que le 09 juillet 2006, lors d'un débat sur Infosport entre spécialistes du ballon rond, un commentateur avait affirmé que l'après-Zidane serait très compliqué pour l'équipe de France, comme le fut l'après-Raymond Kopa et l'après-Platini. A ce commentaire, Lionel Charbonnier, présent sur le plateau, avait répondu "c'est très malheureux de parler comme ça". Eh bien, à l'heure où l'équipe de France vient d'être éliminée de l'Euro après 1 match nul et deux défaites, on réalise bien que cette personne (on ne se souvient plus qui c'était) a eu raison et que Charbonnier n'a jamais été un visionnaire. Car disons-le franchement, mis à part le France-Italie (3-1) de septembre 2006, les Tricolores n'ont jamais effectué une prestation probante depuis le départ à la retraite de Zidane. La fusion entre jeunes et vieux, voulue par Domenech, n'a pas fonctionné pour quelques raisons très simples. D'abord, 2 années est un laps de temps trop court. Ensuite, les jeunes (Benzema, Nasri et les autres) sont trop jeunes (20 ans) et les vieux sont trop vieux (Thuram, Makelele, voire Sagnol). On dit qu'une équipe se construit en 4 ans. Il fallait donc s'attendre à un échec des Bleus à l'Euro. Avec des joueurs talentueux (Flamini, Sagna, Clerc, L. Diarra, Benzema, Ben Arfa, Madanda) alliés à des valeurs sures (Evra, Henry, Ribéry, Toulalan), une équipe devrait par contre être prête pour le Mondial 2010, à condition bien sûr de passer la phase éliminatoire. 

fraaaaaaaaan.jpgA l'heure de faire le bilan de l'Euro, les médias s'attèlent à expliquer l'échec des Bleus. Pour notre part, nous ne partirons pas dans des détails exhaustifs. Disons que l'équipe de France a manqué cruellement d'un fond de jeu et qu'elle n'était tout simplement pas assez compétitive, en comparaison aux autres équipes (Espagne, Portugal, Pays-Bas). On notera également un coaching très défecteux de la part de Raymond Domenech. Exemples :

1.Associer Anelka à Benzema lors de Roumanie-France (0-0) alors que ces deux-là n'ont presque jamais joué ensemble en équipe de France.

2.Titulariser Abibal et Malouda alors que ces deux-là n'ont plus le même rendement depuis leur départ de Lyon l'an passé (à Barcelone et à Chelsea). Après Roumanie-France, Abidal a été écarté (mais re-aligné dans l'axe contre l'Italie !) mais Malouda était quand même titulaire lors de Pays-Bas-France (4-1).

3.Trimbaler Ribéry du flanc gauche au flanc droit lors des deux premiers matchs.

4.Faire entrer en jeu Nasri à la 10ème minute lors de France-Italie (en remplacement de Ribéry, blessé) pour le refaire sortir suite à l'expulsion de Abidal, à la 26ème minute (bravo pour la confiance).

5.Faire entrer en cours de jeu un joueur très inexpérimenté comme Batefimbi Gomis, qui n'aura rien apporté à l'équipe, en raison d'un jeu trop lent.

Bref, les raisons sont nombreuses et si l'on ajoute que lors de France-Italie (0-2), le destin n'a pas aidé les Bleus (blessure de Ribéry, expulsion de Abidal) et l'arbitre tchèque Lubos Michel a franchement été très mauvais (on espère qu'il n'arbitrera pas la finale de l'Euro), on voit bien que ce n'était pas leurs soirée hier ni leur Euro d'ailleurs.

L'élimination de l'équipe de France n'est pas une véritable surprise car dans ce groupe de la mort, il fallait bien qu'une équipe parmi les Pays-Bas, la France et l'Italie soit éliminée. Ce qui a étonné par contre est la manière mais aussi la gestion des matchs des Bleus.

pas bbaaa 1.jpgSacré Van Basten

Après un début catastrophique, l'Italie s'en sort bien. En battant la France, l'Italie accroche la seconde place grâce au revers de la Roumanie contre les Pays-Bas. Il faut dire qu'on s'attendait à une victoire roumaine en raison du turn-over annonçé par Van Basten (les Pays-Bas étaient premiers du groupe quelque soit le résultat du match). On pensait également à un arrangement tacite entre Hollandais et Roumains puisque les Pays-Bas peuvent recroiser en demi-finale le second du groupe. Eh bien il n'en fut rien. En dépit de 9 changements opérés (même le gardien Van der Sar n'a pas été titulatisé), Van Basten a bluffé tout le monde. Son équipe a joué le jeu (félicitations donc pour l'impeccable état d'esprit) face à une équipe roumaine trop prétentieuse (on se souvient de propos de certains joueurs avant Italie-Roumanie) et qui a du penser que la vie serait facile face à l'équipe B de la Hollande. Les Bataves l'emportent (2-0) et renvoient les Roumains à leurs études.

En quarts de finale, les Pays-Bas affronteront soit la Suède soit la Russie (ces deux-là s'affrontent ce soir) et l'Italie jouera l'Espagne. Privés de Gattuso et Pirlo, les Transalpins ne seront pas à la fête face à Fernando Torres et compagnie.

 

rital planet.jpgMARDI 17 JUIN :  

France - Italie 0-2 : Pirlo (26e s.p), De Rossi (62e).

Expulsion : Abidal (26e).

France : Coupet - Clerc, Gallas, Abidal, Evra - Toulalan, Makelele - Govou (Anelka, 66e), Benzema, Ribéry (Nasri, 10e, Boumsong, 26e) - Henry (cap.).

Italie : Buffon (cap.) - Zambrotta, Panucci, Chiellini, Grosso - Pirlo (Ambrosini, 55e), De Rossi - Gattuso (Aquilani, 83e), Perrotta (Camoranesi, 64e) - Toni, Cassano.

 

pays bas 3.jpgPays-Bas - Roumanie 2-0 : Huntelaar (54e), Van Persie (87e).

Pays-Bas : Stekelenburg -  Boulahrouz (Melchiot, 58e), Heitinga (cap.), Bouma, De Cler - De Zeeuw, Engelaar - Afellay, Van Persie, Robben (Kuyt, 62e) - Huntelaar (Vennegoor of Hesselink, 83e).

Roumanie : Lobont - Contra, Tamas, Ghionea, Rat - Codrea (Dica, 72e), Cocis, Chivu (cap.) - Nicolita, M. Niculae (D. Niculae, 60e), Mutu.

 

Classement : 1.Pays-Bas 9 (+8) ; 2.Italie 4 (-1) ; 3.Roumanie 2 (-2) ; 4.France 1 (-5).

27/03/2008

France - Angleterre 1-0

1532232004.jpgC'est un match très tactique qui a opposé ce soir la France à l'Angleterre. Le score étriqué (1-0) reflète une rencontre plutôt fermée, durant laquelle Franck Ribery a marqué l'unique but sur penalty en première période, contre le cours du jeu. Ce premier acte était légèrement dominé par les Anglais qui plaçaient des têtes non loin des buts de Coupet (Gerrard, 21e, 24e, Rooney, 36e). Mais sur une longue ouverture de François Clerc, Anelka s'infiltrait dans la surface et était spectaculairement séché par James. La sanction était transformée sans souci par Ribery. La deuxième période était équilibrée et les nombreux changements effectués côté anglais par Fabio Capello (6 joueurs remplacés) désorganisaient son équipe. Côté français, Raymond Domenech n'a pas fait tourné (2 changements seulement) et a pu tester son probable 11 titulaire du prochain Euro. Mais à part Trézeguet et Clerc, qui remplacaient respectivement Henry (ou Benzema) et Sagnol, blessés, c'est cette équipe qui devrait être conduite, Vieira et Toulalan ayant à peu près les mêmes chances d'occuper le deuxième poste de milieu récupérateur aux côtes de Claude Makelele. Sans nécessairement se rassurer mais en effectuant toutefois une prestation solide, la France fait mieux que contre l'Espagne le mois dernier. Il y aura encore du travail à faire pour être prêt pour l'Euro.

But : Ribery (32e s.p) pour la France. 

Avertissements : Ribery (33e) pour la France ; Beckham (38e) pour l'Angleterre.

France : Coupet - Clerc, Thuram (cap.), Gallas, Abidal - Ribery, Makelele, Toulalan, Malouda - Anelka (Cissé, 81e), Trézeguet (Govou, 64e).

Angleterre : James - Brown (Johnson, 63e), Ferdinand, Terry (Lescott, 46e), A. Cole - Beckham (Bentley, 63e), Hargreaves, Barry, Gerrard (Owen, 46e), J. Cole (Downing, 46e) - Rooney (Crouch, 46e).

 

Les autres matchs amicaux de la soirée :

Egypte - Argentine 0-2 : Agüero (66e), Burdisso (84e).

Suisse - Allemagne 0-4 : Klose (23e), Gomez (61e, 67e), Podolski (88e).

Brésil - Suède 1-0 : Pato (72e).

Espagne - Italie 1-0 : Villa (78e).

Portugal - Grèce 1-2 : Nuno Gomes (76e) ; Karagounis (34e, 60e).

Pologne - USA 0-3 : Donovan (12e), Onyewu (35e), Lewis (73e).

Autriche - Pays-Bas 3-4 : Ivanschitz (6e), Prödl (18e, 35e) ; Huntelaar (37e), Heitinga (67e), Venegoor of Hesselink (83e, 86e).

Roumanie - Russie 3-0 : Marica (45e), Niculae (61e, 75e).

Danemark - Rép. Tchèque 1-1 : Bendtner (25e) ; Koller (42e).

Ecosse - Croatie 1-1 : Miller (30e) ; Kranjcar (10e).

Ukraine - Serbie 2-0 : Shevtchenko (54e), Nazarenko (57e).

Montenegro - Norvège 3-1 : Burzanovic (7e), Boskovic (37e), Djalovic (60e) ; Carew (72e).

26/03/2008

France A' - Mali 3-2

2119662822.jpgL'équipe de France A' a alterné le très bon et le moins bon ce mardi en match amical face au Mali (au Stade Charlety), marquant 3 buts en première mi-temps et en encaissant 2 en seconde. Alors que les 23 places pour l'Euro 2008 coûteront très cher, quelques joueurs se sont fait remarquer et ont marqué des points. Il s'agit d'abord de Nasri et Rothen, en difficulté avec leurs clubs respectifs de Marseille et Paris (mais dans des contextes différents). Le premier a inscrit un but et offert une passe décisive. Le second a marqué un penalty et bien percuté sur son aile gauche. Autre joueur en vue, le milieu de terrain lyonnais Mathieu Bodmer, nouveau venu et auteur d'un très bon match. Il pourrait être le 23ème homme de l'Euro. Appelé en renfort pour pallier le forfait de Louis Saha, Florent Sinama-Pongolle a également effectué un bon match et marqué un but. Mais la concurrence en attaque (Henry, Benzema, Anelka) l'empêchera certainement d'être convoqué pour l'Euro. Comme contre la RDC en février dernier, le trident Briand-Nasri-Rothen a évolué derrière l'attaquant de pointe. En février c'était Cissé (qui évoluera demain avec les A contre l'Angleterre). Ce soir, ce fut Sinama-Pongolle. En défense, Squillaci n'a pas été aligné alors que son coéquipier de Lyon, Boumsong, était capitaine et évoluait en charnière centrale avec le jeune lillois Rami (auteur d'un bon match). L'Euro s'éloigne pour Squillaci et pour un autre lyonnais, Ben Arfa, dont l'entrée en jeu à la mi-temps n'a rien apporté au niveau de la construction du jeu. Place ce mercredi aux A qui affronteront l'Angleterre de Fabio Capello dans un match qui s'annonce engagé.

Buts : Nasri (2e), Rothen (32e s.p), Sinama-Pongolle (45e+2) pour la France ; M. Diarra (62e), Maïga (72e) pour le Mali.

Avertissements : Boumsong (36e) pour la France ; Diakité (34e), Maïga (72e) pour le Mali.

France : Mandanda (Lloris, 46e) - Delpierre, Rami (Givet, 72e), Boumsong (cap.), Clichy (Réveillère, 46e) - Mavuba, Bodmer - Briand, Nasri (Rémy, 52e), Rothen (Ben Arfa, 46e) - Sinama-Pongole.

Non utilisé : Squillaci.

Mali : M. Sidibé - F. Diawara, S. Traoré (Diamoutène, 46e), Kanté (B. Koné, 46e), Tamboura - T. N'Diaye (Diakité, 51e), J. Kébé (A. Sidibé, 40e), M. Diarra (cap.), D. Sidibé - M. Diallo (Maïga, 66e), D. Traoré (S. Coulibaly, 51e).

25/03/2008

Equipe de France : nombreux blessés, nouveau appelé

772533361.jpgC'est une équipe de France décimée qui va aborder ce soir (France A' - Mali) et demain (France-Angleterre) ses deux derniers matchs amicaux avant la liste définitive des 23 partants pour l'Euro, qui sera annoncée à la fin du mois de mai. Aux nombreux blessés annoncés le week-end dernier, il faut ajouter le forfait de Thierry Henry (Barcelone). Il sera remplacé par le jeune attaquant de Lyon Loïc Rémy (21 ans), prêté pour 6 mois à Lens et auteur de 3 buts en 7 matchs avec les Sang et or. Les autres blessés, Benzema, Sagna et Frey ont respectivement été remplacés par Trézeguet, Réveillère et Lloris. Par contre, d'autres convalescents, Valbuena, Vieira, Lassana Diarra, n'ont pas été remplacés.

24/03/2008

Equipe de France : Trézeguet rappelé

466336081.jpgDavid Trézeguet, absent de la sélection tricolore depuis septembre 2007, a finalement été rappelé par Raymond Domenech.

Trézeguet remplacera l'attaquant lyonnais Karim Benzema, blessé dimanche soir par le défenseur parisien Zoumana Camara lors de Lyon-PSG (4-2). Par ailleurs, d'autres joueurs convoqués jeudi dernier et qui jouaient ce week-end, ont du également déclarer forfait pour cause de blessure. Bakary Sagna (Arsenal) a été remplacé par Anthony Réveillère (Lyon) et le gardien de but Sébastien Frey (Fiorentina) par Hugo Lloris (Nice). D'autres blessés ou incertains (Valbuena, Vieira, Clichy, Lassana Diarra) se rendront quand même ce lundi à Clairefontaine pour faire constater leurs blessures.

21/03/2008

Equipe de France - liste des appelés

308302922.jpgValbuena appelé, 4 autres nouveaux 

C'est une liste élargie à 39 joueurs qu'a concocté le sélectionneur de l'équipe de France, Raymond Domenech, en vue des deux matchs amicaux de l'équipe de France la semaine prochaine, France A' - Mali (mardi 25 mars) et France - Angleterre (mercredi 26 mars). Sans surprise, David Trézéguet, meilleur buteur actuel du championnat d'Italie, n'est toujours pas convaincu (l'adieu à l'euro probablement). Par contre, 5 nouveaux font leur apparition. Mathieu Valbuena, impressionnant ces derniers temps avec l'OM est justemennt récompensé, tout comme le milieu polyvalent de Lyon, Mathieu Bodmer, auteur de très bonnes prestations depuis qu'il rejoue dans l'entre-jeu. Deux défenseurs font également leur apparition, Mathieu Delpierre, champion d'Allemagne l'an passé avec Stuttgart et considéré comme l'un des meilleurs défenseurs centraux de Bundesliga, et Adil Rami, défenseur prometteur du LOSC. La convocation de ce jeune joueur (22 ans) constitue la grosse surprise de cette liste (Rami n'a disputé que 17 matchs de Ligue 1...) En attaque, Florent Sinama-Pongole, auteur d'une deuxième bonne saison avec Huelva (Espagne) a été appelé pour pallier le forfait de Louis Saha (Manchester United), blessé. Transféré au mercato de Villareal à Lille où il effectue de très bonnes prestations, le milieu défensif Rio Mavuba effectue son retour. Par rapport à la liste des 36 de février dernier, ne figurent pas Sagnol (Bayern Munich) et Ménez (Monaco), blessés, ainsi que Diaby qui joue très peu avec Arsenal.

Gardiens : Gregory Coupet (Lyon), Mickaël Landreau (PSG), Sébastien Frey (Fiorentina), Steve Mandanda (Marseille).

Défenseurs : Eric Abidal (Barcelone), Sébastien Squillaci (Lyon), Alain Boumsong (Lyon), François Clerc (Lyon), Patrice Evra (Manchester United), Philippe Mexès (AS Rome), Gaël Clichy (Arsenal), William Gallas (Arsenal), Gaël Givet (Marseille), Bakary Sagna (Arsenal), Julien Escudé (FC Séville), Lilian Thuram (Barcelone), Adil Rami (Lille), Mathieu Delpierre (Stuttgart).

Milieux : Franck Ribery (Bayern Munich), Alou Diarra (Bordeaux), Lassana Diarra (Portsmouth), Jérémy Toulalan (Lyon), Patrick Vieira (Inter Milan), Claude Makelele (Chelsea), Samir Nasri (Marseille), Jérôme Rothen (PSG), Mathieu Bodmer (Lyon), Rio Mavuba (Lille), Mathieu Flamini (Arsenal).

Attaquants : Nicolas Anelka (Chelsea), Djibril Cissé (Marseille), Mathieu Valbuena (Marseille), Thierry Henry (Barcelone), Florent Malouda (Chelsea), Karim Benzema (Lyon), Hatem Ben Arfa (Lyon), Jimmy Briand (Rennes), Sidney Govou (Lyon), Florent Sinama-Pongole (Recreativo Huelva).

07/02/2008

Espagne - France 1-0

5edfa96b0867a734cf2f0bea979192fb.jpgBut : Capdevila (80e). 

Avertissements : Güiza (69e), Angel (72e) pour l'Espagne ; Vieira (65e) pour la France.

Espagne : Casillas (cap.) - Sergio Ramos (Angel, 46e, Juanito, 76e), Albiol, Marchena (Pablo Ibanez, 46e), Capdevilla - Xavi, Albelda (Xavi Alonso, 63e), Fabregas - Iniesta, Riera (Villa, 46e) - Fernando Torres (Güiza, 24e).

France : Coupet - Sagnol, Thuram (Escudé, 46e), Gallas, Abidal - L. Diarra, Vieira, Toulalan, Malouda - Anelka (Benzema, 60e), Henry.

Blessés : Frey, Ribery, Govou.

 

Autres rencontres amicales :

Italie-Portugal 3-1 : Toni (45e+1), Pirlo (51e), Quagliarella (78e) ; Quaresma (76e).

Angleterre-Suisse 2-1 : Jenas (40e), Wright-Phillips (61e) ; Derdiyck (58e).

Croatie-Pays-Bas 0-3 : Heitinga (9e), Huntelaar (37e), Venegoor of Hesselink (89e).

Autriche-Allemagne 0-3 : Hitzlsperger (53e), Klose (63e), Gomez (80e). 

06/02/2008

France A' - Rép. Démocratique du Congo 0-0

7380d33e1ff80da4c42b255fa91d425f.jpgMardi 5 février

France : Mandanda (Lloris, 46e) - Sagna, Mexès, Boumsong, Clichy - Flamini (Menez, 17e), A. Diarra - Briand, Nasri, Rothen - Cissé.

Rép. Congo : Kudimbana - Dikaba, Sami, Mabiala (Mongongu, 61e), Ilunga - Makiadi (Landu-Tubi, 73e), Mulumbu, Matumona, Mbayo, Tshinyama (Luntala, 73e) - Tambwe.

12:00 Publié dans Football | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : equipe de france