Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/06/2014

Coupe du monde : les huitièmes en question

coupe du monde,coupe du monde 2014,brésil - chili,colombie - uruguay,pays-bas - mexique,costa rica - grèce,grèce,costa rica,pays-bas,mexique,uruguay,colombie,brésil,chili,argentine,france,nigeria,etats-unis,allemagne,suisse,belgique,algérie,espagne,italie,angleterre,portugal,france - nigeria,allemagne - algérie,argentine - suisse,belgique - etats-unisLE RETOUR DES LATINOS

 

Avec les derniers matchs, hier, des groupes G et H, le premier tour d'une Coupe du monde portée sur l'offensive a livré son verdict final. Pour la première fois, sept équipes d'Amérique Latine s'en sont extirpées. Passage en revue des huit affiches.

 

Pour la première fois depuis bien longtemps, il y aura 7 équipes latino-américaines en huitièmes de finale (6 en 2010, 4 en 2006). Éliminé, l'Equateur n'était également pas loin d'en faire partie. C'est une première puisque depuis l'instauration des huitièmes en 1986, jamais plus de 6 équipes n'avaient atteint ce stade de la compétition (jusqu'en 1982, le premier tour était suivi d'un second, donnant accès aux quarts de finale). De ces 7 équipes, deux ne seront plus là au tour suivant.

coupe du monde,coupe du monde 2014,brésil - chili,colombie - uruguay,pays-bas - mexique,costa rica - grèce,grèce,costa rica,pays-bas,mexique,uruguay,colombie,brésil,chili,argentine,franceBrésil - Chili et Colombie - Uruguay constituent d'ailleurs les affiches les plus attendues et les duels les plus âpres tant ces quatre équipes ont montré de belles choses au tour précédent. C'est une belle revanche de l'Amérique Latine, habituée - à l'exception du Brésil - aux accessits, sur le football européen. Décomplexée, joueuse, et rigoureuse sur le plan tactique, elle semble avoir également bénéficié d'une meilleure préparation, les championnats locaux se terminant avant leurs équivalents européens. Avec la qualification des Etats-Unis, l'Amérique dans son ensemble aura 8 représentants, soit deux de plus que l'Europe, une première.

coupe du monde,coupe du monde 2014,brésil - chili,colombie - uruguay,pays-bas - mexique,costa rica - grèce,grèce,costa rica,pays-bas,mexique,uruguay,colombie,brésil,chili,argentine,franceLes surprises

L'absence du champion en titre, l'Espagne, constitue bien entendu le forfait le plus inattendu. A celui-ci, s'ajoutent ceux de l'Italie (2ème élimination de suite au premier tour, après 2010) et dans une moindre mesure de l'Angleterre (ce qui va relancer le débat sur la faible présence de joueurs anglais dans les grosses cylindrées de Premier League). Ces deux équipes ont eu le malheur de tomber dans le groupe de la mort (le Costa-Rica et l'Uruguay leur ont volé la vedette). On attendait mieux du Portugal mais une entame catastrophique (0-4 contre l'Allemagne, expulsion de Pepe), de nombreux blessés, et une dépendance maladive à un Cristiano Ronaldo au bout du rouleau ont coûté cher à la Selecçao.

coupe du monde,coupe du monde 2014,brésil - chili,colombie - uruguay,pays-bas - mexique,costa rica - grèce,grèce,costa rica,pays-bas,mexique,uruguay,colombie,brésil,chili,argentine,franceAu niveau des présences, celle - historique - de l'Algérie, seul représentant du monde arabe, constitue sans contestation possible la plus grande surprise. Le Costa Rica a également réalisé un sacré coup. Pas attendu à pareille fête, il a terminé premier du groupe de la mort sans perdre et battant au passage l'Uruguay et l'Italie. Rien que ça. Enfin, la présence des Etats-Unis n'est pas une surprise en soi mais les joueurs de Jürgen Klinsmann ont du se frotter à l'Allemagne, au Portugal, et au Ghana. Terminer deuxième n'était pas évident.

Au total, 7 équipes représentent l'Amérique Latine (le Mexique compris), 6 l'Europe, 2 l'Afrique, et 1 l'Amérique du Nord. La Belgique est le plus petit Etat (30.528 km²).

 

BRÉSIL - CHILI (28 juin)

Lors de ses deux dernières coupes du monde (1998, 2010), le Chili s'était déjà retrouvé face au Brésil à ce stade de la compétition. Étrillée la première fois (4-1), la Roja s'inclinait lourdement à nouveau en 2010 (3-0). Entre-temps, la Selaçao avait écrasé son adversaire (6-1) en quart de finale de la Copa America 2007. Dans cette compétition d'ailleurs, les confrontations ont presque toujours tourné à l'avantage des brésiliens : victoires lors du tour final en 1991 (2-0), lors du premier tour en 1999 (1-0) et deux fois en 2004 (3-0 au premier tour, 1-0 en quarts). En éliminatoires de la Coupe du monde 2010, le Brésil s'est également imposé deux fois (3-0 au Chili, 4-2 à domicile). Il faut en fait remonter à août 2000 pour une victoire chilienne (3-0, éliminatoires de la Coupe du monde 2002). En novembre dernier, le Brésil s'imposait également en amical (2-1).

Au total, le Brésil a remporté 48 des 68 rencontres officielles ou amicales (pour 13 nuls et 7 défaites), soit 70.5%. Ces statistiques seront-elles déterminantes ? Entre un Brésil dont les performances jusqu'ici ne sont pas simples à évaluer (la défense n'est pas toujours rassurante et l'animation collective a souvent été désordonnée) et un Chili solide collectivement mais inefficace contre les Pays-Bas (0-2), les débats devraient être très serrés. Les Auriverdes pourront compter sur leur pépite Neymar (4 buts) alors que du côté chilien, on attend beaucoup de l'association Vidal - Sanchez. Jouer à domicile pourrait faire pencher la balance du côté brésilien.

COLOMBIE - URUGUAY (28 juin)

Il faut remonter loin dans le temps pour trouver trace d'une confrontation en Coupe du monde entre ces deux équipes, ce qui est normal vu que la Colombie ne dispute que sa 5ème coupe du monde (l'Uruguay sa 12ème). En 1962 (au Chili), la Celeste s'était imposée (2-1) au premier tour, les deux équipes ne dépassant pas ce stade de la compétition.

En Copa America, les deux équipes ne se sont croisées qu'une fois ces dix dernières années. Lors de l'édition 2004, l'Uruguay remportait le match pour la 3ème place (2-1). En éliminatoires de la Coupe du monde actuelle, la Colombie s'imposait très largement à domicile (4-0) en septembre 2012, avant de s'incliner un an plus tard à Montevideo (0-2). Pour celles de 2010, l'Uruguay s'était deux fois imposé (1-0 à Bogota, 3-1 à domicile). Au vu des prestations du premier tour, la Colombie semble légèrement plus solide que l'Uruguay, d'autant plus que ce dernier est désormais orphelin de son buteur Luis Suarez, suspendu pour 9 matchs suite à son agression sur l'italien Chiellini. Mais les joueurs d'Oscar Tabarez étaient tombés dans un groupe bien plus compliqué que celui de la Colombie et savent se transcender dans les matchs à couperet (victoires contre l'Angleterre et l'Italie après une première défaite).

Cette affiche s'annonce en fait comme la plus équilibrée. Rapide et technique, la Colombie se frottera à une équipe très rugueuse. Le match constituera de même un duel à distance entre le monégasque James Rodriguez et le parisien Edison Cavani. 

PAYS-BAS - MEXIQUE (29 juin)

Ces deux équipes se sont rencontrées une seule fois en Coupe du monde, leur seule confrontation officielle. Elles avaient fait match nul en 1998, lors du premier tour (2-2). En amical, elles ne furent opposées que 5 fois. Le Mexique s'est imposé en 1960 et 1961 (3-1 ; 2-1) mais s'est incliné en février 1998 (2-3), en 2006 (1-2), et en 2010 (1-2). Il n'a donc plus battu son adversaire des huitièmes depuis plus de 50 ans. Si le Mexique a toujours atteint ce stade de la compétition depuis 1994, il ne la cependant jamais dépassé (la Tri tomba sur l'Argentine en 2006 et 2010, et sur l'Allemagne en 1998).

Les Pays-Bas, quant à eux, atteignirent les quarts en 1994, les demis en 1998, et la finale en 2010. Ils partent donc avec un léger avantage. Ce match opposera deux styles différents, une attaque détonante (10 buts inscrits par les Oranje) et une défense de fer pourvue d'un excellent gardien (1 but encaissé). Très physiques (voire brutaux) également, les Pays-Bas partent légèrement favoris.

COSTA RICA - GRECE (29 juin)

Jouant respectivement leur 4ème et 3ème Coupe du monde, le Costa Rica et la Grèce ne se sont jamais rencontrés, aussi bien en compétition officielle qu'en match amical. Séduisants au premier tour durant duquel ils se sont extirpés du groupe de la mort sans perdre , les Ticos tableront sur leur rigueur tactique et leur solidité défensive (1 seul but encaissé, sur penalty), et partent favoris. L'équipe surprise du tournoi pourrait toutefois se casser les dents contre une équipe qui joue habituellement regroupée (ce qui ne l'a toutefois pas empêché d'encaisser 5 buts en 3 matchs).

FRANCE - NIGERIA (30 juin)

Lors de ses quatre autres coupes du monde (1994, 1998, 2002, 2010), le Nigeria n'a jamais dépassé le stade des huitièmes qu'il avait atteint en 94 (Italie, 1-2 a.p) et 98 (Danemark, 1-4). Chose qui peut paraître étrange, les deux équipes ne se sont affrontées qu'une seule fois en amical, en 2009, pour une victoire nigériane à Saint-Etienne (1-0). Au vu du niveau de jeu affiché jusqu'ici, la France part largement favorite. Attention toutefois aux Super Eagles, très rapides en contre. L'Argentine et la Bosnie l'ont apprises à leurs dépens. Néanmoins, ils n'abordent pas cette rencontre dans les meilleures conditions. En conflit avec leur fédération au sujet des primes de match (c'est une habitude dans les sélections africaines), les joueurs ont boycotté hier l'entraînement...

ALLEMAGNE - ALGÉRIE (30 juin)

L'invité surprise des huitièmes de finale n'est pas verni puisqu'il affrontera l'Allemagne, un des grands favoris pour la victoire finale. Cette rencontre fait évidemment penser au "match de la honte" de la Coupe du monde 1982, arrangé entre Allemands et Autrichiens (victoire de la RFA 1-0) afin de passer tous deux le premier tour, ce qui éliminait l'Algérie qui avait justement réalisé la grand exploit de battre la Mannschaft (2-1). A l'époque, les derniers matchs du premier tour ne se jouaient pas en même temps et c'est depuis cette infamie justement qu'ils se jouent simultanément afin d'éviter que cela ne se reproduise.

Fort logiquement, les deux équipes ne se sont plus rencontrées depuis. Précédemment, l'Allemagne l'avait emporté en amical (2-0), en 1964. Compte tenu du niveau affiché jusqu'ici par l'Allemagne, du fait qu'elle a toujours atteint au minimum les quarts de finale depuis 1982 (également 4 fois finaliste et 3 fois demi-finaliste), et du fait que l'Algérie est néophyte à ce stade de la compétition, les joueurs de Joachim devraient l'emporter sans surprise.

ARGENTINE - SUISSE (1er juillet)

Lors de la Coupe du monde 1966, l'Albiceleste battait la Nati au premier tour (2-0). Les deux équipes se sont ensuite retrouvées cinq fois en amical (de 1980 à 2012), pour trois victoires argentines et deux matchs nuls. Sur ces cinq matchs, quatre se déroulèrent en Suisse. Lors du dernier (février 2012), l'Argentine l'emportait 3-1. Habituée à franchir le cap des huitièmes, elle devrait logiquement s'imposer face à son adversaire, qui lui n'a pas atteint les quarts depuis 1954. Tandis que l'Argentine est progressivement montée en puissance, avec un Lionel Messi en grande forme (4 buts), la Suisse a montré pour sa part un style de jeu assez anarchique.

BELGIQUE - ETATS-UNIS (1er juillet)

Lors de la première Coupe du monde de l'histoire (1930), les Etats-Unis s'imposaient largement au premier tour (3-0). Il faudra attendre les années 90 pour que les deux équipes se retrouvent, les Diables Rouges l'emportant cinq fois en amical (1995, 1998, 2011, 2013). Si elle a remporté ses trois matchs du premier tour, la Belgique n'a pas brillé pour autant, face à des adversaires moyens (Algérie, Russie, Corée du Sud) qu'elle battit sur le fil. Efficace contre le Ghana (un but marqué à la première minute, le deuxième en toute fin de match), impressionnante de combativité contre le Portugal (2-2), la Team USA n'a rien pu faire contre la déferlante allemande (0-1). Supérieurs techniquement, les Belges partent favoris. 

J. N

24/06/2014

Coupe du monde : bilan Groupe A

1265028-27292179-2560-1440.jpg(Brésil, Croatie, Cameroun, Mexique)

Sans surprise, le Brésil s'est imposé lors de son 3ème match contre un Cameroun franchement nul (voir plus bas) durant cette coupe du monde et déjà éliminé (4-1). Dans ce qui constituait la finale du groupe, le Mexique, qualifié en cas de match nul, s'est largement imposé face à la Croatie qu'il a fait exploser en fin de match (3-1).

 

5f8bce90-fb20-11e3-bde8-0dbf4fbf6d42_451113764.jpgAttendue après deux matchs décevants (1 nul, une victoire étriquée), la seleçao a répondu présent en corrigeant un Cameroun prétendument revanchard mais très vite retombé dans ses travers (4-1). Après un premier match gagné facilement, ou plutôt grâce à l'arbitre qui lui accordait un penalty imaginaire (transformé par Neymar) et un but entaché d'une faute brésilienne préalable (victoire 3-1 contre une équipe croate qui méritait bien plus), le Brésil, critiqué pour le manque de fluidité de son jeu collectif, rectifiait le tir lors du second match contre le Mexique. Mais si le jeu était là, les buts ne furent pas au rendez-vous. La faute au gardien mexicain Guillermo Ochoa, auteur d'une prestation extraordinaire et dégoûtant les attaquants adverses (0-0).

img-neymar-ameliore-l-ordinaire-du-bresil-1403561073_x300_articles-185727.jpgNeymar, encore lui

Afin d'assurer la première place du groupe (et d'éviter les Pays-Bas en huitièmes), les hommes de Felipe Scolari se devaient donc de l'emporter. Il s'agissait aussi de rassurer son public. C'est chose faite grâce à son homme providentiel Neymar, auteur de ses 3ème et 4ème but. Très critiqué, l'attaquant Fred, muet lors de des deux premiers matchs, a également marqué, en position de hors-jeu... Après Brésil - Croatie, on avait pensé à un possible rééquilibrage au niveau de l'arbitrage mais il n'en a rien été. Déjà contre le Mexique, le capitaine Thiago Silva aurait dû être expulsé pour un tacle avec les deux pieds décollés mais il ne reçut qu'un carton jaune. Nul doute que cela changera probablement à partir du second tour. Cela ne change rien par contre à cette victoire incontestable, accentuée par le 4ème but inscrit par le remplaçant Fernandinho (84e).

4e2640c0-fb1d-11e3-adfa-53a56338bbbb_451112744_10.jpgOn retiendra donc que le Brésil a assuré l'essentiel lors de ce premier tour, finissant premier de son groupe, sans avoir perdu. Mais on note surtout qu'il a pu une nouvelle fois compter sur son génie Neymar. Auteur d'une saison mi-figue mi-raisin avec le FC Barcelone, le virevoltant attaquant a fait taire les critiques. Sa classe (2 doublés) et son mental solide (4 buts de sang-froid) ont élevé le niveau de son équipe qui devra faire encore mieux au niveau collectif. Fonctionnant parfaitement lors de la Coupe des confédérations 2013 (que le Brésil remporta face à l'Espagne), le 4-2-1-3 mis en place par Scolari semble assez chaotique pour le moment (la plupart des équipes évoluent en 4-3-3 défensif), surtout lorsqu'on note les prestations moyennes d'un Paulinho qu'on attend à un meilleur niveau. Si la défense demeure solide somme toute, les maillons faibles de l'équipe s’appellent Fred et Hulk. Les huitièmes permettront d'en savoir plus sur le niveau réel de cette équipe.

bee4f100-fb2a-11e3-9b4b-8d0fb8177fe2_451114374_10.jpgCroatie - Mexique

Volée lors du premier match (jouer contre l'organisateur n'est jamais un avantage), la Croatie s'était relancée pour la deuxième place en écrasant le Cameroun (4-0). Il fallait donc battre le Mexique, également tombeur des camerounais (1-0) et solide contre le Brésil (0-0). La finale du groupe a tourné finalement à l'avantage de la Tri. Un nul lui suffisait (4 points contre 3 pour son adversaire) mais elle préféra le panache. Dans un match très physique (les Croates ont finis à 10), l'entrée de Javier Hernandez a fait basculer les débats. Souvent remplaçant à Manchester United, l'ailier gauche a dynamisé l'attaque de son équipe qui en a inscrit trois en dix minutes (72e, 75e, 82e). La réduction du score par l'excellent Perisic (87e) était anecdotique. Après 2002 et 2006 (elle fut absente en 2010), la Croatie chute de nouveau au premier tour. Malchanceuse, elle tombe souvent dans des groupes difficiles. En 2006, elle se retrouvait déjà avec le Brésil (0-1). En 2002, son groupe comprenait l'Italie, l'Equateur, et... le Mexique. S'imposant contre l'Italie (2-1), elle s'inclinait contre les deux autres. Les équipes latino-américaines ne lui réussissent décidément pas.

 

téléchargement (1).jpgLe Cameroun en pleine déconfiture

Les années se suivent et se ressemblent pour les Lions indomptables. Depuis l'épopée de 1990 (le Cameroun fut la première équipe africaine à accéder aux quarts de finale), les petits frères de Roger Milla n'ont jamais passé le premier tour. Ils ont terminé derniers de leur poule en 1994, 1998, et 2010 (le Cameroun n'était pas qualifié en 2006), et 3èmes en 2002. 2014 ne dérogea pas à la règle. Comme souvent, l'atmosphère dans le vestiaire ne fut pas au beau fixe. Il y a quelques mois, la star capricieuse Samuel Etoo' affirmait publiquement que ses coéquipiers ne lui passaient pas le ballon. L'ancienne gloire de Barcelone avait de même affirmé à plusieurs reprises vouloir arrêter la sélection avant de revenir... Comme souvent également, les joueurs entrèrent en conflit avec leur fédération, concernant les primes du mondial, refusant dans un premier temps de s'envoler au Brésil....

2afe9e80-fb1d-11e3-a7e4-0d647a0fec99_451111752_10.jpgMédiocres lors de leur premier match contre un Mexique bien en jambes (défaite 1-0), les coéquipiers de Stéphane M'Bia ont littéralement explosé contre la Croatie (4-0). Après l'ouverture du score d'Olic (11e), dans une défense aux abois, c'est toute une spirale négative qui s'était mise en route : carton rouge stupide pour Song (45e), coupable d'un coup volontaire dans le dos de Mandzukic (...), boulette monumentale du gardien Itandje sur le 2ème but, marquage laxiste sur le troisième (toujours Mandzukic, de la tête sur corner), couverture de M'bia qui prend tout son temps sur le 4ème. Et pour couronner le tout, un coup de tête du défenseur Assou-Ekotto à son coéquipier Moukandjo en fin de match (voir plus haut)... Cette image qui fit le tour des écrans résume à elle seule l'état d'esprit de cette équipe pourtant talentueuse... Comme contre la Croatie, les joueurs de Volker Finke avaient débuté avec de bonnes intentions offensives face au Brésil mais l'égalisation de Matip (26e) dans une défense apathique n'était en fait qu'un feu de paille. Retombant très vite dans ses travers, la défense camerounaise en encaissait trois par la suite. Elle rentre à la maison avec 0 points et 9 buts encaissés.

J. N

 

Les matchs 

Brésil - Croatie 3-1 : Neymar (29e, 71e s.p), Oscar (90e+1) ; Marcelo (11e c.s.c).

Mexique - Cameroun 1-0 : Peralta (61e).

Brésil - Mexique 0-0

Cameroun - Croatie 0-4 : Olic (11e), Perisic (48e), Mandzukic (61e, 73e).

Cameroun - Brésil 1-4 : Matip (26e) ; Neymar (16e, 35e), Fred (49e), Fernandinho (84e).

Croatie - Mexique 1-3 : Perisic (87e) ; Marquez (72e), Guardado (75e), J. Hernandez (82e).

Classement 

1.Brésil 7 points (+5)

2.Mexique 5 (+3)

3.Croatie 3 (-4)

4.Cameroun 0 (-8)

 

Chiffres

- Le Cameroun est la première équipe depuis la Suisse dans les années 50 à perdre 7 matchs de coupe du monde d'affilée (2002, 2006, 2014). Le record est détenu par le Mexique qui s'inclina 9 fois entre 1930 et 1958.

- Le Mexique atteint les 8èmes de finale pour la 6ème fois consécutive.

- 12 ans après son but marqué contre l'Italie lors du premier tour de la Coupe du monde 2002 (victoire 2-1), le croate Ivica Olic inscrit son second face au Cameroun (4-0).

- L'emblématique capitaine de la sélection mexicaine, Rafael Marquez (35 ans, 121 capes), fait son entrée (comme Cahill et David Villa hier) dans le cercle des joueurs ayant marqué lors de 3 coupes du monde. Inscrivant le premier but de son équipe face à la Croatie, il avait également marqué en 2010, lors du match d'ouverture contre l'Afrique du Sud (1-1), et en 2006 contre l'Argentine en 8èmes (1-2 a.p).

- La Croatie est éliminée au premier tour pour la troisième fois consécutive (2002, 2006, 2014). Pour sa première coupe du monde en 1998, elle avait terminé 3ème.

- Déjà auteur de 4 buts en 3 matchs, l'attaquant brésilien Neymar a de grandes chances de terminer meilleur buteur de la compétition.

03/11/2013

Séries US : fins et nouveautés - 2

the bridge,fox,fx,the americans,24,fargo,the following,true detective,hbo,sons of anarchy,the money,westworld,j. j abrams,cbs,the good wife,the mentalist,under the dome,intelligence,josh holloway,stephen king,ray liotta,woody harrelson,rake,hieroglyph,guerre froide,mexique,diane krugerFX

La petite sœur de la célèbre FOX poursuit son immersion avec succès dans le monde des séries, en enchaînant coup sur coup plusieurs shows de qualité. Adaptation de la série suédo-danoise Bron (2011-   ), The Bridge (10 juillet - 2 octobre 2013) se penche sur un meurtre sordide survenu à la frontière située entre El Paso (Texas, USA) et Ciudad de Juarez (Mexique). La juridiction des deux polices, Marco Ruiz (Juarez) et Sonia North (Diane Kruger exquise en mode Asperger) doivent traquer ensemble le serial killer opérant des deux côtés de la frontière. Lente mais prenante, la série est intéressante du fait qu'elle va bien au-delà d'une histoire de tueur en série, thème devenu très à la mode dans le rayon séries (1). Hommage au tristement célèbres disparues de Juarez, elle est surtout une réflexion sur le "mal de frontière" existant entre les USA et le Mexique et explore une situation sociale peu reluisante (drogue, prostitution, pauvreté, incompétence des autorités locales) dont souffre principalement les mexicains. A noter qu'une adaptation franco-britannique a également vu le jour (Tunnel), où le meurtre est commis dans le tunnel de la Manche. Le 24 septembre 2013, The Bridge a été renouvelée pour une seconde saison (2).

the bridge,fox,fx,the americans,24,fargo,the following,true detective,hbo,sons of anarchy,the money,westworld,j. j abrams,cbs,the good wife,the mentalist,under the dome,intelligence,josh holloway,stephen king,ray liotta,woody harrelson,rake,hieroglyph,guerre froide,mexique,diane krugerThe Americans (30 janvier - 1er mai 2013) renoue avec la peur des Américains de voir proliférer sur le territoire US des agents dormants. Emboîtant le pas de Homeland (Showtime) et de ses espions islamistes, elle décortique dans une structure similaire mais dans un climat moins nerveux le métier d'agent du KGB durant la Guerre Froide, plus précisément durant la période appelée "guerre fraîche" et qui coïncide avec le mandat du président républicain Ronald Reagan (1980-1988). Elizabeth Jennings (Kerri Russell) et son époux (Matthew Rhys) sont ce couple américain on ne peut plus normal et pourtant... Le thème avait été réactualisé dernièrement dans des longs métrages plus ou moins solides (Breach, 2007 (3) ; Salt, 2010 ; The Double, 2011). Aussi complexe que Homeland mais plus subtil, ce thriller d'espionnage brille par son traitement de la double vie de personnages oscillant entre rêve américain et amour de la Mère Patrie, et par des acteurs principaux impeccables. Reste à savoir si la série puise son inspiration dans l'Affaire Rosenberg (4). Le succès de cette première saison a également entraîné, le 12 février 2013, le renouvellement pour un second acte (5).

the bridge,fox,fx,the americans,24,fargo,the following,true detective,hbo,sons of anarchy,the money,westworld,j. j abrams,cbs,the good wife,the mentalist,under the dome,intelligence,josh holloway,stephen king,ray liotta,woody harrelson,rake,hieroglyph,guerre froide,mexique,diane krugerPour 2014, FX proposera une adaptation de Fargo (1996), le film culte des frères Coen. Au casting de cette mini-série, figureront Billy Bob Thornton, Colin Hanks (Band of Brothers, Dexter), et Kate Walsh (Grey's Anatomy) (6).  Pour les Sons of Anarchy, le jeu ne se termine toujours pas pour Jax et sa bande de bikers et l'enchevêtrement de situations impossibles se poursuit. Un scénario toujours aussi égal promet une saison 6 détonante. Enclenchée le 6 septembre dernier, celle-ci prendra fin le 3 décembre lors de la diffusion du 13ème épisode (seule la saison 4 en a comporté 14).

FOX n'est pas en reste puisque la saison 2 de The Following (7) débutera le 20 janvier 2014, et que la réactivation de 24 (arrêtée en 2010 après 8 saisons) est prévue pour l'été 2014, avec une partie de l'histoire qui se déroulera à Londres (8). Toujours pour 2014, FOX a commandé une série fantastique intitulée Hieroglyph (9) et adaptera à partir du 19 janvier prochain la série anglaise éponyme Rake, centrée autour d'un avocat spécialiste des affaires criminelles dont personne ne veut se charger.

 

true-detective-poster-promo.jpgDu côté de HBO, la chaîne phare des séries brillantes (The Wire, Sopranos, Game of Thrones et consorts), point de séries dramatiques en 2013 (10). Il faudra donc attendre 2014 pour la sortie du polar True Detective, écrit par Nic Pizzolatto (The Killing), où évolueront Matthew McConaughy et Woody Harrelson dans le rôle de deux détectives traquant un serial killer depuis 17 ans. L'épisode 1 sera diffusé le 12 janvier prochain (11). Pas de date précise pour The Money (2014) - écrit par David Milch (12) -, l'histoire de la montée en puissance d'un magnat de la presse. Figurent au casting Ray Liotta, Andrea Riseborough (Oblivion, Welcome to the punch), Brendan Gleeson, et Dominique McElligott (Hell on Wheels). La comédie Looking débutera le 19 janvier.

 

the bridge,fox,fx,the americans,24,fargo,the following,true detective,hbo,sons of anarchy,the money,westworld,j. j abrams,cbs,the good wife,the mentalist,under the dome,intelligence,josh holloway,stephen king,ray liotta,woody harrelson,rake,hieroglyph,guerre froide,mexique,diane krugerAu rayon reprises, la saison 4 du déjà culte Game of Thrones débutera le 14 mars prochain. Ont repris True Blood (saison 6) et Boardwalk Empire (saison 4). Pour Treme (4ème et ultime saison), ce sera pour le 1er décembre, et pour la comédie Girls, début 2014. HBO prévoit également de décliner Westworld (1973). Produite par J. J Abrams et écrite par Jonathan Nolan (scénariste de quelques films de son frère, Christopher), elle sera centrée sur un parc d'attraction envahi par des androïdes (13).


the bridge,fox,fx,the americans,24,fargo,the following,true detective,hbo,sons of anarchy,the money,westworld,j. j abrams,cbs,the good wife,the mentalist,under the dome,intelligence,josh holloway,stephen king,ray liotta,woody harrelson,rake,hieroglyph,guerre froide,mexique,diane krugerChez CBS, où décors et personnages sont toujours on ne peut plus propres (The Mentalist, The Good Wife), le survival est à nouveau de mise, après la regrettée Jericho (2007-2008) (14). Adaptation du livre éponyme de Stephen King, Under the Dome (24 juin - 16 septembre 2013 ; 13 épisodes) se situe à Chester's Hill, petite bourgade américaine où rien ne se passe, jusqu'au jour où un dôme invisible recouvre la ville et la coupe de l'extérieur, mettant à rude épreuve ses habitants. Une saison 2 est prévue pour 2014. 

 

the bridge,fox,fx,the americans,24,fargo,the following,true detective,hbo,sons of anarchy,the money,westworld,j. j abrams,cbs,the good wife,the mentalist,under the dome,intelligence,josh holloway,stephen king,ray liotta,woody harrelson,rake,hieroglyph,guerre froide,mexique,diane krugerLe 24 février prochain, débutera Intelligence, dans laquelle Josh Holloway (le fameux Sawyer dans la série Lost) campera un agent high-tech des services de renseignement, premier du genre à avoir dans le cerveau une puce électronique le rendant redoutablement efficace. Pour les reprises, The Mentalist (saison 6) et The Good Wife (saison 5) ont enregistré un piètre niveau d'audience début octobre (15), un scénario de plus en plus redondant n'y est évidemment pas étranger. Toutefois, l'audacieux changement d'orientation opéré aux épisodes 4-5 de The Good Wife pourrait faire re-grimper l'audience.

J. N 

(1) Voir la liste des séries traitant de serial killer dans le lien suivant : 

http://www.imdb.com/list/f8TsiVEc3GE/?publish=save

(2) http://www.thefutoncritic.com/news/2013/09/24/fx-set-to-cross-the-bridge-for-a-second-time-14215/20130924fx01/

(3) Voir le commentaire de ce film dans notre blog : 

http://eklektik.hautetfort.com/archive/2008/03/14/breach.html

(4) En 1953, durant la période de Maccarthysme, Julius et Ethel Rosenberg, citoyens américains, furent accusés d'espionnage au profit de l'URSS et condamnés à mort. L'affaire eu un grand retentissement international.

(5) http://www.thefutoncritic.com/news/2013/02/21/fx-orders-second-season-of-the-americans-544113/20130221fx01/

(6) http://itstvnews.com/2013/10/10/kate-walsh-rejoint-le-casting-de-fargo-fx/

(7) Voir le commentaire sur cette série dans notre blog : 

http://eklektik.hautetfort.com/archive/2013/03/29/the-following.html

(8) http://www.thefutoncritic.com/news/2013/10/03/new-action-packed-event-series-24-live-another-day-takes-jack-bauer-to-england-for-12-action-packed-episodes-915013/20131003fox02/

(9) http://itstvnews.com/2013/10/18/fox-commande-une-serie-sur-legypte-antique/

(10) Sont sorties en 2013 les comédies Veep et Hello Ladies.

(11) http://itstvnews.com/2013/10/16/girls-saison-3-et-true-detective-le-12-janvier-sur-hbo-looking-le-19-janvier/

(12) http://itstvnews.com/2013/10/10/the-money-hbo-recrute-ray-liotta-billy-magnussen-et-mamie-gummer/

(13) http://www.mad-movies.com/Articles_Abrams_Nolan_Westworld

(14) En raison de la grève des scénaristes, la série fut stoppée durant la diffusion de la saison 2 (2008) après 7 épisodes.

(15) http://itstvnews.com/2013/10/14/audiences-us-du-dimanche-131013-coup-de-froid-sur-les-1849-ans-pour-betrayal-the-good-wife-et-the-mentalist/

18/07/2013

Liste des pays autorisant le mariage gay

1701073590.pngUne tendance qui se poursuit


Après la France en mai dernier, c'est au tour du Royaume-Uni de rendre légal le mariage entre deux personnes d'un même sexe. La loi vient d'entrer en vigueur, adoptée le 15 juillet par la Chambre des Lords et le 16 juillet par la Chambre des communes. Elle ouvre la voie aux mariages gays à partir de 2014 en Angleterre et au Pays de Galles (1).

Le Royaume-Uni est ainsi le quatorzième Etat à adopter cette législationn une tendance qui semble s'accélérer ces dernières années puisque pas moins de quatre Etats ont voté cette loi depuis 2010 (2). Hormis les Britanniques, il s'agit de la France, du Brésil qui adopte la loi en mai 2013 au niveau fédéral (3), et du Danemark, seul Etat autorisant à partir de juin le mariage religieux homosexuel. Les Pays-Bas furent les premiers à adopter cette mesure, en avril 2001.

Dans un monde où - objectivement parlant - la majorité des gens est de mentalité conservatrice, nous ne pouvons ignorer cette évolution positive, même si quatorze Etats sur 193 membres des Nations-Unies ne représente qu'un chiffre de 7% des Etats de la planète. Aux 14 Etats (voir la liste ci-dessous), il convient de mentionner les pays où le mariage homosexuel est légal sur une partie du territoire. Aux Etats-Unis, où la question du mariage constitue un débat vif, la loi est appliquée dans 11 Etats sur 50 (4), puisque ces derniers possèdent leur propre législation dans certains domaines. Le Massachusets lança la voie en mai 2004. Rhode Island et le Minnesota vont suivre en août 2013. Au Mexique, le mariage gay est uniquement autorisé dans la capitale Mexico (depuis le 22 décembre 2009) et dans l'Etat de Quintana Roo (depuis 2011).

Enfin, deux Etats vont adopter cette législation à partir d'août 2013, l'Uruguay (5) et la Nouvelle-Zélande (6). Cela portera, dans les prochaines semaines, à 16 Etats autorisant le mariage gay sur l'intégralité de leur territoire.

Etats qui autorisent le mariage homosexuel: 

- Pays-Bas (avril 2001)

- Belgique (janvier 2003)

- Canada (2005 - niveau fédéral)

- Espagne (juillet 2005) 

- Afrique du Sud (novembre 2006)

- Norvège (janvier 2009)

- Suède (avril 2009)

- Portugal (mai 2010)

- Islande (juin 2010)

- Argentine (juillet 2010)

- Danemark (juin 2012)

- Brésil (mai 2013 - niveau fédéral)

- France (mai 2013)

- Royaume-Uni (juillet 2013) 

 

(1) Cf. notre commentaire dans la note suivante : 

http://eklektik.hautetfort.com/archive/2010/07/17/temp-c7598e25bf3c3b03db07df3720f78859.html

(2) Cf. "Feu vert des députés britanniques au mariage homosexuel", in Le Monde. 16 juillet 2013.

http://www.lemonde.fr/international/article/2013/07/16/mariage-gay-ou-en-est-la-loi-en-grande-bretagne_3448500_3210.html?xtmc=mariage_gay_royaume_uni&xtcr=1

(3) La loi fut adoptée en premier par l'Etat d'Alagoas en décembre 2011. Suivirent une dizaine d'Etats jusqu'à l'adoption au niveau fédéral en mai 2013.

(4) Massachusets, Connecticut (2008), Californie (2008 puis 2012), Iowa et Vermont (2009), New Hampshire et Washington D.C (2010), New York (2011), Maine, Maryland et Washington (2012), Delaware (2013).

(5) Cf. "Le Parlement d'Uruguay dit oui au mariage pour tous", in Libération. 12 décembre 2012.

http://www.liberation.fr/monde/2012/12/12/le-parlement-d-uruguay-dit-oui-au-mariage-pour-tous_867050

(6) Cf. "Same sex marriage law passed", in The New Zeland Herald. 17 avril 2013.

http://www.nzherald.co.nz/nz/news/article.cfm?c_id=1&objectid=10878200

28/01/2013

Classement selon les armes à feu

graduate institute of international and development studies,armes à feu,small arms survey,classement armes à feu,Etats-unis,yémen,inde,russie,allemagne,chine,pakistan,mexique,brésil,yémen,thaïlande,suisse,finlande,chypre,irak,canada,arabie saoudite,uruguay,autricheLe Graduate Institute of International and Development Studies de Genève publie un classement de la possession d'armes à feu (par pays). Le projet en question s'intitule Small Arms Survey. Il sert comme principale source internationale d'information publique sur tous les aspects des petites armes à feu et de la violence armée. Le projet, composé d'experts internatonaux en sécurité, droit international public, sciences politiques et autres disciplines, sert de référence aussi bien aux gouvernement qu'aux milieux acédémiques. Preuve que le trafic d'armes dans le monde bat son plein, l'étude montre qu'à l'échelle mondiale, 74% des armes (650 millions) sont détenues par les populations civiles, pour 23% (200 millions) pour les forces militaires et "seulement" 3% (26 millions) pour les forces de sécurité.

Au niveau de la quantité d'armes présentes sur un territoire, les Etats-Unis sont évidemment premier, en chiffre absolu comme en nombre proportionnel (habitants/armes). L'étude remonte à septembre 2011.

Classement par quantité absolue d'armes "civiles"

1.Etats-Unis 270.000.000

2.Inde 46.000.000

3.Chine 40.000.000

4.Allemagne 25.000.000

5.Pakistan 18.000.000

6.Mexique 15.500.000

7.Brésil 14.840.000

8.Russie 12.750.000

9.Yémen 11.500.000

10.Thaïlande 10.000.000

Clasemment proportionnel

1.Etats-Unis 89 armes pour 100 habitants

2.Yémen 55/100

3.Suisse 46/100

4.Finlande 45/100

5.Chypre 36/100

6.Arabie Saoudite 35/100

7.Irak 34/100

8.Uruguay 32/100

9.Canada 31/100

10.Autriche 30/100

Pour plus d'informations se reporter à l'étude disponible sur le site du Projet : 

http://www.smallarmssurvey.org/home.html

 

27/06/2011

Les villes les plus embouteillées

sâo paulo,brésil,pékin,chine,bruxelles,belgique,paris,france,varsovie,pologne,mexico,mexique,los angeles,etats-unis,moscou,russie,londres,angleterre,new delhi,indeLe site britannique MSN Cars vient d'établir un classement des villes les plus embouteillées de la planète. Reste à savoir quels sont les critères objectifs (probablement impossible à établir) qui permettent de réaliser ce type de classification (comme pour d'autres classements par ailleurs). Très étonnant par exemple de ne pas retrouver dans ce classement la ville du Caire, réputée pour ses bouchons cauchemardesques (la ville concentre plus de 15 millions d'habitants).

 

Classement des 10 premières villes les plus embouteillées

1.Sao Paulo

2.Pékin 

3.Bruxelles

4.Paris 

5.Varsovie

6.Mexico

7.Los Angeles

8.Moscou

9.Londres

10.New Delhi

 

L'article sur Ria Novosti : 

 http://fr.rian.ru/infographie/20110624/189943028.html

07/08/2010

L'aigle comme représentation

On procède ici à une comparaison entre quelques entités qui représentent un aigle comme symbole sur leur drapeau. Celui-ci reflète  souvent la force, la puissance, le pouvoir... Il fut le symbole de l'Empire romain tout comme celui de Charlemagne. Chez les Amérindiens, il symbolise la vérité et le courage. Etant l'oiseau qui vole le plus haut, on considère qu'il est le plus proche du Créateur, devenant ainsi un symbole de spiritualité.

Mexico.pngPour le Mexique (1er drapeau), l'aigle royal est perché sur un cactus (qui pousse sur une pierre émergeant d'un lac) et dévore un serpent. Cette représentation est issue de l'interprétation d'une légende aztèque selon laquelle les Aztèques nomades fondèrent leur capitale Tenochtitlan à l'endroit où ils observèrent ce symbole. Le lac et l'îlot, en dessous de l'aigle, sont également des symboles aztèques et rappellent les origines indigènes des Mexicains. La position de l'aigle symbolise la combativité et les lauriers (au bas), le succès. Les 3 bandes verticales sont symbole d'espoir (vert), d'unité (blanc) et de sang des héros (rouge). Le drapeau fut adopté dans sa forme actuelle en 1968.

American_Samoa.pngLes Samoa Américaines (2ème drapeau), Territoire non-incorporé et non-organisé des Etats-Unis (69.000 km² ; 64.000 hab.), faisaient au départ partie de l'archipel samoan. Lorsque celui-ci fut divisé en 1899, elles furent atribuées aux Etats-Unis. Quant aux "autres" Samoa, elles revinrent à l'Allemagne puis à la Nouvelle-Zélande (1920) et sont aujourd'hui indépendantes depuis 1962 (le drapeau est adopté le 24 avril 168). Nous avons ici un aigle américain (l'aigle à tête blanche est une espèce qui vit en Amérique du Nord) qui rappelle que les Samoa sont liées aux Etats-Unis. Il tient dans ses serres l'uatogi, égide symbole des chefs samoans, et le fue, bâton rituel qui symbolise la sagesse. Les couleurs bleu, blanc, rouge sont celles du drapeau américain.

Illinois.pngIllinois (25ème Etat US par sa superifie/149.998 km² et 5ème par sa population/13 millions) : on retrouve l'aigle américain ("Pygargue à tête blanche") qui tient dans son bec un ruban rouge avec la devise de l'Etat : National Union, State Soveirgnty. Les dates 1818 et 1818 renvoient respectivement à la date d'entrée dans l'Union et la date à laquelle Sharon Tyndale modifia le sceau. En effet, l'Illinois participa à la Guerre de Sésession du côté de l'Union contre la souveraineté de l'Etat. C'est ainsi que "Soveiregnty" fut replacé à l'envers et "State" en bas. Bien pensé... Conçu dès 1915, le drapeau devient officiel en 1970. Le nom de l'Etat fut entretemps rajouté (1960).

Iowa.pngIowa (26ème Etat US par sa superficie/145.743 km² et 30ème par sa population/3 millions) : toujours l'aigle américain, placé au milieu, et tenant dans son bec un ruban avec écrit dessus la devise de l'Etat : "Our liberties we prize and our rights we will maintain". Les trois bandes verticales bleu, blanc, rouge sont là pour rappeler que l'Iowa fit partie du Territoire de la Louisiane française. Le nom Iowa est amérindien et signifie "beau pays". Conçu en 1917, le drapeau fut officiellement adopté en 1921.

Nous l'avons donc compris, aux Etats-Unis, l'aigle est le symbole du pays et d'appartenance à celui-ci. Nous ne passerons pas en revue tous les drapeaux l'affichant. Citons le North Dakota, Utah,New York, le Michigan, la Pensylvanie, et les Iles Vierges américaines, un territoire non incorporé et organisé des Etats-Unis.

Zambia.pngEn Afrique, la Zambie (752.614 km² ; 12 millions d'habitants) est le seul Etat à avoir un aigle sur son drapeau. Il symbolise la liberté ainsi que l'abilité du pays à surmonter ses problèmes. La couleur vert renvoie à l'agriculture. Quant aux 3 bandes rouge, noir et orange, elles symbolisent respectivement la lutte pour l'indépendance, le peuple noir, et les ressources minières (cuivre). Ces trois couleurs sont également celles du United National Independence Party qui lutta pour l'indépendance et prit le pouvoir en 1964 (le 24 octobre, jour de l'indépendance).