compteur eklektik : Archives

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2011-04 | Page d'accueil | 2011-06 »

29/05/2011

Finale champions League

8e71fe66ad6a2f125c8fb5653e0ad088 (2).jpgFC Barcelone - Manchester United 3-1


Au terme d'un match sublime et matrîsé de bout en bout, le FC Barcelone a remporté sa quatrième Ligue des Champions contre Manchester United (3-1). 

 


3bcd2b32c7f6e1ba2469ab50f8ae8b49 (2).jpgDeux ans après leur confrontation en finale de champions league (remportée par Barcelone 2-0), Barcelone et Manchester remettaient ça pour une revanche ou une confirmation. Ce sont finalement les Catalans qui ont confirmé leur suprématie sur le football européen en l'emportant largement. On s'attendait à une rencontre équilibrée (c'est une finale tout de même), pensant que Manchester, dominant le football anglais, aurait appris de sa finale perdue de 2009, match durant lequel il n'avait presque pas existé. Mais il n'en a rien été. Car si Manchester est meilleur qu'il y a deux ans, Barcelone l'est également. Supérieurs dans tous les compartiements de jeu, les Catalans n'ont laissé aucune chance aux Mancuniens et le score aurait pu être encore plus large.

 

2309835192-ce-barca-est-inarretable.jpgManchester n'aura finalement existé que 10 minutes et des poussières, le mexicain Hernandez effectuant un gros pressing sur la défense adverse. En vain. Le Barca tenait le choc et le temps de se mettre en selle, prenait le jeu à son compte, multipliant les passes courses millimitrées et privant son adversaire du ballon. Mis sur orbite par une passe lumineuse de Xavi (déja passeur lors de la finale de 2009), Pedro, oublié par Evra, n'avait plus qu'à tromper Van der Sar d'un tir au ras du poteau (1-0, 27e). La réaction de Manchester était presque immédiate, profitant en cela de la déconcentration des barcelonais. Combinant avec Giggs (en position de hors-jeu), Rooney trompait Valdes d'un plat du pied à mi-hauteur (1-1, 34e).

 

newsmlmmd.c9b5e2eda530079e37ae26c4208dbbbb.1011b (2).jpgMessi remet ça

On pensait le match relancé. Un feu de paille finalement. Barcelone reprenait le contrôle du match (plus de 70% de possession de balle). La pause ne calmait pas les ardeurs espagnoles et comme en 2009, Messi décidait de tuer le match. Aux 25 métres, légèrement excentré à droite, il repiquait au centre et non attaqué par Vidic et Evra (encore lui), effectuait sa "classique", frappe croisée du gauche qui ne laissait aucune chance à Van der Sar (2-1, 54e). Il mystifait ensuite toute la défense mancunienne, permettant à Villa de marquer d'une superbe frappe enroulée dans la lucarne (3-1, 69e). La messe était dite et Barcelone, insolent de facilité, se permettait jusqu'à la fin quelques incursions dans la surface adverse. Le Barca était vraiment trop fort. Chapeau.

 

Buts : Pedro (27e), Messi (54e), Villa (69e) pour Barcelone ; Rooney (34e) pour Manchester. 

Avertissements : Alves (60e), Valdes (80e) pour Barcelone ; Carrick (61e), Valencia (81e) pour Manchester.

 

FC Barcelone : Valdes - Daniel Alves (Puyol, 88e), Mascherano, Piqué, Abidal - Xavi (cap.), Busquets, Iniesta - Pedro (Afellay, 90e), Messi, Villa (S. Keita, 86e).

Manchester United : Van der Sar - Fabio (Nani, 69e), Ferdinand, Vidic (cap.), Evra - Valencia, Carrick (Scholes, 77e), Giggs, Park Ji-Sung - Rooney, Hernandez.

 

ligue des champions,messi,villa,pedro,iniesta,manchester united,rooney,puyol,valdes,fc barcelone-manchester united 3-1,ligue des champions 2011,van der sar,guardiolaQuelques chiffres

- Lionel Messi termine meilleur buteur de la compétition avec 12 buts.

- Barcelone remporte sa 4ème ligue des champions (après celles de 1992, 2006 et 2009).

- Le gardien de Manchester United, Edwin Van der Sar a joué son 100ème et dernier match de Ligue de champions. Il prendra sa retraite sportive à l'issue de cette saison.

- L'entraîneur Pepe Guardiola remporte sa 2ème Ligue des champions pour 2 finales disputées. Il avait également remporté l'épreuve en tant que joueur en 1992.

- Victor Valdes, Carles Puyol et Andres Iniesta ont participé aux 3 finales récentes remportées par Barcelone (2006, 2009, 2011).

 

Le geste

Entré en cours de jeu à la 88ème minute (il était blessé) et héritant du brassard de capitaine porté par Xavi, l'emblématique Carles Puyol a remis ce même brassard à Eric Abidal afin qu'il soit le premier à soulever le trophée. Classe. Pour rappel, Eric Abidal s'était fait opérer il y a quelques mois d'un tumeur au foie et n'est revenu à la compétition il y a quelques semaines seulement.

 

Les victoires en Champions League

1) Real Madrid - 9 trophées

2) AC Milan - 7

3) Liverpool FC - 5

4) FC Barcelone - 4

    Bayern Munich - 4

    Ajax Amsterdam - 4

5) Manchester United - 3

    Inter Milan - 3

 

28/05/2011

Ligue 1 - Ligue 2

45a4e2bb0c86e875fda33a4fa0eeeaf6 (2).jpgAjaccio retrouve la Ligue 1, première pour Evian et Dijon

Après Evian la semaine dernière, Dijon et Ajaccio ont validé ce vendredi leur ticket pour l'élite. Avec respectivement 3 et 2 points d'avance sur le 4ème, Le Mans, Bourgignons et Corses avaient leur destin entre les mains et n'ont pas pris peur. Dijon n'a perdu "que" 1-0 à Angers alors que Le Mans battait Nantes (3-2). Incroyablement défaite la semaine dernière à Vannes (4-3, 3 buts encaissés dans le dernier quart d'heure), l'équipe sarthoise devait espérer une large défaite de Dijon (+ 16 de différence de buts pour +10 aux Manceaux) et faire également un carton contre Nantes. Or l'équipe de Loire-Atlantique menait 2-0 à la pause.

Tant pis pour Le Mans qui aura craqué dans les derniers matchs et bravo à Dijon qui accède à l'élite pour la première fois de son histoire, après être monté en Ligue 2 en 2004. Et dire que le club frôla en 2008 la descente en National. Ajaccio retrouve pour sa part une Ligue 1 qu'il avait quitté il y a cinq ans. Partis avec 2 points d'avance sur Le Mans, les Corses n'ont pas tremblé et se sont imposés (2-1) à Nîmes, déjà relégué en National. Un match nul les aurait condamnés puisque Le Mans possède une meilleure différence de buts. Nous saluerons au passage la combativité de cette équipe de Vannes qui condamna Le Mans lors de lors de la 37ème journée. Promis au National depuis quelques temps déja, les Bretons ont eu le mérite de ne rien lâcher et se sont imposés lors des 4 dernières journées, inscrivant la bagatelle de 12 buts! Avec 44 points au compteur (à 1 point du premier non reléguable), ils constituent un "relegué honorable".

 

bdb74cbb3384ed09f8e6efc28ab4e351 (2).jpgExploit pour Evian

Comme Dijon, Evian Thonon Gaillard (ETG) accède lui aussi à la Ligue 1 pour la première fois de son histoire. Les Savoyards ont fait encore mieux puisqu'ils finissent champions de Ligue 2, mais surtout réalisent l'exploit d'une double montée (National - Ligue 2 - Ligue 1) en deux ans. Lors de la saison 2007-2008, Evian évoluait en CFA... 4 clubs avaient précédemment réussi l'exploit d'une double montée, Guingamp (1994-1995), Toulouse (02-03), Valenciennes (05-06) et Arles-Avignon (09-10). Ce dernier vient de redescendre en Ligue 2 après une première saison en L1 catastrophique (3 victoires en 37 matchs...). Il nous reste à espérer qu'Evian (ou Dijon) ne nous fasse pas la saison prochaine "une Arles-Avignon". Il ne s'agit pas de minimiser la montée d'Evian ou de se montrer péssimiste. Mais lorsqu'on se penche de plus près sur les résultats de Ligue 1 ou de Ligue 2, on ne peut s'empêcher de constater une baisse graduelle du niveau de jeu. En Ligue 1, 5 points seulement séparent l'actuel 18ème (Monaco) du 7ème, Lorient. En Ligue 2, le champion (Evian) n'a pas atteint la barre des 70 points et totalise tout de même 7 défaites alors que Dijon, promu, s'est incliné à 10 reprises. Par ailleurs, 12 points seulement (voir le classement ci-dessous) séparent le 7ème du 17ème. Lorsqu'on regarde les résultats des clubs français en coupe d'Europe, on comprend que ce nivellement s'opère par le bas.

Dans le sens inverse d'Evian, Grenoble est relegué en National après avoir quitté la Ligue 1 l'an passé. (idem pour Arles-Avignon l'année prochaine ?). Notons de même que Strasbourg, relégue en Ligue 2 en 2008, est descendu en National l'an passé mais n'est pas remonté cette saison et que Nantes, club mythique et champion de D1 en 2001), entamera en 2011-2012 sa troisème saison de suite en Ligue 2. Enfin, fait rare, aucun des clubs relégués en Ligue 2 l'an passé (Grenoble, Boulogne-sur-Mer, et Le Mans) n'est remonté en Ligue 1 cette saison. Le football français ne se porte pas bien.

 

Classement Ligue 2 (2010-2011)

1.Evian Thonon 67 (+22)

2.Ajaccio 64 (+8)

3.Dijon 62 (+15)

4.Le Mans 62 (+11)

5.Sedan 59 (+20)

6.Angers 57

7.Clermont 52

8.Boulogne-sur-Mer 52

9.Le Havre 49

10.Reims 49

11.Istres 49

12.Tours 49

13.Nantes 47

14.Châteauroux 47

15.Laval 47

16.Troyes 46

17.Metz 45

18.Vannes 44

19.Nîmes 37

20.Grenoble 33

25/05/2011

Detective Dee

19670948.jpg-r_160_214-b_1_CFD7E1-f_jpg-q_x-20110216_035134 (1).jpgChine impériale, an 690. La dynastie Tang est au pouvoir. L'impératrice Wou Zetian vient de déposer son fils et s'apprête à être couronnée. Mais une série de meurtres mystérieux perturbent les préparatifs de la cérémonie d'intronisation. L'impératrice fait donc appel au détective "Dee" (Andy Lau), seul capable de résoudre l'affaire, et en prison depuis huit ans pour avoir critiqué le pouvoir en place... Réalisateur chinois incontournable (1), Tsui Hark fait ici dans le wu zian pian (le film de sabre traditionnel). A la virtuosité de scènes de combats magnifiques, il allie intrigue complexe et traitement impeccable de personnages ambigüs. On peut toutefois lui reprocher des effets visuels immondes et un thème propagandiste (il n'y a pas de liberté d'expression en Chine) ô combien de fois exploité au cinéma et devenant franchement redondant : la necessité d'un pouvoir central (et totalisant) dans une Chine au territoire immense (9 millions de km²), et sujette aux incessantes intrigues de palais et à des mouvements centrifuges récurrents. Autre réalisateur travaillant sur commande, Zhang Yimou avait traité ce thème dans nombreuses fresques ces dernières années (2). Il est temps de passer à autre chose.

Detective Dee (Tsui Hark, Chine, 2010, 120 mins).   Avec Andy Lau, Carina Lau, Bingbing Li, Tony Leung Ka Fai, Chao Deng, Jinshan Liu.

- Présenté - Festival de Venise 2010.

- Présenté - Festival de Toronto 2010.

- Meilleur réalisateur - Hong Kong Film Awards 2011.

- Meilleure actrice (Carina Lau) - Hong Kong Film Awards 2011.

- 3 nominations - Asian Film Awards 2011.

 

(1) Once upon a time in China (1991), Time and Tide (2000), Seven Swords (2005)...

(2) Hero (2003), Le secret des poignards volants (2004), La cité interdite (2006).

22/05/2011

Ligue 1 - 37ème journée

ligue1,lille,psg,marseille,nancy,nice,monaconlyon,rennes,sochauxLille officiellement champion

 

Quasi assuré d'être champion depuis quelques temps déja, Lille a "composté son titre" hier grâce à un point ramené de Paris (2-2) alors que dans le même temps Marseille concédait le nul à domicile. Accroché contre Caen (0-0), Lyon n'est toujours pas assuré de se qualifier pour le tour préliminaire de la Champions League mais possède toujours deux points d'avance sur le Paris-Saint-Germain.

 

ligue1,lille,psg,marseille,nancy,nice,monaconlyon,rennes,sochauxUne semaine après avoir décroché la Coupe de France, Lille a remporte le championnat de Ligue 1 et réalise donc un fabuleux doublé. L'équipe entraînée par Rudy Garcia parachève une saison extraordinaire durant laquelle elle aura pratiqué le meilleur football, marqué par l'offensive (meilleure attaque actuelle) et un jeu collectif des plus fluides. A Paris où Lille ne gagne jamais (0-3 l'an passé, 0-1 en 2008-2009, 1-1 en 2007-2008, 0-1 en 2006-2007, 1-2 en 2005-2006...etc), les choses n'étaient pas simples malgré l'ouverture du score par Obraniak (5e), également buteur en finale de Coupe de France contre ces mêmes parisiens. Paris revenait grâce à Hoarau (45e) mais celui-ci était expulsé juste après la pause pour un 2ème carton jaune reçu suite à une simulation dans la surface. Lille en profitait et reprenait l'avantage grâce à Sow (59e), le meilleur buteur actuel de Ligue 1 (22 réalisations). Mais ce but ne freinait pas les ardeurs de parisiens qui luttent pour accrocher le tour préliminaire de la Champions league. D'une superbe frappe sous la barre, Bodmer (formé à Lille) crucifiait Landreau et remettait les pendules à zéro (2-2, 73e). Qu'importe, ce point suffisait au bonheur des lillois (6 points d'avance sur l'OM), d'autant que Marseille était incapable de s'imposer face à des Valenciennois qui luttent toujours pour le maintien (2-2).

ligue1,lille,psg,marseille,nancy,nice,monaconlyon,rennes,sochauxMené au score (32e) une nouvelle fois en raison de ces errements défensifs, Marseille réagissait dans la minute qui suivait par André Ayew (33e) puis prenait l'avantage par Rémy (35e). Les deux hommes forts de l'attaque marquaient sur des coups de pied arrêtés de Valbuena. Mais un nouveau placement catastrophique de la défense permettait à Gomis (66e) de ramener le nul pour les Nordistes (2-2). Déçu par la prestation de son équipe, Didier Deschamps estimait après le match qu'il "faudra bien réfléchir" pour l'an prochain. Car si Marseille n'a pas à rougir de sa saison - ponctuée d'une 2ème place et d'une victoire en finale de Coupe de la Ligue - il ne faut oublier que les Olympiens ont lâché 20 points à domicile (pour 12 l'an pasé), c'est beaucoup trop pour espérer être champion. Etonnante équipe qui a souvent montré de grandes ressources pour réagir et recoller au score mais qui fut régulièrement incapable de préserver un score avantageux, ce fut le cas dernièrement contre Lorient, Auxerre, Toulouse, Valenciennes...etc. En tout état de cause, l'équipe devrait être ostensiblement remaniée à l'intersaison.

 

ligue1,lille,psg,marseille,nancy,nice,monaconlyon,rennes,sochauxLa lutte pour le maintien

Incapable de se défaire de Caen à domicile (0-0), Lyon a essuyé les sifflets de son public dont une partie a prématurément quitté Gerland. Des banderolles réclamaient même la démission de l'entraîneur Claude Puel. Les Gones possèdent toujours 2 points d'avance sur le PSG mais ils se déplaceront la semaine prochaine à Monaco, toujours reléguable, tandis que Paris ira à Saint-Etienne, une équipe qui n'a plus rien à perdre ni à gagner. La lutte pour le maintien est extrêmement intense (c'est le moins que l'on puisse dire). Si les Canneais ont ramené le nul de Lyon, ils sont toujours 16èmes, à 1 point seulement de Monaco, premier reléguable, et reçoivent dimanche prochain Marseille... Dans le groupe des mal-classés luttant pour leur survie parmi l'élite, pas moins de 5 clubs se sont imposés. Après sa victoire contre Bordeaux (2-0), Toulouse totalise 3 points de plus que Monaco et est assuré du maintien. En effet, 7 clubs séparent les 2 équipes et il est certain que ces 7 clubs ne vont pas tous s'imposer. Surtout, 2 de ces équipes s'affronteront directement. Valenciennes et Nice. La première a ramené un point précieux de Marseille et la seconde s'est logiquement imposé face à Lorient. Mais Valenciennes demeure 15ème (45 pts) et Nice est 14ème (46 pts). Les deux bonnes opérations sont à mettre au crédit de Brest, vainqueur à Auxerre (1-0) et Monaco qui s'impose à Montpellier (1-0). Là encore, ces deux équipes ne sont pas sauvées. Monaco est toujours reléguable (44 pts) et jouera son dernier match face à Lyon qui voudra assurer sa qualification pour le tour préliminaire de la Champions league. L'excellente performance de la soirée est venue de Nancy, au fond du trou il y a quelques semaines. Après un nul à Paris (35ème) et une victoire face à Nice (36ème), elle s'impose à Rennes (2-0) et a désormais son destin entre les mains. Pour son dernier match à domicile, elle recevra Lens. La plus mauvaise affaire a été réalisée par Auxerre. Défaits à domicile par Brest, les Bourgignons, 12èmes avec 46 points, se déplaceront à Lorient. Il faudrait toutefois un concours de circonstances très improbable pour les voir en Ligue 2 l'an prochain (voir le classement ci-dessous).

 

ligue1,lille,psg,marseille,nancy,nice,monaconlyon,rennes,sochauxLes échéances des clubs luttant pour le maintien (38ème journée)

Valenciennes (15e) - Nice (14e)

Caen (16e) - Marseille (2e)

Monaco (18e) - Lyon (3e)

Brest (13e) - Toulouse (10e)

Nancy (17e) - Lens (19e)

 

37ème journée - samedi 21 mai

Auxerre - Brest 0-1

Lens - Arles-Avignon 0-1

Lyon - Caen 0-0

Marseille - Valenciennes 2-2

Montpellier - Monaco 0-1

Nice - Lorient 2-0

PSG - Lille 2-2

Rennes - Nancy 0-2

Sochaux - Saint-Etienne 2-1

Toulouse - Bordeaux 2-0

 

Classement (37 match)

1.LILLE 73 points (champion)

2.Marseille 67 (champions league)

3.Lyon 61

4.PSG 59 

5.Rennes 56 (ligue europa)

6.Sochaux 55 (ligue europa)

7.Lorient 49

8.Saint-Etienne 48

9.Bordeaux 48

10.Toulouse 47

11.Montpellier 47

12.Auxerre 46 (+3)

13.Brest 46 (-5)

14.Nice 46 (-14)

15.Valenciennes 45 (+3)

16.Caen 45 (-5)

17.Nancy 45 (-9)

18.Monaco 44 (-2)

19.Lens 34 (relégué)

20.Arles-Avignon 20 (relégué)

20/05/2011

Carélie - Daghestan

carélie,russie,urss,daghestan,fédération de russie,finlandeDeux drapeaux presque identiques mais dont les couleurs sont inversées. Le Daghestan (capitale : Makhatchkala) est une République de la Fédération de la Russie (dans le Sud-Caucase). D'une superficie de 50.270 km², elle comprend à peu près 3 millions d'habitants, représentant pas moins dune centaine d'ethnies distinctes et plus de 40 langues différentes... En 1999, une insurrection islamiste, venant de Tchétchénie et menée par le chef rebelle Chamil Bassaïev échoua et servit de prétexte à Moscou pour déclencher la deuxième guerre de Tchétchénie. La couleur verte représente l'Islam, le bleu représente la mer Caspienne (le Daghestan se trouve sur le flanc sud-ouest de cette mer intérieure) et le rouge est symbole de courage et de fidélité. Le drapeau fut adopté en 1994.

carélie,russie,urss,daghestan,fédération de russie,finlandeLa Carélie (2ème drapeau) est une région historique située à cheval entre la Finlande et la Russie. En 1920, elle était partagée entre les deux, la partie russe devenant la République de Carélie (et donc appartenant comme le Daghestan à la Fédération de la Russie), avec pour capitale Petrozavodsk. D'une superficie de 180.520 km², elle est peuplée de 3.8 millions d'habitants. Malgré l'attachement des Caréliens à la langue carélienne (proche du finnois), celle-ci ne bénéficie pas d'un statut de langue officielle (à peu près 10% des Caréliens pratiquent courament cette langue). La bande rouge est symbole de chaleur, d'unité et de coopération entre les peuples de Carélie, le bleu renvoie au lacs (la Carélie en comprend 60.000 dont les deux plus grands d'Europe, les lacs Ladoga et Onega) et le vert représente les forêts. Le drapeau fut adopté en 1993. J. N

16/05/2011

Ligue 1 - 36ème journée

ligue1,marseille,lorient,om,lille,nancy,nice,monaco,lens,auxerre,lyon,brestMarseille accroché, Lille en route pour le doublé

En concédant le nul à Lorient (2-2), l'Olympique de Marseille a lâché de nouveau des points précieux dans la course au titre et laisse filer le leader lillois qui n'a même pas joué (match reporté en raison de la finale de Coupe de France remportée par les lillois contre le Paris-Saint-Germain). A 2 journées de la fin, Marseille pointe à 3 points de Lille à qui il reste 3 matchs... Autant dire que les Dogues se dirigent droit vers un doublé historiquen venant de remporter leur première Coupe de France depuis 1955 et qu'ils sont à deux doigts d'empocher leur premier championnat depuis... 1954.

Une victoire lilloise mercredi prochain (en match en retard) contre Sochaux laisserait l'OM à 6 longueurs. Il resterait alors 2 matchs à disputer pour chaque équipe et Lille possède en plus une meilleure différence de buts (+30 contre +27). Même en cas de nul ou de défaite lilloise, le titre semble bel et bien promis à l'équipe qui aura pratiqué le meilleur football de Ligue 1 cette saison et surtout, qui aura été la plus régulière.


ligue1,marseille,lorient,om,lille,nancy,nice,monaco,lens,auxerre,lyon,brestAprès 9 matchs sans victoire, Rennes a renoué avec la victoire en s'imposant à Saint-Etienne (2-1). Les joueurs d'Antonetti confortent leur 5ème place et ne sont qu'à 3 longueurs de Paris et Lyon (qui néanmoins doivent jouer leur 35ème match respectivement mercredi et mardi).

 

 

ligue1,marseille,lorient,om,lille,nancy,nice,monaco,lens,auxerre,lyon,brestDans le bas de tableau, Arles-Avignon, lanterne rouge reléguée en Ligue 2, a remporté son 2ème match de la saison, contre Toulouse (1-0) qui devra lutter pour le maintien jusqu'au bout. Après son nul à Monaco (1-1), Lens est officiellement en Ligue 2 tandis que son adversaire du jour est désormais 18ème et reléguable en raison de la victoire sans appel de Nancy contre Nice (3-0). Au fond du trou il y a une semaine, les nancéins viennent de marquer 6 buts en 2 matchs pour 4 points de pris. L'autre club vainqueur du bas de tableau est Caen qui s'est imposé face à Montpellier (2-0). Les Normands confirment leur bonne passe en alignant un 5ème match sans défaite. Après son nul ramené de Valenciennes (1-1), Auxerre possède 5 points d'avance sur le premier reléguable et entrevoit le maintien. Autre club en danger, Brest (16e) jouera ce soir contre Lyon.

Dimanche 15 mai

Nancy - Nice 3-0

Monaco - Lens 1-1

Caen - Montpellier 2-0

Saint-Etienne - Rennes 1-2

Valenciennes - Auxerre 1-1

Lorient - Marseille 2-2

 

Lundi 16 mai

Brest - Lyon

 

Mercredi 18 mai

Lille - Sochaux

Bordeaux - PSG

 

Classement (36 match)

1.Lille 69 points (35 match)

2.Marseille 66 

3.Lyon 59 (35 match)

4.PSG 58 (35 match)

5.Rennes 56 

6.Sochaux 52 (35 match)

7.Lorient 49

8.Saint-Etienne 48

9.Montpellier 47

10.Auxerre 46

11.Bordeaux 45 (35 match)

12.Valenciennes 44

13.Toulouse 43

14.Caen 43

15.Nice 42 

16.Brest 41 (35 match)

17.Nancy 40

18.Monaco 39

19.Lens 35

20.Arles-Avignon17

14/05/2011

Sucker Punch

zack snyder,sucker punchSpécialiste es adaptations (Dawn of the dead, 2004 ; 300, 2006 ; Watchmen, 2008), le talentueux Zack Snyder déroge cette fois-ci à la règle et réalise son premier long qui ne s'inspire pas d'une oeuvre déjà existante. Enfermée dans un asile psychiatrique, la douce Babydoll (Emily Browning), décide de tout faire pour retrouver sa liberté. Dans un monde parallèle, elle fait la rencontre d'un Sage (Scott Glenn) qui lui donne les clés de sa possible évasion. Avec quatre autres filles du "pensionnat", elle fomente un plan, risqué certes mais pas impossible. Pour cela, nos quatre guerrières, toutes plus sexy les unes que les autres (et des noms à tomber par terre) devront combattre des monstres ou encore une armée de morts-vivants du IIIème Reich. Sur fond de bande-son tonitruante (et un morceau cultissime de Björk), Snyder distille un mélange de fantasy et de culture pop. Ce film à 3 niveaux (le fracassant Inception de l'été dernier a ouvert la boîte de Pandore...), pseudo-refléxion sur les mondes parallèles (1) est le plus personnel de Snyder. Il excelle certes dans la forme (un vrai régal pour les amateurs de jeux vidéos et d'effets visuels) mais pas dans le fond (un scénario vide au final). Bref, pour les fans du genre.

Sucker Punch (Zack Snyder, USA, 2011, 110 mins).   Avec Emily Browning, Jena Malone, Abbie Cornish, Jamie Chung, Vanessa Hudgens, Carla Gugino, Scott Glenn, Jon Hamm, Oscar Isaac. 

 

(1) Un thème très cher à l'écrivain Philip K. Dick dont nombreuses oeuvres ont été adaptées au cinéma.

12/05/2011

Ligue 1 - 35ème journée

lilleee.jpgLille conforte son avance, Marseille garde espoir                                                                                                                                                                                        En match avancé mardi, Lille effectuait un grand pas vers le titre en s'imposant à Saint-Etienne (2-1) et en reléguant Marseille (défait dimanche à Lyon) à 7 points. Les Oympiens sont revenus ce mercredi à 4 points, en disposant de Brest (3-0). Lyon a été étrillé à Auxerre (4-0) qui se rapproche un peu plus du maintien.

 

marseile.jpgEn s'imposant difficilement à Saint-Etienne (2-1 après avoir été mené au score), Lille a réussi ce que font généralement les futurs champions en fin de saison : remporter deux succès de suite à l'extérieur (1-0 à Nancy samedi dernier). Marseille défait dimanche à Lyon, les Lillois pointaient mardi soir avec 7 points d'avance, soit plus de 2 victoires d'avance et une excellente manière d'aborder leur finale de Coupe de France samedi prochain (contre le PSG) sans pression. Marseille n'avait donc plus le choix. Et la réponse contre Brest fut sans appel, 3-0 avec à la clé un excellent Cheyrou (2 passes décisives), de non moins excellents frères Ayew (Jordan a marqué) et un Loïc Rémy à nouveau buteur.

 

3410df8d60efb1dd65f0c1fd51d85e32.jpgOn dit souvent que l'espoir fait vivre et Marseille a prouvé qu'il n'abdiquait pas si facilement. Si les Olympiens s'imposent le week-end prochain à Lorient (ce qui ne sera pas une mince affaire), ils reviendraient provisoirement à 1 point du LOSC dont le match sera reporté (Coupe de France oblige). Suffisant pour espérer lui ravir un titre qu'il remporterait pour la première fois depuis 1957 ? 

Au petit jeu des pronostics et vu les prestations récentes des deux équipes et surtout l'avance comptable des lillois, ces derniers sont largement favoris. Coup d'oeil aux prochaines échéances des deux clubs : 

36ème journée : Lorient - Marseille ; Lille - Sochaux

37ème journée : PSG - Lille ; Marseille - Valenciennes

38ème journée : Caen - Marseille ; Lille - Rennes

Inutile de faire de comptes si les deux équipes remportaient leurs 3 derniers matchs. Lille finirait avec 4 points d'avance. A supposer que les Lillois effectuent un faux-pas (une défaite à Paris où ils ne réussissent guère), difficile de même de les voir s'incliner plus d'une fois, eux qui n'ont perdu que 4 fois cette saison (6 défaites pour l'OM). Si sur le papier, les adversaires de Marseille semblent plus abordables que Sochaux (6ème), Paris (4ème) et Rennes (5ème), rappelons que Valenciennes et Caen jouent leur survie en Ligue 1 et que Lorient n'est jamais facilement manoeuvrable à domicile. L'équation est simple pour les Marseillais : ils doivent remporter tous leurs matchs et Lille doit lâcher 4 points. Soit une véritable mission impossible.

 

260469864-ligue-1-lyon-rechute-lens-garde-espoir-s.jpgAuxerre atomise Lyon

Toujours mardi, le PSG a raté l'occasion de passer devant Lyon, 3ème. Les parisiens ont concédé le nul (2-2) contre une équipe de Nancy - aux portes de la Ligue 2 - qui a chèrement vendu sa peau. Curieux lyonnais qui réussissent dimanche dernier le match de leur vie contre Marseille (3-2 et un but magnifique de Delgado) et qui se font étriller contre Auxerre (4-0). Les coéquipiers d'Hugo Lloris, à 6 points de Marseille, ne luttent plus que pour l'accéssion au tour préliminaire de la Champions League. Paris est à 1 point. Quant aux Icaunais, ils ont presque acquis le maintien et passent même dans la première partie du classement. Sochaux n'en finit plus de cartonner. Après un 4-0 infligé la semaine dernière à Bordeaux (et à Chaban-Delmas s'il vous plaît), les hommes de Francis Gillot ont disposé de Monaco (3-0). Accrochés à leur 6ème place (4 points d'avance sur le 7ème), synonyme de Ligue Europa, ils s'offrent même le luxe de titiller Rennes au classement (5ème avec 1 point d'avance).

socccc.jpgNice prend un peu d'air au classement en battant Arles-Avignon (3-2) mais le Nancy-Nice de samedi prochain s'annonce tragique (Nancy est premier reléguable à 1 point de Monaco, 2 de Caen et 4 de Nice). Pour l'honneur, Lens, futur relégué, s'est imposé contre Bordeaux (1-0). Grâce à son sauveur Niang (16 ans), Caen a ramené le nul (1-1) de Rennes dont le jeu est toujours aussi indigeste (9 matchs sans victoire). La course pour le maintien concerne toujours (mathématiquement) 9 clubs - dont Bordeaux désormais - séparés par 6 points.

Mardi 10 mai

P.S.G - Nancy 2-2

Saint-Etienne - Lille 1-2

 

Mercredi 11 mai

Auxerre - Lyon 4-0

Rennes - Caen 1-1

Montpellier - Lorient 3-1

Sochaux - Monaco 3-0

Nice - Arles-Avignon 3-2

Toulouse - Valenciennes 0-0

Lens - Bordeaux 1-0

Marseille - Brest 3-0

 

Classement (35 matchs)

1.Lille 69 points

2.Marseille 65 

3.Lyon 59

4.PSG 58 

5.Rennes 53 

6.Sochaux 52

7.Lorient 48

8.Saint-Etienne 48

9.Montpellier 47

10.Auxerre 45

11.Bordeaux 45

12.Toulouse 44

13.Valenciennes 43

14.Nice 43

15.Brest 42

16.Caen 41

17.Monaco 40

18.Nancy 39

19.Lens 34

20.Arles-Avignon14

08/05/2011

Ligue 1 - 34ème journée

ligue1,lille,marseille,lyon,psg,auxerre,hazard,bordeaux,nancy,sochauxLille maintient le cap

Alors que l'Olympique de Marseille se déplace ce soir à Lyon pour ce qui constitue le match au sommet de cette 34ème journée, le leader, Lille, s'est difficilement imposé à Nancy hier soir (0-1). Une victoire sans panache mais ô combien importante pour la suite du championnat. Le seul but de la rencontre a été inscrit par le prodige belge Hazard d'un coup-franc astucieux juste avant la pause (45e+1). Avec 4 points d'avance sur le second, Marseille, les Dogues sont plus que jamais favoris pour l'obtention du titre, à quatre journées de la fin du championnat. Ils mettent surtout la pression sur des Olympiens qui effectuent un déplacement difficile à Gerland et qui même en cas de victoire ne pourront repasser devant l'équipe nordiste.

 

ligue1,lille,marseille,lyon,psg,auxerre,hazard,bordeaux,nancy,sochauxMatch au sommet entre Lyon et Marseille

S'il n'est certainement pas évident de s'imposer à Gerland où Lyon n'a perdu qu'une seule fois cette saison (pour 10 victoires et 6 nuls), il faut toutefois rappeler que Marseille est la meilleure équipe cette saison à l'extérieur, avec 8 victoires en 16 matchs (pour 5 nuls et 3 défaites). Marseille sera privé de M'bia (remplacé dans l'entre-jeu par Cissé) mais s'estimer chanceux que Lyon soit privé de Cissokho et Bastos (suspendus), de Toulalan et Ederson (blessés) et peut-être même de Gourcuff (incertain), rien que ça... En tout état de cause, les deux équipes jouent gros, Marseille est à 4 points de Lille et est dans l'obligation de gagner, Lyon, désormais à un point de Paris (1-1 à Monaco) se doit également de l'emporter s'il ne veut pas hypotéquer ses chances d'accéder au tour préliminaire de la Champions League. Comme on dit dans ces cas-là, malheur au perdant.

 

ligue1,lille,marseille,lyon,psg,auxerre,hazard,bordeaux,nancy,sochauxSochaux étrille Bordeaux

En bas de tableau, la lutte est toujours aussi âpre pour éviter la rélégation. La mauvaise affaire est pour les Nancéiens, reléguables depuis la 33ème journée et défaits à domicile contre le leader. La bonne opération par contre est à mettre au crédit d'Auxerre, vainqueur contre Montpellier (1-0) et quasiment sauvé. Brest, Nice, Caen et Lens (pratiquement en Ligue 2) ont tous fait match nul. Valenciennes reçoit ce soir Rennes. Coup de tonnere à Bordeaux où Jean Tigana a remis sa démission suite à la défaite humiliante de son équipe (4-0) contre Sochaux qui n'en finit pas de surprendre cette saison. 6èmes, les Doubistes paracheveraient une belle saison s'ils parvenaient à se maintenir à cette place, synonyme de qualification pour la Ligue Europa. Les autres prétendants demeurent Lorient (0-0 contre Toulouse) et Saint-Etienne (vainqueur à Arles-Avignon). Bordeaux et Montpellier (qui n'en finit plus de perdre) sont lâchés.

 

Samedi 7 mai

Arles-Avignon - Saint-Etienne 0-1

Auxerre - Montpellier 1-0

Bordeaux - Sochaux 0-4

Brest - Nice 0-0

Caen - Lens 1-1

Lorient - Toulouse 0-0

Nancy - Lille 0-1

Monaco - PSG 1-1

 

Dimanche 8 mai

Valenciennes - Rennes

Lyon - Marseille

 

Classement

1.Lille 66 points

2.Marseille 62 (33 matchs)

3.PSG 57

4.Lyon 56 (33 matchs)

5.Rennes 52 (33 matchs)

6.Sochaux 49

7.Lorient 48

8.Saint-Etienne 48

9.Bordeaux 45

10.Montpellier 44

11.Toulouse 43

12.Auxerre 42

13.Brest 42

14.Monaco 40

15.Caen 40

16.Nice 40

17.Valenciennes 39 (33 matchs)

18.Nancy 38

19.Lens 31

20.Arles-Avignon 14