compteur eklektik : Archives

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2013-11 | Page d'accueil | 2014-01 »

29/12/2013

Armadillo

MV5BMTg3NzcwNTQ1MV5BMl5BanBnXkFtZTcwNDA0NDY5NQ@@._V1_SY317_CR4,0,214,317_.jpgSi les productions relatives à la guerre en Irak sont désormais légion (1), ce n'est pas le cas pour l'Afghanistan (2). Étrange lorsqu'on le sait que cet Etat est en guerre depuis plus de trente ans : guerre soviéto-afghane (1979-1989), guerres civiles (1989-1996), coalition internationale et guerre de guérilla (2001 -    )...etc. Qui plus est, l'Afghanistan des Talibans acquérait une dimension internationale avec les attentats du 11 septembre 2001 et son implication présumée dans cette attaque terroriste de grande ampleur, dirigée contre les Etats-Unis d'Amérique.

Le réalisateur Janus Metz (3) a accompagné le Régiment danois des Grands Hussards, intégré à la Force Internationale d'Assistance et de sécurité (ISAF), opérant en Afghanistan à partir de 2001 sous l'égide de l'OTAN. Basés à Helmand (province du sud-ouest), dans la base militaire d'Armadillo, les soldats danois sont là pour pacifier la zone de leur juridiction, c'est-à-dire traquer les Talibans et apporter dans la mesure du possible une aide aux locaux dont le niveau de vie ne dépasse guère la misère. Mais face à un ennemi presque invisible qui harcèle sans cesse depuis plus de 10 ans les troupes d'occupation, la tâche s'avère rude, surtout lorsqu'on est pas préparé à mener une guerre de guérilla (4). Le cynisme prend dès lors très vite le pas sur les bons sentiments. Le tour de force du réalisateur est tout d'abord, d'avoir tourné un documentaire "en live", puisqu'il a accompagné sur les lieux ce régiment militaire (point de témoignages, juste filmer ce qu'il se passe), ensuite d'avoir du coup risqué sa vie (il dut rédiger son testament en cas de décès), et enfin, de nous immerger pleinement dans l'esprit d'un soldat alors qu'il s'agit d'un documentaire et non d'une fiction. Pour faire court, un docu choc et précieux. Jihad Naoufal

Armadillo (Janus Metz Pedersen, Danemark, 2010, 105 min)

- Grand prix - Semaine de la critique - Festival de Cannes 2011

- Meilleur documentaire international - Festival de Zurich 2010

- Meilleur documentaire - Bodil Awards 2011 

- Présenté - Festival de Londres 2011

- Présenté - Festival de Toronto 2010

 

(1) http://www.imdb.com/list/wdffC9srXWo/

(2) Signalons le documentaire américain Restrepo (2010), réalisé par Tim Hetherington et Sebastian Junger.

(3) Le Danemark présentait pour la première fois à Cannes un documentaire.

(4) L'armée israélienne l'avait appris à ces dépens lors de la guerre qu'elle mena contre le Hezbollah en 2006. Idem pour l'armée américaine dans les rues de Mogadiscio en octobre 1993.

28/12/2013

Classement des Etats selon les journalistes emprisonnés

journalisme,presse,journalistes emprisonnés,turquieDéja classée 154ème (sur 179 Etats) dans le classement relatif à la liberté de presse et publié par Reporters sans Frontières (1) et empêtrée actuellement dans un scandale de corruption de grande ampleur (2), la Turquie est première pour la deuxième année consécutive dans un triste classement relatif aux nombres de journalistes emprisonnés, publié par le Comité pour la protection des journalistes (3)

La Turquie est suivie de près par l'Iran et la Chine, ces trois pays totalisant à eux seuls plus de la moitié des journalistes emprisonnés à travers le monde en 2013. Le CPJ a identifié 211 journalistes détenus dans des geôles au 1er décembre 2013, ce qui représente le total le plus élevé après 2012 lorsque 232 journalistes se trouvaient en prison (4). Il note toutefois qu'en Turquie le nombre passe de 49 en 2012 à 40 cette année, et qu'en Iran, il a également diminué (de 45 à 35). En Chine, le nombre est le même qu'en 2012 (32).

Les mouvements populaires dans certains pays arabes (Printemps arabe) ont fort logiquement accentué la répression de régimes autoritaires à l'encontre de la presse. C'est ainsi que 5 journalistes sont emprisonnés en Egypte alors qu'aucun ne l'était en 2012 (5). En Syrie, 12 journalistes se trouvent derrière les barreaux mais si l'on prend en compte ceux qui sont détenus par les rebelles syriens, ce nombre serait bien entendu plus élevé. On enregistre également au Bahrein (soulèvement chiite réprimé) une hausse alors que le Koweit et la Jordanie apparaissent dans ce classement après une absence en 2012.

Le seul journaliste emprisonné en Amérique se trouve aux Etats-Unis et en Afrique, l'Erythrée, déjà dernière dans le classement de Reporters sans Frontières, est l'Etat qui détient le plus de journalistes (22).

Les 10 Etats dont les prisons renferment le plus de journalistes sont les suivants :

1.Turquie

2.Iran

3.Chine

4.Erythrée

5.Vietnam

6.Syrie

7.Azerbaïdjan

8.Ethiopie

9.Egypte

10.Ouzbékistan

Si cette liste ne recoupe pas exactement celle des dix derniers chez Reporters sans Frontières (6), c'est parce qu'elle ne prend pas en compte les journalistes portés disparus, assassinés, ou enlevés.

J. N

 

(1) http://fr.rsf.org/press-freedom-index-2013,1054.html

(2) http://ovipot.hypotheses.org/9624

(3) Association à but non-lucratif, le CPJ fut fondé en 1981 et est basé à Washington D.C. Il a pour mission essentielle de promouvoir la liberté de presse dans le monde et de constater les abus commis par les Etats contre les journalistes.

(4) http://cpj.org/fr/2013/12/journalistes-emprisonnes-dans-le-monde-le-2e-total.php#more

(5) Ibid.

(6) Cf. notre note sur le classement relatif à la liberté de presse: 

http://eklektik.hautetfort.com/archive/2013/12/14/indice-de-liberte-de-presse-2013-5246816.html

27/12/2013

Tyrannie

thomas szasz,tyrannieLe modèle de toute tyrannie n'est autre que Dieu qui a puni l'homme pour avoir voulu connaître le Bien et le Mal.

    Thomas Szasz (1920-2012)

22:00 Publié dans Citation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : thomas szasz, tyrannie

26/12/2013

Failed States Index - 2013

fund for peace,etat failli,etat effondré,quasi-etat,etat fragile,william zartman,robert jackson,somalie,soudan,sud-soudan,yémen,zimbabwe,république démocratique du congo,finlande,suisse,suède,norvège,islande,nouvelle-zélande,luxembourg,tchad,afghanistan,haïti,centrafriqueLe think tank américain Fund for Peace (1) publie chaque année depuis 2005 son classement des "Etats faillis" (Failed States). Flou et controversé, le concept définit généralement un Etat failli comme étant incapable aussi bien de maintenir un contrôle sur l'ensemble de son territoire (et d'avoir le monopole de la violence légitime, une idée chère à Max Weber), d'exercer une autorité légitime afin de prendre des décisions collectives, de procurer des services publics, et inapte à interagir avec la communauté internationale comme membre à part entière de cette dernière.

fund for peace,etat failli,etat effondré,quasi-etat,etat fragile,william zartman,robert jackson,somalie,soudan,sud-soudan,yémen,zimbabwe,république démocratique du congo,finlande,suisse,suède,norvège,islande,nouvelle-zélande,luxembourg,tchad,afghanistan,haïti,centrafriqueSouvent utilisée par les journalistes et commentateurs politiques pour décrire un Etat qui ne remplit pas les critères objectifs de souveraineté (2), cette notion fut critiquée par le linguiste et philosophe américain Noam Chomsky qui, dans son ouvrage Failed States : The Abuse of Power and the Assault on Democracy (2007), souligne l'ambigüité du concept, applicable selon lui aux Etats-Unis d'Amérique qui représenteraient une menace pour la sécurité internationale.

En théorie des Relations Internationales, cette notion fait suite à d'autres théories convergentes sur le dysfonctionnement de l'Etat. L'américain Robert Jackson parle en 1993 (3) de "quasi-Etat". Tout en détenant une personnalité juridique, cet Etat est privé de prérogatives essentielles (monopole de la violence, ressources économiques), et ne survit que grâce à la bienveillance de la communauté internationale. En 1995, un autre académicien américain, William Zartman, exposait sa théorie de l'"Etat effondré" (collapsed State) (4). Incapable de générer de la cohésion sociale, cet Etat est marqué par le patrimonialisme et la corruption. Les instances officielles sont dès lors concurrencées par des sources de pouvoir alternatives qui remettent en cause sa légitimité (Zartman appliqua ce concept à la Somalie, le Libéria, et l'ex-Yougoslavie). Quatre éléments montrent le caractère effondré de l'Etat : 

fund for peace,etat failli,etat effondré,quasi-etat,etat fragile,william zartman,robert jackson,somalie,soudan,sud-soudan,yémen,zimbabwe,république démocratique du congo,finlande,suisse,suède,norvège,islande,nouvelle-zélande,luxembourg,tchad,afghanistan,haïti,centrafrique- Il ne fonctionne plus comme centre de décision, perd sa légitimité, perd le droit de dicter les droits et les finalités collectives de la société.

- Il n'est plus le symbole de l'identité nationale. Il ne peut plus donner un nom à ces habitants et une signification à leurs actions sociales.

- L'organisation politique centrale n'exerce plus son autorité sur l'ensemble du territoire.

- L'Etat, en tant qu'acteur économique, ne dispose plus de capacités extractives  et redistributives.

En 2005, est apparue la notion d'"Etat fragile". Elle présente une différence ostensible avec les autres. "Son émergence provient spécifiquement de l'initiative d'organisations : elle n'est pas le fruit de recherches politologiques mais d'une production institutionnelles de normes" (5).

Ainsi, au-delà des nuances existantes, ces quelques notions, sensiblement proches finalement, ont pour dénominateur commun d'évaluer (ou de stigmatiser) l'ampleur de dysfonctionnement d'un Etat reconnu par l'ensemble de la communauté internationale.

fund for peace,etat failli,etat effondré,quasi-etat,etat fragile,william zartman,robert jackson,somalie,soudan,sud-soudan,yémen,zimbabwe,république démocratique du congo,finlande,suisse,suède,norvège,islande,nouvelle-zélande,luxembourg,tchad,afghanistan,haïti,centrafriquePortant sur 178 Etats, le classement de Fund for Peace qualifie d'Etat le plus failli en 2013 la Somalie (1e), suivie de la République Démocratique du Congo (ou Congo-Kinshasa) (2e) et du Soudan (3e). Les Etats les plus faillis de la planète sont fort logiquement des territoires pauvres ou marqués par des conflits militaires (présents ou passés). On retrouve chez les moins faillis les Etats scandinaves, toujours bien placés dans les classements "politiques" d'Etats. La Finlande est "première" (178e), suivie de la Suède (177e) et de la Norvège (176e). Jihad Naoufal


Les 10 Etats les plus faillis

1.Somalie

2.Congo-Kinshasa

3.Soudan

4.Sud-Soudan

5.Tchad

6.Yémen

7.Afghanistan

8.Haïti

9.Centrafrique

10.Zimbabwe

Les 10 Etats les moins faillis

178.Finlande

177.Suède

176.Norvège

175.Suisse

174.Danemark

173.Nouvelle-Zélande

172.Luxembourg

171.Islande

170.Irlande

169.Australie

Classement complet : 

http://ffp.statesindex.org/rankings-2013-sortable

 

(1) Fund for Peace fut fondé en 1957. Basé à Washington D.C, son objectif principal est de prévenir les conflits.

(2) Pour une reflexion sur la souveraineté de l'Etat, Cf. Bertrand Badie, "De la souveraineté à la capacité de l'Etat", in Marie-Claude Smouts, Les nouvelles relations internationales - Pratiques et théories, 1998.

(3) Robert H. Jackson, Quasi-States : sovereignty, international relations and the third world.

(4) William H. Zartman, Collapsed States : The Desintegration and Restoration of Legitimate Authority.

(5) Jean-Marc Chataigner, Hervé Magro, Etats et sociétés fragiles: entre conflits, reconstruction et développement, 2007.

25/12/2013

Tuer

jean rostand,tuer,dieu"On tue un homme, on est un assassin ; on tue des milliers d'hommes, on est un conquérant ; on les tue tous, on est un dieu."

        Jean Rostand (1894-1977)

18:00 Publié dans Citation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jean rostand, tuer, dieu

24/12/2013

République sahraouie

600px-Flag_of_the_Sahrawi_Arab_Democratic_Republic.svg.pngToujours dans la catégorie des Etats non reconnus, la République arabe sahraouie démocratique - occupant la partie sud du Maroc - s'est autoproclamée Etat indépendant le 27 février 1976 sur l'ensemble de la région du Sahara occidental. Toutefois, le territoire, d'une superficie de 266.000 km², est occupé à 80% par le Maroc qui n'en a jamais reconnu la souveraineté.

La question est complexe puisque la république sahraouie prit son indépendance vis-à-vis de l'Espagne et non du Maroc (les régions administratives du Maroc prirent leur indépendance l'une après l'autre). Dès lors, l'ONU ne reconnaît pas cet Etat mais ne reconnaît pas non plus la revendication marocaine sur celui-ci. Chose étrange, l'Union Africaine reconnaît cet Etat depuis 1982 (ce qui a entraîné le départ du Maroc de cette organisation), alors qu'aucune instance internationale (ONU, OCI, LEA) ne le fait. Avec le Somaliland, la République sahraouie est donc le deuxième Etat africain non reconnu, à la différence près que si comme le Somaliland, elle possède son propre gouvernement (président, premier ministre) et sa monnaie (peseta sahraouie), elle ne contrôle pas la totalité de son territoire "officiel", où se trouve d'ailleurs la capitale Laâyoune, remplacée temporairement par la ville de Bir Lehlou, située en zone sous contrôle sahraoui. A l'heure actuelle, une quarantaine d'Etats (la plupart en Afrique) reconnaissent cet Etat.

Calqué sur les drapeaux de la Jordanie et de l'Autorité palestinienne (voir plus bas), le drapeau reprend les couleurs panarabes : 

- triangle rouge : maison Hachémite du prophète Mahomet

- bande noire : dynastie Abbaside de Bagdad (750-1258)

- bande blanche : dynastie Omeyyade de Damas (661-750)

- bande verte : dynastie Fatimide du Caire (969-1171)

Quant à l'étoile et au croissant de lune (symbole de l'Islam), ils sont également présents sur nombreux drapeaux de pays arabes. J. N

800px-Flag_of_Jordan.svg.png Jordanie

 

 

 

800px-Flag_of_Palestine.svg.pngAutorité Palestinienne

 

 

23/12/2013

Ligue 1 - 2013-2014 : 2ème bilan (trêve)

1154615-18105159-640-360.jpgNotre deuxième bilan intervient logiquement au moment de la trêve hivernale. La 19ème journée était synonyme de match au sommet entre Paris et Lille (2-2), les deux meilleures équipes du moment. Les poursuivants sont déjà distancés. J. N



1154648-18105555-640-360.jpgLe podium

Comme l'an passé à la même période, un trio de tête s'est détaché. A la différence près que l'an passé, les trois premiers (Paris, Lyon, Marseille) possédaient chacun 38 points (le PSG étant leader à la différence de buts) alors que cette fois-ci, la barre des quarante points a été dépassée par Paris (44 pts), Monaco (41), et Lille (40). Du jamais vu à ce stade de la compétition. Autre constat : le trou est définitivement fait avec la quatrième place, synonyme de qualification pour l'Europa League, occupée désormais par des Girondins de Bordeaux accusant 9 points de retard sur Lille.

monaco.jpgLa trêve coïncide justement avec ce match au sommet entre le Paris-Saint-Germain et Lille (dernière rencontre de cette 19ème journée). Les Dogues, redoutables en contres et suppléés par leur gardien Enyeama - encore une fois excellent - ramènent un nul culotté de la capitale (2-2), revenant à un point de Monaco. L'équipe de la Principauté s'est justement incliné contre Valenciennes à domicile (1-2, première cette saison) pour ce qui constitue une grosse surprise.

75e7b.jpgLes poursuivants

En tout état de cause et sauf grosse surprise, Lille et Monaco devraient être les seuls à suivre la cadence infernale d'un PSG champion d'automne pour la troisième année consécutive et plus fort que l'an passé. Pour argument, les joueurs de Laurent Blanc ont déjà inscrit 44 buts en 19 matchs, une statistique redoutable qui remonte à la saison 77-78 (Nice). Après la trêve, l'équipe galactique devrait poursuivre son rythme de croisière et distancer ses poursuivants, car si cette dernière jouera sur quatre tableaux, Monaco et Lille, brillantes lors de cette première partie de championnat, n'ont pas le même effectif, loin de là.

Dans la meute des poursuivants, Marseille et Lyon constituent les deux principales déceptions et poursuivent leur étrange parcours en dents de scie. En effet, l'OM reste sur 4 matchs sans défaite mais est revenu au score après avoir été mené (0-2) lors de ses deux dernières rencontres (à Lyon puis face à Bordeaux). Après l'éviction de l'entraîneur Elie Baup (le quatrième déjà cette saison), José Anigo (entériné jusqu'à la fin de saison) tente de redonner un nouveau souffle à son équipe. A défaut de consistance, celle-ci a du coeur. A contrario, Lyon reste sur deux rencontres (Marseille, Lorient) lors desquelles il a mené 2-0 avant d'être rejoint au score. Les Gones jouent mieux ces derniers temps mais continuent de faire du surplace.

802549e790448f08c00ec53587b3beb5a520a907.jpgDifficile de se faire une idée quant aux équipes composant cette fraction du classement et dont l'objectif évident est d'accrocher une place en Europa Ligue (l'OM visait mieux au départ). En effet, 2 points seulement séparent le 4ème du 8ème, et 5 points le 4ème du 10ème. Les résultats récents de ces équipes empêchent d'effectuer toute projection. Et c'est là tout le charme de la Ligue 1. Pour preuve : 4ème il n'y a pas si longtemps, Nantes (7ème) rentre dans le rang après deux défaites successives. Reléguable il y a quelques temps, Lorient (9ème) a ensuite enchaîné 5 victoires consécutives (série en cours de 7 matchs d'invincibilité). Enfin, on n'attendait pas Bordeaux à une 4ème place, tant les Girondins font souffler le chaud et le froid. Mais la méthode Francis Gillot semble fonctionner petit à petit, témoin ces 4 quatre victoires consécutives récentes et une seule défaite enregistrée en déplacement durant cette phase aller.

000_Par7748980.jpgZone rouge

Les trois derniers sont toujours Ajaccio (20e), Sochaux (19e), et Valenciennes (18e). Si le premier cité semble déjà condamné à la Ligue 2, avec 9 points seulement (dont une seule victoire) et aux dires du président du club qui affirmait sur Canal + qu'ils préparent déjà la prochaine saison en Ligue 2, les deux autres vont un peu mieux, s'imposant ce week-end, ce qui n'était pas arrivé depuis belle lurette. Chapeau pour Valenciennes qui ramène une victoire de prestige de Louis II. Toutefois, avec respectivement 11 et 14 points, Sochaux et Valenciennes éviteront très difficilement l'ascenseur pour l’échafaud. Grosse frayeur pour Montpellier (17e) qui n'est qu'à 3 points de Valenciennes et qui ne s'est plus imposé depuis 10 matchs. Le nouvel entraîneur Roland Courbis a du pain sur la planche. Quant aux Savoyards d'Evian-Thonon-Gaillard, ils ont pour le moment une avance confortable de 6 points sur le premier reléguable. Mais comme nous l'avons dit auparavant, les choses peuvent bouger très vite en Ligue 1.

19ème journée

Vendredi 20 novembre

Monaco - Valenciennes 1-2

Samedi 21 novembre

Saint-Etienne - Nantes 2-0

Reims - Ajaccio 4-1

Bastia - Montpellier 0-0

Nice - Evian-Thonon-Gaillard 3-1

Sochaux - Rennes 2-1

Toulouse - Guingamp 0-0

Dimanche 22 novembre

Marseille - Bordeaux 2-2

Lorient - Lyon 2-2

PSG - Lille 2-2

 

Classement

1.PSG 44 points

2.Monaco 41

3.Lille 40

4.Bordeaux 31

5.Saint-Etienne 30

6.Marseille 29

7.Nantes 29

8.Reims 29

9.Lorient 27

10.Reims 25

11.Toulouse 25

12.Guingamp 24

13.Bastia 24

14.Nice 23

15.Rennes 21

16.Evian 20

17.Montpellier 17

18.Valenciennes 14

19.Sochaux 11

20.Ajaccio 9

22/12/2013

Expérience

expérience,paul valéry"Une mauvaise expérience vaut mieux qu'un bon conseil."

    Paul Valéry (1871-1945)

21/12/2013

Etat

220px-Mark_Twain_by_AF_Bradley.jpg"Dans la conduite des affaires de l'Etat, respectez les formalités et négligez la moralité."

    Mark Twain (1835-1910)

18:33 Publié dans Citation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : etat, mark twain

20/12/2013

Liberté

220px-Paul_Valéry.jpg"Il s'agit d'un de ces détestables mots qui ont plus de valeur que de sens, qui chantent plus qu'ils ne parlent, qui demandent plus qu'ils ne répondent : de ces mots qui ont fait tous les métiers."

      Paul Valéry (1871-1945)

21:04 Publié dans Citation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : liberté, paul valéry